Перевод: с латинского на французский

fontes+aquae+deficiunt

  • 1 fons

    fons, fontis, m. [st2]1 [-] source, fontaine, eau de source. [st2]2 [-] au fig. source, origine, cause, principe, sujet.    - fontium qui celat origines, Nilus, Hor. C. 4, 14, 45: le Nil qui cache sa source.    - fons dulcis aquai (= aquae), Lucr. 6, 890: source d'eau douce.    - fontes aestibus exarescunt, Caes.: les sources se tarissent en été.    - fontemque ignemque ferebant, Virg. En. 12, 119: ils apportaient de l'eau et du feu.    - a fontibus haurire, Cic.: puiser aux sources.    - a fonte repetere, Plin.-jn.: reprendre dès l'origine, reprendre à son principe.    - hic fons est movendi, Cic. Rep. 6, 25: c'est là l'origine du mouvement.    - ab illo fonte et capite Socrate, Cic. de Or. 1, 10: à commencer par Socrate, leur source (spirituelle) et leur chef.    - Cilicia fons belli, Flor. 3, 6: la Cilicie, le berceau de la guerre.    - benevolentia, amicitiae fons, Cic. Lael. 14, 50: la bienveillance, mère de l'amitié.    - fons curarum, Lucr.: cause de soucis.    - Graeco fonte cadere, Hor.: avoir une étymologie grecque.    - Fons, ontis (Fontus, i), m.: Fons (dieu des sources, fils de Janus).
    * * *
    fons, fontis, m. [st2]1 [-] source, fontaine, eau de source. [st2]2 [-] au fig. source, origine, cause, principe, sujet.    - fontium qui celat origines, Nilus, Hor. C. 4, 14, 45: le Nil qui cache sa source.    - fons dulcis aquai (= aquae), Lucr. 6, 890: source d'eau douce.    - fontes aestibus exarescunt, Caes.: les sources se tarissent en été.    - fontemque ignemque ferebant, Virg. En. 12, 119: ils apportaient de l'eau et du feu.    - a fontibus haurire, Cic.: puiser aux sources.    - a fonte repetere, Plin.-jn.: reprendre dès l'origine, reprendre à son principe.    - hic fons est movendi, Cic. Rep. 6, 25: c'est là l'origine du mouvement.    - ab illo fonte et capite Socrate, Cic. de Or. 1, 10: à commencer par Socrate, leur source (spirituelle) et leur chef.    - Cilicia fons belli, Flor. 3, 6: la Cilicie, le berceau de la guerre.    - benevolentia, amicitiae fons, Cic. Lael. 14, 50: la bienveillance, mère de l'amitié.    - fons curarum, Lucr.: cause de soucis.    - Graeco fonte cadere, Hor.: avoir une étymologie grecque.    - Fons, ontis (Fontus, i), m.: Fons (dieu des sources, fils de Janus).
    * * *
        Fons, huius fontis, masc. gen. Plin. Une fontaine.
    \
        Fons nitidis argenteus vndis. Ouid. Clere comme argent.
    \
        Contracti fontes. Ouid. Assemblees ensemble.
    \
        Illimis fons. Ouid. Sans limon et bourbier.
    \
        Irriguus fons. Virgil. Qui arrouse quelque terre.
    \
        Oritur fons in monte. Plin. La source de la fontaine est en la montaigne, La fontaine sourt en la montaigne.
    \
        Fons, per translationem: vt Fons moeroris. Cic. Causam atque fontem esse moeroris. La source dont procede quelque tristesse.

    Dictionarium latinogallicum > fons

  • 2 additus

    addĭtus, a, um part. passé de addo; ajouté, attaché, mis à côté de, mis avec.    - additus numero deorum, Tac.: mis au rang des dieux.    - addito tempore, Tac.: avec le temps.    - additā aetate, Plin.: avec l'âge.    - additus legioni, Tac.: incorporé dans une légion.    - vocantur addito consultandum, Tac.: on les convoque en ajoutant qu'il faut délibérer.    - addito ut... Plin.: en observant d'ailleurs que...
    * * *
    addĭtus, a, um part. passé de addo; ajouté, attaché, mis à côté de, mis avec.    - additus numero deorum, Tac.: mis au rang des dieux.    - addito tempore, Tac.: avec le temps.    - additā aetate, Plin.: avec l'âge.    - additus legioni, Tac.: incorporé dans une légion.    - vocantur addito consultandum, Tac.: on les convoque en ajoutant qu'il faut délibérer.    - addito ut... Plin.: en observant d'ailleurs que...
    * * *
        Additus, penul. corr. Participium. Adjousté.
    \
        Addita aetate. Plin. In infantia scabunt aures posterioribus, quod addita aetate non queunt. Quand ils ont plus d'aage, Quand ils sont plus aagez.
    \
        Additus pro Inimico. Virgil. Ennemi.
    \
        Additus est vnus annus tuo labori. Cic. Ton labeur est prolongé d'un an.
    \
        Addito vicies tanto aquae. Plin. Avec vingt fois autant d'eau.
    \
        Addito tempore. Tacit. Avec le temps, Par succession de temps.
    \
        Addito vt. Plin. Pour veu que, Par tel si que.

    Dictionarium latinogallicum > additus

  • 3 administratio

    admĭnistrātĭo, ōnis, f. [st2]1 [-] service, aide, ministère. [st2]2 [-] maniement, soin d'une chose, direction, gestion, administration, conduite, manoeuvre (d'un navire), gouvernement.    - administratio hominum, Cic.: le secours des hommes.    - administratio mundi, Cic.: la conduite de l'univers.    - administratio belli, Caes.: opération militaire, combat.    - administratio navis, Liv.: direction d'un vaisseau.    - administratio aquae, Vitr.: distribution des eaux.    - administrationes portus impedire, Caes.: entraver le mouvement d'un port (le service d'un port).    - multitudo tormentorum omnem administrationem tardabat, Caes.: la grande quantité de machines arrêtait tous les travaux du siège.
    * * *
    admĭnistrātĭo, ōnis, f. [st2]1 [-] service, aide, ministère. [st2]2 [-] maniement, soin d'une chose, direction, gestion, administration, conduite, manoeuvre (d'un navire), gouvernement.    - administratio hominum, Cic.: le secours des hommes.    - administratio mundi, Cic.: la conduite de l'univers.    - administratio belli, Caes.: opération militaire, combat.    - administratio navis, Liv.: direction d'un vaisseau.    - administratio aquae, Vitr.: distribution des eaux.    - administrationes portus impedire, Caes.: entraver le mouvement d'un port (le service d'un port).    - multitudo tormentorum omnem administrationem tardabat, Caes.: la grande quantité de machines arrêtait tous les travaux du siège.
    * * *
        Administratio, Verbale. Cic. Administration, Maniement et conduicte de quelque affaire.
    \
        Actio et administratio Reipublicae. Cic. Gouvernement de la republique.

    Dictionarium latinogallicum > administratio

  • 4 aeque

    aeque, adv. [st2]1 [-] également, de la même manière, autant. [st2]2 [-] justement, avec équité, équitablement, à bon droit.    - voir la grammaire    - duae trabes aeque longae, Caes.: deux poutres de même longueur.    - omnes aeque, Cic.: tous indifféremment.    - aeque magnum: aussi grand.    - aeque non dubium, Plin.: il est tout aussi certain.    - gloriam bonus et ignavus aeque sibi exoptant, Sall. C. 11: l'homme de bien et l'incapable convoitent également la gloire.    - aeque ac (aeque et, aeque atque, aeque quam): aussi... que, autant... que.    - aeque pulchrum est et vincere reges et facere: il est aussi beau de vaincre les rois que de les faire.    - nihil aeque quam inopia aquae (eos) fatigabat, Tac. H. 5: rien ne les accablait autant que le manque d'eau.    - animum adverte, ut aeque mecum haec scias, Plaut. As.: écoute bien pour en savoir autant que moi.    - aeque ac si + subj. de la sub. cond.: autant que si, tout comme si.    - Licinius aeque enixe parabit ac si ipse id bellum gesturus esset, Liv. 44: Licinius hâtera les préparatifs avec la même énergie que s'il allait lui-même avoir la conduite de cette guerre.    - quo factum est ut aeque jumenta nitida ex castello educeret ac si in campestribus ea locis habuisset, Nep.: il arriva ainsi à tirer ses chevaux en aussi bon état de cette forteresse que s'il les eût tenus dans des pâturages.    - pius deis immortalibus aeque ac si Manlius, collega ejus, devoveretur, Liv. 10: pieux aux Immortels, autant que si c'eût été Titus Manlius, son collègue, qui se fût dévoué.    - aeque est ac si (aquam) in puteum conjicias, Petr. 42: c'est exactement comme si on jetait (de l'eau) dans un puits.    - spero futurum ut aeque me mortuum juvet tanquam vivum, Petr. 78: j'espère que je trouverai dans la mort (le nard) aussi utile que dans la vie.    - aeque ut quasi, Plaut.: de même que si, tout comme si.    - nullus est hoc meticulosus aeque, Plaut.: il n'est personne d'aussi timide que lui.    - me miserior nullus est aeque, Plaut.: personne n'est plus malheureux que moi.    - aeque discordia, aeque concordia, Tac. Agr. 15: la discorde aussi bien que la concorde.    - societatem conjunctionis humanae aeque tuens: maintenant avec équité le lien qui unit les hommes.    - melius aequius, Cic. (formule de droit): en tout bien et toute justice.
    * * *
    aeque, adv. [st2]1 [-] également, de la même manière, autant. [st2]2 [-] justement, avec équité, équitablement, à bon droit.    - voir la grammaire    - duae trabes aeque longae, Caes.: deux poutres de même longueur.    - omnes aeque, Cic.: tous indifféremment.    - aeque magnum: aussi grand.    - aeque non dubium, Plin.: il est tout aussi certain.    - gloriam bonus et ignavus aeque sibi exoptant, Sall. C. 11: l'homme de bien et l'incapable convoitent également la gloire.    - aeque ac (aeque et, aeque atque, aeque quam): aussi... que, autant... que.    - aeque pulchrum est et vincere reges et facere: il est aussi beau de vaincre les rois que de les faire.    - nihil aeque quam inopia aquae (eos) fatigabat, Tac. H. 5: rien ne les accablait autant que le manque d'eau.    - animum adverte, ut aeque mecum haec scias, Plaut. As.: écoute bien pour en savoir autant que moi.    - aeque ac si + subj. de la sub. cond.: autant que si, tout comme si.    - Licinius aeque enixe parabit ac si ipse id bellum gesturus esset, Liv. 44: Licinius hâtera les préparatifs avec la même énergie que s'il allait lui-même avoir la conduite de cette guerre.    - quo factum est ut aeque jumenta nitida ex castello educeret ac si in campestribus ea locis habuisset, Nep.: il arriva ainsi à tirer ses chevaux en aussi bon état de cette forteresse que s'il les eût tenus dans des pâturages.    - pius deis immortalibus aeque ac si Manlius, collega ejus, devoveretur, Liv. 10: pieux aux Immortels, autant que si c'eût été Titus Manlius, son collègue, qui se fût dévoué.    - aeque est ac si (aquam) in puteum conjicias, Petr. 42: c'est exactement comme si on jetait (de l'eau) dans un puits.    - spero futurum ut aeque me mortuum juvet tanquam vivum, Petr. 78: j'espère que je trouverai dans la mort (le nard) aussi utile que dans la vie.    - aeque ut quasi, Plaut.: de même que si, tout comme si.    - nullus est hoc meticulosus aeque, Plaut.: il n'est personne d'aussi timide que lui.    - me miserior nullus est aeque, Plaut.: personne n'est plus malheureux que moi.    - aeque discordia, aeque concordia, Tac. Agr. 15: la discorde aussi bien que la concorde.    - societatem conjunctionis humanae aeque tuens: maintenant avec équité le lien qui unit les hommes.    - melius aequius, Cic. (formule de droit): en tout bien et toute justice.
    * * *
        AEque, Aduerbium. Seneca. Justement.
    \
        Nihil est aeque quod faciam lubens. Terent. Il n'est rien que je face tant voluntiers.
    \
        AEque bene. Plaut. Aussi bien, Autant bien.
    \
        AEque ac, pro Tam et quam. Ci. Cui charus aeque sis et iucundus, ac fuisti patri. Aussi cher que tu as esté à ton pere.
    \
        AEque ac si Ticius Manlius collega eius deuoueretur. Liu. Tout autant comme si, etc.
    \
        Miser aeque atque ego. Terent. Aussi miserable que moy.
    \
        AEque mecum, aeque tecum, et similia. Terent. Vt aeque mecum haec scias. A fin que tu le scaches aussi bien que moy.
    \
        Iuxta tecum aequescio. Terent. J'en scay autant que toy.
    \
        AEque ambo pares. Plaut. Touts deux d'une grandeur.
    \
        AEque pauci. Caesar. Aussi peu.
    \
        AEque quam. Liu. Tribunos iniuriis aeque, quam munere offensos. Autant que.
    \
        Noctibus aeque quam die cernunt. Plin. Ils voyent autant de jour que de nuict.
    \
        Omnes mulieres eadem aeque student. Terent. Semblablement, Esgalement, Autant les unes que les autres.
    \
        AEque quicquam nunc quidem. Terent. Autant que devant.
    \
        AEque vtriusque necessarius. Cic. Autant ami de l'un que de l'autre.
    \
        Fortasse non aeque omnes egent. Cic. Non point autant les uns que les autres.
    \
        AEque vt, pro AEque ac. Cic. AEque vt vnumquenque vestrum. Autant que.

    Dictionarium latinogallicum > aeque

  • 5 aequo

    aequo, āre, āvi, ātum - tr. - [st1]1 [-] égaliser, aplanir, niveler.    - pumice aequare, Catul.: polir à la pierre ponce. [st1]2 [-] égaliser, mettre sur le même plan, rendre égal, répartir également.    - aequare (solo) urbem, Liv.: raser une ville, anéantir une ville.    - frontem aequare, Liv.: présenter un front de bataille égal à celui de l'ennemi.    - stercora aequare, Col.: étendre également le fumier.    - aequato omnium periculo, Caes.: le danger étant le même pour tous.    - aequare nocti ludum, Virg. En. 9: [rendre la durée du jeu égale à celle de la nuit] = passer toute la nuit à jouer. [st1]3 [-] mettre en parallèle, comparer.    - aequare et conferre scelera alicujus cum aliis, Cic. Verr. 1: comparer les crimes de qqn à d'autres.    - aequare Hannibali Philippum, Liv. 31: comparer Philippe à Annibal. [st1]4 [-] égaler, être au niveau de, être égal à, atteindre le niveau de.    - aequare equum cursu: égaler un cheval à la course.    - etiam si non transierit, aequabit, Quint.: même s'il ne le dépasse pas, il l'atteindra.    - facta dictis aequare, Liv. 6: égaler les actions aux paroles.    - aequare fastigium aquae: s'élever au niveau de l'eau.    - voir aequatus
    * * *
    aequo, āre, āvi, ātum - tr. - [st1]1 [-] égaliser, aplanir, niveler.    - pumice aequare, Catul.: polir à la pierre ponce. [st1]2 [-] égaliser, mettre sur le même plan, rendre égal, répartir également.    - aequare (solo) urbem, Liv.: raser une ville, anéantir une ville.    - frontem aequare, Liv.: présenter un front de bataille égal à celui de l'ennemi.    - stercora aequare, Col.: étendre également le fumier.    - aequato omnium periculo, Caes.: le danger étant le même pour tous.    - aequare nocti ludum, Virg. En. 9: [rendre la durée du jeu égale à celle de la nuit] = passer toute la nuit à jouer. [st1]3 [-] mettre en parallèle, comparer.    - aequare et conferre scelera alicujus cum aliis, Cic. Verr. 1: comparer les crimes de qqn à d'autres.    - aequare Hannibali Philippum, Liv. 31: comparer Philippe à Annibal. [st1]4 [-] égaler, être au niveau de, être égal à, atteindre le niveau de.    - aequare equum cursu: égaler un cheval à la course.    - etiam si non transierit, aequabit, Quint.: même s'il ne le dépasse pas, il l'atteindra.    - facta dictis aequare, Liv. 6: égaler les actions aux paroles.    - aequare fastigium aquae: s'élever au niveau de l'eau.    - voir aequatus
    * * *
        AEquo, aequas, aequare. Plin. Cic. Applanir, unir, faire uni, Egualer, ou esgaler.
    \
        AEquare solo vrbes, domos, turres, aedificia. Liu. Raser, mettre rez pied, rez terre.
    \
        AEquare solo Dictaturam, Metaphorice dictum, pro Abrogare. Liu. Abolir du tout.
    \
        Amorem aequare. Virg. Aimer autant qu'on nous aime.
    \
        Animum aequare natalibus. Ouid. Avoir le cueur pareil à la race dont on est.
    \
        AEquare caelum videtur pontus. Ouid. Il semble que la mer soit aussi haulte que le ciel.
    \
        Ducem vadentem aequare. Virg. Aller aussi viste que la guide qui va devant et conduit.
    \
        Formas veras imitamine aequare. Ouid. Representer.
    \
        Laborem operum aequare iustis partibus. Virg. Bailler autant à travailler et besongner à l'un qu'à l'autre, Departir esgalement.
    \
        Numerum ceruorum aequare cum nauibus. Virg. Tuer autant de cerfs, qu'il ha de navires, Faire le nombre des cerfs tuez pareil et esgal au nombre des navires.
    \
        AEquare pondus denarii. Plin. Estre aussi pesant.
    \
        Temperamentum aequare. Plin. Faire esgale temperature.
    \
        AEquat pretia excellentium margaritarum. Plin. Il est aussi cher et d'aussi grand pris que les perles excellentes.
    \
        AEquare quempiam re aliqua. Liu. Estre aussi grand et excellent qu'un autre en quelque chose.
    \
        Equitem aequare cursu. Liu. Courir aussi fort qu'un homme de cheval.
    \
        Herculem aequare palma. Curtius. Estre aussi victorieux que Hercules.
    \
        AEquare picturam alicuius. Plin. Peindre aussi bien que luy.
    \
        AEquare se cum alio. Cic. Se faire esgal, Ne s'estimer point plus qu'un autre, S'esgaler à un autre.
    \
        AEquari cum aliquo. Caesar. Estre faict esgal, Que l'un en ait autant que l'autre.
    \
        AEquare conferreque scelera alicuius cum alterius sceleribus. Cic. Comparer, Accomparager, Paragonner.
    \
        AEquare Annibali Philippum. Liu. Accomparager.
    \
        AEquare. Liu. Esgaler, Departir esgalement, Bailler autant à l'un qu'à l'autre.
    \
        AEquare ludum nocti. Virg. Jouer autant que la nuict est longue, Continuer de jouer toute la nuict jusques au matin.

    Dictionarium latinogallicum > aequo

  • 6 ambiguus

    ambĭgŭus, a, um [st2]1 [-] qui a deux faces, qui a deux directions; variable, douteux, incertain, flottant, indécis. [st2]2 [-] à double sens, ambigu, équivoque. [st2]3 [-] douteux, peu sûr, perfide.    - ambiguo vultu puer, Hor.: jeune garçon dont la beauté fait douter de son sexe.    - ambiguus proeliis, Tac.: tantôt vainqueur, tantôt vaincu.    - ambiguus spei ac metus, Tac.: partagé entre la crainte et l'espoir.    - ambiguum nomen, Cic.: terme ambigu.    - ambiguae res, Tac.: disgrâces, calamités.    - ambiguus favor, Liv.: neutralité.    - ambiguus Proteus, Ov.: Protée, qui prends toutes les formes.    - Civilis consilii ambiguus, cunctos qui aderant in verba Vespasiani adigit, Tac. H. 4, 21: Civilis, ne sachant quelle décision prendre, oblige tous ceux qui étaient là à prêter serment à Vespasien.    - ambiguae maris viae, Ov.: les routes périlleuses de la mer.    - esse in ambiguo, Tac.: être en danger.
    * * *
    ambĭgŭus, a, um [st2]1 [-] qui a deux faces, qui a deux directions; variable, douteux, incertain, flottant, indécis. [st2]2 [-] à double sens, ambigu, équivoque. [st2]3 [-] douteux, peu sûr, perfide.    - ambiguo vultu puer, Hor.: jeune garçon dont la beauté fait douter de son sexe.    - ambiguus proeliis, Tac.: tantôt vainqueur, tantôt vaincu.    - ambiguus spei ac metus, Tac.: partagé entre la crainte et l'espoir.    - ambiguum nomen, Cic.: terme ambigu.    - ambiguae res, Tac.: disgrâces, calamités.    - ambiguus favor, Liv.: neutralité.    - ambiguus Proteus, Ov.: Protée, qui prends toutes les formes.    - Civilis consilii ambiguus, cunctos qui aderant in verba Vespasiani adigit, Tac. H. 4, 21: Civilis, ne sachant quelle décision prendre, oblige tous ceux qui étaient là à prêter serment à Vespasien.    - ambiguae maris viae, Ov.: les routes périlleuses de la mer.    - esse in ambiguo, Tac.: être en danger.
    * * *
        Ambiguus, Adiectiuum. Terent. Ambigu, Une chose qui se peult prendre en deux ou plusieurs manieres, Une chose doubteuse.
    \
        Consilii ambiguus. Tacit. Qui ne scavoit qui debvoit faire.
    \
        Ambiguus pudoris ac metus. Tacit. Incertain et suspens entre honte et crainte.
    \
        Futuri ambiguus. Tacit. Estans en doubte de ce qui estoit à venir.
    \
        Ambiguus impetrandi. Cor. Tacit. Incertain, ou qui ne scavoit s'il debvoit commander.
    \
        Ambiguae aquae. Ouid. Qui ont diverse nature.
    \
        Fauor ambiguus. Liu. Doubteux.
    \
        Fidei ambiguae vir. Liu. Un homme à deux visages, Qui ne tient point ses promesses, Variable.
    \
        Ambigua fides. Liu. Muable, Inconstante, Variable.
    \
        Infans ambiguus. Senec. Un homme moitie homme, moitie beste.
    \
        Ingenium ambiguum. Plin. Esprit variable.
    \
        Iter ambiguum. Pers. Incertain.
    \
        Nomen ambiguum. Cic. Qu'on peult prendre en plusieurs significations.
    \
        Scriptum ambiguum. Cic. Qu'on peult prendre en divers sens.
    \
        Vates ambiguus. Sil. Ital. Qui predict les choses obscurement.
    \
        Verba ambigua distinximus. Cic. Equivocques.
    \
        Verba ambigua perplexa voce iacis. Sene. Parolles ambigues.

    Dictionarium latinogallicum > ambiguus

  • 7 aperio

    ăpĕrĭo, īre, rŭi, pertum - tr. -    - qqf. fut. aperibo (= aperiam) et imparf. aperibam (= aperiebam).    - voir apertum, apertus. [st1]1 [-] ouvrir, découvrir, dévoiler, montrer, révéler, dévoiler, mettre à jour, faire connaître.    - alicujus oculos aperire: ouvrir les yeux de qqn.    - aperire viam, vias, iter: ouvrir, frayer, creuser une route, des routes, un chemin. --- Liv. 7, 33, 11, etc..    - ferro iter aperiundum est, Sall. C. 58, 7: c'est par le fer que l'on doit se frayer un chemin.    - aperire parietem: ouvrir un mur.    - immissi cum falcibus purgarunt et aperuerunt locum, Cic. Tusc. 5, 65: envoyés avec des faucillons, ils nettoyèrent et mirent à découvert l’emplacement.    - populus Romanus aperuit Pontum, Cic. Arch. 21: le peuple romain ouvrit le royaume du Pont.    - fontes philosophiæ aperire, Cic. Tusc. 1, 6: ouvrir les sources de la philosophie.    - se aperire ou aperiri: se montrer, se dévoiler.    - flos se aperit: la rose s'ouvre.    - locum asylum aperit, Liv. 1, 8: il fit de ce lieu un asile (il ouvrit là un asile).    - in aperto loco: en plein air.    - capite aperto: la tête découverte.    - epistolam aperire: décacheter une lettre. [st1]2 [-] au fig. dévoiler, manifester, expliquer; qqf. parler de.    - aperire sensus: découvrir ses sentiments.    - locum suspicioni, crimini aperire, Cic. Verr. 5, 181: donner le champ libre au soupçon, à une accusation.    - sententiam aperire: donner son point de vue, donner son avis.    - libri Tusculanarum disputationum res ad beate vivendum maxime necessarias aperuerunt, Cic. Div. 2, 2: les Tusculanes ont dévoilé ce qui est le plus nécessaire au bonheur.    - perspicuis dubia aperiuntur, Cic. Fin. 4, 67: les choses évidentes servent à éclaircir les points douteux.    - avec prop. inf. aperire se non fortunæ... solere esse amicum, Nep. Att. 9, 5: montrer que ce n’était pas à la fortune (à la situation) qu’il donnait son amitié.    - avec int. ind. non dubitavit aperire quid cogitaret, Cic. Mil. 44: il n’hésita pas à découvrir ce qu’il méditait.    - domino navis quis sit aperit, Nep. Them. 8: il dévoile au commandant du navire qui il est.    - putabant exspectandum dum se ipsa res aperiret, Nep. Paus. 3, 7: ils pensaient qu'il fallait attendre que l'affaire se décantât d'elle-même. [st1]3 [-] ouvrir, creuser, percer.    - fundamenta templi aperire: creuser les fondations du temple.    - aperire iter, Sall.: frayer une route.    - venam (venas) aperire: s'ouvrir les veines.    - valvæ se ipsæ aperuerunt: les battants de la porte s'ouvrirent d'eux-mêmes. [st1]4 [-] ouvrir, rendre accessible, mettre à la disposition.    - tendendo ad sua quisque consilia, aperuerunt ad occasionem locum hosti, Liv. 4: en soutenant chacun son point de vue, ils donnèrent à l'ennemi une occasion favorable.    - aperire occasionem ad invadendum: donner l'occasion d'envahir.    - DCCC aperuisti, Cic. Att. 5, 4: tu lui as ouvert un crédit de 800.000 sesterces.
    * * *
    ăpĕrĭo, īre, rŭi, pertum - tr. -    - qqf. fut. aperibo (= aperiam) et imparf. aperibam (= aperiebam).    - voir apertum, apertus. [st1]1 [-] ouvrir, découvrir, dévoiler, montrer, révéler, dévoiler, mettre à jour, faire connaître.    - alicujus oculos aperire: ouvrir les yeux de qqn.    - aperire viam, vias, iter: ouvrir, frayer, creuser une route, des routes, un chemin. --- Liv. 7, 33, 11, etc..    - ferro iter aperiundum est, Sall. C. 58, 7: c'est par le fer que l'on doit se frayer un chemin.    - aperire parietem: ouvrir un mur.    - immissi cum falcibus purgarunt et aperuerunt locum, Cic. Tusc. 5, 65: envoyés avec des faucillons, ils nettoyèrent et mirent à découvert l’emplacement.    - populus Romanus aperuit Pontum, Cic. Arch. 21: le peuple romain ouvrit le royaume du Pont.    - fontes philosophiæ aperire, Cic. Tusc. 1, 6: ouvrir les sources de la philosophie.    - se aperire ou aperiri: se montrer, se dévoiler.    - flos se aperit: la rose s'ouvre.    - locum asylum aperit, Liv. 1, 8: il fit de ce lieu un asile (il ouvrit là un asile).    - in aperto loco: en plein air.    - capite aperto: la tête découverte.    - epistolam aperire: décacheter une lettre. [st1]2 [-] au fig. dévoiler, manifester, expliquer; qqf. parler de.    - aperire sensus: découvrir ses sentiments.    - locum suspicioni, crimini aperire, Cic. Verr. 5, 181: donner le champ libre au soupçon, à une accusation.    - sententiam aperire: donner son point de vue, donner son avis.    - libri Tusculanarum disputationum res ad beate vivendum maxime necessarias aperuerunt, Cic. Div. 2, 2: les Tusculanes ont dévoilé ce qui est le plus nécessaire au bonheur.    - perspicuis dubia aperiuntur, Cic. Fin. 4, 67: les choses évidentes servent à éclaircir les points douteux.    - avec prop. inf. aperire se non fortunæ... solere esse amicum, Nep. Att. 9, 5: montrer que ce n’était pas à la fortune (à la situation) qu’il donnait son amitié.    - avec int. ind. non dubitavit aperire quid cogitaret, Cic. Mil. 44: il n’hésita pas à découvrir ce qu’il méditait.    - domino navis quis sit aperit, Nep. Them. 8: il dévoile au commandant du navire qui il est.    - putabant exspectandum dum se ipsa res aperiret, Nep. Paus. 3, 7: ils pensaient qu'il fallait attendre que l'affaire se décantât d'elle-même. [st1]3 [-] ouvrir, creuser, percer.    - fundamenta templi aperire: creuser les fondations du temple.    - aperire iter, Sall.: frayer une route.    - venam (venas) aperire: s'ouvrir les veines.    - valvæ se ipsæ aperuerunt: les battants de la porte s'ouvrirent d'eux-mêmes. [st1]4 [-] ouvrir, rendre accessible, mettre à la disposition.    - tendendo ad sua quisque consilia, aperuerunt ad occasionem locum hosti, Liv. 4: en soutenant chacun son point de vue, ils donnèrent à l'ennemi une occasion favorable.    - aperire occasionem ad invadendum: donner l'occasion d'envahir.    - DCCC aperuisti, Cic. Att. 5, 4: tu lui as ouvert un crédit de 800.000 sesterces.
    * * *
        Aperio, aperis, pen. cor. aperui, apertum, aperire. Ouvrir.
    \
        Aperire pustulas acu. Celsus. Crever.
    \
        Aperire sententiam suam alicui. Cic. Declarer, Expliquer.
    \
        Aperire animum. Matius ad Ciceronem. Descouvrir son coeur.
    \
        Aperire se. Terent. Descouvrir sa pensee, Se declarer.
    \
        Aperire. Liu. Reveler, Manifester, Descouvrir.
    \
        Aperire aenigma. Plaut. Souldre une difficulté, Expliquer.
    \
        Aperire caput, aut aliam partem corporis. Cic. Descouvrir sa teste, Se deffubler.
    \
        Aperire caput, pro Vulnerare. Iuuenal. Blesser, Faire playe.
    \
        Aperire. Virg. Monstrer quelque chose cachee.
    \
        Aperire viam. Virg. Donner entree à faire quelque chose.
    \
        Aperire viam incendio. Liu. Donner le moyen.
    \
        Tibi reditum ad tuos aperuit. Cic. Il t'a ouvert le passage pour retourner.
    \
        Aperuit lux fugam. Liu. Quand le jour fut venu, on vit que les ennemis s'en estoyent fuis.
    \
        Aperire iter alicui in aliquam regionem. Liu. Ouvrir le passage, Donner passage.
    \
        Aperire caelum dicitur a poetis. Quand le jour poind.
    \
        Quum calescente sole dispulsa nebula aperuisset diem. Liu. Le jour fut esclarci, Le brouillas fut abbatu.
    \
        Aperire locum suspicioni aut crimini. Cic. Donner occasion de souspecon.
    \
        Aperire occasionem. Liu. Donner l'opportunité, ou le moyen.
    \
        Aperire fores amicitiae. Cic. Faire l'entree d'une amitie.
    \
        Aperire fontes philosophiae. Cic. Descouvrir la source de philosophie.
    \
        Aperire ludum docendi. Sueton. Ouvrir et commencer à tenir escole.

    Dictionarium latinogallicum > aperio

  • 8 aqua

    aqua, æ, f. [st2]1 [-] eau, eau de pluie, pluie, inondation. [st2]2 [-] lac, mer, fleuve. [st2]3 [-] l'eau (de la clepsydre), le temps.    - aqua et igni interdicere alicui: interdire à qqn l’eau et le feu = exiler qqn, bannir qqn.    - aquam et terram petere, Liv. 35, 17: demander la soumission.    - aquæ perennes, Cic. Verr. 4.107: eaux intarrissables.    - Albana aqua, Cic. Div. 1, 44 fin: le lac d'Albe.    - aquæ magnæ bis eo anno fuerunt, Liv. 24, 9: il y eut cette année-là deux inondations.    - aquæ (plur.): les eaux (thermales), les bains.    - Aquæ Sextiæ: les eaux de Sextius (= Aix).    - Aquæ Aureliæ: les eaux d'Aurélius (à Baden-Baden).    - ad aquas venire: venir aux eaux thermales.    - aqua intercus: hydropisie.    - medicamentum ad aquam intercutem dare, Cic. Off. 3, 24, 92: donner un remède pour l'hydropisie.    - aquam perdere: perdre son temps ([perdre l'eau [de la clepsydre qui mesure le temps de parole]).    - aquam dare, Plin. Ep. 6, 2: fixer le temps de parole.    - præbere aquam, Hor. S. 1, 4, 88: inviter au repas (offrir l'eau pour se laver et pour boire).
    * * *
    aqua, æ, f. [st2]1 [-] eau, eau de pluie, pluie, inondation. [st2]2 [-] lac, mer, fleuve. [st2]3 [-] l'eau (de la clepsydre), le temps.    - aqua et igni interdicere alicui: interdire à qqn l’eau et le feu = exiler qqn, bannir qqn.    - aquam et terram petere, Liv. 35, 17: demander la soumission.    - aquæ perennes, Cic. Verr. 4.107: eaux intarrissables.    - Albana aqua, Cic. Div. 1, 44 fin: le lac d'Albe.    - aquæ magnæ bis eo anno fuerunt, Liv. 24, 9: il y eut cette année-là deux inondations.    - aquæ (plur.): les eaux (thermales), les bains.    - Aquæ Sextiæ: les eaux de Sextius (= Aix).    - Aquæ Aureliæ: les eaux d'Aurélius (à Baden-Baden).    - ad aquas venire: venir aux eaux thermales.    - aqua intercus: hydropisie.    - medicamentum ad aquam intercutem dare, Cic. Off. 3, 24, 92: donner un remède pour l'hydropisie.    - aquam perdere: perdre son temps ([perdre l'eau [de la clepsydre qui mesure le temps de parole]).    - aquam dare, Plin. Ep. 6, 2: fixer le temps de parole.    - præbere aquam, Hor. S. 1, 4, 88: inviter au repas (offrir l'eau pour se laver et pour boire).
    * * *
        Aqua, aquae. Eaue, ou Eau.
    \
        Aquae augur, cornix. Horat. Qui prognostique la pluye.
    \
        Aquae pauper fluuius. Horat. Riviere qui ha peu d'eaue.
    \
        Potores aquae. Horat. Buveurs d'eaue.
    \
        Aduersa aqua nauigare. Plaut. Contre eaue.
    \
        Ambiguae aquae. Ouid. De diverse nature, ou dangereuses à boire.
    \
        Caelestis. Horat. Pluye.
    \
        Calda. Martial. Chaulde. \ Cana. Ouid. Blanche d'escume.
    \
        Cisternina. Colum. De cisterne.
    \
        Concordes aquae. Plin. Quand deux rivieres se joignent et coulent ensemble par accord.
    \
        Deterrima. Colu. La pire de toutes.
    \
        Egelida. Plin. Tiede.
    \
        Eximia aqua. Columel. Tresbonne, Bonne par excellence.
    \
        Fluuialis. Columel. Eaue de riviere.
    \
        Foetida. Plin. Puante.
    \
        Incertae aquae. Ouid. Qui ne tiennent point un certain cours.
    \
        Aqua intercus. Cic. Hydropisie.
    \
        Iugis aqua. Cic. Qui ne tarist jamais.
    \
        Lethaeis aquis scripta dare. Ouid. Oublier.
    \
        Limosa aqua. Columel. Limonneuse.
    \
        Manans. Columel. Coulant.
    \
        Niualis. Gell. Eaue de neige.
    \
        Pigra. Pli. Qui ne coule point, Croupant, ou croupissant, Dormant.
    \
        Puteana. Plin. De puis.
    \
        Aqua rosacea. Plin. Eaue rose.
    \
        Seruam aquam bibere. Ouid. L'eaue de serviteurs.
    \
        Stagnans aqua. Plin. Qui ne bouge et ne coule point.
    \
        Addere aquam flammae. Tibul. Estaindre le feu.
    \
        Appellere ad aquam animalia. Varro. Mener à l'abbrevoir.
    \
        Astrictis aquis torpent fluuii. Claud. Quand les rivieres sont gelees.
    \
        Canet aqua. Ouid. Est blanche.
    \
        Cedo aquam manibus. Plaut. Donne moy à laver.
    \
        Aqua et igni interdici. Cic. Estre banni.
    \
        Interdictis aquis imminet aeger. Ouid. Defendues.
    \
        Interponere aquam vino. Martial. Mesler.
    \
        Intrita facta aqua. Var. Eaue empanee et espessie d'autre chose.
    \
        Lacessere cautes dicuntur aquae. Sen. Quand elles batent contre les rochiers.
    \
        Aquam perdere. Quintil. Perdre son temps.
    \
        Vrbem perfluunt aquae. Horat. Coulent par, ou parmi la ville.
    \
        Plaudere aquas natatu. Stat. Frapper, Battre.
    \
        Scribere in aqua. Catul. Oublier.
    \
        Secare. Ouid. Nager, Fendre l'eaue.
    \
        Sistere. Ouid. Arrester.
    \
        Sternere aquas. Valer. Flac. Les faire calmes et tranquilles.
    \
        Succedere aquae. Ouid. Se mettre soubs l'eaue, Se plonger dedans.
    \
        Vertendis aquis apta sydera. Ouid. Temps et saison propre pour naviger.

    Dictionarium latinogallicum > aqua

  • 9 augur

    augŭr, ŭris, m. [st2]1 [-] augure (prêtre qui annonçait l'avenir d'après le vol ou le chant des oiseaux). [st2]2 [-] m. f. celui ou celle qui devine, interprète, devin, prophète.    - d'après P. Fest. 2, 1 augur = aviger, de avis et gero, d'où le vieux mot auger Prisc.1, 36.    - sim augur cassa futuri! Stat.: puissé-je n'être qu'une vaine prophétesse!    - Augur Apollo, Hor. 0. 1, 2, 32: Apollon, qui révèle l'avenir.    - nocturnae imaginis augur Ov. Am. 3, 5, 31, l'interprète d'un songe.    - au fém. aquae augur cornix, Hor. 0. 3, 17, 12: la corneille qui annonce la pluie.    - au neutre oracula augura, Acc.: oracles prophétiques. - voir hors site augur.
    * * *
    augŭr, ŭris, m. [st2]1 [-] augure (prêtre qui annonçait l'avenir d'après le vol ou le chant des oiseaux). [st2]2 [-] m. f. celui ou celle qui devine, interprète, devin, prophète.    - d'après P. Fest. 2, 1 augur = aviger, de avis et gero, d'où le vieux mot auger Prisc.1, 36.    - sim augur cassa futuri! Stat.: puissé-je n'être qu'une vaine prophétesse!    - Augur Apollo, Hor. 0. 1, 2, 32: Apollon, qui révèle l'avenir.    - nocturnae imaginis augur Ov. Am. 3, 5, 31, l'interprète d'un songe.    - au fém. aquae augur cornix, Hor. 0. 3, 17, 12: la corneille qui annonce la pluie.    - au neutre oracula augura, Acc.: oracles prophétiques. - voir hors site augur.
    * * *
        Augur, auguris, pen. cor. com. g. Cic. Devin, ou Devine.
    \
        Aquae augur cornix. Horat. Qui sonne à cognoistre quand il doibt plouvoir, Qui devine la pluye.

    Dictionarium latinogallicum > augur

  • 10 caelestis

    [st1]1 [-] caelestis, e: - [abcl][b]a - du ciel, céleste. - [abcl]b - des cieux, divin. - [abcl]c - semblable aux dieux, surhumain, merveilleux, admirable.[/b]    - caelestus vir, Ov. Tr. 1, 3, 37: l'homme céleste, Auguste. [st1]2 [-] caelestis, is, m.: habitant du ciel, dieu. [st1]3 [-] caelestis, is, f.: déesse.
    * * *
    [st1]1 [-] caelestis, e: - [abcl][b]a - du ciel, céleste. - [abcl]b - des cieux, divin. - [abcl]c - semblable aux dieux, surhumain, merveilleux, admirable.[/b]    - caelestus vir, Ov. Tr. 1, 3, 37: l'homme céleste, Auguste. [st1]2 [-] caelestis, is, m.: habitant du ciel, dieu. [st1]3 [-] caelestis, is, f.: déesse.
    * * *
        Caelestis, et hoc caeleste, Quod ex caelo est. Celeste, Celestiel.
    \
        Animi caelestes. Virgil. Espris celestes, Divins.
    \
        Caelestes aquae. Liu. Eaues de pluyes, qui viennent de l'air.
    \
        Arcus caelestis. Plin. L'arc au ciel.
    \
        Dona caelestia. Virg. Dons de Dieu.
    \
        Mens caelestis. Ouid. Divine.
    \
        Monitis caelestibus aliquid agere. Ouid. Par l'advertissement de Dieu.
    \
        Pabula caelestia. Ouid. Plagae caelestes. Ouid. Regions celestes.
    \
        Stirpe caelesti creatus. Ouid. Vir caelestis. Ouid. Homme divin.
    \
        Virum caelestem vocat Ciceronem in dicendo Quintilianus. Qui parle divinement.
    \
        Inuisus caelestibus. Vir. Qui est hay de Dieu et de ses saincts.
    \
        Colere caelestes. Cic. Honorer et venerer les saincts.
    \
        Tentare caelestia. Horat. Entreprendre et s'essayer de faire choses divines et plus que humaines, choses dignes de louange immortelle.

    Dictionarium latinogallicum > caelestis

  • 11 calidus

    calidus (qqf. caldus), a, um [st2]1 [-] chaud, brûlant. [st2]2 [-] vif, emporté, ardent, bouillant. [st2]3 [-] irréfléchi, inconsidéré, précipité, téméraire.    - calida febris, Lucr.: fièvre brûlante.    - calidus juventā, Hor.: bouillant de jeunesse.    - calida consilia, Cic.: résolutions inconsidérées.    - huic opus est quadraginta minis calidis, Plaut. Ep. 1, 2, 39: il a besoin de quarante mines sur l'heure.    - Calidae Aquae, Liv. 30, 24, 9: les Eaux-Chaudes (thermes en Zeugitanie)    - caldior, Hor.: trop bouillant, trop emporté.
    * * *
    calidus (qqf. caldus), a, um [st2]1 [-] chaud, brûlant. [st2]2 [-] vif, emporté, ardent, bouillant. [st2]3 [-] irréfléchi, inconsidéré, précipité, téméraire.    - calida febris, Lucr.: fièvre brûlante.    - calidus juventā, Hor.: bouillant de jeunesse.    - calida consilia, Cic.: résolutions inconsidérées.    - huic opus est quadraginta minis calidis, Plaut. Ep. 1, 2, 39: il a besoin de quarante mines sur l'heure.    - Calidae Aquae, Liv. 30, 24, 9: les Eaux-Chaudes (thermes en Zeugitanie)    - caldior, Hor.: trop bouillant, trop emporté.
    * * *
        Calidus, pen. corr. Adiectiuum. Cic. Chauld.
    \
        Consilia calida. Ci. Soubdains et hastifs, Legiers, Prins chauldement.
    \
        Pedes calidi. Varro. Legiers, Vistes.
    \
        Prandium calidum prandere. Plaut. Faire chose qui revient à grand dommage.
    \
        Calidus. Virg. Fervent.
    \
        Iuuenta calidus. Horat. A cause de sa jeunesse.

    Dictionarium latinogallicum > calidus

  • 12 capio

       - voir l'article antérieur: capio. [ABCU]A - căpĭo, cēpi, captum, ĕre, tr.
    * * *
       - voir l'article antérieur: capio. [ABCU]A - căpĭo, cēpi, captum, ĕre, tr.
    * * *
        Capio, capis, cepi, vel cum diphthongo caepi, captum, capere. Terent. Prendre.
    \
        Ab hamis capiuntur pisces. Ouid. Les haims ou hamessons prennent les poissons.
    \
        Dicam hanc esse captam e Caria. Terent. Je diray qu'elle est esclave prinse au pais de Carie.
    \
        Capi ac deliniri re aliqua. Cic. Estre prins et amiellé, Alliché, Amadoué, Attraict.
    \
        Falli, capi. Cic. Estre deceu et trompé.
    \
        Amore apum capi. Plin. Estre amoureux de mousches à miel.
    \
        Assentatione capi. Cic. Estre prins et deceu par flaterie.
    \
        Dolis capere aliquem. Virg. Tromper.
    \
        Capi dolis. Virg. Estre prins par finesse, abusé et trompé.
    \
        Capere. Cic. Delecter, Attraire, Allicher, Amieller.
    \
        Capere. Terent. Contenir et comprendre.
    \
        AEdes nostrae vix capient. Terent. A grand'peine pourront ils en nostre maison.
    \
        Capit congium aquae. Plin. Il tient six septiers d'eaue.
    \
        Iram suam non capit. Ouid. Il ne peult contenir son ire.
    \
        Cepit te vacuum villula. Horat. Sans soulci.
    \
        Capere. Plaut. Recevoir.
    \
        Ex his praediis talenta argenti bina capiebat. Terent. Recevoit et recueilloit.
    \
        Moram non capit ira. Ouid. L'homme courroucé ne peult attendre.
    \
        Eum bello cepi. Vatinius apud Ciceronem. Je l'ay prins en guerre.
    \
        Ex insidiis captus est. Cic. Il a esté prins par embusche.
    \
        Capi nocte. Ouid. De nuict.
    \
        Arte capi. Ouid. Par subtilité et finesse.
    \
        Ceperat eum admiratio viri. Liu. Il s'esmerveilloit du personnage.
    \
        Capere acrimoniam alicuius ad resistendum. Cic. Se garnir d'une aspreté qu'ha un autre.
    \
        Aduersarium. Cic. Surprendre, Tromper.
    \
        AEtatem iuuenilem capere. Colum. Entrer en l'aage de jeunesse.
    \
        Alimentum humoris capere dicitur radix. Columel. Prendre nourrissement.
    \
        Cepit me amor. Cic. Je suis prins d'amour.
    \
        Angorem pro amico. Cic. Se contrister.
    \
        Animum patrium. Cic. Prendre le courage de nos ancestres.
    \
        Animo capere aliquid. Lucan. Concevoir en son esprit.
    \
        Annus alter ab vndecimo ceperat me. Virgil. J'avoye treize ans, J'estoye en l'aage de treize ans.
    \
        Arbitrum. Terent. Prendre pour arbitre.
    \
        Arma. Cic. S'armer.
    \
        Capere arma. Caesar. Prendre les armes, Faire la guerre.
    \
        Aures. Cic. Dire chose qui plaist.
    \
        Bellum. Sallust. Mener guerre.
    \
        Bonum capere cibo, potione, aurium delectatione. Cic. Prendre plaisir à boire, à manger, et ouir plaisanter.
    \
        Calamitatem. Cic. Souffrir dommage, Encourir.
    \
        Causam. Terent. Prendre occasion.
    \
        Cibum. Terent. Prendre son repas, Manger.
    \
        Capere cibum digitis alienis. Iuuenal. Estre apastelé par un autre.
    \
        Commodum ex re aliqua. Terent. Avoir, ou recevoir quelque prouffit.
    \
        Conditionem. Plaut. Accepter un offre.
    \
        In conditionem parem. Caesar. Recevoir à pareil parti.
    \
        Coniecturam capere salubrisne an pestilens annus futurus sit. Cic. Prendre argument, et conjecturer une chose par une autre, Prendre quelque appercevance.
    \
        Consilium. Caesar. Prendre advis de ce qu'on doibt faire.
    \
        Consilium sibi capere. Caesar. Faire à sa fantasie.
    \
        Consuetudinem et exercitationem. Cic. S'accoustumer, Prendre accoustumance.
    \
        Consulatum capere. Cic. Parvenir à l'estat de Consul.
    \
        Cura cepit animum. Liu. J'ay prins soing et soulci.
    \
        Desyderium ex aliquo capere. Cic. Regretter aucun.
    \
        Detrimentum vel damnum. Cic. Recevoir quelque dommage.
    \
        Dicta capere alicuius. Virgil. Ouir, Entendre.
    \
        Disciplinam, vel documentum ex re aliqua. Plin. iunior. Cic. Prendre enseignement.
    \
        Dolorem ex aliquo. Terent. Estre dolent, Recevoir grand ennuy pour l'amour d'aucun.
    \
        Duces belli capere. Cic. Prendre prisonniers.
    \
        Exemplum capere de aliquo. Terent. L'ensuyvre, Prendre exemple sur luy.
    \
        Exordium a re aliqua. Cic. Commencer par quelque chose.
    \
        Experimentum. Plin. Experimenter, Esprouver, Faire l'espreuve.
    \
        Fluctus irarum non capere in pectore. Lucret. Crever de despit.
    \
        Formam alicuius. Plaut. Se desguiser.
    \
        Fructum. Terent. Recevoir prouffit.
    \
        Fructum ex re aliqua. Cic. Recevoir prouffit de quelque chose.
    \
        Fugam. Caesar. S'enfuir.
    \
        Gaudium. Plin. iunior. Recevoir joye.
    \
        Generum. Terent. Eslire, ou Choisir pour gendre.
    \
        Gestum, vultumque nouum. Terent. Prendre nouvelle contenance, et nouvel port.
    \
        Gloriam ob amicitiam seruatam. Cic. Estre fort loué.
    \
        Gratiam capere dicitur animus. Cic. Quand il entend bien la grandeur du plaisir qui luy est faict.
    \
        Honorem capere populi suffragio. Plaut. Estre mis en quelque magistrat ou dignité par l'election du peuple.
    \
        Incommodum. Cic. Recevoir dommage.
    \
        Incrementum. Columel. Croistre, Prendre accroissement, S'aggrandir.
    \
        Inimicos omnes homines. Terent. Acquerir la male grace de tout le monde.
    \
        Inimicitias in se ob aliquem. Terent. Se mettre en l'inimitié et haine d'autruy pour un autre.
    \
        Initium a re aliqua Caesar. Prendre son commencement.
    \
        Insulam. Caesar. Parvenir en l'isle.
    \
        Inuidiam apud aliquos. Liu. Estre blasmé par eulx, Encourir le blasme, Donner occasion d'estre blasmé.
    \
        Iudicem. Liu. Prendre aucun pour juge.
    \
        Iram militum. Liu. Esmouvoir le courroux des gens de guerre contre soy.
    \
        Laborem. Terent. Prendre peine.
    \
        Laborem inanem. Terent. Travailler en vain.
    \
        Laborem animo capere. Plaut. Travailler son esprit.
    \
        Laetitiam ex re aliqua. Cic. S'esjouir.
    \
        Laetitiam oculis. Cic. Prendre plaisir à veoir quelque chose.
    \
        Quantam laudem capiet Parmeno! Terent. O le grand loz que Parmeno acquerra!
    \
        Laudem ex re aliqua. Cic. Acquerir loz par quelque chose.
    \
        Legatum capere. Iuuenal. Prendre un lais testamentaire.
    \
        Locum oculis capere. Virgil. Eslire.
    \
        Loca capere. Caesar. Eslire et choisir lieu idoine pour loger et asseoir un camp.
    \
        Luctus cepit ciuitatem. Liu. Toute la ville demena grand dueil.
    \
        Cepit ea luxuria praefectos. Liu. Mesme meschanceté est entree és coeurs des capitaines.
    \
        Magistrum ad rem aliquam capere. Terent. Prendre quelcun pour maistre et enseigneur.
    \
        Magistratum. Cic. Parvenir à dignité, ou Magistrat, Estre faict Magistrat.
    \
        Non licet ei per leges capere magistratum. Cic. Selon les loix il ne peult tenir office.
    \
        Magnitudinem mensarum non capit bruscum. Plin. Il n'est point assez grand pour faire des tables.
    \
        Maturitatem. Columel. Se meurir.
    \
        Mente capere. Liu. Comprendre en son esprit.
    \
        Metum. Liu. Avoir crainte, Craindre.
    \
        Miseriam, cui Capere voluptates opponitur. Plaut. Estre en misere, Recevoir des adversitez.
    \
        Misericordiam. Cic. Avoir pitié.
    \
        Moderamina. Ouid. Prendre le gouvernement.
    \
        Modum. Plaut. User de moyen, Aller par moyen.
    \
        Mortem. Cic. Endurer la mort.
    \
        Nomen ex re aliqua. Caes. Prendre un surnom, Estre surnommé.
    \
        Noxam. Columel. Prendre maladie, Estre endommagé.
    \
        Obliuionem. Plin. Oublier.
    \
        Obliuia nostri te ceperunt. Ouid. Tu nous as oubliez.
    \
        Cepit animos eorum vel pectora obliuio. Liu. Oubliance est entree en leurs coeurs, Ils ont oublié.
    \
        Odium alicuius capere. Terent. Prendre aucun en haine.
    \
        Negotii siquando odium ceperat. Terent. Si quelque fois il se faschoit ou ennuyoit de la besongne, Si la besongne luy desplaisoit.
    \
        Odorem rursus capere. Plin. Recouvrer son odeur.
    \
        Opinionem virtutis. Caesar. Estre estimé vertueux, Entrer en reputation de vertu.
    \
        Oppida. Vatinius ad Ciceronem. Prendre villes d'assault, ou autrement.
    \
        Pallorem. Columel Devenir palle.
    \
        Pauor cepit ciuitatem. Liu. La ville a esté espovantee.
    \
        Pecuniam ob rem iudicandam. Cic. Prendre argent.
    \
        Pignus. Plaut. Prendre gaige.
    \
        Pignora capere, vel Auferre pignora. Budaeus. Emporter les biens pour debte, Executer.
    \
        Poenam de aliquo. Liu. Punir aucun.
    \
        Portum. Caesar. Parvenir au port, Prendre terre, Prendre port.
    \
        Primordia a re aliqua. Cic. Prendre son commencement à quelque chose.
    \
        Prouinciam. Terent. Prendre charge.
    \
        Quietem. Plin. Prendre repos.
    \
        Radicem. Plin. Prendre racine.
    \
        Rationem. Plaut. Trouver moyen.
    \
        Nec rationem capio, nisi, etc. Terent. Je n'enten et ne scay pas pourquoy ne la cause, sinon etc.
    \
        Vt ego oculis rationem capio. Plaut. Selon, ou à ce que je peulx veoir.
    \
        Quosdam etiam religio ceperat, vlterius quicquam eo die conandi. Liu. Ils feirent conscience de passer plus oultre.
    \
        Rimam non capit cedrus. Pli. Il n'y a point de fentes au cedre.
    \
        Robur capere. Plin. Prendre force.
    \
        Satietatem. Plaut. Se saouler de quelque chose.
    \
        Cepit eum satietas huius rei. Liu. Il se fasche et ennuye de ce.
    \
        Sicubi eum satietas hominum ceperat. Terent. Si d'adventure il se faschoit d'estre avec les gens.
    \
        Sedem capere. Liu. Establir, Prendre et eslire sa demeure.
    \
        Somnum. Plin. S'endormir.
    \
        Sonitum non posse capere auribus. Cic. Ne povoir endurer le son à ses oreilles.
    \
        Specimen. Cic. La monstre, L'eschantillon, L'exemple.
    \
        Spem. Entrer en esperance, Esperer. Liu. Spem cepit, etiam arcem expugnari posse.
    \
        Stipendium. Caesar. Lever deniers pour la soulte des gensdarmes.
    \
        Cepit eum taedium belli. Liu. Il est ennuyé de la guerre.
    \
        Tempus capere. Cic. Prendre le temps et l'opportunité.
    \
        Terram. Virgil. Prendre, ou choisir terre.
    \
        Terror cepit eum. Liu. Il a eu paour.
    \
        Vectigal ex agro aliquo capere. Liu. En recevoir et recueillir rente et revenu.
    \
        Verecundia eum cepit. Liu. Il a eu honte.
    \
        Versoriam capere. Plaut. Changer de propos et d'opinion, ou d'advis.
    \
        Vetustatem. Colum. Devenir vieulx, S'envieillir.
    \
        Viam animo Liu. Entendre la voye.
    \
        Vires. Plin. S'enforcer.
    \
        Vitium. Colum. Se corrompre et gaster.
    \
        Voluptatem. Cic. Prendre plaisir et recreation.
    \
        Voluptatem malis alienis. Cic. S'esjouir du mal d'autruy.
    \
        Voluptatem animo. Cic. S'esjouir en son esprit, en son coeur.
    \
        Voluptatem cum aliquo. Plaut. S'esbatre avec aucun, Prendre son passetemps et recreation avec luy.
    \
        Voluptas mihi capitur. Ouid. Je pren plaisir.
    \
        Vsuram corporis alterius vxoris capere. Plaut. Prendre l'usage, User etc.
    \
        Vtilitates ex amicitia capere. Cic. Recevoir prouffit.
    \
        Vultum et gestum. Terent. Prendre maintien et contenance.

    Dictionarium latinogallicum > capio

  • 13 clibanus

    [st1]1 [-] clībănus, i, m.: - [abcl][b]a - Apic. tourtière. - [abcl]b - Tert. four portatif.[/b]    - voir l'article clibanus. [st1]2 [-] Clībănus, i, m.: le Clibanus (mont du Bruttium). --- Plin. 3, 96. [st1]3 [-] Clibănus, f.: ville de l'Isaurie. --- Plin. 5, 94.
    * * *
    [st1]1 [-] clībănus, i, m.: - [abcl][b]a - Apic. tourtière. - [abcl]b - Tert. four portatif.[/b]    - voir l'article clibanus. [st1]2 [-] Clībănus, i, m.: le Clibanus (mont du Bruttium). --- Plin. 3, 96. [st1]3 [-] Clibănus, f.: ville de l'Isaurie. --- Plin. 5, 94.
    * * *
        Clibanus, clibani, pen. corr. m. g. Plin. Un four, Il signifie aussi une chapelle à distiller eaue rose, et semblables. Bud.
    \
        Aquae in clibano liquefactae, Eaues distillees en chapelle. Bu.

    Dictionarium latinogallicum > clibanus

  • 14 compositus

    compŏsĭtus, a, um part. passé de compono. [st2]1 [-] mis ensemble, réuni, rapproché. [st2]2 [-] apparié, confronté, comparé. [st2]3 [-] mis en réserve. [st2]4 [-] mis au repos, couché; enterré. [st2]5 [-] arrangé, disposé avec art, orné, réglé, façonné à, apte à. [st2]6 [-] concerté, convenu. [st2]7 [-] apaisé, calme, paisible, posé. [st2]8 [-] composé de; confectionné; inventé, feint. [st2]9 [-] composé, écrit, rédigé.    - compositus ex anima et corpore: formé d'une âme et d'un corps.    - composita acies, Tac.: armée rangée en bataille.    - compositor nemo ad... Cic.: personne n'est plus apte à...    - compositum mare, Ov.: mer calme.    - vir aetate compositâ, Tac.: homme d'un âge mûr.    - composito (ex composito, de composito): d'accord, de concert, d'après une convention.    - conversatio dissimilium bene composita disturbat, Sen. Tranq. 17: la fréquentation de personnes différentes perturbe notre équilibre.
    * * *
    compŏsĭtus, a, um part. passé de compono. [st2]1 [-] mis ensemble, réuni, rapproché. [st2]2 [-] apparié, confronté, comparé. [st2]3 [-] mis en réserve. [st2]4 [-] mis au repos, couché; enterré. [st2]5 [-] arrangé, disposé avec art, orné, réglé, façonné à, apte à. [st2]6 [-] concerté, convenu. [st2]7 [-] apaisé, calme, paisible, posé. [st2]8 [-] composé de; confectionné; inventé, feint. [st2]9 [-] composé, écrit, rédigé.    - compositus ex anima et corpore: formé d'une âme et d'un corps.    - composita acies, Tac.: armée rangée en bataille.    - compositor nemo ad... Cic.: personne n'est plus apte à...    - compositum mare, Ov.: mer calme.    - vir aetate compositâ, Tac.: homme d'un âge mûr.    - composito (ex composito, de composito): d'accord, de concert, d'après une convention.    - conversatio dissimilium bene composita disturbat, Sen. Tranq. 17: la fréquentation de personnes différentes perturbe notre équilibre.
    * * *
        Compositus, pen. corr. Participium. Propert. Assemblé, Amassé.
    \
        Compositus in ostentationem. Liu. Ordonné, Dressé et faict, Habitué à faire grande monstre de soy.
    \
        In securitatem compositus. Tacit. Portant visaige et contenance d'homme asseuré, et ne se soulciant de rien.
    \
        Compositum, compactum et coagmentatum. Cic. Assemblé.
    \
        Compositi acie. Tacit. Ordonnez en bataille.
    \
        Affectus mites atque compositi. Quintil. Tranquilles et moderez.
    \
        Compositum agmen ad pugnam. Liu. Ordonné tout prest.
    \
        Compositum ad omnes casus agmen. Liu. Armee ordonnee en telle sorte, que de quelque costé que l'ennemi vienne, elle le puisse recueillir.
    \
        Aquae compositae. Ouid. Paisibles, tranquilles, Non esmeues.
    \
        Arma composita. Horat. Mises jus et laissees.
    \
        Comae compositae. Ouid. Cheveuls bien ajancez.
    \
        Crines compositi. Virgil. Peignez et accoustrez.
    \
        Gradibus compositis. Virgil. Quand on chemine poseement et sagement.
    \
        Composita hora. Horat. Promise et accordee.
    \
        Mare compositum. Ouid. Paisible, Qui n'est point esmeue.
    \
        Nomen quasi terrori compositum Vertingentorix. Lucius Florus. Comme s'il estoit faict pour faire paour aux gens.
    \
        Composita verba. Sallust. Parolles fardees.
    \
        Vt domi compositum cum Martio fuerat. Liu. Comme il avoit esté convenu et accordé avec Martius.
    \
        Compositus, Nomen ex participio. Liu. Acrior impetu atque animis, quam compositior vllo ordine pugna fuit. Bien ordonnee, Tenant bon ordre.
    \
        Vt nemo vnquam compositior ad iudicium videatur. Cic. Plus propre, et plus idoine.
    \
        Compositissimae literae. Cic. Id est, bellissime constructae. Lettres bien mises ensemble, Belle escripture, Quand les lettres sont bien formees. De caracteribus enim literarum intelligit, non de epistola.

    Dictionarium latinogallicum > compositus

  • 15 conceptio

    conceptĭo, ōnis, f. [st2]1 [-] action de recevoir ensemble, action de renfermer, action de contenir. [st2]2 [-] contenu, ensemble. [st2]3 [-] conception, grossesse. [st2]4 [-] rédaction, formule solennelle. [st2]5 [-] conception (de l'esprit), manière d'exprimer, expression. [st2]6 [-] Char. syllabe.    - conceptio (aquae): prise d'eau.    - conceptio aquae, Front. Aquaed.: réservoir d'eau.
    * * *
    conceptĭo, ōnis, f. [st2]1 [-] action de recevoir ensemble, action de renfermer, action de contenir. [st2]2 [-] contenu, ensemble. [st2]3 [-] conception, grossesse. [st2]4 [-] rédaction, formule solennelle. [st2]5 [-] conception (de l'esprit), manière d'exprimer, expression. [st2]6 [-] Char. syllabe.    - conceptio (aquae): prise d'eau.    - conceptio aquae, Front. Aquaed.: réservoir d'eau.
    * * *
        Formularum conceptio. Paulus. Composition et couchement par escript des demandes et actions, ou stipulations, et generalement de toutes formules, lesquelles les gens craignans ne scavoir pas bien coucher, s'addressent à ceulx qui sont scavans practiciens et experimentez en droict civil.

    Dictionarium latinogallicum > conceptio

  • 16 concors

    concors, cordis [cum + cor]    - abl. sing. concordi, mais concorde Prisc. 7, 64 II plur. n. concordia Virg. En. 3, 542 ; Sil. 13, 650. [st1]1 [-] uni de coeur, qui est d'accord, qui a des sentiments concordants avec qqn.    - secum ipse concors, Liv. 4, 2, 7: qui est d'accord avec soi-même.    - concordibus animis juncti, Liv. 6, 6, 18: animés d'un esprit de concorde.    - multo fiat civitas concordior, Plaut. Aul. 481: la cité serait bien plus unie.    - concordi populo nihil est immutabilius, Cic. Rep. 1, 49: rien n'est plus stable qu'un peuple où règne la concorde.    - concordissimi fratres, Cic. Lig. 5: des frères en si parfait accord. [st1]2 [-] où il y a de l'accord, de l'union.    - concors regnum duobus regibus fuit, Liv. 1, 13, 8: les deux rois régnèrent dans un parfait accord.    - concordes aquae, Plin. 5, 53: eaux qui ont un même cours.    - concordia frena, Virg. En. 3, 542: freins qui jouent en même temps.    - concentus... concors efficitur, Cic. Rep. 2, 69: le concert devient concordant, harmonieux.    - concors torus, Pers.: mariage uni.    - ire concordi gradu, Sen.: marcher d'un pas égal.
    * * *
    concors, cordis [cum + cor]    - abl. sing. concordi, mais concorde Prisc. 7, 64 II plur. n. concordia Virg. En. 3, 542 ; Sil. 13, 650. [st1]1 [-] uni de coeur, qui est d'accord, qui a des sentiments concordants avec qqn.    - secum ipse concors, Liv. 4, 2, 7: qui est d'accord avec soi-même.    - concordibus animis juncti, Liv. 6, 6, 18: animés d'un esprit de concorde.    - multo fiat civitas concordior, Plaut. Aul. 481: la cité serait bien plus unie.    - concordi populo nihil est immutabilius, Cic. Rep. 1, 49: rien n'est plus stable qu'un peuple où règne la concorde.    - concordissimi fratres, Cic. Lig. 5: des frères en si parfait accord. [st1]2 [-] où il y a de l'accord, de l'union.    - concors regnum duobus regibus fuit, Liv. 1, 13, 8: les deux rois régnèrent dans un parfait accord.    - concordes aquae, Plin. 5, 53: eaux qui ont un même cours.    - concordia frena, Virg. En. 3, 542: freins qui jouent en même temps.    - concentus... concors efficitur, Cic. Rep. 2, 69: le concert devient concordant, harmonieux.    - concors torus, Pers.: mariage uni.    - ire concordi gradu, Sen.: marcher d'un pas égal.
    * * *
        Concors, concordis, om. g. Cic. D'un mesme courage et vouloir, D'un accord.
    \
        Concordes aquae. Plin. Qui s'assemblent toutes ensemble.
    \
        Concors figura. Plin. Semblable.

    Dictionarium latinogallicum > concors

  • 17 corpus

    corpus, corporis, n. [st2]1 [-] corps, substance, élément. [st2]2 [-] corps (des êtres animés). [st2]3 [-] chair du corps, enbonpoint. [st2]4 [-] corps mort, cadavre, âme, ombre (des morts). [st2]5 [-] individu, personne. [st2]6 [-] corps, ensemble, tout. [st2]7 [-] réunion d'individus; assemblée, corporation, ordre, compagnie, collège, société, peuple.    - corpora individua: corps indivisibles, atomes.    - corpus aquae, Lucr. 2, 232: l'élément de l'eau, l'eau.    - corpus arboris, Plin.: tronc d'un arbre.    - caput est a corpore longe, Ov. M. 11, 794: sa tête est loin du tronc.    - corpore quaestum facere, Plaut. Poen. 5, 3, 21: se prostituer.    - dare pro corpore nummos, Hor. S. 1, 2, 43: payer pour ses testicules, payer pour ne pas être châtré.    - corpus Homeri, Dig.: toutes les oeuvre d'Homère.    - corpus rationum, Dig. 40, 5, 37: livre de compte.
    * * *
    corpus, corporis, n. [st2]1 [-] corps, substance, élément. [st2]2 [-] corps (des êtres animés). [st2]3 [-] chair du corps, enbonpoint. [st2]4 [-] corps mort, cadavre, âme, ombre (des morts). [st2]5 [-] individu, personne. [st2]6 [-] corps, ensemble, tout. [st2]7 [-] réunion d'individus; assemblée, corporation, ordre, compagnie, collège, société, peuple.    - corpora individua: corps indivisibles, atomes.    - corpus aquae, Lucr. 2, 232: l'élément de l'eau, l'eau.    - corpus arboris, Plin.: tronc d'un arbre.    - caput est a corpore longe, Ov. M. 11, 794: sa tête est loin du tronc.    - corpore quaestum facere, Plaut. Poen. 5, 3, 21: se prostituer.    - dare pro corpore nummos, Hor. S. 1, 2, 43: payer pour ses testicules, payer pour ne pas être châtré.    - corpus Homeri, Dig.: toutes les oeuvre d'Homère.    - corpus rationum, Dig. 40, 5, 37: livre de compte.
    * * *
        Corpus, corporis, penul. cor. n. g. Cic. Un corps.
    \
        Corpus, pro sola carne. Cic. Vires et corpus amisi. Je n'ay plus que la peau et les os, je suis tout descharné.
    \
        Auctus corporis. Lucret. Croissance, Accroissement.
    \
        Compagibus corporis includi. Cic. Estre enclos et comme emprisonné dedens le corps, comme est l'ame.
    \
        Corpus mali habitus. Cels. De mauvaise qualité ou complexion, Qui engendre mauvaises humeurs.
    \
        AEquaeuo corpore fratres. Sil. De mesme aage.
    \
        Caeca corpora. Lucret. Invisibles.
    \
        Cassum anima corpus. Lucret. Un corps sans ame.
    \
        Clarum. Seneca. Noble.
    \
        Crassum corpus terrae. Lucr. Espez.
    \
        Laborum ferentia corpora. Tacit. Laborieux, Durs à la peine et au travail.
    \
        Fidele corpus senectae. Pers. Qui ne default point à vieillesse, Qui est encore fort, et se porte bien en vieillesse.
    \
        Fluxa et resoluta corpora. Colum. Corps extenuez et debilitez.
    \
        Formosi corporis spolium dies aufert. Seneca. La beaulté corporelle se perd par laps de temps.
    \
        Frigidum et exangue corpus alicuius complecti. Quint. Embrasser un corps mort.
    \
        Genitalia corpora. Lucr. Les quatre elemens, desquels toutes choses sont engendrees.
    \
        Id aetatis corpora. Tacit. De ceste aage.
    \
        Corpus inane animae. Ouid. Sans ame, Duquel l'ame est sortie.
    \
        Inane corpus. Ouid. Mort.
    \
        Irriguum mero corpus habere. Horat. Avoir beu du vin bien largement.
    \
        Minuta. Lucret. Petits, Menus.
    \
        Niuei corporis foemina. Seneca. Blanche comme neige.
    \
        Prima corpora. Lucret. Les quatre elemens.
    \
        Rarum. Lucret. Qui n'est point espez, Cler.
    \
        Resolutum. Ouid. Tout estendu.
    \
        Semifero corpore mater. Valer. Flac. Demihomme et demi serpent.
    \
        Simulatum corpus. Ouid. L'image de quelque corps.
    \
        Spoliatum lumine corpus. Virg. Un corps mort.
    \
        Subductum. Ouid. Extenué.
    \
        Transformia corpora. Ouid. Qui se peuvent transformer et muer en diverses formes.
    \
        Vescum. Plin. Petit, Menu.
    \
        Vulsum. Quintil. Duquel on a arraché le poil.
    \
        Absumptum corpus. Sil. Consumé.
    \
        Affectum corpus. Liu. Mal disposé, Debilité, Travaillé.
    \
        Condere corpus sepulchro. Ouid. Mettre dedens le sepulchre ou tombeau.
    \
        Corripere e stratis corpus. Virgil. Se lever du lict hastivement.
    \
        Dare tumulo corpora. Ouid. Mettre dedens le tombeau.
    \
        Dare corpus somno. Ouid. Se coucher pour dormir.
    \
        Deiuncta corpora vita. Virgil. Morts.
    \
        Deiecta corpora. Virgil. Choisiz, Esleuz.
    \
        Demittere corpus morti. Ouid. Tuer.
    \
        Deponere corpus. Lucret. Se coucher à terre.
    \
        Deponere corpora sub ramis arboris. Virg. S'asseoir en l'ombre.
    \
        Distorta, et quocunque modo prodigiosa corpora. Quint. Bossus et contrefaicts.
    \
        Distrinxit summum corpus arundo. Ouid. La fleiche l'a un petit atteint et blessé au corps.
    \
        Euirare corpus. Catul. Chastrer.
    \
        Fingere corpus. Seneca. Former, Faire.
    \
        Fundere corpora humi. Virgil. Jecter par terre.
    \
        Vino somnoque per herbam corpora fusa. Virg. Estenduz.
    \
        Humare corpus. Virgil. Enterrer.
    \
        Incondita corpora. Lucan. Qui ne sont point ensepveliz.
    \
        Inhumata corpora. Virgil. Qui ne sont point enterrez.
    \
        Leuare corpus. Horat. Recreer.
    \
        Librare corpus in alas. Ouid. Voler.
    \
        Fessum corpus mandare quieti. Lucret. Se reposer.
    \
        Ex somno corpora moliri. Liu. Se lever du lict.
    \
        Perfusum corpus aeterno frigore lethi. Lucret. Mort.
    \
        Procurare corpora. Virg. Repaistre, Traicter et penser son corps.
    \
        Proiicere corpus. Catul. Abandonner, Hazarder.
    \
        Tingere corpus lymphis. Ouid. Laver.
    \
        Corpus arboris. Plin. Le corps d'un arbre.
    \
        Corpus, pro opere aliquo scripto et volumine. Cic. Videtur mihi modicum quoddam corpus confici posse. Il y a assez de matiere pour en faire un livre à part.
    \
        Corpus. Liu. Le corps et compaignie de quelque gens, College.
    \
        Concessa corpora. Caius. Compaignies permises.

    Dictionarium latinogallicum > corpus

  • 18 corrumpo

    corrumpo, ĕre, rūpi, ruptum [cum + rumpo] - tr. -    - inf. passif corrumpier Lucr. 6, 18 II orth. conr- N.-Tir. 46, 63 II corumptum Lucr. 6, 1135 [mss]. [st1]1 [-] détruire, anéantir.    - corrumpere frumentum flamine atque incendio, Caes. BG. 7, 55, 8: détruire le blé par l'eau et par le feu.    - cf. Caes. BG. 7, 64, 3 ; BC. 2, 10, 6 ; Sall. J. 55, 8 ; 76, 6 ; Liv. 22. 11, 5 ; 25, 11.    - res familiares corruperant, Sall. J. 64, 6: ils avaient réduit à néant leur fortune.    - corrumpere magnas opportunitates, Sall. C. 43, 3: réduire à néant de belles occasions.    - libertas corrumpebatur, Tac. An. 1, 75: la liberté disparaissait [st1]2 [-] fig. gâter, détériorer [physiquement ou moralement].    - aqua corrumpitur, Cic. Nat. 2, 20: l'eau se corrompt.    - pabulum et aquarum fontis corrumpere, Sall. J. 55, 8: il empoisonnait le fourrage et les sources.    - sanguis corruptus, Cic. Tusc. 4, 23: sang gâté.    - corrumpere oculos, Plaut. Merc. 501: gâter ses yeux [en pleurant].    - corrumpere litteras publicas, Cic. Verr. 1, 60; tabulas, Arch. 8: falsifier des registres officiels.    - corrumpere nomen alicujus, Sall. J. 18, 10: altérer le nom de qqn dans la prononciation.    - corrumpitur oratio, Quint. 8, 3, 58: le style se gâte.    - os in peregrinum sonum corruptum, Quint. 1, 1, 13: prononciation qui s'altère en prenant des sons étrangers.    - magnas opportunitates corrumpere, Sall. C. 43, 3: perdre de belles occasions. [st1]3 [-] corrompre, pervertir, dépraver, séduire, suborner, gagner (qqn).    - corrumpere mores civitatis, Cic. Leg. 3, 32, corrompre les moeurs d'une cité.    - Hannibalem ipsum Capua corrrupit, Cic. Agr. 1, 20: Capoue a gâté Hannibal lui-même.    - non se luxu neque inertiae corrumpendum dedit, Sall. J. 6: il ne se laissa pas corrompre par le luxe et la mollesse.    - homo corruptus, Cic. Cat. 2, 7: homme corrompu, débauché.    - milites soluto imperio licencia atque lascivia corruperat, Sall. J. 39, 5: le commandement s'étant relâché, l'armée avait été corrompue par la licence et le désordre.    - mulierem corrumpere: corrompre, séduire une femme. --- Ter. Haut. 231; Tac. An. 4, 7 ; Suet. Caes. 50, etc.    - nec me laudandis majoribus meis corrupisti, Cic. Fin. 1, 33: et tu ne m'as pas amadoué en louant mes ancêtres.    - corrumpere aliquem pecuniā, Cic. Off. 2, 53, corrompre qqn à prix d'argent.    - judicium corruptum, Cic. Clu. 4: jugement acheté. --- cf. 63 ; 64 ; 73, etc. ; Mil. 46.    - ad sententias judicum corrumpendas, Cic. Clu. 125, pour acheter la sentence des juges.
    * * *
    corrumpo, ĕre, rūpi, ruptum [cum + rumpo] - tr. -    - inf. passif corrumpier Lucr. 6, 18 II orth. conr- N.-Tir. 46, 63 II corumptum Lucr. 6, 1135 [mss]. [st1]1 [-] détruire, anéantir.    - corrumpere frumentum flamine atque incendio, Caes. BG. 7, 55, 8: détruire le blé par l'eau et par le feu.    - cf. Caes. BG. 7, 64, 3 ; BC. 2, 10, 6 ; Sall. J. 55, 8 ; 76, 6 ; Liv. 22. 11, 5 ; 25, 11.    - res familiares corruperant, Sall. J. 64, 6: ils avaient réduit à néant leur fortune.    - corrumpere magnas opportunitates, Sall. C. 43, 3: réduire à néant de belles occasions.    - libertas corrumpebatur, Tac. An. 1, 75: la liberté disparaissait [st1]2 [-] fig. gâter, détériorer [physiquement ou moralement].    - aqua corrumpitur, Cic. Nat. 2, 20: l'eau se corrompt.    - pabulum et aquarum fontis corrumpere, Sall. J. 55, 8: il empoisonnait le fourrage et les sources.    - sanguis corruptus, Cic. Tusc. 4, 23: sang gâté.    - corrumpere oculos, Plaut. Merc. 501: gâter ses yeux [en pleurant].    - corrumpere litteras publicas, Cic. Verr. 1, 60; tabulas, Arch. 8: falsifier des registres officiels.    - corrumpere nomen alicujus, Sall. J. 18, 10: altérer le nom de qqn dans la prononciation.    - corrumpitur oratio, Quint. 8, 3, 58: le style se gâte.    - os in peregrinum sonum corruptum, Quint. 1, 1, 13: prononciation qui s'altère en prenant des sons étrangers.    - magnas opportunitates corrumpere, Sall. C. 43, 3: perdre de belles occasions. [st1]3 [-] corrompre, pervertir, dépraver, séduire, suborner, gagner (qqn).    - corrumpere mores civitatis, Cic. Leg. 3, 32, corrompre les moeurs d'une cité.    - Hannibalem ipsum Capua corrrupit, Cic. Agr. 1, 20: Capoue a gâté Hannibal lui-même.    - non se luxu neque inertiae corrumpendum dedit, Sall. J. 6: il ne se laissa pas corrompre par le luxe et la mollesse.    - homo corruptus, Cic. Cat. 2, 7: homme corrompu, débauché.    - milites soluto imperio licencia atque lascivia corruperat, Sall. J. 39, 5: le commandement s'étant relâché, l'armée avait été corrompue par la licence et le désordre.    - mulierem corrumpere: corrompre, séduire une femme. --- Ter. Haut. 231; Tac. An. 4, 7 ; Suet. Caes. 50, etc.    - nec me laudandis majoribus meis corrupisti, Cic. Fin. 1, 33: et tu ne m'as pas amadoué en louant mes ancêtres.    - corrumpere aliquem pecuniā, Cic. Off. 2, 53, corrompre qqn à prix d'argent.    - judicium corruptum, Cic. Clu. 4: jugement acheté. --- cf. 63 ; 64 ; 73, etc. ; Mil. 46.    - ad sententias judicum corrumpendas, Cic. Clu. 125, pour acheter la sentence des juges.
    * * *
        Corrumpo, corrumpis, corrupi, pen. prod. corruptum, corrumpere, Vitiare: tam ad animum, quam ad corpus refertur. Plin. Corrompre, Gaster.
    \
        Corrumpere aliquem ex optimo. Plaut. D'un bon fils faire un mauvais garson.
    \
        Fontes. Sallust. Gaster, Infecter, Empoisonner.
    \
        Otia corrumpunt corpus. Ouid. Gastent.
    \
        Corrumpere igni. Sallust. Gaster par feu et destruire.
    \
        Literas corrumpere. Cic. Faulser, Falsifier.
    \
        Opportunitates corrumpere. Sallust. Perdre les occasions et opportunitez, ou commoditez.
    \
        Pisces corrumpuntur. Terent. Se gastent.
    \
        Rem familiarem corrumpere. Sallust. Despendre et gaster ses biens.

    Dictionarium latinogallicum > corrumpo

  • 19 cura

    cūra, ae, f. (arch. coira) [st1]1 [-] soin, diligence, attention.    - curā aliquid exsequi (cum cura aliquid exsequi), Liv.: faire soigneusement une chose.    - in aliqua re aliquid operae curaeque ponere Cic. Off. 1, 19: mettre dans qqch de l'activité et du soin.    - omni cura in aliquid incumbere, Cic. Fam.. 12, 24, 2: s'appliquer à qqch de toute sa sollicitude.    - omnes meas curas cogitationesque in rem publicam conferebam, Cic. Off. 2, 2: je consacrais aux affaires publiques tous mes soins et toutes mes pensées.    - quocum mihi conjuncta cura de publica re et de privata fuit, Cic. Lael. 15: avec lequel je m'occupais en parfaite union des affaires publiques et de nos affaires privées.    - cum cura et studio, Quint. 10, 7, 29: avec soin et application. [st1]2 [-] soin, souci, intérêt, prévoyance.    - mihi curae est (double dat.): j’ai à coeur de, je suis préoccupé de.    - res curae est mihi: je prends soin de qqch, je m'en occupe, je m'y intéresse.    - curae est alicui de aliqua re: qqn prend soin de qqch.    - maxime mihi curae erit ut Ciceronem tuum videam cotidie, Cic. Q. Fr. 12: mon plus grand souci sera de voir tous les jours ton Cicéron.    - habere aliquid curae: avoir qqch à coeur.    - sic recipiunt, Caesari de augenda mea dignitate curae fore, Cic. Att. 11, 6, 3: ils promettent que César s'occupera d'accroître mes honneurs.    - mihi curae erit, quemadmodum... Cic.: j'aurai à coeur de... [st1]3 [-] conduite, surveillance, direction, administration, gestion; curatelle (t. de droit).    - cura rerum publicarum, Sall. J. 3, 1: la gestion des affaires publiques.    - cura annonae, Suet. Tib. 8: intendance des vivres.    - cura erarii, Suet. Aug. 36: administration du trésor public.    - cura operum publicorum, Suet. Aug. 37: administration des travaux publics.    - curam administrare, Dig.: être curateur. [st1]4 [-] occupation, travail, tâche; ouvrage (de l'esprit), livre, écrit; soin, culture (des champs).    - ii, quorum in manus cura nostra venerit, Tac.: ceux qui auront entre les mains ce fruit de notre travail.    - quorum inedita cura est, Ov.: ceux dont les ouvrages n'ont pas été publiés.    - quae cura boum sit, hinc canere incipiam, Virg. G. 1: quels soins il faut donner aux boeufs, voilà ce que maintenant je vais chanter. [st1]5 [-] soin, cure, traitement, remède; soin (pour la beauté), parure.    - cura aquae, quae sub cutem est, Cels. 2, 10: traitement de l'hydropisie.    - cura doloris, Cic.: traitement de la douleur.    - illa fuit lacrimis ultima cura meis (somnus), Prop. 1, 3, 46: ce fut le sommeil qui guérit enfin mes larmes.    - cura commendat faciem, Ov.: la parure rehausse la beauté.    - faciunt curā ne videantur anus, Ov.: grâce aux soins pour leur beauté, elles font leur possible pour ne pas paraître vieilles. [st1]7 [-] souci, ennui, inquiétude, sollicitude, tourment.    - cura et sollicitudo, Cic. Att. 15, 14, 3: souci et inquiétude.    - cura metusque Cic. Div. 2, 150: soucis et craintes.    - sine cura esse, Cic. Att. 12, 6, 4: n'avoir pas de souci.    - omnis quae me angebat de re publica cura, Cic. Br. 10: toute l'inquiétude qui me tourmentait au sujet de la république.    - mihi maxima cura est non de mea quidem vita, sed... Cic. Fam. 10, 1, 1: je suis très en souci non certes pour ma vie, mais...    - dare curas alicui, Hor. 4, 21: donner des soucis à qqn. [st1]8 [-] amour, souci amoureux; objet de l'amour.    - cura puellae, Prop. 3: l’amour pour une jeune fille.    - curae juvenis, Hor.: les peines de coeur de la jeunesse.    - tune meam potuisti tangere curam? Prop.: as-tu pu porter la main sur l'objet de mes soins? [st1]9 [-] au masc. surveillant, intendant.    - cura harae, Ov. H. 1: porcher.    - cura unus praetorii, Treb.: un intendant du prétoire.
    * * *
    cūra, ae, f. (arch. coira) [st1]1 [-] soin, diligence, attention.    - curā aliquid exsequi (cum cura aliquid exsequi), Liv.: faire soigneusement une chose.    - in aliqua re aliquid operae curaeque ponere Cic. Off. 1, 19: mettre dans qqch de l'activité et du soin.    - omni cura in aliquid incumbere, Cic. Fam.. 12, 24, 2: s'appliquer à qqch de toute sa sollicitude.    - omnes meas curas cogitationesque in rem publicam conferebam, Cic. Off. 2, 2: je consacrais aux affaires publiques tous mes soins et toutes mes pensées.    - quocum mihi conjuncta cura de publica re et de privata fuit, Cic. Lael. 15: avec lequel je m'occupais en parfaite union des affaires publiques et de nos affaires privées.    - cum cura et studio, Quint. 10, 7, 29: avec soin et application. [st1]2 [-] soin, souci, intérêt, prévoyance.    - mihi curae est (double dat.): j’ai à coeur de, je suis préoccupé de.    - res curae est mihi: je prends soin de qqch, je m'en occupe, je m'y intéresse.    - curae est alicui de aliqua re: qqn prend soin de qqch.    - maxime mihi curae erit ut Ciceronem tuum videam cotidie, Cic. Q. Fr. 12: mon plus grand souci sera de voir tous les jours ton Cicéron.    - habere aliquid curae: avoir qqch à coeur.    - sic recipiunt, Caesari de augenda mea dignitate curae fore, Cic. Att. 11, 6, 3: ils promettent que César s'occupera d'accroître mes honneurs.    - mihi curae erit, quemadmodum... Cic.: j'aurai à coeur de... [st1]3 [-] conduite, surveillance, direction, administration, gestion; curatelle (t. de droit).    - cura rerum publicarum, Sall. J. 3, 1: la gestion des affaires publiques.    - cura annonae, Suet. Tib. 8: intendance des vivres.    - cura erarii, Suet. Aug. 36: administration du trésor public.    - cura operum publicorum, Suet. Aug. 37: administration des travaux publics.    - curam administrare, Dig.: être curateur. [st1]4 [-] occupation, travail, tâche; ouvrage (de l'esprit), livre, écrit; soin, culture (des champs).    - ii, quorum in manus cura nostra venerit, Tac.: ceux qui auront entre les mains ce fruit de notre travail.    - quorum inedita cura est, Ov.: ceux dont les ouvrages n'ont pas été publiés.    - quae cura boum sit, hinc canere incipiam, Virg. G. 1: quels soins il faut donner aux boeufs, voilà ce que maintenant je vais chanter. [st1]5 [-] soin, cure, traitement, remède; soin (pour la beauté), parure.    - cura aquae, quae sub cutem est, Cels. 2, 10: traitement de l'hydropisie.    - cura doloris, Cic.: traitement de la douleur.    - illa fuit lacrimis ultima cura meis (somnus), Prop. 1, 3, 46: ce fut le sommeil qui guérit enfin mes larmes.    - cura commendat faciem, Ov.: la parure rehausse la beauté.    - faciunt curā ne videantur anus, Ov.: grâce aux soins pour leur beauté, elles font leur possible pour ne pas paraître vieilles. [st1]7 [-] souci, ennui, inquiétude, sollicitude, tourment.    - cura et sollicitudo, Cic. Att. 15, 14, 3: souci et inquiétude.    - cura metusque Cic. Div. 2, 150: soucis et craintes.    - sine cura esse, Cic. Att. 12, 6, 4: n'avoir pas de souci.    - omnis quae me angebat de re publica cura, Cic. Br. 10: toute l'inquiétude qui me tourmentait au sujet de la république.    - mihi maxima cura est non de mea quidem vita, sed... Cic. Fam. 10, 1, 1: je suis très en souci non certes pour ma vie, mais...    - dare curas alicui, Hor. 4, 21: donner des soucis à qqn. [st1]8 [-] amour, souci amoureux; objet de l'amour.    - cura puellae, Prop. 3: l’amour pour une jeune fille.    - curae juvenis, Hor.: les peines de coeur de la jeunesse.    - tune meam potuisti tangere curam? Prop.: as-tu pu porter la main sur l'objet de mes soins? [st1]9 [-] au masc. surveillant, intendant.    - cura harae, Ov. H. 1: porcher.    - cura unus praetorii, Treb.: un intendant du prétoire.
    * * *
        Cura, curae, Cure et soing, Soulci, Chagrin.
    \
        Amara curarum eluere. Horat. Nettoyer et oster du tout l'amaritude ou amertume des soulcis et chagrins, Destacher et desennuyer.
    \
        Foelix curarum. Stat. Qui met son soing, sa cure, et son estude à choses utiles et à luy prouffitables.
    \
        Frigus curarum. Ouid. Soulci et chagrin qui refroidist la personne, et empesche de faire quelque chose, qu'on feroit bien, si on avoit l'esprit delivré et joyeux.
    \
        Dare aliquid curae corporis. Quintil. Employer quelque peu de temps à penser et traicter son corps.
    \
        Argentaria cura. Terent. Soulci et chagrin de faulte d'argent. B.
    \
        Frigida cura thori. Stat. Quand un homme ou une femme ne se soulcie gueres et ne luy chault de coucher avec sa partie.
    \
        Insomnes curae. Claud. Qui gardent les gens de dormir.
    \
        Inuida. Horat. Envieuse du repos et bon temps ou aise des personnes.
    \
        Mortales curae. Sil. Les soulcis de ce monde.
    \
        Omni cogitatione curaque in aliquam rem incumbere. Cic. Y employer tout son soing et toute sa cure.
    \
        Sagaces curae. Horat. Qui prevoyent les choses de loing.
    \
        Tristes curae. Virg. Qui rend l'homme triste et melancholique.
    \
        Abducere curas alicui. Claud. Le desfascher et desennuyer, Le delivrer de soulci.
    \
        Curas adimere. Terent. Mettre ou jecter hors de soulci.
    \
        Cura aliquem afficere. Terent. Mettre en soulci.
    \
        Committere auribus alicuius fuas curas. Seneca. Les dire à autruy.
    \
        Consedit cura. Cic. Est cessee.
    \
        Demouere aliquem cura rerum. Tacit. Luy oster la charge des affaires.
    \
        Cura est negotii quid sit, aut quid nuntiet. Plaut. Je suis en soulci que ce peult estre, quelle affaire c'est.
    \
        Quos vt ego hodie seruem, cura maxima est. Plaut. Desquels je suis en tresgrand soulci comment je les pourray retenir.
    \
        Haec mihi nunc cura est maxima, vt necui mea Longinquitas aetatis obstet. Terent. Le plus grand soulci que j'ay, c'est que, etc.
    \
        Curae mihi est. Terent. Je m'en soulcie.
    \
        - is es profecto seruus spectatus Cui dominus curae est. Terent. Qui ha soulci de son maistre.
    \
        Sane curae est quorsum euenturum hoc siet. Terent. Certes je me soulcie qu'il adviendra de cela.
    \
        Sine cura esse. Cic. Ne se point soulcier.
    \
        Extendere curas in annum venientem. Virgil. Se soulcier du temps advenir.
    \
        Mortalibus curis exuere se. Sil. Se desvestir et descharger des soulcis et ennuis de ce monde, Se tuer pour mettre fin à ses ennuis.
    \
        Gerere curam pro aliquo. Virgil. Se soulcier de la personne ou des affaires d'aucun.
    \
        Curae habere rem aliquam. Sallust. Avoir soing de quelque chose, L'avoir pour recommandee.
    \
        Curas iniicere. Terent. Mettre en soulci.
    \
        Curae leues loquuntur, ingentes stupent. Seneca. Quand la personne ha un chagrin ou ennuy legier, elle en parle, ou s'en complaint, ou demande conseil pour y remedier: mais quand le chagrin ou ennuy est fort grand et excessif, elle demeure estonnee et toute esperdue, sans pouvoir parler, ne s'en plaindre.
    \
        Mitte hanc de pectore curam. Virg. Ne te soulcie plus de cela.
    \
        Ponere omnem curam in re aliqua. Cic. Mettre.
    \
        Ponere graues curas. Sil. Oster, Delaisser.
    \
        Populatur artus cura. Seneca. Amour amaigrit la personne.
    \
        Respondere curis alicui. Virgil. L'aymer autant qu'il nous aime.

    Dictionarium latinogallicum > cura

  • 20 deductio

    dēductĭo, ōnis, f. [st2]1 [-] action de tirer de, action de détourner. [st2]2 [-] action de conduire, action d'établir (une garnison, une colonie). [st2]3 [-] conduite d'une fiancée (à la maison de son époux). [st2]4 [-] éviction, dépossession, expulsion. [st2]5 [-] déduction, retranchement, diminution. [st2]6 [-] continuation d'un raisonnement, déduction.    - Albanae aquae facta deductio est, Cic.: on détourna l'eau du lac Albain.    - in oppida militum deductio, Cic. Phil. 2, 25, 62: établissement de garnisons dans les villes.    - quae erit in istos agros deductio? Cic. Agr. 1.5.16: comment colonisera-t-on ces terres?    - deductio oppidorum, Plin. 2, 52, 53, § 139: fondation de villes (par colonisation).    - deductio ratiōnis, Cic. Inv. 1, 14: développement des raisons.    - sine deductione, Sen. Ben. 2, 4: entièrement, complètement.
    * * *
    dēductĭo, ōnis, f. [st2]1 [-] action de tirer de, action de détourner. [st2]2 [-] action de conduire, action d'établir (une garnison, une colonie). [st2]3 [-] conduite d'une fiancée (à la maison de son époux). [st2]4 [-] éviction, dépossession, expulsion. [st2]5 [-] déduction, retranchement, diminution. [st2]6 [-] continuation d'un raisonnement, déduction.    - Albanae aquae facta deductio est, Cic.: on détourna l'eau du lac Albain.    - in oppida militum deductio, Cic. Phil. 2, 25, 62: établissement de garnisons dans les villes.    - quae erit in istos agros deductio? Cic. Agr. 1.5.16: comment colonisera-t-on ces terres?    - deductio oppidorum, Plin. 2, 52, 53, § 139: fondation de villes (par colonisation).    - deductio ratiōnis, Cic. Inv. 1, 14: développement des raisons.    - sine deductione, Sen. Ben. 2, 4: entièrement, complètement.
    * * *
        Deductio, Verbale. Cic. La conduicte.
    \
        Misera et crudelis militum in oppida deductio. Cic. Logement par fourriers et mareschaulx des logis.
    \
        Deductionem facere moribus. Cic. Quand on mettoit aucun hors d'une terre ou maison à la forme accoustumee, et pour ce faict venir au Preteur pour requerir l'interdict possessionnaire. Vide Deducere moribus.
    \
        Deductio aquae. Cic. Derivement, Derivation.
    \
        Deductio, pro Diminutione. Seneca. Deduction, Diminution.

    Dictionarium latinogallicum > deductio


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

Мы используем куки для наилучшего представления нашего сайта. Продолжая использовать данный сайт, вы соглашаетесь с этим.