Перевод: с французского на русский

с русского на французский

prendre son parti

  • 1 prendre son parti

    принять окончательное решение, решиться

    Le vieux hésita quelques instants, puis il en prit son parti: - Faites, dit-il, tant pis pour ceux qui se fichent dans ces pétrins-là. (G. de Maupassant, Bel-Ami.) — Старик колебался некоторое время, затем решился: - Действуйте, - сказал он, - тем хуже для тех, кто попадает в подобные истории.

    Mergy prit son parti sans balancer. Il marcha droit à celui qui tenait l'arquebuse et lui présenta la bouche de son pistolet à la poitrine. (P. Mérimée, Chronique du règne de Charles IX.) — Мержи, не колеблясь, принял решение. Он направился прямо к тому, который держал аркебузу, и приставил ему дуло пистолета к груди.

    J'ai dit hier à Mignet: "J'aime mieux faire un livre que d'avorter une élection! Mon parti est pris. Je ne veux pas entrer à l'Académie à cause de la fortune." (A. Maurois, Prométhée ou la vie de Balzac. Lettres à l'Étrangère.) — Вчера я сказал Минье: "Я предпочитаю лучше написать книгу, чем провалиться на выборах! Мое решение принято. Я не хочу попасть в Академию благодаря состоянию".

    Dictionnaire français-russe des idiomes > prendre son parti

  • 2 prendre son parti

    гл.
    общ. принять окончательное решение, решиться (на что-л.)

    Французско-русский универсальный словарь > prendre son parti

  • 3 prendre son parti de

    гл.
    общ. (qch) примириться с (чем-л.), (qch) покориться (чему-л.)

    Французско-русский универсальный словарь > prendre son parti de

  • 4 prendre le bon parti

    поступать благоразумно; принять правильное решение

    Jacques s'était retourné pour la suivre des yeux, mais il restait rivé à sa place. "Et maintenant?" se dit-il de nouveau. Il fallait prendre un parti. La minute était décisive: "Avant tout, ne pas la perdre!". Il se jeta dans son sillage. (R. Martin du Gard, Les Thibault.) — Жак обернулся, чтобы посмотреть ей вслед, но не мог сдвинуться в места. "А теперь?" - снова спросил он себя. Нужно было принять какое-то решение. Наступило решающее мгновение. "Самое главное - не терять ее из виду". И он бросился вслед за ней.

    Quand je vis qu'il était bavard, je pris le bon parti de le laisser dire. (C. Farrère, Quatorze histoires de soldats. Le Déserteur.) — Когда я заметил, что он болтлив, я принял благое решение дать ему выговориться.

    Dictionnaire français-russe des idiomes > prendre le bon parti

См. также в других словарях:

  • Prendre son parti de quelque chose — ● Prendre son parti de quelque chose accepter ce qu on ne peut empêcher, s y résigner …   Encyclopédie Universelle

  • parti — parti, ie 1. (par ti, tie) part. passé de partir1. 1°   Cela est tout parti, c est à dire la répartition, la balance des gains et des risques est toute faite (locution vieillie). •   Il y a ici [dans le pari entre l affirmation et la négation de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prendre — PRENDRE. v. a. Mettre en sa main, en son pouvoir sans violence, occuper quelque chose en la tenant. Prendre une espée. prendre un livre. prendre quelque chose avec la main, de la main. prendre un cheval par la bride. prendre un boeuf par les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prendre la défense de quelqu'un — ● Prendre la défense de quelqu un prendre son parti, lui apporter son soutien …   Encyclopédie Universelle

  • parti — 1. parti [ parti ] n. m. • fin XIIIe « partie, portion » et « situation d une personne »; de 2. partir I ♦ Ce qu une personne a pour sa part. 1 ♦ Vx Salaire d un employé; bénéfice. ♢ Mod. TIRER PARTI DE : exploiter, utiliser. ⇒ profit. Savoir… …   Encyclopédie Universelle

  • PRENDRE — v. a. ( Je prends, tu prends, il prend ; nous prenons, vous prenez, ils prennent. Je prenais. Je pris. Je prendrai. Je prendrais. Prends. Prenez. Que je prenne. Que je prisse. Pris. ) Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRENDRE — v. tr. Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée. Prendre une pierre. Prendre une plume. Prendre un bâton. Prendre la main, le bras, l’oreille à quelqu’un. Prendre quelqu’un par la main. Prendre un cheval par la bride. Prendre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prendre — (pren dr ), je prends, tu prends, il prend, nous prenons, vous prenez, ils prennent : je prenais ; je pris ; nous prîmes, vous prîtes, ils prirent ; je prendrai ; je prendrais ; prends, qu il prenne, prenons ; que je prenne, que nous prenions ;… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PARTI — s. m. Union de plusieurs personnes contre d autres qui ont un intérêt, une opinion contraire. Un grand, un puissant parti. Il est dans le bon parti, dans le mauvais parti, du bon parti, du mauvais parti. Il y a un parti formé. Le parti de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PARTI — n. m. Union de plusieurs personnes contre d’autres qui ont un intérêt, une opinion contraire. Le parti de la Ligue. Le parti des Gibelins. Le parti des honnêtes gens. Se mettre dans un parti, d’un parti. Entrer dans un parti. Se ranger du parti… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • parti — I. Parti. s. m. Union de plusieurs personnes contre d autres qui sont dans un interest contraire. Grand, puissant parti. foible parti: bon parti. mauvais parti. parti formé. le parti de la ligue. estre, se mettre dans un parti, d un parti. entrer …   Dictionnaire de l'Académie française

Книги

Другие книги по запросу «prendre son parti» >>


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»