Перевод: с латинского на французский

cornus+sub+pectus+abit

  • 1 cornus

    [st1]1 [-] cornus, cornus, m. = cornu. [st1]2 [-] cornus, corni, f.: cornouiller; javelot, lance. [st1]3 [-] cornus, cornus, f.: cornouiller; javelot, lance. [st1]4 [-] Cornus, i, f.: Cornus (ville de Sardaigne).
    * * *
    [st1]1 [-] cornus, cornus, m. = cornu. [st1]2 [-] cornus, corni, f.: cornouiller; javelot, lance. [st1]3 [-] cornus, cornus, f.: cornouiller; javelot, lance. [st1]4 [-] Cornus, i, f.: Cornus (ville de Sardaigne).
    * * *
        Cornus, huius cornus vel corni, f. g. quartae et secundae declinationis. Plin. Un cornillier, ou Cornoiller.
    \
        - et bona bello Cornus. Virgil. Bon à faire bastons de guerre.
    \
        Armata ferro gracili cornus. Seneca. Dard, ou fleche de cornillier.

    Dictionarium latinogallicum > cornus

  • 2 pectus

    pectus, oris, n. [st2]1 [-] poitrine, sein, coeur. [st2]2 [-] coeur, âme, conscience, sensiblilité, courage. [st2]3 [-] esprit, pensée, intelligence, mémoire.    - aequo pectore, Quint, 11, 3, 125: la poitrine droite.    - hasta perrumpit pectora, Liv. Andron. ap. Prisc. p. 760 P: la lance lui brise la poitrine.    - pectus amicitiae, Mart. 9, 15, 2: un coeur d'ami.    - amare toto pectore: aimer de tout son coeur.    - alicui ad pectus advolare: se présenter à l’esprit de qqn.    - toto pectore cogitare: penser de toute son intelligence.    - dicere de summo pectore, Gell. 17, 13, 7: parler à la légère.    - excidere (labi) pectore alicujus: être banni du souvenir de qqn.    - oculis pectoris aliquid haurire, Ov. M. 15.63: pénétrer qqch par le regard de l'intelligence.
    * * *
    pectus, oris, n. [st2]1 [-] poitrine, sein, coeur. [st2]2 [-] coeur, âme, conscience, sensiblilité, courage. [st2]3 [-] esprit, pensée, intelligence, mémoire.    - aequo pectore, Quint, 11, 3, 125: la poitrine droite.    - hasta perrumpit pectora, Liv. Andron. ap. Prisc. p. 760 P: la lance lui brise la poitrine.    - pectus amicitiae, Mart. 9, 15, 2: un coeur d'ami.    - amare toto pectore: aimer de tout son coeur.    - alicui ad pectus advolare: se présenter à l’esprit de qqn.    - toto pectore cogitare: penser de toute son intelligence.    - dicere de summo pectore, Gell. 17, 13, 7: parler à la légère.    - excidere (labi) pectore alicujus: être banni du souvenir de qqn.    - oculis pectoris aliquid haurire, Ov. M. 15.63: pénétrer qqch par le regard de l'intelligence.
    * * *
        Pectus, pectoris, pen. corr. n. g. Plin. La poictrine, Le pictre, Le pis, Le brichet.
    \
        Castigato planus sub pectore venter. Ouid. Soubz la poictrine tant bien formee qu'il n'y a que redire ne reprendre.
    \
        Lymphatum. Ouid. D'homme furieux.
    \
        Ambire aliquem pectore. Lucan. Embrasser.
    \
        Distrinxit arundine pectus. Ouid. Il a blessé d'une fleiche.
    \
        Fouere aliquid aperto pectore. Ouid. Mettre sa poictrine nue dessus.
    \
        Haurire pectora ferro. Ouid. Percer.
    \
        Pectus. Plaut. Le coeur et courage.
    \
        Corpus sine pectore. Horat. Sans coeur.
    \
        Apertum pectus. Cic. Un coeur ouvert, et sans simulation.
    \
        Certa pectora. Virgil. Courages asseurez et constants.
    \
        Foecundum pectus. Stat. Esprit garni de grand scavoir et prudent advis en plusieurs sortes, fecond et copieux en diversité de prudents conseils et advis.
    \
        Generosa pectora. Ouid. Noble coeur.
    \
        Intacta pectora lucro. Claud. Sans avarice.
    \
        Nescia vinci pectora. Virg. Coeur invincible.
    \
        Purum pectus. Horat. Un coeur pur et net, Sans malice.
    \
        Remisso pectore ac placido aliquid ferre. Seneca. Id est, aequo animo. Sans s'esmouvoir.
    \
        Captus toto pectore. Ouid. Insensé.
    \
        Cessit amor pectore. Ouid. S'en est allé.
    \
        Recipere pectus. Seneca. Reprendre courage.

    Dictionarium latinogallicum > pectus

  • 3 abeo

    ăbĕo, īre, īvī (ĭī), ĭtum, intr.    - impér. abei Cil. 1, 1007, 8 --- abin = abisne, Plaut., Ter. --- le parf abivi ne se trouve nulle part; les formes sync. abi, abit se trouvent en poésie; l'inf. abisse est presque de règle. [st1]1 [-] s'en aller.    - abire ex eorum agris, Cic. Verr. 3, 79: s'en aller de leurs terres.    - abire ex conspectu, Caes. G. 6, 43, 5: s'éloigner de la vue.    - abire ab his locis, Plaut. Men. 553: s'éloigner de ces lieux.    - abire ab urbe, Liv. 36, 3, 3: s'éloigner de la ville.    - abire ab aliquo, Plaut. Cap. 487: s'éloigner de qqn, quitter qqn.    - cf. Plaut. Mil. 1084 ;Ter. Eun. 791 ; Cic. Verr. 2, 54 ; Flac. 50 ; Liv. 28, 24, 8.    - abire ab oculis, Plaut. Trin. 989: s'éloigner des regards.    - cf. Plaut. Cas. 302 ; Truc. 477 ; Sen. Ep. 36, 10.    - quia te illinc abisse constabat, Cic.: parce que je savais que tu n'étais pas là.    - abibitur: on s'en ira.    - abire cubitum: aller se coucher.    - abi in malam crucem (abi in malam rem): va-t-en au diable, va te faire pendre.    - cf. Plaut., Ter.; Cic. Phil. 13, 48.    - (Catilina) abiit, excessit, evasit, erupit, Cic. Cat. 2: le voilà (Catilina) parti, il est loin, il s'est échappé, il a brisé (ses chaînes).    - abire ab aliquo, Ter.: sortir de chez qqn.    - abire exsulatum (abire in exsilium), Liv.: partir pour l'exil. [st1]2 [-] poét. pénétrer dans, s'enfoncer dans.    - in corpus abire, Lucr. 4, 1111: s'enfoncer dans le corps    - cf. Virg. En. 9, 695; Stat. Th. 8, 495 ; 11, 631. [st1]3 [-] s'en aller, disparaître.    - abiit ille annus, Cic. Sest. 71: cette année-là s'écoula. --- cf. Cael. 74 ; Mur. 7 ; etc.    - illa mea... abierunt, Cic. Fam. 9, 20, l: mes propos d'autrefois... s'en sont allés.    - sensus abiit, Cic. Tusc. 1, 109: le sentiment a disparu. --- cf. Fam. 14, 1, 3 ; Att. 41, 10, 2 ; Liv. 2, 4, 2. [st1]4 [-] sortir (d'une fonction, de la vie), partir d'une idée.    - abire honore, Suet.: quitter une charge.    - magistratu abire: quitter une magistrature, sortir de charge.    - abire e vita: mourir.    - qui abierunt hinc, Plaut.: ceux qui ont quitté la terre.    - illuc, unde abii, redeo, Hor.: je reviens au point d'où je suis parti. [st1]5 [-] s'écarter de, abandonner.    - abire incepto, Tac.: s'écarter de son sujet.    - abeo a sensibus, Cic.: j'en finis avec les sens (je quitte ce sujet).    - abire impune: s'en aller impuni, rester impuni.    - abire ab jure: s’éloigner du droit, violer le droit.    - ne longius abeam, Cic. Fin. 2, 96: pour ne pas faire une trop longue digression. --- cf. Rep. 3, 38 ; Caec. 95, etc.    - quid ad istas ineptias abis? Amer. 47: pourquoi t'écartes-tu de ton sujet pour dire de pareilles sornettes? [st1]6 [-] passer d'un état à un autre.    - ad deos abiit Hercules, Cic.: Hercule est passé au rang des dieux.    - abire pro ludibrio in ora virûm (= virorum), Liv.: devenir la risée du monde.    - abire in somnum, Lucr.: s'endormir. [st1]7 [-] s'écouler, s'éloigner, passer.    - tota abit hora, Hor.: une heure entière s'écoule.    - nausea jamne abiit? Cic.: le dégoût est-il passé?    - pallor abiit, Ov.: la pâleur a disparu. [st1]8 [-] se changer en, passer à, aboutir à, se passer.    - abire in aliquam rem: se transformer en qqch.    - in villos abeunt vestes, Ov.: ses vêtements se changent en poils.    - oppidum abiit in villam, Plin.: la ville n'est plus qu'une villa.    - abibunt in vanum monentium verba, Sen.: les conseils s'en iront en fumée.    - mirabar hoc si sic abiret, Ter.: je m'étonnais que la chose prît cette tournure.    - non, non hoc sic abibit, Cat.: non, la chose ne se passera pas ainsi. [st1]9 [-] se propager, s'étendre.    - longius nefas abiit, Ov.: le mal se répandit au loin. [st1]10 [-] échapper à (dans une vente).    - ne res abiret ab eo, Cic.: de peur que la chose ne lui échappât (par une surenchère). [st1]11 [-] baisser, diminuer.    - ut reditus agrorum sic etiam pretium retro abiit, Plin. Ep. 3, 19: le rendement des terres a diminué tout comme leur prix.
    * * *
    ăbĕo, īre, īvī (ĭī), ĭtum, intr.    - impér. abei Cil. 1, 1007, 8 --- abin = abisne, Plaut., Ter. --- le parf abivi ne se trouve nulle part; les formes sync. abi, abit se trouvent en poésie; l'inf. abisse est presque de règle. [st1]1 [-] s'en aller.    - abire ex eorum agris, Cic. Verr. 3, 79: s'en aller de leurs terres.    - abire ex conspectu, Caes. G. 6, 43, 5: s'éloigner de la vue.    - abire ab his locis, Plaut. Men. 553: s'éloigner de ces lieux.    - abire ab urbe, Liv. 36, 3, 3: s'éloigner de la ville.    - abire ab aliquo, Plaut. Cap. 487: s'éloigner de qqn, quitter qqn.    - cf. Plaut. Mil. 1084 ;Ter. Eun. 791 ; Cic. Verr. 2, 54 ; Flac. 50 ; Liv. 28, 24, 8.    - abire ab oculis, Plaut. Trin. 989: s'éloigner des regards.    - cf. Plaut. Cas. 302 ; Truc. 477 ; Sen. Ep. 36, 10.    - quia te illinc abisse constabat, Cic.: parce que je savais que tu n'étais pas là.    - abibitur: on s'en ira.    - abire cubitum: aller se coucher.    - abi in malam crucem (abi in malam rem): va-t-en au diable, va te faire pendre.    - cf. Plaut., Ter.; Cic. Phil. 13, 48.    - (Catilina) abiit, excessit, evasit, erupit, Cic. Cat. 2: le voilà (Catilina) parti, il est loin, il s'est échappé, il a brisé (ses chaînes).    - abire ab aliquo, Ter.: sortir de chez qqn.    - abire exsulatum (abire in exsilium), Liv.: partir pour l'exil. [st1]2 [-] poét. pénétrer dans, s'enfoncer dans.    - in corpus abire, Lucr. 4, 1111: s'enfoncer dans le corps    - cf. Virg. En. 9, 695; Stat. Th. 8, 495 ; 11, 631. [st1]3 [-] s'en aller, disparaître.    - abiit ille annus, Cic. Sest. 71: cette année-là s'écoula. --- cf. Cael. 74 ; Mur. 7 ; etc.    - illa mea... abierunt, Cic. Fam. 9, 20, l: mes propos d'autrefois... s'en sont allés.    - sensus abiit, Cic. Tusc. 1, 109: le sentiment a disparu. --- cf. Fam. 14, 1, 3 ; Att. 41, 10, 2 ; Liv. 2, 4, 2. [st1]4 [-] sortir (d'une fonction, de la vie), partir d'une idée.    - abire honore, Suet.: quitter une charge.    - magistratu abire: quitter une magistrature, sortir de charge.    - abire e vita: mourir.    - qui abierunt hinc, Plaut.: ceux qui ont quitté la terre.    - illuc, unde abii, redeo, Hor.: je reviens au point d'où je suis parti. [st1]5 [-] s'écarter de, abandonner.    - abire incepto, Tac.: s'écarter de son sujet.    - abeo a sensibus, Cic.: j'en finis avec les sens (je quitte ce sujet).    - abire impune: s'en aller impuni, rester impuni.    - abire ab jure: s’éloigner du droit, violer le droit.    - ne longius abeam, Cic. Fin. 2, 96: pour ne pas faire une trop longue digression. --- cf. Rep. 3, 38 ; Caec. 95, etc.    - quid ad istas ineptias abis? Amer. 47: pourquoi t'écartes-tu de ton sujet pour dire de pareilles sornettes? [st1]6 [-] passer d'un état à un autre.    - ad deos abiit Hercules, Cic.: Hercule est passé au rang des dieux.    - abire pro ludibrio in ora virûm (= virorum), Liv.: devenir la risée du monde.    - abire in somnum, Lucr.: s'endormir. [st1]7 [-] s'écouler, s'éloigner, passer.    - tota abit hora, Hor.: une heure entière s'écoule.    - nausea jamne abiit? Cic.: le dégoût est-il passé?    - pallor abiit, Ov.: la pâleur a disparu. [st1]8 [-] se changer en, passer à, aboutir à, se passer.    - abire in aliquam rem: se transformer en qqch.    - in villos abeunt vestes, Ov.: ses vêtements se changent en poils.    - oppidum abiit in villam, Plin.: la ville n'est plus qu'une villa.    - abibunt in vanum monentium verba, Sen.: les conseils s'en iront en fumée.    - mirabar hoc si sic abiret, Ter.: je m'étonnais que la chose prît cette tournure.    - non, non hoc sic abibit, Cat.: non, la chose ne se passera pas ainsi. [st1]9 [-] se propager, s'étendre.    - longius nefas abiit, Ov.: le mal se répandit au loin. [st1]10 [-] échapper à (dans une vente).    - ne res abiret ab eo, Cic.: de peur que la chose ne lui échappât (par une surenchère). [st1]11 [-] baisser, diminuer.    - ut reditus agrorum sic etiam pretium retro abiit, Plin. Ep. 3, 19: le rendement des terres a diminué tout comme leur prix.
    * * *
        Abeo, abis, abiui, pe. prod. et per syncopam, abii, abitum, pen. corr. abire, Discedere. S'en aller, S'en partir.
    \
        Praetor de sella surrexit, atque abiit. Cic. Le juge s'est levé de son siege, et s'en est allé.
    \
        Abire hinc, illinc, istinc, inde. Terent. Non tu hinc abis? T'en vas tu point d'ici?
    \
        Quum inde abeo. Terent. Quand je m'en vay de là.
    \
        Sine me hinc abire. Plaut. Laisse moy sortir ou aller d'ici.
    \
        Abire ab aliquo. Plaut. Se departir d'aucun, et le laisser là.
    \
        Abeo ab illis, Plaut. Je m'en vay arriere d'euls.
    \
        Abire ab, vel ex oculis, e conspectu, etc. Plaut. Liu. S'oster de devant les yeuls d'aucun.
    \
        Vide ne res abeat a nobis. Cic. Garde que la chose ne nous eschappe. B.
    \
        Abire ab aliquo, pro Exire ab eius aedibus. Terent. Sortir de chez aucun.
    \
        Iube hanc abire ad te. Plaut. Commande que ceste ci aille chez toy, ou en ta maison.
    \
        Abiit ad deos. Cic. Il est allé en paradis, ou au ciel, Il est sanctifié.
    \
        In angulum aliquo abire. Terent. En quelque coing.
    \
        In exilium abierunt. Liu. Se sont euls mesmes bannis, Sont allez voluntairement en exil. \ Abeo intro. Terent. J'entre dedens.
    \
        Ne abeas longius. Terent. Ne t'esloigne point.
    \
        Illo abeunte peregre. Plin. S'en allant en pais loingtain. On dict communement, S'en allant dehors.
    \
        Abi illis obuiam. Terent. va au devant d'elles.
    \
        Quasi vero mihi difficile sit quanuis multos nominatim proferre, (ne longius abeam) vel tribuleis, vel vicinos meos, etc. Cic. Sans aller plus loing.
    \
        Longe res abibit. Vlpian. La chose sera de longue expedition. B.
    \
        Non longe abieris. Cic. Il ne te fault point aller loing pour trouver exemple.
    \
        Ne in infinitum abeamus. Plin. Pour mettre fin à nostre propos.
    \
        Exulatum abiit salus. Plaut. Je suis perdu.
    \
        Abi deambulatum. Terent. Va te pourmener.
    \
        Exulatum abierunt. Liu. Sont allez en exil.
    \
        Abire pessum. Plaut. S'enfoncer, Aller en bas.
    \
        Iam fides abiit. Liu. Il n'est point à croire, Il n'est point vray semblable.
    \
        Animus abiit in varios cursus. Ouid. A faict de grands discours.
    \
        Ferrum in corpus. Stat. Est entré.
    \
        Hasta viri trans pectus abiit. Sta. A traversé la poitrine, A persé tout oultre.
    \
        Quorum vetustate memoria abiit. Liu. Desquels il n'est plus de memoire à cause du long temps.
    \
        Modus abiit. Ouid. Il n'y a plus de moyen, Il n'y a plus d'ordre. On dit communement, Il n'y a plus de rythme ne de raison.
    \
        Nausea iam plane abiit. Cic. Est cessee.
    \
        In commissura abibunt pedes tres. Cato. Trois pieds si en iront, Il s'en fauldra trois pieds, Trois pieds se perdront.
    \
        De loco nunc quidem abiit pestilentia. Cic. S'en est allee, Est cessee.
    \
        Vt reditus agrorum, sic etiam pretium retro abiit. Plin. Iunior. On n'en baille plus tant qu'on avoit accoustumé, Le pris est ravallé.
    \
        Sol abiit. Plaut. S'en va, Se baisse.
    \
        Spes victis telluris abit. Lucan. Se perd.
    \
        Illa mea, quae solebas antea laudare, o hominem facilem, o hospitem non grauem, abierunt. Cic. Sont passez, Ne sont plus, S'en est faict.
    \
        Abiit illud tempus. Cic. Est passé.
    \
        Dum haec dicit, abiit hora. Terent. L'heure s'est passee, Il a esté une heure à dire cela.
    \
        Haec dum dubitas, menses abierunt decem. Terent. Se sont passez, ou escoulez.
    \
        Praeceps Fabius in vulnus abiit. Liu. Il cheut sur le costé où il estoit navré.
    \
        Abi tu sane superior. Plaut. Assiez toy plus hault.
    \
        Quo diuersus abis? Virg. Où tournes tu? Où vas tu?
    \
        Abeo a sensibus. Cic. Je me deporte de plus parler des sens.
    \
        Abitum est a priore emptione. Paulus iuris. On ne teint point le marché faict, Le premier marché fut rompu, Ils se departirent du premier achet.
    \
        Abire ab iure. Cic. Contrevenir au droict.
    \
        E medio abiit. Terent. Il ne se trouve plus, Il n'est plus entre les gens, Il est mort. \ Sic abiit e vita. Cic. Il mourut.
    \
        Abire ad vulgi opinionem. Cic. Suyvre l'opinion du vulgaire.
    \
        Abire magistratu, Consulatu, etc. pro Deponere magistratum, Consulatum, etc. Cic. Liu. Se devestir et demettre de son office, Laisser son office, Finer le temps de son office, et prendre congé. \ Abire incoepto. Liu. Delaisser son entreprinse.
    \
        Totum stagnum in salem abit. Plin. Se mue et convertist en sel, Devient sel.
    \
        Praesens quod fuerat malum, in diem abiit. Terent. Ta punition n'est seulement que differee, Tu n'en pers que l'attente.
    \
        Abire in ora hominum. Liu. Faire parler les gens de soy, se faire mocquer du monde.
    \
        In quos enim sumptus abeunt fructus praediorum? Ci. En quels frais et quelle despense s'en va le revenu de mes fermes?
    \
        Abire sub iugum. Liu. Passer soubs la fourche.
    \
        Abeunt sursum radices. Cato. Vont contremont.
    \
        Mirabar, hoc si sic abiret. Terent. Si ceste chose se passeroit ainsi, S'il en iroit ainsi.
    \
        Quid ad istas ineptias abis? Cic. Qu'as tu à faire de parler de ces folies? Pourquoy vas tu cercher ces folies?
    \
        Abi prae, Sosia. Terent. Va devant.
    \
        Tu abi tacitus viam tuam. Plaut. Va t'en ton chemin sans dire mot.
    \
        Abire fuga. Virg. S'enfuir.
    \
        Abi, virum te iudico. Terent. Va, je t'estime gentil compaignon.
    \
        Abi, nescis inescare homines. Terent. Va, tu n'es qu'ung lourdault, Tu ne scais, etc.
    \
        Abi, abi iam AEschine. Terent. Va t'en, va t'en meshuy, tu, etc.
    \
        Abite. Terent. Sus devant, Hors d'ici, Partez d'ici, Sortez d'ici.
    \
        Abibitur, pen. cor. Impersonale. Plaut. On s'en ira.

    Dictionarium latinogallicum > abeo

  • 4 descendo

    descendo, ĕre, scendi, scensum    - intr. et qqf. tr. [st2]1 [-] descendre, se rendre (dans un lieu plus bas). [st2]2 [-] quitter sa position pour en venir aux mains, en venir aux mains. [st2]3 [-] en venir à (le plus souvent en mauvaise part). [st2]4 [-] se digérer, passer. [st2]5 [-] entrer, s'enfoncer, s’engager dans. [st2]6 [-] passer (d'une chose à une autre); s'abaisser, consentir, se résigner à, se résoudre à. [st2]7 [-] pénétrer, faire impression sur, émouvoir. [st2]8 [-] tirer son origine; provenir; être transmis. [st2]9 [-] s'éloigner, s'écarter, différer, être différent.    - descendere (descendere in forum): descendre au forum, se rendre au forum.    - descendere (descendere ad comitias): aller aux comices.    - descendit vestis infra genua, Curt. 6, 5: son vêtement tombe au-dessous du genou.    - descendere in certamen, in aciem, ad pugnam: en venir aux mains, engager la lutte.    - ad omnia descendere: en venir à tous les moyens.    - descendere in pectus (in animum): pénétrer profondément dans le cœur.    - descendere ad: s’abaisser à, être réduit à.    - descendere ad innocentium supplicia: en venir à infliger des supplices à des hommes irréprochables.    - descendere ad intellectum audientis, Quint. 1, 2, 27: se mettre à la portée de son auditoire.
    * * *
    descendo, ĕre, scendi, scensum    - intr. et qqf. tr. [st2]1 [-] descendre, se rendre (dans un lieu plus bas). [st2]2 [-] quitter sa position pour en venir aux mains, en venir aux mains. [st2]3 [-] en venir à (le plus souvent en mauvaise part). [st2]4 [-] se digérer, passer. [st2]5 [-] entrer, s'enfoncer, s’engager dans. [st2]6 [-] passer (d'une chose à une autre); s'abaisser, consentir, se résigner à, se résoudre à. [st2]7 [-] pénétrer, faire impression sur, émouvoir. [st2]8 [-] tirer son origine; provenir; être transmis. [st2]9 [-] s'éloigner, s'écarter, différer, être différent.    - descendere (descendere in forum): descendre au forum, se rendre au forum.    - descendere (descendere ad comitias): aller aux comices.    - descendit vestis infra genua, Curt. 6, 5: son vêtement tombe au-dessous du genou.    - descendere in certamen, in aciem, ad pugnam: en venir aux mains, engager la lutte.    - ad omnia descendere: en venir à tous les moyens.    - descendere in pectus (in animum): pénétrer profondément dans le cœur.    - descendere ad: s’abaisser à, être réduit à.    - descendere ad innocentium supplicia: en venir à infliger des supplices à des hommes irréprochables.    - descendere ad intellectum audientis, Quint. 1, 2, 27: se mettre à la portée de son auditoire.
    * * *
        Descendo, descendis, descendi, descensum, descendere. Descendre, Devaller.
    \
        Descendunt ex oculis lachrymae. Plaut. Tombent.
    \
        Descendere equo, et ex equo. Liu. Descendre de dessus son cheval.
    \
        Descendere in altum, et alte, dicuntur radices. Colum. Entrer avant dedens terre.
    \
        In mare descendit Tybris. Lucan. Coule, Chet, Tombe.
    \
        Descendunt in plana corylus, cornus, etc. Pli. Croissent és plaines.
    \
        Descendere radice dicuntur arbores. Plin. Jecter leur racine fort avant en terre.
    \
        Gradibus descenditur. Ci. On y descend par degrez, On y devalle, etc.
    \
        Descendit rimis ingentibus theatrum. Pli. iunior. S'affaisse, et fait de grandes fentes et crevaces.
    \
        Concedere alteri, et ad conditionem alterius descendere. Cic. Condescendre et s'accorder, se soubmettre à faire tout ce qu'il plaira à autruy.
    \
        Paratus ad omnia descendere. Caesar. Prest de se soubmettre à tout faire.
    \
        Descendo, absolute. Ci. J'acquiesce, Je m'y accorde, Je m'y condescens.
    \
        Descendere ad accusandum. Cic. Venir en jugement pour accuser aucun.
    \
        In aciem. Liu. Se mettre en bataille.
    \
        In aequum, In planitiem. Liu. Descendre en une plaine.
    \
        Aluus descendit. Cels. Vbi pluribus diebus non descendit aluus. Apres que par plusieurs jours on n'a point esté à la selle.
    \
        In amicitiam descendere. Seneca. Prendre amitié.
    \
        Descendere ad extremum auxilium. Caesar. User de son dernier secours.
    \
        In causam. Cic. Venir en estrif, Venir à estriver à l'encontre d'aucun.
    \
        In certamen. Cic. Venir combatre.
    \
        Cibus celeriter descendit. Cels. Quand il est de legiere digestion.
    \
        Alterutram ad conditionem descendere vult Caesar. Caelius ad Ciceronem. Se soubmettre et accorder, ou Condescendre.
    \
        Ad extremum consilium. Caes. User du dernier conseil.
    \
        Ad curas alterius. Pli. iun. Quand un plus grand personnage s'abbaisse et se humilie à vouloir entendre les affaires d'un moindre.
    \
        In dimicationem vitae pro patria. Author ad Heren. Mettre sa vie en danger pour la defense de son pais.
    \
        Fabula descendit in gentes. Propert. A esté divulguee.
    \
        Ad inimicitias descendere. Cic. Prendre inimitiez et haines.
    \
        In iugulum ense descendere. Claud. Fourrer l'espee dedens la gorge.
    \
        In omnia familiaritatis officia. Plin. iunior. Quand un grand se ravalle et se humilie à faire tout office d'amis envers aucun.
    \
        In partes descendere. Tacit. Se mettre de la bende et du parti.
    \
        Ad preces descendere. Senec. Se ravaller jusques à user de prieres.
    \
        In sese. Pers. Considerer sa petitesse.
    \
        Vulnus descendit magno hiatu. Stat. La playe est profonde.
    \
        Lapsu molli descendunt Zephyri. Valer. Flac. Commencent à souffler doulcement.
    \
        Descendit ad hyacinthum haec gemma. Pli. Elle retire et resemble à l'hyacinthe.
    \
        Ad viciniam crystalli descendit. Plin. Elle luy retire fort pres.

    Dictionarium latinogallicum > descendo

  • 5 abundo

    ăbundo, āre, āvi, ātum - intr. - [st1]1 [-] déborder.    - Liv. 5, 15, 11 ; 30, 38, 10 ; Sen. Nat. 4, 1, 1 ; Virg. G. 1, 115.    - mihi abundat pectus laetitiā, Plaut.: mon coeur déborde de joie. [st1]2 [-] être en abondance.    - quae de terris abundant, Lucr. 5, 920: les productions qui viennent du sol en abondance.    - cf. Liv. 2, 41, 9 ; Sen. Marc. 33, 3 ; Helv. 18, 6. [st1]3 [-] avoir en abondance, être abondamment pourvu de.    - avec abl. equitatu abundare, Caes. G. 7, 14, 3: être abondamment pourvu de cavalerie.    - cf. Cic. Rep. 2, 26 ; Tusc. 5, 44 ; Off. 2, 13 ; etc.    - villa abundat porco, lacte, caseo, melle, Cic. CM 56: la maison de campagne a en abondance les porcs, le lait, le fromage, le miel.    - avec gén. Lucil. 308 ; Manil. 2, 600. [st1]4 [-] absol. être riche, être dans l’abondance.    - Cic. Par. 49 ; Lael. 23 ; Att. 15, 15, 3.    - si quando abundare coepero, Cic. Att. 1, 4, 3: si je deviens riche un jour.    - in illis (causis) magis abundabit orator, Quint.: dans ces causes l'orateur aura un fonds inépuisable.    - syllaba abundat, Prisc.: la syllabe est redondante.    - ex abundanti, Quint. 4, 5, 15: surabondamment. [st1]5 [-] excéder, dépasser.    - avec acc. abundare quantitatem, Dig.: excéder la quantité.
    * * *
    ăbundo, āre, āvi, ātum - intr. - [st1]1 [-] déborder.    - Liv. 5, 15, 11 ; 30, 38, 10 ; Sen. Nat. 4, 1, 1 ; Virg. G. 1, 115.    - mihi abundat pectus laetitiā, Plaut.: mon coeur déborde de joie. [st1]2 [-] être en abondance.    - quae de terris abundant, Lucr. 5, 920: les productions qui viennent du sol en abondance.    - cf. Liv. 2, 41, 9 ; Sen. Marc. 33, 3 ; Helv. 18, 6. [st1]3 [-] avoir en abondance, être abondamment pourvu de.    - avec abl. equitatu abundare, Caes. G. 7, 14, 3: être abondamment pourvu de cavalerie.    - cf. Cic. Rep. 2, 26 ; Tusc. 5, 44 ; Off. 2, 13 ; etc.    - villa abundat porco, lacte, caseo, melle, Cic. CM 56: la maison de campagne a en abondance les porcs, le lait, le fromage, le miel.    - avec gén. Lucil. 308 ; Manil. 2, 600. [st1]4 [-] absol. être riche, être dans l’abondance.    - Cic. Par. 49 ; Lael. 23 ; Att. 15, 15, 3.    - si quando abundare coepero, Cic. Att. 1, 4, 3: si je deviens riche un jour.    - in illis (causis) magis abundabit orator, Quint.: dans ces causes l'orateur aura un fonds inépuisable.    - syllaba abundat, Prisc.: la syllabe est redondante.    - ex abundanti, Quint. 4, 5, 15: surabondamment. [st1]5 [-] excéder, dépasser.    - avec acc. abundare quantitatem, Dig.: excéder la quantité.
    * * *
        Abundo, abundas, abundare. Avoir abondance et foison de quelque chose que ce soit, Estre plein, Abonder.
    \
        Abundare, pro Diuitem esse. Cic. Estre riche.
    \
        Abundare, absolute positum: vt Abundabat fluidus liquor. Virgil. Il y avoit foison et abondance de, etc.
    \
        In omnem partem abundat fons. Plin. la fontaine s'espand de toutes parts.

    Dictionarium latinogallicum > abundo

  • 6 acerbus

    ăcerbus, a, um    - ăcerbior, Cic. Verr. 4, 134 ; ăcerbissimus Cic. Clu. 10. [st1]1 [-] aigre, aigu (son).    - vox acerba, Quint. 11, 3, 169, voix aigre.    - plur. n. acerba sonans, Virg. G. 3, 149: avec un bruit strident.    - acerbus serrae horror, Lucr.: l'horrible grincement de la scie. [st1]2 [-] qui n'est pas à maturité, acerbe, âpre au goût, vert (fruit).    - acerba uva, Phaedr. 4, 3, 4: raisin âpre (vert).    - cf. Cato, Agr. 65, 1; Varr. R. 1, 44, 4.    - acerbus odor, Val. Flac. 4, 493: odeur âcre.    - res acerbae, Cic. Prov. 34: affaires inachevées.    - virgo acerba, Varr. Men. 11: jeune fille qui n'est pas nubile.    - acerbum funus, Plaut. As. 595 ; Virg. En. 6, 429: mort prématurée.    - Neptuni corpus acerbum, Lucr.: l'onde amère (le corps salé de Neptune).    - sapor acerbus, Plin.: goût âpre.    - acerbum pirum, Varr.: poire verte. [st1]3 [-] imparfait, prématuré.    - acerba virgo, Ov.: jeune fille qui n'est pas nubile.    - acerbus partus, Ov.: enfant né avant terme.    - acerbum funus, Virg.: mort prématurée.    - acerba mors: mort prématurée.    - res acerbae, Cic.: ouvrage inachevé. [st1]4 [-] âpre, rude, dur, impitoyable, cruel.    - possunt acerbi e Zenonis schola exire, Cic.: il peut sortir des bourrus de l'école de Zénon.    - res acerbae, Lucr.: le malheur.    - acerba in partus, Ov.: (mère) dure pour ses enfants.    - acerbum habuimus Curionem, Cic.: Curion nous a été hostile.    - acerbus recitator, Hor.: lecteur importun.    - acerbissimi feneratores, Cic.: usuriers impitoyables.    - in Massiliensis es acerbus, Cic. Phil. 8, 18: tu es impitoyable à l'égard des Marseillais.    - acerbae linguae fuit, Liv. 39, 40, 10: il eut une langue acerbe, mordante. [st1]5 [-] amer, fâcheux, triste, morose (en parl. de choses).    - recordatio acerba, Cic. Br. 266: souvenir amer.    - acerba fortuna, Cic.Verr. 5, 119: cruelle destinée.    - acerba, ōrum, n.: choses pénibles.    - multa acerba habuit ille annus, Cic. Sest. 27, 58: cette année a vu bien des malheurs.    - acerbus delectus, Liv.: levée rigoureuse.    - acerba cavillatio, Suet.: plaisanterie amère.    - res acerbae, Lucr.: le malheur.    - acerbum, i, n.: le malheur. --- Ov. Tr. 5, 2, 21; Virg. En. 12, 500.    - acerba gemens, Ov.: poussant un douloureux gémissement.    - acerbum est + inf.: il est pénible de. --- Cic. Quinct. 95.
    * * *
    ăcerbus, a, um    - ăcerbior, Cic. Verr. 4, 134 ; ăcerbissimus Cic. Clu. 10. [st1]1 [-] aigre, aigu (son).    - vox acerba, Quint. 11, 3, 169, voix aigre.    - plur. n. acerba sonans, Virg. G. 3, 149: avec un bruit strident.    - acerbus serrae horror, Lucr.: l'horrible grincement de la scie. [st1]2 [-] qui n'est pas à maturité, acerbe, âpre au goût, vert (fruit).    - acerba uva, Phaedr. 4, 3, 4: raisin âpre (vert).    - cf. Cato, Agr. 65, 1; Varr. R. 1, 44, 4.    - acerbus odor, Val. Flac. 4, 493: odeur âcre.    - res acerbae, Cic. Prov. 34: affaires inachevées.    - virgo acerba, Varr. Men. 11: jeune fille qui n'est pas nubile.    - acerbum funus, Plaut. As. 595 ; Virg. En. 6, 429: mort prématurée.    - Neptuni corpus acerbum, Lucr.: l'onde amère (le corps salé de Neptune).    - sapor acerbus, Plin.: goût âpre.    - acerbum pirum, Varr.: poire verte. [st1]3 [-] imparfait, prématuré.    - acerba virgo, Ov.: jeune fille qui n'est pas nubile.    - acerbus partus, Ov.: enfant né avant terme.    - acerbum funus, Virg.: mort prématurée.    - acerba mors: mort prématurée.    - res acerbae, Cic.: ouvrage inachevé. [st1]4 [-] âpre, rude, dur, impitoyable, cruel.    - possunt acerbi e Zenonis schola exire, Cic.: il peut sortir des bourrus de l'école de Zénon.    - res acerbae, Lucr.: le malheur.    - acerba in partus, Ov.: (mère) dure pour ses enfants.    - acerbum habuimus Curionem, Cic.: Curion nous a été hostile.    - acerbus recitator, Hor.: lecteur importun.    - acerbissimi feneratores, Cic.: usuriers impitoyables.    - in Massiliensis es acerbus, Cic. Phil. 8, 18: tu es impitoyable à l'égard des Marseillais.    - acerbae linguae fuit, Liv. 39, 40, 10: il eut une langue acerbe, mordante. [st1]5 [-] amer, fâcheux, triste, morose (en parl. de choses).    - recordatio acerba, Cic. Br. 266: souvenir amer.    - acerba fortuna, Cic.Verr. 5, 119: cruelle destinée.    - acerba, ōrum, n.: choses pénibles.    - multa acerba habuit ille annus, Cic. Sest. 27, 58: cette année a vu bien des malheurs.    - acerbus delectus, Liv.: levée rigoureuse.    - acerba cavillatio, Suet.: plaisanterie amère.    - res acerbae, Lucr.: le malheur.    - acerbum, i, n.: le malheur. --- Ov. Tr. 5, 2, 21; Virg. En. 12, 500.    - acerba gemens, Ov.: poussant un douloureux gémissement.    - acerbum est + inf.: il est pénible de. --- Cic. Quinct. 95.
    * * *
        Acerbus, Adiectiuum, vt Fructus acerbus, Fruict verd qui n'est point encore meur, qui agace les dents, Sur, Aigre.
    \
        Acerbum dicitur per translationem, durum, molestum, triste, austerum. Cic. Dur, Moleste, Fascheux et ennuyeux.
    \
        Homo acerbus, cui Lenis opponitur, siue mansuetus. Cic. Fascheux, A qui on ne peult durer, Aigre.
    \
        Acerbum est, ab aliquo circunueniri: acerbius, a propinquo. Cic. C'est chose aigre et difficile à porter, C'est chose qui greve beaucoup.
    \
        Acerba amatio. Plaut. Dure et fascheuse.
    \
        Animis acerbis saeuire. Virg. De cueur courroucé et mal content, ou Despiteusement et courageusement.
    \
        Casu acerbo concuti. Virgil. Estre agité et esmeu d'une fortune dure à porter.
    \
        Dies acerbus. Virg. Jour triste et plein d'ennuy.
    \
        Dissensus acerbus. Claudianus. Aigre et aspre dissension.
    \
        Acerbis facetiis Tiberium irridere solitus. Tacit. Broquarts aigres et poignants.
    \
        Fata acerba. Horat. Dure destinee.
    \
        Fatu acerba poscere. Senec. Choses dures et fascheuses ou ennuyeuses à dire ou nommer.
    \
        Frigus acerbum. Horat. Aspre froidure, ou rude.
    \
        Acerbum funus, pro Morte immatura: ideoque grauiore, atque amariore. Virg. Mort amere et regrettee, Dure à porter.
    \
        Horror serrae acerbus. Lucret. Le cry d'une scie rude et fascheux à ouir.
    \
        Ictus acerbus. Ouid. Rude coup.
    \
        Acerbissimus inimicus. Cic. Ennemi mortel.
    \
        Interitus acerbissimus. Plancus Ciceroni. Mort dure à porter.
    \
        Irae acerbae. Lucret. Courroux amer.
    \
        Liuor acerbus. Claud. Envie cruelle.
    \
        Lux acerba. Id est dies. Seneca. Dure et fascheuse journee.
    \
        Mater acerba in suos partus. Ouidius. Rude ou cruelle à ses enfants.
    \
        Odium acerbum. Virg. Haine mortelle.
    \
        Pectus acerbum. Ouid. Poictrine ou cueur triste et ennuyé.
    \
        Recitator acerbus Horat. Fascheux et mal plaisant.
    \
        Res acerbae. Lucret. Adversitez.
    \
        Impolitae res et acerbae. Cic. Imparfaictes, Non parachevees.
    \
        Rumor acerbus. Tibul. Fascheux bruit.
    \
        Spectaculum acerbum. Cic. Chose dure et horrible à veoir.
    \
        Vita acerba. Cic. Vie desplaisante.
    \
        Vulnus acerbum. Virg. Cruelle playe.
    \
        Vultus acerbus. Ouid. Rude visage et rigoureux.
    \
        Acerbum, acerbi, Substantiuum, n. g. Ouid. Cic. Fascherie, Tristesse, Ennuy.

    Dictionarium latinogallicum > acerbus

  • 7 aculeus

    ăcŭlĕus, i, m. [st2]1 [-] aiguillon, dard, pointe (d'un trait). [st2]2 [-] au fig.: aiguillon, stimulant, piquant. [st2]3 [-] raisonnement pointilleux, subtilité, argutie.    - apis aculeus: dard de l'abeille.    - carduorum aculei: les piquants des chardons.    - meum pectus pungit aculeus, Plaut. Trin. 4, 2, 158: un souci poignant me tourmente.    - noli aculeos orationis meae excussos arbitrari, Cic.: ne crois pas que mon éloquence soit désarmée.    - fuerunt nonnulli aculei in Caesarem, Cic. (fig.): il y eut quelques traits lancés contre César.    - aculei (au plur.): finesses, subtilités.    - ut istos aculeos relinquamus, Cic.: pour en finir avec ces raisonnements pointilleux.
    * * *
    ăcŭlĕus, i, m. [st2]1 [-] aiguillon, dard, pointe (d'un trait). [st2]2 [-] au fig.: aiguillon, stimulant, piquant. [st2]3 [-] raisonnement pointilleux, subtilité, argutie.    - apis aculeus: dard de l'abeille.    - carduorum aculei: les piquants des chardons.    - meum pectus pungit aculeus, Plaut. Trin. 4, 2, 158: un souci poignant me tourmente.    - noli aculeos orationis meae excussos arbitrari, Cic.: ne crois pas que mon éloquence soit désarmée.    - fuerunt nonnulli aculei in Caesarem, Cic. (fig.): il y eut quelques traits lancés contre César.    - aculei (au plur.): finesses, subtilités.    - ut istos aculeos relinquamus, Cic.: pour en finir avec ces raisonnements pointilleux.
    * * *
        Aculeus, aculei. Cic. Aguillon de mousches à miel, ou autres.
    \
        Apis aculeum sine clamore ferre non possumus. Cic. Nous ne povons souffrir ou endurer l'aguillon ou poincture d'une mousche à miel sans crier.
    \
        Nepas aculeis vti videmus, Cic. Nous voyons que les scorpions usent et s'aident de leurs aguillons.
    \
        Aculeus etiam dicitur quasi spina in foliis aut semine quarundam plantarum. Plin. Le picquant d'une fueille, comme de houx, et d'aucunes semences.
    \
        Aculeus sagittae. Liuius. La poincte du fer d'une fleiche.
    \
        Aculeus, per translationem. Plautus, - iam dudum meumille Pectus pungit aculeus, quid illi negotii fuerit ante aedes meas. Je suis en peine et soulci que c'est qu'il avoit à faire devant ma maison.
    \
        Aculeus et maledictum. Cic. Lardon, Brocard, Parolle picquante.
    \
        Contumeliarum aculei. Cic. Lardons injurieux.
    \
        Fuerunt aculei in eum. Cic. On le picqua fort, Il fut taxé.
    \
        Aculeus orationis. Cic. La poincte et vehemence.
    \
        Aculei seueritatis. Cic. Poincte de rigueur, Grande severite.
    \
        Aculeus disputandi. Cic. Sophisteries, Subtilitez sophistiquees.
    \
        Solicitudinum domesticarum aculei. Cic. Les ennuys et soulcis de nos affaires qui nous poignent et picquent.
    \
        Dimittere aculeum. Cic. Laisser l'aguillon dedens la playe.
    \
        Emittere aculeos seueritatis in aliquem. Cic. User de rigueur envers aucun, Le traicter à la rigueur.
    \
        Euellere aculeum seueritatis. Ci. Addoulcir la severité et rigueur.
    \
        Aculeos corpori extrahere. Plin. Tirer hors du corps.
    \
        Relinquere aculeos in animis audientium. Cic. Les esmouvoir, Ficher bien avant une chose en l'esprit des auditeurs, Leur laisser un souvenir.

    Dictionarium latinogallicum > aculeus

  • 8 adigo

    ădĭgo, ĕre, ēgi, actum [ad + ago], tr. [st1]1 [-] pousser vers, pousser jusqu’à, amener, faire avancer, faire pénétrer, enfoncer, lancer.    - adigere equos per publicum, Suet.: pousser ses chevaux à travers la foule.    - adigere cuneum arbori, Plin.: enfoncer un coin dans un arbre.    - adigere ferrum in viscera, Sil.: plonger le fer dans les entrailles.    - adigere classem Byzantium, Tac.: pousser une flotte vers Byzance.    - tantum a vallo ejus prima acies aberat uti ne telo tormentove adigi posset, Caes. BC, 3, 55, 1: sa première ligne était assez éloignée du retranchement [pour qu'elle ne pût être atteinte par des traits et des projectiles] = pour être hors de portée...    - vulnus per galeam adigere, Tac. An. 6, 35: porter un coup à travers le casque, transpercer le casque.    - adigere ignem turri, Caes.: mettre le feu à une tour.    - adigere aliquem fulmine ad umbras, Virg.: précipiter qqn d'un coup de foudre dans les enfers.    - ne sit solvendi tempus adactum, Lucr.: de peur que le temps d'expier ne soit venu. [st1]2 [-] contraindre, obliger, forcer, réduire.    - adigere ad mortem, Tac.: contraindre à mourir.    - adigere in furorem, Lact.: rendre fou.    - tu adigis me ad insaniam, Ter.: tu me rends fou.    - adigi + inf.: être réduit à.    - adigit ita Postumia, Cic.: telle est la volonté de Postumia.    - jurejurando adigere + prop. inf.: faire jurer que (litt. contraindre par serment).    - (ad) jusjurandum aliquem adigere: faire prêter serment à quelqu’un.    - adigere aliquem, Tac.: faire prêter serment à qqn.    - adigere aliquem arbitrum (ad arbitrum): citer qqn devant un arbitre.    - provinciam omnem in sua et Pompei verba jus jurandum adigebat, Caes. BC. 2, 18, 5: il contraignait toute la province [à prêter serment suivant sa formule et celle de Pompée] = à prêter serment de fidélité à Pompée et à lui-même.
    * * *
    ădĭgo, ĕre, ēgi, actum [ad + ago], tr. [st1]1 [-] pousser vers, pousser jusqu’à, amener, faire avancer, faire pénétrer, enfoncer, lancer.    - adigere equos per publicum, Suet.: pousser ses chevaux à travers la foule.    - adigere cuneum arbori, Plin.: enfoncer un coin dans un arbre.    - adigere ferrum in viscera, Sil.: plonger le fer dans les entrailles.    - adigere classem Byzantium, Tac.: pousser une flotte vers Byzance.    - tantum a vallo ejus prima acies aberat uti ne telo tormentove adigi posset, Caes. BC, 3, 55, 1: sa première ligne était assez éloignée du retranchement [pour qu'elle ne pût être atteinte par des traits et des projectiles] = pour être hors de portée...    - vulnus per galeam adigere, Tac. An. 6, 35: porter un coup à travers le casque, transpercer le casque.    - adigere ignem turri, Caes.: mettre le feu à une tour.    - adigere aliquem fulmine ad umbras, Virg.: précipiter qqn d'un coup de foudre dans les enfers.    - ne sit solvendi tempus adactum, Lucr.: de peur que le temps d'expier ne soit venu. [st1]2 [-] contraindre, obliger, forcer, réduire.    - adigere ad mortem, Tac.: contraindre à mourir.    - adigere in furorem, Lact.: rendre fou.    - tu adigis me ad insaniam, Ter.: tu me rends fou.    - adigi + inf.: être réduit à.    - adigit ita Postumia, Cic.: telle est la volonté de Postumia.    - jurejurando adigere + prop. inf.: faire jurer que (litt. contraindre par serment).    - (ad) jusjurandum aliquem adigere: faire prêter serment à quelqu’un.    - adigere aliquem, Tac.: faire prêter serment à qqn.    - adigere aliquem arbitrum (ad arbitrum): citer qqn devant un arbitre.    - provinciam omnem in sua et Pompei verba jus jurandum adigebat, Caes. BC. 2, 18, 5: il contraignait toute la province [à prêter serment suivant sa formule et celle de Pompée] = à prêter serment de fidélité à Pompée et à lui-même.
    * * *
        Adigo, adigis, pen. cor. adegi. pen. prod. adactum, adigere. Colum. Plin. Poulser avant, Coigner, Faire entrer à force.
    \
        Adigere. Cesar. Jecter jusques à quelque chose.
    \
        Adigere naues. Tacit. Amener, Approcher.
    \
        Vulnus per galeam adegit. Tacit. Il l'a navré atravers de son heaulme.
    \
        Adigere ensem in pectus. Ouid. Fourrer l'espee dedens la poictrine.
    \
        Adigo, cum infinitiuo. Virg. Haec limina tendere adegit. M'a contrainct de venir ici.
    \
        Adigere, per metaphoram. Terent. Tu homo adiges me ad insaniam. Tu me feras enrager, Devenir fol.
    \
        Adigere quempiam arbitrum pro socio. Cic. Contraindre un homme de venir plaider devant un arbitre.
    \
        Adigere sacramento, vel iureiurando, siue ad iusiurandum. Caesar. Liuius. Faire faire le serment, Faire jurer, Adjurer, Assermenter, Prendre le serment.
    \
        Sacramento alicuius adigere legiones. Tacit. Leur faire faire le serment à quelcun.
    \
        Adigere in verba alicuius. Plinius iunior. Luy faire jurer et promettre d'obeir, et de faire ce qu'on luy commandera.
    \
        In sua et Pompeii verba per iusiurandum adigebat. Caesar. Leur faisoit faire le serment à luy et à Pompee, de le servir et Pompee: aussi au faict de leurs guerres.
    \
        Adigi iureiurando in verba principis. Prester ou faire le serment de fidelité.
    \
        Adigere, pro Agere: vt Adigere oues. Plaut. Chasser, Mener.

    Dictionarium latinogallicum > adigo

  • 9 aduolo

        Aduolo, aduolas, penul. cor. aduolaui, aduolare. Voler à, ou vers quelque chose.
    \
        Aduolare, translatum ad homines. Cic. Venir en grande diligence, Accourir legierement.
    \
        Aduolare ad pectus. Cic. Venir incontinent en la pensee.
    \
        Aduolauit illi fama tanti mali. Virg. Le bruit veint incontinent jusques à luy, etc.

    Dictionarium latinogallicum > aduolo

  • 10 agrestis

    [st1]1 [-] agrestis, e: - [abcl][b]a - relatif aux champs, champêtre, rustique. - [abcl]b - agreste, inculte, grossier, sauvage.[/b]    - agrestis femina, Plin.: villageoise.    - agrestis vestitus, Nep.: habit de paysan.    - hospitium agreste, Cic.: hospitalité à la campagne.    - columbae agrestes, Varr.: pigeons sauvages.    - agrestis musa, Virg.: muse champêtre.    - agrestis sonus vocis, Cic.: son de voix rude.    - genus agreste, Sall.: race inculte.    - animus agrestis, Cic.: coeur dur, coeur farouche.    - agrestiores musae, Cic.: muses sévères. [st1]2 [-] agrestis, is, m.: habitant de la campagne, campagnard, paysan.
    * * *
    [st1]1 [-] agrestis, e: - [abcl][b]a - relatif aux champs, champêtre, rustique. - [abcl]b - agreste, inculte, grossier, sauvage.[/b]    - agrestis femina, Plin.: villageoise.    - agrestis vestitus, Nep.: habit de paysan.    - hospitium agreste, Cic.: hospitalité à la campagne.    - columbae agrestes, Varr.: pigeons sauvages.    - agrestis musa, Virg.: muse champêtre.    - agrestis sonus vocis, Cic.: son de voix rude.    - genus agreste, Sall.: race inculte.    - animus agrestis, Cic.: coeur dur, coeur farouche.    - agrestiores musae, Cic.: muses sévères. [st1]2 [-] agrestis, is, m.: habitant de la campagne, campagnard, paysan.
    * * *
        Agrestis, et hoc agreste. Virg. Rural, Rustique.
    \
        Alumnus agrestis. Senec. Nourri aux champs.
    \
        Agrestis arbor. Cic. Champestre.
    \
        Cultus agrestis. Stat. Accoustrement champestre et rustique.
    \
        Gaza agrestis. Virg. Biens ou richesses des champs.
    \
        Palaestra agrestis. Virg. Luite rustique.
    \
        Pubes agrestis. Virg. Assemblees de jeunes gents champestres.
    \
        Agrestes tauri differunt a syluestribus. Pli. Champestres servants à labours.
    \
        Tecta agrestia. Ouid. Maisons champestres.
    \
        Agreste, per metaphoram. Rude, Maulsade, Rustault, Où il n'y a ne grace, n'amour, ne civilité.
    \
        Duri atque agreste Ligures. Cic. Genevois durs et rudes, comme sont communeement gents de montaignes.
    \
        Pectus agreste. Ouid. Cruel courage.

    Dictionarium latinogallicum > agrestis

  • 11 alte

    altē, adv. [altus]    - altissime Plin. Ep. 5, 15, 5 ; 8, 4; Suet. Aug. 94. [st1]1 [-] en haut, de haut.    - alte spectare, Cic. Tusc. 1, 82; Rep. 6, 25: regarder en haut (vers les hauteurs).    - cruentum alte extollere pugionem, Cic. Phil. 2, 28: lever en l'air un poignard ensanglanté.    - alte cadere, Cic. Or. 98: tomber de haut. [st1]2 [-] profondément.    - sulcus altius impressus, Cic. Div. 2, 50: sillon creusé un peu profondément.    - ferrum haud alte in corpus descendisse, Liv. 1, 41, 5: [elle dit] que le fer n'a pas pénétré profondément dans le corps.    - quod verbum in pectus Jugurthae altius descendit, Sall. J. 11, 7: cette parole pénétra dans l'âme de Jugurtha plus profondément.    - altius animis maerebant, Tac. An. 2, 82: la douleur était plutôt au fond des âmes. [st1]3 [-] de loin.    - rem alte repetere, Cic. Or. 11: reprendre une chose de loin.    - altius initium rei demonstrandae petere quam... Cic. Caec. 10: commencer sa démonstration en remontant plus haut que...    - cum verbum aliquod altius transfertur, Cic. Or. 82: quand on emploie une métaphore un peu hardie.
    * * *
    altē, adv. [altus]    - altissime Plin. Ep. 5, 15, 5 ; 8, 4; Suet. Aug. 94. [st1]1 [-] en haut, de haut.    - alte spectare, Cic. Tusc. 1, 82; Rep. 6, 25: regarder en haut (vers les hauteurs).    - cruentum alte extollere pugionem, Cic. Phil. 2, 28: lever en l'air un poignard ensanglanté.    - alte cadere, Cic. Or. 98: tomber de haut. [st1]2 [-] profondément.    - sulcus altius impressus, Cic. Div. 2, 50: sillon creusé un peu profondément.    - ferrum haud alte in corpus descendisse, Liv. 1, 41, 5: [elle dit] que le fer n'a pas pénétré profondément dans le corps.    - quod verbum in pectus Jugurthae altius descendit, Sall. J. 11, 7: cette parole pénétra dans l'âme de Jugurtha plus profondément.    - altius animis maerebant, Tac. An. 2, 82: la douleur était plutôt au fond des âmes. [st1]3 [-] de loin.    - rem alte repetere, Cic. Or. 11: reprendre une chose de loin.    - altius initium rei demonstrandae petere quam... Cic. Caec. 10: commencer sa démonstration en remontant plus haut que...    - cum verbum aliquod altius transfertur, Cic. Or. 82: quand on emploie une métaphore un peu hardie.
    * * *
        Alte, Aduerb. qualitatis. Haultement, et aucunesfois profondement.
    \
        Ferrum haud alte in corpus descendisse. Liu. Non gueres profondement.

    Dictionarium latinogallicum > alte

  • 12 apertus

    ăpertus, a, um [st1]1 [-] part. passé de aperio. [st1]2 [-] adj. a - ouvert, découvert.    - aperto ostio, Cic. Amer. 65: avec la porte ouverte.    - domus nostris hominibus apertissima, Cic. Verr. 4, 3: maison très ouverte à nos compatriotes.    - apertum pectus videre, Cic. Lael. 97: voir le coeur ouvert (lire à coeur ouvert).    - in loco æquo atque aperto, Caes. BC. 1, 71, 1: sur un terrain égal et découvert. --- cf. Cic. Verr. 4, 110.    - cælum apertum, Cic. Div. 1, 2: ciel découvert.    - apertæ naves, Cic.: navires sans pont. b - fig. ouvert, libre.    - multis est apertus cursus ad laudem, Cic. Phil. 14, 17: la carrière de l'honneur est ouverte à un grand nombre.    - in magno impetu maris atque aperto, Caes. BG. 3, 8, 1: étant donnée la violence de la mer qui se déchaîne librement. c - découvert (sans défense).    - a latere aperto, Caes. BG. 7, 50, 1: sur le flanc découvert de l'armée.    - umerum apertum gladio adpetit, Caes. BC. 2, 35, 2: il vise de son épée l'épaule découverte [l'épaule droite].    - apertiora sunt ad reprehendendum, Cic. Nat. 2, 20: ces choses offrent plus le flanc à la critique. d - découvert, qui a lieu au grand jour.    - apertum scelus, Cic. Amer. 97: crime perpétré au grand jour.    - apertus inimicus, Cic. Dom. 29: ennemi déclaré.    - invidia in occulto, adulatio in aperto erant, Tac. H. 4: la haine était cachée, mais l'adulation bien évidente. e - ouvert, loyal.    - apertus animus, Cic. Fam. 1, 9, 22: âme ouverte.    - apertus homo, Cic. Off. 3, 57; Rep. 3, 26: homme ouvert (droit, franc).    - vir apertus: - [abcl]a - homme ouvert, homme franc, homme loyal. - [abcl]b - (iron.) homme ouvert, homme effronté, homme impudent.    - quis apertior in judicium adductus est? Cic. Clu. 48: quel homme plus manifestement coupable fut traduit en justice?    - semper fuit apertissimus, Cic. Mur. 35: il a toujours été un homme très ouvert (= très effronté).    - apertus in corripiendis pecuniis, Cic. Verr. pr. 5: commettant des rapines ouvertement g - manifeste, clair.    - verbis apertissimis, Cic. Fam. 9, 22, 5; Gell. 6, 14, 6: en termes très clairs.    - sententæ apertæ, Cic. Br. 66: pensées claires.    - in re præsertim aperta ac simplici, Cic. Caec. 5: surtout dans une affaire claire et simple.    - apertum est + prop. inf.: il est clair que...    - illud apertum est profecto nihil esse turpius quam quemquam legari nisi rei publicæ causa, Cic. Leg.: il est clair que rien n'est plus laid que de se faire déléguer pour un motif autre que l'intérêt public.    - avec inter. indir. quid intersit utro modo scriptum sit, est apertum, Cic. Clu. 148: combien il importe de savoir si la rédaction est de l'une ou de l'autre manière, on le voit nettement. h - in aperto esse: - [abcl]a - être à découvert, être au grand jour. - [abcl]b - être évident, être clair, être facile.    - cum fessos hieme atque inopia hostes aggredi in aperto foret, Tac. H. 3, 56: alors qu'il était facile d'attaquer l'ennemi épuisé par l'hiver et la disette.    - quo ad cognoscendum omnia magis in aperto sint, Sall. J. 5: afin qu'ainsi tous les événements soient plus faciles à comprendre.
    * * *
    ăpertus, a, um [st1]1 [-] part. passé de aperio. [st1]2 [-] adj. a - ouvert, découvert.    - aperto ostio, Cic. Amer. 65: avec la porte ouverte.    - domus nostris hominibus apertissima, Cic. Verr. 4, 3: maison très ouverte à nos compatriotes.    - apertum pectus videre, Cic. Lael. 97: voir le coeur ouvert (lire à coeur ouvert).    - in loco æquo atque aperto, Caes. BC. 1, 71, 1: sur un terrain égal et découvert. --- cf. Cic. Verr. 4, 110.    - cælum apertum, Cic. Div. 1, 2: ciel découvert.    - apertæ naves, Cic.: navires sans pont. b - fig. ouvert, libre.    - multis est apertus cursus ad laudem, Cic. Phil. 14, 17: la carrière de l'honneur est ouverte à un grand nombre.    - in magno impetu maris atque aperto, Caes. BG. 3, 8, 1: étant donnée la violence de la mer qui se déchaîne librement. c - découvert (sans défense).    - a latere aperto, Caes. BG. 7, 50, 1: sur le flanc découvert de l'armée.    - umerum apertum gladio adpetit, Caes. BC. 2, 35, 2: il vise de son épée l'épaule découverte [l'épaule droite].    - apertiora sunt ad reprehendendum, Cic. Nat. 2, 20: ces choses offrent plus le flanc à la critique. d - découvert, qui a lieu au grand jour.    - apertum scelus, Cic. Amer. 97: crime perpétré au grand jour.    - apertus inimicus, Cic. Dom. 29: ennemi déclaré.    - invidia in occulto, adulatio in aperto erant, Tac. H. 4: la haine était cachée, mais l'adulation bien évidente. e - ouvert, loyal.    - apertus animus, Cic. Fam. 1, 9, 22: âme ouverte.    - apertus homo, Cic. Off. 3, 57; Rep. 3, 26: homme ouvert (droit, franc).    - vir apertus: - [abcl]a - homme ouvert, homme franc, homme loyal. - [abcl]b - (iron.) homme ouvert, homme effronté, homme impudent.    - quis apertior in judicium adductus est? Cic. Clu. 48: quel homme plus manifestement coupable fut traduit en justice?    - semper fuit apertissimus, Cic. Mur. 35: il a toujours été un homme très ouvert (= très effronté).    - apertus in corripiendis pecuniis, Cic. Verr. pr. 5: commettant des rapines ouvertement g - manifeste, clair.    - verbis apertissimis, Cic. Fam. 9, 22, 5; Gell. 6, 14, 6: en termes très clairs.    - sententæ apertæ, Cic. Br. 66: pensées claires.    - in re præsertim aperta ac simplici, Cic. Caec. 5: surtout dans une affaire claire et simple.    - apertum est + prop. inf.: il est clair que...    - illud apertum est profecto nihil esse turpius quam quemquam legari nisi rei publicæ causa, Cic. Leg.: il est clair que rien n'est plus laid que de se faire déléguer pour un motif autre que l'intérêt public.    - avec inter. indir. quid intersit utro modo scriptum sit, est apertum, Cic. Clu. 148: combien il importe de savoir si la rédaction est de l'une ou de l'autre manière, on le voit nettement. h - in aperto esse: - [abcl]a - être à découvert, être au grand jour. - [abcl]b - être évident, être clair, être facile.    - cum fessos hieme atque inopia hostes aggredi in aperto foret, Tac. H. 3, 56: alors qu'il était facile d'attaquer l'ennemi épuisé par l'hiver et la disette.    - quo ad cognoscendum omnia magis in aperto sint, Sall. J. 5: afin qu'ainsi tous les événements soient plus faciles à comprendre.
    * * *
        Apertus, Participium, siue Nomen ex participio. Ouvert, ou descouvert et manifeste, Evident.
    \
        Aperta pericula. Virgil. Evidens.
    \
        Apertum caelum. Virg. Beau temps et serain, quand il n'est point couvert de nuees.
    \
        Apertus campus. Virgil. Plain champ.
    \
        Apertum mare. Liuius. Plaine mer.
    \
        Apertum pectus. Cic. Un coeur ouvert, qui se monstre par dehors tel qu'il est par dedens.
    \
        Aperti et simplices homines. Cic. Ouvers, Sans dol, Qui ne cachent rien, ou feignent, ou dissimulent.
    \
        Apertum, absolute. Liu. Castris in aperto positis. En lieu descouvert, A descouvert.
    \
        In apertum proferre aliquod opus. Cic. Publier quelque oeuvre.

    Dictionarium latinogallicum > apertus

  • 13 aranea

    ărānĕa, ae, f. [st2]1 [-] araignée. [st2]2 [-] toile d'araignée. [st2]3 [-] fil très fin. [st2]4 [-] Cas.-Fel. herpès.    - [gr]gr. ἀράχνη.    - abire in araneam, Plin.: se changer en fils très fins.
    * * *
    ărānĕa, ae, f. [st2]1 [-] araignée. [st2]2 [-] toile d'araignée. [st2]3 [-] fil très fin. [st2]4 [-] Cas.-Fel. herpès.    - [gr]gr. ἀράχνη.    - abire in araneam, Plin.: se changer en fils très fins.
    * * *
        Aranea, araneae, pen. corr. f. g. Ouid. La toile de l'araignee.
    \
        Aranea. Virgil. Une araigne.
    \
        Aranea, Aliter. Plin. Salicis fructus ante maturitatem in araneam abit. En lanuginosité, comme poil follet.
    \
        Araneus, aranei, etiam masculino genere. Pli. Une araigne.
    \
        Araneus mus. Plin. Musaraigne, Musette.

    Dictionarium latinogallicum > aranea

  • 14 arcanus

    arcānus, a, um [st2]1 [-] caché, secret, mystérieux; magique. [st2]2 [-] qui cache, discret.    - arcana cum fiunt sacra, Hor. Epod. 5: quand s'accomplissent les mystères sacrés.    - arcanum pectus, Sil.: coeur secret.    - dixisti arcano satis, Plaut. Trin.: tu t'es confié à un homme assez discret.
    * * *
    arcānus, a, um [st2]1 [-] caché, secret, mystérieux; magique. [st2]2 [-] qui cache, discret.    - arcana cum fiunt sacra, Hor. Epod. 5: quand s'accomplissent les mystères sacrés.    - arcanum pectus, Sil.: coeur secret.    - dixisti arcano satis, Plaut. Trin.: tu t'es confié à un homme assez discret.
    * * *
        Arcanus, Adiectiuum. vt Arcana popina. Mart. Un cabaret secret.
    \
        Arcanus homo. Plaut. Un homme secret, qui se scait bien taire.

    Dictionarium latinogallicum > arcanus

  • 15 arrectus

    adrectus (arrectus), a, um part. passé de adrigo. [st2]1 [-] dressé, droit, élevé, escarpé. [st2]2 [-] excité, animé, attentif.
    * * *
    adrectus (arrectus), a, um part. passé de adrigo. [st2]1 [-] dressé, droit, élevé, escarpé. [st2]2 [-] excité, animé, attentif.
    * * *
        Arrectus, Participium. Virg. Dressé, Droict.
    \
        Arrectum pectus. Virg. Poictrine eslevee.
    \
        In digitos arrectus vterque. Virg. Dressé sur le bout des doigs.
    \
        Arrecti animum dictis. Virg. Attentifz.
    \
        Arrectus animus ad bellandum. Liu. Eslevé, Esveillé et deliberé.
    \
        Arrectior, Comparatiuus. Liu. Plus droict.

    Dictionarium latinogallicum > arrectus

  • 16 astrictus

        Astrictus, Participium. Plin. iunior. Lié, Obligé, Tenu, Astrainct.
    \
        Astrictus et deuinctus. Plin. iunior. Tenu et obligé.
    \
        Astrictus necessitate. Cic. Contrainct.
    \
        Voluptatibus astricti. Cic. Qui sont totalement addonnez à leurs voluptez et plaisirs.
    \
        Astricta frons. Martialis. Rechigné, Refrongné, Ridé.
    \
        Astrictum frigore pectus. Ouid. Gelé de froid.
    \
        Histrio astrictus certa quadam numerorum moderatione et pedum. Cic. Contrainct, Tenu, Astrainct, Restrainct.
    \
        Gelu astrictum. Ouid. Gelé.
    \
        Astrictus gustus. Plin. Goust aspre et rude.
    \
        Aquis astrictis coit fluuius. Ouid. La riviere est gelee.

    Dictionarium latinogallicum > astrictus

  • 17 auidus

        Auidus, pen. cor. Adiectiuum. Terent. Convoiteux, Qui desire oultre mesure.
    \
        Auidior ad rem aliquantum. Terent. Trop aspre à son profict, ou à l'argent.
    \
        Nimis auidus. Cic. Trop avaritieux.
    \
        Auidus cibi. Terent. Qui menge gloutement.
    \
        Auidus nouitatis. Plin. Qui aime nouveautez.
    \
        Auidus interficiendi alicuius. Tac. Qui desire fort de tuer aucun.
    \
        Aures auidae. Cic. Qui desirent d'ouir quelque chose.
    \
        Captare auidis auribus. Ouid. Escouter fort attentivement, Tascher fort à entendre ce qu'on dit.
    \
        Canes auidi. Ouid. Aspres et goulus.
    \
        Conuiuae auidi. Horat. Goulus, Aspres à la viande.
    \
        Flammae auidae. Ouid. Qui devorent et consument tout.
    \
        Ignis auidus. Ouid. Qui brusle tout, Aspre, Qui jamais n'est saoul de brusler et ardoir ou consumer.
    \
        Manus haeredis auidae. Horat. Aspres à prendre.
    \
        Mare auidum. Horat. Qui engloutist choses innumerables, et tousjours est prest à en devorer d'autres.
    \
        Pectus auidum. Ouid. Insatiable.
    \
        Porca auida. Horat. Truye goulue.
    \
        Auida sitis. Martial. Grand soif.
    \
        Spiritus auidus. Horat. Esprit avaritieux, et convoiteux d'avoir.
    \
        Cognoscere auidus. Ouid. Qui desire fort à cognoistre.

    Dictionarium latinogallicum > auidus

  • 18 bucerus

    bucerus (bucerius), a, um de boeufs, de bêtes à cornes.
    * * *
    bucerus (bucerius), a, um de boeufs, de bêtes à cornes.
    * * *
        Bucerus, pe. cor. Adiectiuum: vt Armenta bucera. Ouid. Troupeaus de boeufs et vaches bien cornus.
    \
        Bucolus, pe. cor. Bouvier.

    Dictionarium latinogallicum > bucerus

  • 19 cado

    cădo, ĕre, cĕcĭdi, căsum - intr. -    - voir l'article cado de Gaffiot. [st1]1 [-] tomber, choir, s'abattre, se détacher, descendre.    - cadere ab alto (cadere altius): tomber de haut.    - ab aliquo cadere: tomber sous les coups de qqn.    - cadere de (ex) equo: tomber de cheval.    - cadere ex arbore: tomber de l'arbre.    - cadere in (qqf. ad) terram: tomber à terre.    - alte cadere: tomber de haut.    - cadere de manibus: tomber des mains.    - cadit aure lapis, Mart.: une pierre précieuse pend à son oreille.    - cadunt montes, Lucr.: des montagnes s'affaissent.    - amnis cadit in sinum maris, Liv;: le fleuve se jette dans la mer.    - cadere in laqueos: tomber dans les filets.    - cadere in legem: tomber sous le coup de la loi.    - cadere in vituperationem: s'exposer au blâme.    - cadere in calumniam: s'exposer à la chicane.    - cadere sub imperium (potestatem) alicujus: tomber au pouvoir de qqn. [st1]2 [-] tomber mourant, succomber, mourir, périr; être immolé (comme victime).    - cadere fraude, Tac.: succomber victime de la ruse.    - suo Marte cadunt, Mart.: ils périssent frappés de leurs propres armes.    - tibi cadet hostia, Virg.: une victime te sera immolée. [st1]3 [-] succomber (en justice), être abattu.    - causā cadere, Cic. Inv. 2: perdre son procès.    - formulā cadere, Sen. Ep. 48: perdre son procès.    - cadere in judicio, Cic.: perdre son procès. [st1]4 [-] coïncider, tomber juste, s'appliquer, convenir.    - cadere in + acc.: cadrer avec, convenir à, coïncider avec, concerner.    - in eam diem cadunt nummi, Cic.: c'est ce jour-là que tombe le paiement.    - ea vita in sapientem solum cadit: cette vie ne convient qu’au sage.    - vota cadunt, Tib.: les voeux se réalisent.    - ei, ut cadet, ita solvetur, Cic.: on le paiera à chaque échéance.    - ne in alienissimum tempus cadat adventus tuus, Cic. Fam. 15: que ton arrivée ne tombe pas à un moment tout à fait inopportun.    - cadit ergo in bonum virum mentiri? Cic. Off. 3: un homme de bien est-il donc capable de mentir?    - cadit in quemquam tantum scelus? Virg.: quelqu'un est-il capable de commettre un tel crime?    - illud dictum in hos cadere videtur, Cic.: ce mot semble s'appliquer à eux. [st1]5 [-] tomber (du cornet, au jeu de dés), échoir, arriver par hasard, survenir, aboutir.    - cadebat ut: il arrivait que.    - ut cuique ceciderit primo, Liv.: chacun dans l'ordre qu'aura fixé le sort.    - quibus ad portas cecidit custodia sorti, Virg.: à qui la garde des portes est échue par le sort.    - cadere in irritum (ad irritum, in cassum): n'aboutir à rien, échouer, avorter.    - aliter res cecidit ac putaram, Cic.: la situation tourna autrement que je ne l'avais pensé.    - cadere in morbum, Cic.: tomber malade.    - hoc cadit permoleste: cela tombe mal.    - hoc cecidit mihi peropportune, quod... Cic.: il arriva fort à propos pour moi que... [st1]6 [-] se terminer, finir, cesser, diminuer, se calmer.    - cadere in syllabas longiores, Cic.: se terminer sur des syllabes longues.    - cadit pretium: le prix diminue.    - non debemus cadere animis, Cic. Fam. 6, 1, 4: nous ne devons pas nous laisser abattre, nous ne devons pas perdre courage.    - cadunt vires, Lucr.: les forces s'épuisent.    - cadit ira metu, Ov.: la crainte apaise la colère.
    * * *
    cădo, ĕre, cĕcĭdi, căsum - intr. -    - voir l'article cado de Gaffiot. [st1]1 [-] tomber, choir, s'abattre, se détacher, descendre.    - cadere ab alto (cadere altius): tomber de haut.    - ab aliquo cadere: tomber sous les coups de qqn.    - cadere de (ex) equo: tomber de cheval.    - cadere ex arbore: tomber de l'arbre.    - cadere in (qqf. ad) terram: tomber à terre.    - alte cadere: tomber de haut.    - cadere de manibus: tomber des mains.    - cadit aure lapis, Mart.: une pierre précieuse pend à son oreille.    - cadunt montes, Lucr.: des montagnes s'affaissent.    - amnis cadit in sinum maris, Liv;: le fleuve se jette dans la mer.    - cadere in laqueos: tomber dans les filets.    - cadere in legem: tomber sous le coup de la loi.    - cadere in vituperationem: s'exposer au blâme.    - cadere in calumniam: s'exposer à la chicane.    - cadere sub imperium (potestatem) alicujus: tomber au pouvoir de qqn. [st1]2 [-] tomber mourant, succomber, mourir, périr; être immolé (comme victime).    - cadere fraude, Tac.: succomber victime de la ruse.    - suo Marte cadunt, Mart.: ils périssent frappés de leurs propres armes.    - tibi cadet hostia, Virg.: une victime te sera immolée. [st1]3 [-] succomber (en justice), être abattu.    - causā cadere, Cic. Inv. 2: perdre son procès.    - formulā cadere, Sen. Ep. 48: perdre son procès.    - cadere in judicio, Cic.: perdre son procès. [st1]4 [-] coïncider, tomber juste, s'appliquer, convenir.    - cadere in + acc.: cadrer avec, convenir à, coïncider avec, concerner.    - in eam diem cadunt nummi, Cic.: c'est ce jour-là que tombe le paiement.    - ea vita in sapientem solum cadit: cette vie ne convient qu’au sage.    - vota cadunt, Tib.: les voeux se réalisent.    - ei, ut cadet, ita solvetur, Cic.: on le paiera à chaque échéance.    - ne in alienissimum tempus cadat adventus tuus, Cic. Fam. 15: que ton arrivée ne tombe pas à un moment tout à fait inopportun.    - cadit ergo in bonum virum mentiri? Cic. Off. 3: un homme de bien est-il donc capable de mentir?    - cadit in quemquam tantum scelus? Virg.: quelqu'un est-il capable de commettre un tel crime?    - illud dictum in hos cadere videtur, Cic.: ce mot semble s'appliquer à eux. [st1]5 [-] tomber (du cornet, au jeu de dés), échoir, arriver par hasard, survenir, aboutir.    - cadebat ut: il arrivait que.    - ut cuique ceciderit primo, Liv.: chacun dans l'ordre qu'aura fixé le sort.    - quibus ad portas cecidit custodia sorti, Virg.: à qui la garde des portes est échue par le sort.    - cadere in irritum (ad irritum, in cassum): n'aboutir à rien, échouer, avorter.    - aliter res cecidit ac putaram, Cic.: la situation tourna autrement que je ne l'avais pensé.    - cadere in morbum, Cic.: tomber malade.    - hoc cadit permoleste: cela tombe mal.    - hoc cecidit mihi peropportune, quod... Cic.: il arriva fort à propos pour moi que... [st1]6 [-] se terminer, finir, cesser, diminuer, se calmer.    - cadere in syllabas longiores, Cic.: se terminer sur des syllabes longues.    - cadit pretium: le prix diminue.    - non debemus cadere animis, Cic. Fam. 6, 1, 4: nous ne devons pas nous laisser abattre, nous ne devons pas perdre courage.    - cadunt vires, Lucr.: les forces s'épuisent.    - cadit ira metu, Ov.: la crainte apaise la colère.
    * * *
        Cado, cadis, cecidi, pen. corr. casum, cadere, Cheoir, Tomber, Tresbucher.
    \
        In classem cadit omne nemus. Luca. On coupe toute la forest pour faire des navires.
    \
        In pectus cadit pronus. Ouid. Il tombe sur sa poictrine.
    \
        In pedes alicuius cadere. Ouid. Luy tomber sur les pieds.
    \
        In plagas cadere dicitur ceruus. Ouid. Dedens les rets, ou filez.
    \
        In plano cadere. Ouid. Cheoir en plaine terre, et unie.
    \
        In pontum cadunt flumina. Seneca. Les rivieres tombent en la mer.
    \
        In vulnus cadere. Lucret. Tomber sur sa playe.
    \
        In vultus cadere. Ouid. Tomber sur le visage, ou le visage en terre.
    \
        Inter verba cadere dicitur lingua. Horat. Se taire soubdainement.
    \
        Per aquas cadere. Lucret. Parmi l'eaue. A travers de l'eaue.
    \
        Mora lenta cadere. Sen. Tomber lentement, et à loisir, bellement.
    \
        Imbres cadunt. Virg. Il tombe de la pluye, Il pleut.
    \
        Homini ilico lachrymae cadunt. Terent. Il pleure incontinent. Les larmes luy tombent.
    \
        In verba singula cadunt lachrymae. Ouid. A chascune parolle les larmes luy tombent des yeulx.
    \
        Cadunt vmbrae. Virgil. Les ombres aggrandissent, Il commence à faire nuict, La nuict approche.
    \
        Cadit illi animus. Ci. Le cueur luy fault. Il perd tout courage.
    \
        Arma ceciderunt. Cic. On a laissé les armes, La guerre est faillie, Le debat est cessé.
    \
        Cadunt Austri. Virgil. Les vents s'appaisent.
    \
        Fabula cadere dicitur, cui Stare opponitur. Hor. Desplaire.
    \
        Cecidit tibi ira. Liu. Ton courroux est appaisé.
    \
        In cassum cadunt omnia tua promissa. Plaut. Viennent à neant.
    \
        Spes mihi cadit. Ouid. Je pers esperance.
    \
        Ad irritum cadit spes. Liu. Quand on est frustré de son esperance.
    \
        Verba cadunt singultu. Propert. On ne peult parler.
    \
        Cadere causa. Cic. Perdre son procez.
    \
        Cadere formula. Quintil. Estre declairé non recevable, Estre debouté par fin de non recevoir.
    \
        Non cadit in alium tam absolutum opus. Pli. Il n'advient point à un autre de si bien besongner, Il n'eschet point à un autre, etc.
    \
        In eum cadit hoc scelus. Virgil. Il peult bien avoir faict ceste meschanceté, Il est bien homme pour l'avoir faict, Il est bien à presumer qu'il l'a faict.
    \
        Cadit suspicio in eum. Cic. Il est souspeconné.
    \
        Cadere non videtur in eundem et contemptus pecuniae et cupiditas. Quintil. Il n'est point à presumer que un mesme homme, etc.
    \
        Non cadit in virum bonum mentiri. Cic. Il n'eschet point à un homme de bien de mentir, Il n'advient point à un bon homme.
    \
        Non cadit in hos mores, non in hunc pudorem, non in hanc vitam, non in hunc hominem ista suspicio. Cic. Un tel souspecon ne convient point à un homme si bien appris, si craintif, ayant si bien vescu, ou ayant tel aage, Il n'est point à presumer ne vray semblable.
    \
        Non cadit in consuetudinem nostram. Cic. Nous ne l'avons point accoustumé, Ce n'est point une chose coustumiere à nous, Nous ne sommes pas coustumiers de ainsi faire, Cela n'accorde pas bien à nostre coustume, Cela et nostre coustume ne s'accordent point, Cela repugne à nostre maniere de faire.
    \
        Cadere in deliberationem. Cic. Estre mis sur le bureau, Estre mis en termes.
    \
        Cadit solutio in diem Calend. Cic. Le payement eschet le premier jour du mois.
    \
        Quaecunque in disceptationem cadere possunt. Cic. Toutes choses de quoy on peult entrer en different.
    \
        Neque in vnam formam cadent omnia. Cic. Il ne peult estre que toutes choses reviennent à une facon.
    \
        Quod in nostram intelligentiam cadit. Cic. Qui chet en nostre sens, Que nous povons bien entendre.
    \
        Cadere in morbum. Cic. Tomber en maladie.
    \
        Cadit in rerum naturam. Quintil. Il peult naturellement advenir.
    \
        Cadere in offensionem alicuius. Cic. Tomber en sa male grace.
    \
        Cadere in potestatem alicuius. Cic. Cheoir entre ses mains ou misericorde.
    \
        Cadere in suspicionem. Cic. Estre souspeconné.
    \
        Cadere in vituperationem. Cic. Estre blasmé.
    \
        Consydera ne cadat aduentus tuus in alienissimum tempus. Cic. Garde toy de venir, ou que ta venue n'eschee en temps qui ne soit point propre.
    \
        Quae cadunt sub aspectum, et sub oculos. Cic. Toutes choses qui peuvent estre veues.
    \
        Cadere sub imperium et ditionem alicuius. Cic. Tomber soubs sa puissance.
    \
        Illa cadunt sub iudicium sapientis. Cic. Ces choses peuvent estre jugees par le sage, L'homme sage en peult juger.
    \
        Cadere. Cic. Advenir, Escheoir.
    \
        Quod cecidit forte. Terent. Qui est advenu d'adventure.
    \
        Incommodit aliquid cecidit ei. Cic. Il luy est advenu quelque desplaisir, Il luy est mescheu, ou mesadvenu.
    \
        Cadere irritum. Tacit. Venir à neant.
    \
        Honesta et iucunda ceciderunt mihi a te. Cic. Tu ne me feis jamais que tout plaisir.
    \
        Quocunque res cadent. Virg. Comment qu'il advienne, En quelque sorte que les affaires se portent, Au pis aller.
    \
        Belle cecidit. Cic. Il est bien advenu.
    \
        Fortuito cecidit. Cic. Il est advenu par fortune, par cas fortuit.
    \
        Male cadere. Caesar. Mal advenir.
    \
        Verum hoc adhuc percommode cadit. Cic. Vient tresbien.
    \
        Peropportune cecidit mihi hoc. Cic. Il m'en est bien prins, Il m'est venu bien à poinct.
    \
        Video mihi opus esse viaticum: sed id ex praediis, vt cadet, ita soluetur. Comme il viendra.
    \
        Quod melius caderet, nihil vidi. Caelius. Qui veint mieulx à poinct.
    \
        Vt qui maxime cadant in orationem. Ci. Ils seent et conviennent bien.
    \
        Verba melius in syllabas longiores cadunt. Cic. Finent, Sont terminez.
    \
        Cadere similiter. Quint. Estre de semblable terminaison, vt dicam, faciam.
    \
        Fonte Graeco cadunt verba quaedam. Horat. Sont derivez du Grec.
    \
        Cadere. Caesar. Mourir.
    \
        Ouis cadit deo. Ouid. Est immolee et sacrifiee à Dieu.
    \
        Ante diem cadere. Virg. Mourir devant son temps selon le cours de nature.
    \
        Acie cadere. Ouid. Mourir en la bataille.
    \
        Ense cadere. Valer. Flac. Estre tué d'une espee.
    \
        Cadere sua manu. Tacit. Se tuer soymesme.
    \
        Marte foemineo cadere. Ouid. Estre tué de la main d'une femme.
    \
        Marte suo cadere. Ouid. Se tuer.
    \
        Cadere per acies. Tacit. Mourir és batailles.
    \
        Dies cadens. Ouid. Jour couchant, Jour faillant.
    \
        Cadens sol. Virgil. Soleil couchant, Occident.
    \
        Magnum tamen periculum non adibit: alte enim cadere non potest. Cic. Il ne peult cheoir de hault.
    \
        Cecidit tua laus pariter cum Repub. Cic. Estre perdue, et abolie.

    Dictionarium latinogallicum > cado

  • 20 captus

    [st1]1 [-] captus, a, um: part. passé de capio. - [abcl][b]a - pris, saisi, conquis, enlevé. - [abcl]b - pris, choisi. - [abcl]c - privé de l'usage d'un sens ou de la raison, paralysé, enchaîné, qui n'est pas maître de soi. - [abcl]d - touché, séduit, charmé, trompé.[/b] [st1]2 [-] captŭs, ūs, m.: - [abcl][b]a - action de prendre, prise, acquisition. - [abcl]b - capacité (physique ou intellectuelle), portée de l'intelligence. - [abcl]c - condition, état.[/b]    - ut est captus Germanorum, Caes. BG. 4, 3, 3: autant qu'il est possible chez les Germains.    - Graeci homines, non satis animosi, prudentes, ut est captus hominum, satis, hostem aspicere non possunt, eidem morbos toleranter atque humane ferunt, Cic. Tusc. 2, 65: les Grecs, qui ne sont pas assez courageux, mais qui sont assez avisés - autant qu'il est possible pour des hommes - ne sont pas capables de regarder l'ennemi en face et pourtant supportent la maladie avec patience et résignation.    - pro captu rerum, Amm.: suivant l'état des choses.
    * * *
    [st1]1 [-] captus, a, um: part. passé de capio. - [abcl][b]a - pris, saisi, conquis, enlevé. - [abcl]b - pris, choisi. - [abcl]c - privé de l'usage d'un sens ou de la raison, paralysé, enchaîné, qui n'est pas maître de soi. - [abcl]d - touché, séduit, charmé, trompé.[/b] [st1]2 [-] captŭs, ūs, m.: - [abcl][b]a - action de prendre, prise, acquisition. - [abcl]b - capacité (physique ou intellectuelle), portée de l'intelligence. - [abcl]c - condition, état.[/b]    - ut est captus Germanorum, Caes. BG. 4, 3, 3: autant qu'il est possible chez les Germains.    - Graeci homines, non satis animosi, prudentes, ut est captus hominum, satis, hostem aspicere non possunt, eidem morbos toleranter atque humane ferunt, Cic. Tusc. 2, 65: les Grecs, qui ne sont pas assez courageux, mais qui sont assez avisés - autant qu'il est possible pour des hommes - ne sont pas capables de regarder l'ennemi en face et pourtant supportent la maladie avec patience et résignation.    - pro captu rerum, Amm.: suivant l'état des choses.
    * * *
        Captus, Participium. Cic. Prins.
    \
        Capti conatus frustra. Liu. Peines perdues.
    \
        Mentes captae. Ouid. Coeurs esprins d'amour.
    \
        Pectus captum. Ouid. Prins, ou Esprins d'amour.
    \
        Captus est: Subaudi, amore. Terent. Il est prins et ravi d'amour.
    \
        Auro captus. Horat. Affriandé, Abusé.
    \
        Carmine captus. Virgil. Delecté, Attraict.
    \
        Captus dulcedine pecuniae. Matius ad Ciceronem. Abusé.
    \
        Dulcedine vocis captus. Ouid. Amiellé.
    \
        Forma capta viri. Ouid. Abusee et ravie par la beaulté, etc.
    \
        Verbis capta puella. Ouid. Trompee et abusee de parolles.
    \
        Captus et fraudatus. Cic. Trompé et deceu.
    \
        Auribus et oculis captus. Ci. Sourd et aveugle. Qui n'oit ne ne voit goutte.
    \
        Corde captus amans. Plaut. Insensé.
    \
        Membris captus. Cic. Entreprins, Qui ne se peult aider de ses membres, Perclu.
    \
        Mente captus. Cic. Fol, Insensé, Qui court les rues.
    \
        Captus, huius captus, m. g. Terent. La capacité et portee d'aucun.
    \
        Vt captus est seruulorum. Terent. Autant qu'un povre serf peult estre digne de foy. B.
    \
        Flos cuiuscunque generis, trium digitorum captu, dysentericos emendat. Plin. Autant de la fleur qu'on en pourroit prendre à trois doigts.

    Dictionarium latinogallicum > captus

См. также в других словарях:

  • CORNUS arboris genus — de quo sic Plin. l. 16. c. 40. postquam de larice, abiete, ebeno, buxo, loto, robore, terebintho, aliisque quibus spissa firmitas, disseruisset, Ab his proxima est cornus: quamquam non potest videri materies, propter exilitatem, sed lignum non… …   Hofmann J. Lexicon universale


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

Мы используем куки для наилучшего представления нашего сайта. Продолжая использовать данный сайт, вы соглашаетесь с этим.