Перевод: с французского на все языки

zellige

См. также в других словарях:

  • Zellige — ( ar. الزليج) (also Zellidj, Zillij, Zellij) is terra cotta tilework covered with enamel in the form of chips set into plaster. [L Opinion (May 6 1992)] It is one of the main characteristics of Moroccan architecture though it s also used in other …   Wikipedia

  • zellige — [ zeliʒ ] n. m. • 1918; zelis 1849; mot ar. maghrébin ♦ Arts Petit morceau de brique émaillée servant à la décoration de monuments ou d intérieurs marocains. « Étoiles et soleils de zelliges, tous les motifs habituels de la décoration moresque »… …   Encyclopédie Universelle

  • Zellige — Décoration d une fontaine. Meknès, Maroc …   Wikipédia en Français

  • llige — zellige …   Dictionnaire des rimes

  • Mosaïque islamique — Zellige Décoration d une fontaine. Meknes Maroc Le zellige (arabe: زليج) est un carreau d argile émaillée dont le décor reproduit l assemblage géométrique des tesselles de mosaïques posées sur un lit de plâtre. Le zellige, utilisé principalement… …   Wikipédia en Français

  • Zelliges — Zellige Décoration d une fontaine. Meknes Maroc Le zellige (arabe: زليج) est un carreau d argile émaillée dont le décor reproduit l assemblage géométrique des tesselles de mosaïques posées sur un lit de plâtre. Le zellige, utilisé principalement… …   Wikipédia en Français

  • zellidj — zellige ou zellidj n. m. (Maghreb) Carreau de faïence dont les motifs forment des arabesques. zellidj n. m. V. zellige …   Encyclopédie Universelle

  • Culture of Morocco — Zellige, the Moroccan mosaic Morocco is a country of multi ethnic groups with a rich culture, civilization, and etiquette. Through Moroccan history, Morocco hosted many people in addition to the indigenous Berbers, coming from both East… …   Wikipedia

  • Zellij — verwendet bei einem Springbrunnen …   Deutsch Wikipedia

  • Mosquée Hassan II — Présentation Nom local مسجد الحسن الثاني Culte Musulman Type …   Wikipédia en Français

  • Islamic art — Arabesque inlays at the Mughal Agra Fort …   Wikipedia