Перевод: с французского на все языки

enrouée

См. также в других словарях:

  • enrouer — [ ɑ̃rwe ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de en et a. fr. ro(i)e, lat. raucus → rauque ♦ Rendre rauque (la voix). ⇒ érailler. Colère qui enroue la voix. « Une voix hystérique et comme enrouée par l eau de vie » (Baudelaire). P. p. adj. Voix… …   Encyclopédie Universelle

  • rauque — [ rok ] adj. • 1406; rauc « enroué » v. 1270; lat. raucus ♦ Se dit d une voix rude et âpre, produisant des sons voilés (⇒ raucité). « Sa voix rauque annonçait un mal de gorge » ( Diderot). ⇒ éraillé. « Et leur cri rauque [des éperviers] grince à… …   Encyclopédie Universelle

  • VOIX — La voix, premier des instruments, permet à la pensée de se muer en structures chantées ou parlées. Les vibrations se propagent dans l’air, porteuses d’un sens et même d’un «devenir». Cependant, si le «surgissement explosif», dont parle Nietzsche …   Encyclopédie Universelle

  • grailler — 1. grailler [ graje ] v. intr. <conjug. : 1> • 1552; de graille « corneille »; lat. gracula 1 ♦ Crier (en parlant des corneilles). ⇒ crailler. 2 ♦ (d apr. 1. graillon) Parler d une voix enrouée. ⇒ 1. graillonner. grailler 2. grailler [… …   Encyclopédie Universelle

  • graillonner — 1. graillonner [ grajɔne ] v. intr. <conjug. : 1> • 1808; de 1. graillon ♦ Fam. Tousser pour expectorer des graillons. ⇒ cracher. ♢ Parler d une voix grasse, enrouée. graillonner 2. graillonner [ grajɔne ] v. intr. <conjug. : 1> •… …   Encyclopédie Universelle

  • rogomme — [ rɔgɔm ] n. m. • rogum 1700; o. i. ♦ Vx et pop. Liqueur forte. ♢ Mod. et fam. VOIX DE ROGOMME : voix d ivrogne; voix enrouée et vulgaire. « Il cria : “Ohé ! Nana !” d une voix de rogomme » (Zola). ● rogomme nom masculin Populaire et vieux. Eau… …   Encyclopédie Universelle

  • ENROUER — v. a. Rendre la voix rauque, moins nette et moins libre qu à l ordinaire. Le brouillard, le serein l a enroué. Ses efforts pour se faire entendre de ses auditeurs l ont enroué.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel. S enrouer à force de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • enroué — enroué, ée (an rou é, ée) part. passé. Qui a de l enrouement. •   Si la nature lui a donné une voix enrouée, PASC. Imag. I. •   À chaque instant redoublent les injures, Les aigres sons, les enroués murmures, J. B. ROUSS. Ép. I, 5. •   Rien n est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pot — [ po ] n. m. • 1155; lat. pop. °pottus, potus, o. préceltique 1 ♦ Récipient de ménage, destiné surtout à contenir liquides et aliments. Pot de cuivre, d étain; de faïence, de grès, de porcelaine, de terre. « Un de ces charmants pots d argile… …   Encyclopédie Universelle

  • graillement — ● graillement nom masculin Cri de la corneille. Son de voix rauque, enrouée. graillement [gʀɑjmɑ̃] n. m. ÉTYM. 1671, sens 2.; graliement « cri d oiseau », mil. XIVe; de 1. grailler. ❖ 1 Vx. Croassement. Didact. Cri de la corneille. 2 …   Encyclopédie Universelle

  • enroué — ⇒ENROUÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part. passé de enrouer. II. Emploi adj. A. [En parlant de sons] 1. [En parlant des productions vocales] Qui a un timbre anormalement rauque et voilé. Un rire enroué. Anton. clair, sonore. Ils [les personnes… …   Encyclopédie Universelle