Перевод: с латинского на французский

alieno+gaudia+vultu

  • 1 declaro

    dēclāro, āre, āvi, ātum - tr. - [st2]1 [-] rendre clair, rendre visible. [st2]2 [-] montrer, manifester, faire voir, mettre en évidence, déceler. [st2]3 [-] nommer, annoncer officiellement, proclamer, désigner. [st2]4 [-] rendre clair pour l'esprit, montrer, faire connaître, dévoiler, prouver. [st2]5 [-] exprimer, signifier. [st2]6 [-] rendre célèbre.    - praesentiam divi suam declarant, Cic. N: D. 2, 2, 6: les dieux donnent des signes de leur présence.    - dentibus senecta declaratur, Plin. 8, 32, 50, § 116: leur vieillesse se connaît aux dents.    - declarare aliquem consulem, Cic.: proclamer qqn consul.    - res futuras declarare, Cic. Div. 1, 1, 2: dévoiler l'avenir.    - hominem catum eum esse declaramus, Plaut. Ps. 2, 3: nous disons clairement que c'est un homme rusé.    - declaravit quanti me faceret, Cic. Att. 6, 1, 10: il a fait voir combien il m'estimait.    - ut ratio declarat eorum, qui, etc., Lucr. 5, 693: comme le montre le plan de ceux qui...
    * * *
    dēclāro, āre, āvi, ātum - tr. - [st2]1 [-] rendre clair, rendre visible. [st2]2 [-] montrer, manifester, faire voir, mettre en évidence, déceler. [st2]3 [-] nommer, annoncer officiellement, proclamer, désigner. [st2]4 [-] rendre clair pour l'esprit, montrer, faire connaître, dévoiler, prouver. [st2]5 [-] exprimer, signifier. [st2]6 [-] rendre célèbre.    - praesentiam divi suam declarant, Cic. N: D. 2, 2, 6: les dieux donnent des signes de leur présence.    - dentibus senecta declaratur, Plin. 8, 32, 50, § 116: leur vieillesse se connaît aux dents.    - declarare aliquem consulem, Cic.: proclamer qqn consul.    - res futuras declarare, Cic. Div. 1, 1, 2: dévoiler l'avenir.    - hominem catum eum esse declaramus, Plaut. Ps. 2, 3: nous disons clairement que c'est un homme rusé.    - declaravit quanti me faceret, Cic. Att. 6, 1, 10: il a fait voir combien il m'estimait.    - ut ratio declarat eorum, qui, etc., Lucr. 5, 693: comme le montre le plan de ceux qui...
    * * *
        Declaro, declaras, pen. prod. declarare. Cic. Rendre clere une chose qui paravant estoit obscure, Declarer.
    \
        Luculentam plagam accepit, vt declarat cicatrix. Cic. Comme monstre la cicatrice.
    \
        Declarant gaudia vultu. Catul. Ils monstrent.
    \
        Victorem declarat. Virgil. Il proclame qu'il a gaigné la victoire.
    \
        Volatibus auium res futuras declarari. Cicero. Estre donnees à congnoistre.
    \
        Non solum homines, sed etiam verba et vocabula declarare dicuntur. Cic. Nullum verbum inueniri potest, quod magis idem declaret Latine. Qui signifie.

    Dictionarium latinogallicum > declaro

  • 2 simulo

    simulo, āre, āvi, ātum - tr. - [st2]1 [-] faire à la ressemblance de, imiter, copier, reproduire, représenter (peindre, sculpter...). [st2]2 [-] prendre la figure ou les moeurs de qqn. [st2]3 [-] feindre, contrefaire, affecter. [st2]4 [-] qqf. intr. - user de feinte, user d'artifice, être faux.    - simulare + inf. ou prop. inf.: faire semblant de.    - furere se simulavit, Cic.: il fit semblant d'être fou.    - simulat Jove natus abire, Ov. M. 2, 697: le fils de Jupiter fait semblant de partir.    - aera Alexandrum simulantia, Hor.: bronze qui représente Alexandre.    - anum simulare, Ov.: prendre les traits d'une vieille femme.    - gaudia vultu simulare, Ov.: affecter la joie.    - aegrum simulare, Cic.: faire le malade.    - passif impers. - quid est quod amplius simuletur? Ter. Heaut. 5, 1, 28: à quoi bon feindre plus longtemps?
    * * *
    simulo, āre, āvi, ātum - tr. - [st2]1 [-] faire à la ressemblance de, imiter, copier, reproduire, représenter (peindre, sculpter...). [st2]2 [-] prendre la figure ou les moeurs de qqn. [st2]3 [-] feindre, contrefaire, affecter. [st2]4 [-] qqf. intr. - user de feinte, user d'artifice, être faux.    - simulare + inf. ou prop. inf.: faire semblant de.    - furere se simulavit, Cic.: il fit semblant d'être fou.    - simulat Jove natus abire, Ov. M. 2, 697: le fils de Jupiter fait semblant de partir.    - aera Alexandrum simulantia, Hor.: bronze qui représente Alexandre.    - anum simulare, Ov.: prendre les traits d'une vieille femme.    - gaudia vultu simulare, Ov.: affecter la joie.    - aegrum simulare, Cic.: faire le malade.    - passif impers. - quid est quod amplius simuletur? Ter. Heaut. 5, 1, 28: à quoi bon feindre plus longtemps?
    * * *
        Simulo, simulas, pen. corr. simulare. Horat. Resembler.
    \
        Simulare. Terent. Faindre, Faire semblant, Contrefaire, Simuler.
    \
        AEgrum simulabat. Liu. Il faisoit le malade.
    \
        Simulare amicitiam. Caesar. Faire semblant d'aimer.
    \
        Simulo non sentire. Plin. iunior. Je fay semblant de ne le sentir point.

    Dictionarium latinogallicum > simulo

  • 3 alieno

    ălĭēno, āre, āvi, ātum - tr. - [st1]1 [-] aliéner, transporter à d'autres son droit de propriété.    - (lege caverent) ne quis quem civitatis mutandæ causa suum faceret neve alienaret, Liv. 41, 8, 12: (qu'ils défendissent par une loi) d'adopter ou de retrancher de sa famille aucun allié en vue d'un changement de cité [pour qu'il pût devenir citoyen romain].    - vectigalia alienare, Cic. Agr. 2, 33: aliéner les revenus publics    - alienari: passer au pouvoir d'autrui.    - urbs alienata, Sall. J. 48, 1: ville tombée aux mains d'autrui. --- cf. Liv. 24, 28, 7. [st1]2 [-] éloigner (détacher), rendre étranger (ennemi).    - alienare aliquem a se, Cic. Sest. 40: s'aliéner qqn ; quædam pestes hominum.    - laude aliena dolentium te nonnumquam a me alienarunt, Cic. Fam. 5, 8, 2: les fléaux que sont certaines gens qui s'affligent du mérite d'autrui t'ont parfois détaché de moi.    - alienare aliquem alicui, Liv. 30, 14, 10; 44, 27, 8: aliéner qqn à qqn.    - alienare animos ab aliqua re, Cic. Sull. 64: rendre les esprits hostiles à qqch.    - alienari: se détacher, s'éloigner, avoir de l'éloignement, devenir ennemi.    - alienatus est a Metello, Cic. Læl. 77: il rompit avec Métellus.    - meque falsa suspicione alienatum esse sentiebam, Sall. C. 35, 3: et je me sentais mis de côté à cause de soupçons controuvés.    - urbs maxuma alienata (erat), Sall. J. 48, 1: une très grande ville était tombée aux mains de l'ennemi.    - timore ab eo alienati (sunt), Nep. Alc. 5, 1: [ils furent tenus éloignés de lui par leur appréhension] = leur appréhension les tint éloignés de lui.    - hinc alienatus ab senatu, Liv. 8, 12: *depuis lors devenu ennemi du sénat*, depuis lors en rupture avec le sénat.    - ea quoque ira alienavit a dictatore militum animos, Liv. 8, 35: *cette colère également détourna du dictateur les esprits des soldats*, encore plus en colère, les soldats se détachèrent de leur dictateur.    - (animal) alienari ab interitu iisque rebus quæ interitum videantur afferre, Cic. Fin. 3, 16: [selon les Stoiciens] l'animal a de l'aversion pour la mort et pour tout ce qui peut amener la mort.    - alienatus, a, um: qui a rompu avec qqn, adversaire, ennemi. --- Cic. Pis. 96; Sall. J. 66, 2; Liv. 29, 3, 14.    - (urbes) quæ bello alienata fuerant, Liv. 30, 24, 4: (les villes) qui avaient été rebelles (qui avaient fait défection) pendant la guerre.    - alienato erga Vespasianum animo, Tac. H. 4, 49: [les soldats] mal disposés pour Vespasien. [st1]3 [-] aliéner (l'esprit), ôter (la raison).    - mentem alienare, Liv. 42, 28, 12: aliéner l'esprit, ôter la raison.    - alienata mente, Caes. BG. 6, 41, 3: avec l'esprit égaré.    - alienatus ad libidinem animo, Liv. 3, 48, 1: égaré dans le sens de [par] sa passion.    - alienatus, Sen. Ep. 85, 24: égaré, qui n'est pas en possession de soi. [st1]4 [-] aliéner (la sensibilité, la mémoire).    - alienatus ab sensu, Liv. 2, 12, 3: étranger à toute sensation.    - alienatis a memoria periculi animis Liv. 7, 15, 3: ayant perdu tout souvenir du danger.    - velut alienati sensibus, Liv. 25, 39, 4: étrangers pour ainsi dire aux impressions des sens.    - alienari: perdre tout sentiment, être en léthargie, être paralysé. --- Cels. 7, 16, etc.    - in corpore alienato, Sen. Ep. 89, 19: dans un corps en léthargie.
    * * *
    ălĭēno, āre, āvi, ātum - tr. - [st1]1 [-] aliéner, transporter à d'autres son droit de propriété.    - (lege caverent) ne quis quem civitatis mutandæ causa suum faceret neve alienaret, Liv. 41, 8, 12: (qu'ils défendissent par une loi) d'adopter ou de retrancher de sa famille aucun allié en vue d'un changement de cité [pour qu'il pût devenir citoyen romain].    - vectigalia alienare, Cic. Agr. 2, 33: aliéner les revenus publics    - alienari: passer au pouvoir d'autrui.    - urbs alienata, Sall. J. 48, 1: ville tombée aux mains d'autrui. --- cf. Liv. 24, 28, 7. [st1]2 [-] éloigner (détacher), rendre étranger (ennemi).    - alienare aliquem a se, Cic. Sest. 40: s'aliéner qqn ; quædam pestes hominum.    - laude aliena dolentium te nonnumquam a me alienarunt, Cic. Fam. 5, 8, 2: les fléaux que sont certaines gens qui s'affligent du mérite d'autrui t'ont parfois détaché de moi.    - alienare aliquem alicui, Liv. 30, 14, 10; 44, 27, 8: aliéner qqn à qqn.    - alienare animos ab aliqua re, Cic. Sull. 64: rendre les esprits hostiles à qqch.    - alienari: se détacher, s'éloigner, avoir de l'éloignement, devenir ennemi.    - alienatus est a Metello, Cic. Læl. 77: il rompit avec Métellus.    - meque falsa suspicione alienatum esse sentiebam, Sall. C. 35, 3: et je me sentais mis de côté à cause de soupçons controuvés.    - urbs maxuma alienata (erat), Sall. J. 48, 1: une très grande ville était tombée aux mains de l'ennemi.    - timore ab eo alienati (sunt), Nep. Alc. 5, 1: [ils furent tenus éloignés de lui par leur appréhension] = leur appréhension les tint éloignés de lui.    - hinc alienatus ab senatu, Liv. 8, 12: *depuis lors devenu ennemi du sénat*, depuis lors en rupture avec le sénat.    - ea quoque ira alienavit a dictatore militum animos, Liv. 8, 35: *cette colère également détourna du dictateur les esprits des soldats*, encore plus en colère, les soldats se détachèrent de leur dictateur.    - (animal) alienari ab interitu iisque rebus quæ interitum videantur afferre, Cic. Fin. 3, 16: [selon les Stoiciens] l'animal a de l'aversion pour la mort et pour tout ce qui peut amener la mort.    - alienatus, a, um: qui a rompu avec qqn, adversaire, ennemi. --- Cic. Pis. 96; Sall. J. 66, 2; Liv. 29, 3, 14.    - (urbes) quæ bello alienata fuerant, Liv. 30, 24, 4: (les villes) qui avaient été rebelles (qui avaient fait défection) pendant la guerre.    - alienato erga Vespasianum animo, Tac. H. 4, 49: [les soldats] mal disposés pour Vespasien. [st1]3 [-] aliéner (l'esprit), ôter (la raison).    - mentem alienare, Liv. 42, 28, 12: aliéner l'esprit, ôter la raison.    - alienata mente, Caes. BG. 6, 41, 3: avec l'esprit égaré.    - alienatus ad libidinem animo, Liv. 3, 48, 1: égaré dans le sens de [par] sa passion.    - alienatus, Sen. Ep. 85, 24: égaré, qui n'est pas en possession de soi. [st1]4 [-] aliéner (la sensibilité, la mémoire).    - alienatus ab sensu, Liv. 2, 12, 3: étranger à toute sensation.    - alienatis a memoria periculi animis Liv. 7, 15, 3: ayant perdu tout souvenir du danger.    - velut alienati sensibus, Liv. 25, 39, 4: étrangers pour ainsi dire aux impressions des sens.    - alienari: perdre tout sentiment, être en léthargie, être paralysé. --- Cels. 7, 16, etc.    - in corpore alienato, Sen. Ep. 89, 19: dans un corps en léthargie.
    * * *
        Alieno, alienas, pen. prod. alienare. Plin. Aliener et estranger.
    \
        Alienari mente. Plin. Estre hors du sens et de raison, Estre aliené de l'entendement.
    \
        Alienare aliquem sententiis dicendis. Cic. Encourir sa male grace en disant son opinion.
    \
        Alienare quempian a se. Cic. Estranger de son amitié et familiarité.
    \
        Alienari ab interitu. Ci. Hair la mort, et s'en reculer et eslongner.
    \
        Alienari, pro Corrumpi, quod vulgo dicunt Alterari. Cor. Celsus. Comme quand quelque membre se corrompt et pourrit, ou estiomene.

    Dictionarium latinogallicum > alieno

  • 4 adeo

    [ABCU]A - ădĕō, adv.: [st1]1 [-] Cet adverbe exprime la limite de lieu et de temps: à ce point, jusque-là.    - surculum artito usque adeo quo... Cato.: enfonce la baguette aussi avant que...    - adeo res rediit... Ter.: la chose en est venue à ce point...    - adeo dum, Plaut. (usque adeo donec, Ter.; usque adeo quoad, Cic.): jusqu'à ce que, tant que. [st1]2 [-] Cet adverbe exprime la limite d'état ou d'action: autant, ainsi; tellement, tant.    - adeo non (adeo nihil): si peu.    - haec dicta adeo non moverunt ut: ces paroles émurent si peu que.    - non adeo: pas beaucoup, guère.    - orthographiam non adeo custodivit, Suet.: il n'observait guère l'orthographe.    - adeo ut + ind., Plaut.: autant que.    - adeo ut + subj.: tellement que, à tel point que (adv. corrélatif de ut consécutif)    - adeo fessus ut: si fatigué que.    - adeone ignarus es, ut...? Cic.: es-tu si ignorant que...?    - adeo quasi (adeo tamquam): autant que si.    - gaudere adeo occepit quasi qui... Ter.: il se montra joyeux comme un homme qui...    - adeo astutus quin... Ter.: assez fin pour ne pas...    - quorum adeo Syllam non paenitet, ut... Sall.: choses que Sylla regrette si peu que...    - eos adeo non sustinuerunt, ut contra pedem referrent, Liv.: au lieu de les soutenir, ils lâchèrent pied.    - adeo multum est...! = tant il est important...!    - adeo me sermonis pertaesum est, Plaut.: tellement la conversation m'a ennuyé!    - adeo, quanto rerum minus, tanto minus cupiditatis erat! Liv.: tant il est vrai que moins on possédait, moins on désirait! [st1]3 [-] Cet adverbe marque la gradation: et, et même, bien plus, surtout, ou plutôt.    - atque adeo: et même, et on peut même dire, ou plutôt.    - intra moenia atque adeo in Senatu: à l'intérieur de nos murs et même jusqu'au Sénat.    - hoc consilio atque adeo hac amentia impulsi: conduits par ce dessein, ou plutôt poussés par cette folie.    - tuque adeo: toi surtout, et toi en particulier.    - adeo etiam, Plaut.: en outre.    - adolescens tuus atque adeo noster, Treb. ap. Cic.: ton jeune homme ou plutôt le nôtre.    - hoc consilium atque adeo haec amentia, Cic.: ce dessein, que dis-je? cette folie.    - adeo + négation: encore bien moins.    - aequalium quoque, adeo superiorum intolerans, Tac.: ne pouvant supporter d'égaux, encore moins de supérieurs. [st1]4 [-] Cet adverbe exprime l'affirmation: oui, certes, justement.    - teque adeo consule: et justement c'est sous ton consulat que.    - id adeo: principalement, surtout.    - id adeo facile scitu est: cela, il est facile de le savoir.    - tres adeo dies erravi: j'ai erré pendant au moins trois jours.    - et merito adeo, Ter.: et c'est à bon droit, il y a bien de quoi.    - adeo nuper, Gell.: tout récemment.    - id adeo hodie expertus sum, Plaut.: c'est là justement ce que j'ai éprouvé aujourd'hui.    - adeo est assez souvent employé pour mettre en relief, comme le montrent les derniers exemples; à la période postclassique adeo peut signifier à plus forte raison. [ABCU]B - ădĕo, īre, īvī (ĭī), ĭtum, tr. et intr.: [st1]1 [-] aller trouver, aller dans, aller vers, se rendre à, approcher de, accoster, aborder.    - urbem adire: aller dans une ville.    - ad (in) urbem adire: aller dans une ville.    - ad aliquem adire: aller trouver qqn.    - adibam ad istum fundum, Cic. Caec. 29: je me rendais à cette propriété.    - adire in jus: aller en instance, comparaître en justice.    - adire in conspectum alicujus, Cic.: se présenter devant qqn.    - adire vias castrorum, Tac.: traverser les rues du camp.    - quum adiri non possent, Cic.: comme ils étaient inabordables (invisibles).    - adiri non posse, Curt.: être inaccessible. [st1]2 [-] visiter, inspecter un lieu, parcourir.    - adire provincias, Suet.: parcourir les provinces.    - adire hiberna, Tac.: visiter les quartiers d'hiver. [st1]3 [-] s'adresser à qqn, avoir recours, invoquer.    - adire magos, Cic.: consulter les mages.    - libros Sibyllinos adire: aller consulter les livres sibyllins.    - divûm pacem votis adire, Lucr.: implorer la clémence des dieux. [st1]4 [-] aborder pour attaquer, attaquer.    - in arcem Romanos ad omnem adeundam simul fortunam persecuti fuerant, Liv. 25, 10: ils avaient suivi les Romains dans la citadelle, disposés à affronter jusqu'au bout leur fortune. [st1]5 [-] commencer, entreprendre, se charger de, affronter, accepter.    - ad rem publicam adire: aborder les affaires publiques.    - adire honores, Plin.-jn.: entrer dans les honneurs.    - adire iter, Tac.: se mettre en route.    - adire periculum: s’exposer à un péril.    - periculum capitis adire, Cic. Rosc. Am. 38: exposer sa vie.    - adire inimicitias, Cic.: encourir des inimitiés.    - ad extremum vitae periculum adire, Caes. B. C. 2, 7: [aller jusqu'à l’extrême péril de leur vie] = aller jusqu'à exposer leur vie (courir le plus grand risque pour leur vie).    - adire alicujus hereditatem: *entrer dans l'héritage de qqn* = accepter d’être l'héritier de qqn.    - adire manum alicui, Plaut. Poen.: *tendre la main à qqn (pour le tromper)* = tromper qqn.
    * * *
    [ABCU]A - ădĕō, adv.: [st1]1 [-] Cet adverbe exprime la limite de lieu et de temps: à ce point, jusque-là.    - surculum artito usque adeo quo... Cato.: enfonce la baguette aussi avant que...    - adeo res rediit... Ter.: la chose en est venue à ce point...    - adeo dum, Plaut. (usque adeo donec, Ter.; usque adeo quoad, Cic.): jusqu'à ce que, tant que. [st1]2 [-] Cet adverbe exprime la limite d'état ou d'action: autant, ainsi; tellement, tant.    - adeo non (adeo nihil): si peu.    - haec dicta adeo non moverunt ut: ces paroles émurent si peu que.    - non adeo: pas beaucoup, guère.    - orthographiam non adeo custodivit, Suet.: il n'observait guère l'orthographe.    - adeo ut + ind., Plaut.: autant que.    - adeo ut + subj.: tellement que, à tel point que (adv. corrélatif de ut consécutif)    - adeo fessus ut: si fatigué que.    - adeone ignarus es, ut...? Cic.: es-tu si ignorant que...?    - adeo quasi (adeo tamquam): autant que si.    - gaudere adeo occepit quasi qui... Ter.: il se montra joyeux comme un homme qui...    - adeo astutus quin... Ter.: assez fin pour ne pas...    - quorum adeo Syllam non paenitet, ut... Sall.: choses que Sylla regrette si peu que...    - eos adeo non sustinuerunt, ut contra pedem referrent, Liv.: au lieu de les soutenir, ils lâchèrent pied.    - adeo multum est...! = tant il est important...!    - adeo me sermonis pertaesum est, Plaut.: tellement la conversation m'a ennuyé!    - adeo, quanto rerum minus, tanto minus cupiditatis erat! Liv.: tant il est vrai que moins on possédait, moins on désirait! [st1]3 [-] Cet adverbe marque la gradation: et, et même, bien plus, surtout, ou plutôt.    - atque adeo: et même, et on peut même dire, ou plutôt.    - intra moenia atque adeo in Senatu: à l'intérieur de nos murs et même jusqu'au Sénat.    - hoc consilio atque adeo hac amentia impulsi: conduits par ce dessein, ou plutôt poussés par cette folie.    - tuque adeo: toi surtout, et toi en particulier.    - adeo etiam, Plaut.: en outre.    - adolescens tuus atque adeo noster, Treb. ap. Cic.: ton jeune homme ou plutôt le nôtre.    - hoc consilium atque adeo haec amentia, Cic.: ce dessein, que dis-je? cette folie.    - adeo + négation: encore bien moins.    - aequalium quoque, adeo superiorum intolerans, Tac.: ne pouvant supporter d'égaux, encore moins de supérieurs. [st1]4 [-] Cet adverbe exprime l'affirmation: oui, certes, justement.    - teque adeo consule: et justement c'est sous ton consulat que.    - id adeo: principalement, surtout.    - id adeo facile scitu est: cela, il est facile de le savoir.    - tres adeo dies erravi: j'ai erré pendant au moins trois jours.    - et merito adeo, Ter.: et c'est à bon droit, il y a bien de quoi.    - adeo nuper, Gell.: tout récemment.    - id adeo hodie expertus sum, Plaut.: c'est là justement ce que j'ai éprouvé aujourd'hui.    - adeo est assez souvent employé pour mettre en relief, comme le montrent les derniers exemples; à la période postclassique adeo peut signifier à plus forte raison. [ABCU]B - ădĕo, īre, īvī (ĭī), ĭtum, tr. et intr.: [st1]1 [-] aller trouver, aller dans, aller vers, se rendre à, approcher de, accoster, aborder.    - urbem adire: aller dans une ville.    - ad (in) urbem adire: aller dans une ville.    - ad aliquem adire: aller trouver qqn.    - adibam ad istum fundum, Cic. Caec. 29: je me rendais à cette propriété.    - adire in jus: aller en instance, comparaître en justice.    - adire in conspectum alicujus, Cic.: se présenter devant qqn.    - adire vias castrorum, Tac.: traverser les rues du camp.    - quum adiri non possent, Cic.: comme ils étaient inabordables (invisibles).    - adiri non posse, Curt.: être inaccessible. [st1]2 [-] visiter, inspecter un lieu, parcourir.    - adire provincias, Suet.: parcourir les provinces.    - adire hiberna, Tac.: visiter les quartiers d'hiver. [st1]3 [-] s'adresser à qqn, avoir recours, invoquer.    - adire magos, Cic.: consulter les mages.    - libros Sibyllinos adire: aller consulter les livres sibyllins.    - divûm pacem votis adire, Lucr.: implorer la clémence des dieux. [st1]4 [-] aborder pour attaquer, attaquer.    - in arcem Romanos ad omnem adeundam simul fortunam persecuti fuerant, Liv. 25, 10: ils avaient suivi les Romains dans la citadelle, disposés à affronter jusqu'au bout leur fortune. [st1]5 [-] commencer, entreprendre, se charger de, affronter, accepter.    - ad rem publicam adire: aborder les affaires publiques.    - adire honores, Plin.-jn.: entrer dans les honneurs.    - adire iter, Tac.: se mettre en route.    - adire periculum: s’exposer à un péril.    - periculum capitis adire, Cic. Rosc. Am. 38: exposer sa vie.    - adire inimicitias, Cic.: encourir des inimitiés.    - ad extremum vitae periculum adire, Caes. B. C. 2, 7: [aller jusqu'à l’extrême péril de leur vie] = aller jusqu'à exposer leur vie (courir le plus grand risque pour leur vie).    - adire alicujus hereditatem: *entrer dans l'héritage de qqn* = accepter d’être l'héritier de qqn.    - adire manum alicui, Plaut. Poen.: *tendre la main à qqn (pour le tromper)* = tromper qqn.
    * * *
    I.
        Vultu adeo venusto, vt nihil supra. Terent. Tant beau, Si beau que rien plus.
    \
        Adeo, pro Eo aduerbio. Terent. Adeo res rediit. La chose est venue jusques là.
    \
        Adeo si. Plin. Par plus forte raison si, etc.
    \
        Memini, atque adeo longum est, nos illum expectare. Terent. Et aussi.
    \
        Siue adeo digna res est, vbi tu neruos intendas tuos. Terent. Ou si aussi la chose, etc.
    \
        Adolescentem adeo nobilem. Terent. Fort noble.
    \
        Is adeo dissimili studio est. Terent. Cestuy est de fort contraire maniere de faire.
    \
        Neque adeo iniuria. Plautus. Et certes non sans cause, Non à tort.
    \
        Nihil hercle: aut si adeo, bidui, aut tridui est, etc. Terent. Ou certes s'il en est fasché, cela n'est que pour deux ou trois jours.
    \
        Intra moenia, atque adeo in senatu videtis. Cic. Voire et dedens la court, qui plus est.
    \
        Adeo non, etc. vt, pro Tantum abest vt. Colum. Adeo non infestatur herbis, vt ipsa herbas perimat. Tant peu s'en fault que, etc.
    \
        Adeo a teneris consuescere multum est. Virg. Tant est grand chose, etc.
    \
        Adeo summa erat obseruatio in bello mouendo. Cicero. Tant avoyent ils grand esgard à, etc.
    \
        Adeone erat stultus, vt, etc. Cic. Estoit il si sot que, etc.
    \
        Adeo vt spectare postea omnes oderit. Plau. Tellement que.
    \
        Non obtusa adeo gestamus pectora Poeni. Virgil. Nous ne sommes point si lourds.
    II.
        Adeo, adis, adiui, pen. prod. vel adii, aditum, pen. cor. adire, Ex ad, et verbo eo, is, compositum. Aller vers aucun, ou Venir.
    \
        Adire aliquem, siquid velit. Cic. Luy aller demander s'il veult rien.
    \
        Adire aliquos cum cura. Tacit. Soingneusement et diligemment.
    \
        Adire aliquem legatione. Tacit. Luy envoyer un ambassade, ou des ambassadeurs.
    \
        Adire aliquem per epistolam. Plaut. Luy escrire des missives.
    \
        Adire aliquem scripto. Tacit. Moris quippe tum erat, quanquam praesentem, scripto adire. Parler à quelcun par escript.
    \
        Adire quempiam de re aliqua. Terent. Aller parler à luy pour quelque affaire.
    \
        Adii te heri de filia. Terent. J'allay hier vers toy pour te parler de ta fille.
    \
        Adire aliquem postulatum. Plaut. Luy aller demander quelque chose.
    \
        Adi huc. Plaut. Vien ca, Vien t'en ici.
    \
        Adire contra. Plaut. Aller au devant.
    \
        Adire ad aliquem. Cic. Aller vers aucun.
    \
        Adire ad me quosdam memini, qui dicerent, etc. Cic. J'ay memoire qu'aucuns sont venus vers moy, etc.
    \
        Adire ad fores, aedes, etc. Plaut. Aller à la porte.
    \
        Adire ad arbitrum de aliquo nomine. Cic. Faire demande par devant un arbitre pour raison d'une debte.
    \
        Adire ad causas orandas. Cic. S'entremettre de plaider en jugement, Venir à plaider, etc.
    \
        Adire ad pactionem. Plaut. S'accorder, ou consentir à quelque paction et convention.
    \
        Adire ad Rempub. Cic. Venir au gouvernement de la republique, S'entremettre du gouvernement, etc.
    \
        Adire in ius. Cic. Quum ad praetorem in ius adissemus. Aller en jugement devant le preteur.
    \
        Adire in ius de re aliqua. Cic. Venir ou Aller en jugement pour quelque affaire.
    \
        Adire aliquem. Terent. Virgil. Aborder, Affronter hardiement un homme, Se presenter en barbe.
    \
        Adire blandis verbis aliquem. Plaut. Parler à luy gratieusement et doulcement.
    \
        Adire discrimen. Plin. iunior. Venir, ou Tomber en dangier.
    \
        Fortunam. Liu. Se mettre au hasard, et à l'adventure.
    \
        Gaudia. Tibul. Commencer à se resjouir, ou Prendre plaisir.
    \
        Haereditatem. Cic. Se porter pour heritier.
    \
        Inimicitias. Cic. Se mettre en la haine.
    \
        Labores. Virgil. Porter, souffrir, endurer peines et travauls.
    \
        Periculum. Terent. Cic. Se mettre en dangier, ou Tomber en dangier.
    \
        Sydera fama. Virg. Avoir grand bruit, Estendre sa renommee jusques au ciel.

    Dictionarium latinogallicum > adeo

  • 5 formo

    formo, āre, āvi, ātum - tr. - [st2]1 [-] donner une forme, façonner; représenter, figurer. [st2]2 [-] au fig. faire, former, travailler, dresser, instruire. [st2]3 [-] former dans son esprit, concevoir, imaginer. [st2]4 [-] composer, écrire.    - materia, quam fingit et format effectio, Cic. Ac. 1, 2, 6: la matière que moule et met en forme la force motrice.    - formare varie vultus, Plin. 35, 8, 34, § 56: dessiner des têtes différentes.    - formare comam (capillos): arranger ses cheveux.    - formare classem, Virg. En. 9, 80: équiper une flotte.    - oratoris est formare orationem, Cic. de Or. 2, 9, 36: c'est à l'orateur de donner un corps au discours.    - formare versus citharā, Plin. Ep. 4, 19, 4: faire valoir (embellir) des vers en s'accompagnant de la lyre.    - formare mores, Quint.: former les moeurs.    - formare vitam juventutis, Plin.-jn.: régler la conduite des jeunes gens.    - formare animos, Quint.: disposer les coeurs.    - formare se in mores alicujus, Liv. 1.21.2: se modeler sur qqn.    - formare et instituere aliquem, Sen.: façonner et redresser qqn.    - formare boves ad usum agrestem, Virg.: dresser les boeufs aux travaux des champs.    - formare personam, Hor.: créer un caractère (pour la scène).    - formare consilium, Just.: concevoir un dessein.    - formare edicta, Suet.: formuler un édit.    - formare librum, Nep.: composer un livre.    - si quid res exigeret, Latine formabat, Suet. Aug. 89: quand les circonstances l'exigeaient, il écrivait en latin.
    * * *
    formo, āre, āvi, ātum - tr. - [st2]1 [-] donner une forme, façonner; représenter, figurer. [st2]2 [-] au fig. faire, former, travailler, dresser, instruire. [st2]3 [-] former dans son esprit, concevoir, imaginer. [st2]4 [-] composer, écrire.    - materia, quam fingit et format effectio, Cic. Ac. 1, 2, 6: la matière que moule et met en forme la force motrice.    - formare varie vultus, Plin. 35, 8, 34, § 56: dessiner des têtes différentes.    - formare comam (capillos): arranger ses cheveux.    - formare classem, Virg. En. 9, 80: équiper une flotte.    - oratoris est formare orationem, Cic. de Or. 2, 9, 36: c'est à l'orateur de donner un corps au discours.    - formare versus citharā, Plin. Ep. 4, 19, 4: faire valoir (embellir) des vers en s'accompagnant de la lyre.    - formare mores, Quint.: former les moeurs.    - formare vitam juventutis, Plin.-jn.: régler la conduite des jeunes gens.    - formare animos, Quint.: disposer les coeurs.    - formare se in mores alicujus, Liv. 1.21.2: se modeler sur qqn.    - formare et instituere aliquem, Sen.: façonner et redresser qqn.    - formare boves ad usum agrestem, Virg.: dresser les boeufs aux travaux des champs.    - formare personam, Hor.: créer un caractère (pour la scène).    - formare consilium, Just.: concevoir un dessein.    - formare edicta, Suet.: formuler un édit.    - formare librum, Nep.: composer un livre.    - si quid res exigeret, Latine formabat, Suet. Aug. 89: quand les circonstances l'exigeaient, il écrivait en latin.
    * * *
        Formo, formas, formare. Cic. Former, Faconner, Faire.
    \
        Formata in offam. Colum. Faicts en facon de, etc.
    \
        Capillos lapsos formare. Propert. Ajancer et raccoustrer.
    \
        Formare carmen, epistolam, orationem alieno ingenio. Sueton. Faire par autruy.
    \
        Gaudia formare tacita mente. Ouid. Imaginer en son esprit.
    \
        Formare hominem in suos mores. Liu. Le faconner à ses meurs.
    \
        Formare ignarum dictis. Ouid. Instruire de parolles.
    \
        Formare iuuentutem. Plin. iunior. Instruire et faconner, Endoctriner.
    \
        Verba recte formare. Quintil. Bien former et proferer les mots, Prononcer à droict.

    Dictionarium latinogallicum > formo

  • 6 gaudium

    gaudĭum, ĭi, n.    - Lebaigue P. 538 et P. 539. [st1]1 [-] contentement, satisfaction, aise, plaisir, joie.    - [plus retenue que laetitia].    - cum ratione animus movetur placide atque constanter, tum illud gaudium dicitur, Cic. Tusc. 4, 13: quand c'est un mouvement de satisfaction raisonnable, calme et durable, nous l'appelons gaudium.    - voluptas dicitur etiam in animo, non dicitur laetitia nec gaudium in corpore, Cic. Fin 2, 13: volupté se dit même quand il s'agit de l'âme, on ne dit ni allégresse ni joie quand il s'agit du corps.    - gaudio exultare: bondir de joie.    - gaudiis exsultare: être transporté de joie.    - nimio gaudio paene desipere, Cic. Fam. 2, 9, 2: être presque fou de joie.    - aliquem gaudio afficere: combler qqn de joie.    - lacrimare gaudio: pleurer de joie.    - effundere gaudio lacrimas: verser des larmes de joie, pleurer de joie    - gaudio compleri, Cic. Fin. 5, 69: être comblé de joie.    - gaudio efferri, Cic. Fam. 10, 12, 2: être transporté de joie.    - aliquem gaudio afficere, Cic. Fin. 5, 69: combler qqn de joie.    - missa legatio, quae gaudio fungeretur, Tac. H. 2, 55: députation envoyée pour être l'interprète de la joie publique.    - gaudia principium nostri sunt doloris, Ov. M. 7, 796: ma joie est à l'origine de ma douleur.    - fig. gaudia annorum, Plin. 16, 95: la riante saison de l'année.    - flos est gaudium arborum, Plin. 16, 95: la fleur est la joie des arbres.    - gaudium saltus superati, Liv. 42, 55, 4: joie d'avoir franchi le défilé. --- cf. Liv. 39, 50, 9.    - au plur. gaudia: joies. --- Cic. Cat. 1, 26; Tusc. 5, 67. [st1]2 [-] plaisir des sens, volupté.    - Lucr. 4, 1205 ; 5, 854, etc.    - dediti corporis gaudiis, Sall. J. 2, 4: livrés aux plaisirs sensuels.
    * * *
    gaudĭum, ĭi, n.    - Lebaigue P. 538 et P. 539. [st1]1 [-] contentement, satisfaction, aise, plaisir, joie.    - [plus retenue que laetitia].    - cum ratione animus movetur placide atque constanter, tum illud gaudium dicitur, Cic. Tusc. 4, 13: quand c'est un mouvement de satisfaction raisonnable, calme et durable, nous l'appelons gaudium.    - voluptas dicitur etiam in animo, non dicitur laetitia nec gaudium in corpore, Cic. Fin 2, 13: volupté se dit même quand il s'agit de l'âme, on ne dit ni allégresse ni joie quand il s'agit du corps.    - gaudio exultare: bondir de joie.    - gaudiis exsultare: être transporté de joie.    - nimio gaudio paene desipere, Cic. Fam. 2, 9, 2: être presque fou de joie.    - aliquem gaudio afficere: combler qqn de joie.    - lacrimare gaudio: pleurer de joie.    - effundere gaudio lacrimas: verser des larmes de joie, pleurer de joie    - gaudio compleri, Cic. Fin. 5, 69: être comblé de joie.    - gaudio efferri, Cic. Fam. 10, 12, 2: être transporté de joie.    - aliquem gaudio afficere, Cic. Fin. 5, 69: combler qqn de joie.    - missa legatio, quae gaudio fungeretur, Tac. H. 2, 55: députation envoyée pour être l'interprète de la joie publique.    - gaudia principium nostri sunt doloris, Ov. M. 7, 796: ma joie est à l'origine de ma douleur.    - fig. gaudia annorum, Plin. 16, 95: la riante saison de l'année.    - flos est gaudium arborum, Plin. 16, 95: la fleur est la joie des arbres.    - gaudium saltus superati, Liv. 42, 55, 4: joie d'avoir franchi le défilé. --- cf. Liv. 39, 50, 9.    - au plur. gaudia: joies. --- Cic. Cat. 1, 26; Tusc. 5, 67. [st1]2 [-] plaisir des sens, volupté.    - Lucr. 4, 1205 ; 5, 854, etc.    - dediti corporis gaudiis, Sall. J. 2, 4: livrés aux plaisirs sensuels.
    * * *
        Gaudium, gaudii. Cic. Joye. Picardis Goye.
    \
        Admisit gaudia duro vultu. Lucan. A receu joye soubs visage severe, S'est esjouy sans le donner à congnoistre, et sans en faire semblant.
    \
        Aduocari gaudiis. Horat. Estre appelé aux joyes, pour se resjouir.

    Dictionarium latinogallicum > gaudium

  • 7 abstineo

    abstĭnĕo, ēre, nŭi, tentum [abs + teneo] - tr. - [st1]1 [-] tenir éloigné de, maintenir loin de.    - abstinere ab aliquo manum, Plaut. Amp. 340 ; manus Cic. Verr. 1, 93: tenir sa main, ses mains éloignées de qqn, s'abstenir de toucher à qqn.    - abstinere ab aliqua re, Cic. Verr. 4, 71, s'abstenir de toucher à qqch.    - abstinere a Siculorum argento cupiditatem aut manus, Cic. Verr. 4, 34: éloigner de l'argenterie des Siciliens sa convoitise ou ses mains.    - cf. Cic. de Or. 1, 194 ; Att. 3, 7, 2 ; Liv. 9, 5, 6.    - abstinere manus a se, Cic. Tusc. 4, 79: ne pas tourner ses mains contre soi-même, s'épargner.    - accepta clades Latinos ne ab legatis quidem violandis abstinuit, Liv. 2, 22, 4: la défaite essuyée ne détourna même pas les Latins d'outrager les ambassadeurs.    - cf. Liv. 4, 59, 8; 39, 25, 10.    - ab aede ignem abstinere, Liv. 7, 27, 8: écarter le feu du temple.    - cf. Liv. 22, 23, 4 ; 26, 24, 12, etc.    - eorum populorum finibus vim abstinere, Liv. 8, 19, 3: s'abstenir de toute violence contre ces pays.    - direptione militem abstinere, Liv. 38, 23, 2: tenir le soldat éloigné du pillage. --- cf. 8, 21, 18.    - Aeneae Antenorique omne jus belli abstinere, Liv. 1, 1, 1: s'abstenir d'user de tous les droits de la guerre [pour] à l'égard d'Enée et d'Anténor.    - abstinere sermonem de aliqua re, Plaut. Most. 897: se dispenser de parler de qqch. --- cf. Ter. Haut. 373.    - réfléchi se abstinere ab aliqua re, Cic. Fin. 2, 71: s'abstenir de qqch.    - cf. Cic. Ac. 2, 55 ; Sen. Ir. 3, 8, 8.    - se abstinere nefario scelere, Cic. Phil. 2, 5: s'abstenir d'un crime abominable.    - cf. Cic. Fin. 3, 38; Div. 1, 102 ; Liv. 22, 25, 12, etc.    - absol. se abstinere, Liv. 3, 11, 4: se tenir à l'écart.    - se abstinere: s'abstenir de nourriture. --- Varr. R. 2, 9, 10 ; Cels. 3, 15. - intr. - [st1]2 [-] s'abstenir de, se tenir à l'écart de.    - proelio abstinere, Caes. BG. 1, 22, 3: s'abstenir de combattre.    - faba abstinere, Cic. Div. 2, 119: s'abstenir des fèves.    - curiā abstinere: s'abstenir de venir à la curie.    - publico abstinuit, Suet. Claud. 36: il s'abstint de paraître en public.    - praenomine Imperatoris abstinuit, Suet. Claud, 12: il refusa le prénom d'Imperator.    - cibo omni aut potu abstinere: s'abstenir de toute nourriture et de toute boisson (observer une diète absolue).    - nec meo nomine abstinent, Cic. Rep. 1, 6: ils ne s'abstiennent pas de parler de moi, de me critiquer.    - cf. Cic. Off. 3, 72 ; Sall. J. 64, 5 ; Liv. 2, 56, 7 ; 21, 5, 9, etc.    - abstinere a mulieribus, Caes. BG. 7, 47, 5: épargner les femmes.    - cf. Cic. de Or. 3, 171; Liv. 3, 36, 7 ; 5, 21, 13.    - ne ab obsidibus quidem ira belli abstinuit, Liv. 2, 16: (*la colère de la guerre ne se tint pas même éloignée des otages*), la colère des vainqueurs n'épargna même pas les otages.    - abstinere ne a legatis quidem violandis, Liv. 39, 25, 10: ne s'abstenir même pas d'outrager les ambassadeurs. --- cf. 5, 21, 13, etc.    - abstinere a voluptatibus, Cic. Tusc. 5, 94: s'abstenir des plaisirs. --- cf. Part. 77.    - a cibo abstinere, Cels. 1, 3: s'abstenir de nourriture.    - avec gén. Hor. O. 3, 27, 69; Apul. Apol. 10.    - avec inf. Plaut. Curc. 180 ; Mil. 1309 ; Suet. Tib. 23.    - non abstinere quin: ne pas s'abtenir de.    - Plaut. Bac. 915 ; Liv. 2, 45, 10; Suet. Tib. 44; 72.    - non abstinere quominus: ne pas s'abstenir de. --- Tac. An. 13, 4; Suet. Gram. 3.    - aegre abstinent quin castra oppugnent, Liv. 2, 45, 10: ils ont peine à s'abstenir d'attaquer le camp.    - absol. abstinere: s'abstenir.    - Plaut. Aul. 344 ; Men. 166 ; Virg. En. 2, 534 ; Liv. 40, 21, 4.    - abstinere debet aeger, Cels. 2, 12, 2: le malade doit s'abstenir de manger, le malade doit jeûner.
    * * *
    abstĭnĕo, ēre, nŭi, tentum [abs + teneo] - tr. - [st1]1 [-] tenir éloigné de, maintenir loin de.    - abstinere ab aliquo manum, Plaut. Amp. 340 ; manus Cic. Verr. 1, 93: tenir sa main, ses mains éloignées de qqn, s'abstenir de toucher à qqn.    - abstinere ab aliqua re, Cic. Verr. 4, 71, s'abstenir de toucher à qqch.    - abstinere a Siculorum argento cupiditatem aut manus, Cic. Verr. 4, 34: éloigner de l'argenterie des Siciliens sa convoitise ou ses mains.    - cf. Cic. de Or. 1, 194 ; Att. 3, 7, 2 ; Liv. 9, 5, 6.    - abstinere manus a se, Cic. Tusc. 4, 79: ne pas tourner ses mains contre soi-même, s'épargner.    - accepta clades Latinos ne ab legatis quidem violandis abstinuit, Liv. 2, 22, 4: la défaite essuyée ne détourna même pas les Latins d'outrager les ambassadeurs.    - cf. Liv. 4, 59, 8; 39, 25, 10.    - ab aede ignem abstinere, Liv. 7, 27, 8: écarter le feu du temple.    - cf. Liv. 22, 23, 4 ; 26, 24, 12, etc.    - eorum populorum finibus vim abstinere, Liv. 8, 19, 3: s'abstenir de toute violence contre ces pays.    - direptione militem abstinere, Liv. 38, 23, 2: tenir le soldat éloigné du pillage. --- cf. 8, 21, 18.    - Aeneae Antenorique omne jus belli abstinere, Liv. 1, 1, 1: s'abstenir d'user de tous les droits de la guerre [pour] à l'égard d'Enée et d'Anténor.    - abstinere sermonem de aliqua re, Plaut. Most. 897: se dispenser de parler de qqch. --- cf. Ter. Haut. 373.    - réfléchi se abstinere ab aliqua re, Cic. Fin. 2, 71: s'abstenir de qqch.    - cf. Cic. Ac. 2, 55 ; Sen. Ir. 3, 8, 8.    - se abstinere nefario scelere, Cic. Phil. 2, 5: s'abstenir d'un crime abominable.    - cf. Cic. Fin. 3, 38; Div. 1, 102 ; Liv. 22, 25, 12, etc.    - absol. se abstinere, Liv. 3, 11, 4: se tenir à l'écart.    - se abstinere: s'abstenir de nourriture. --- Varr. R. 2, 9, 10 ; Cels. 3, 15. - intr. - [st1]2 [-] s'abstenir de, se tenir à l'écart de.    - proelio abstinere, Caes. BG. 1, 22, 3: s'abstenir de combattre.    - faba abstinere, Cic. Div. 2, 119: s'abstenir des fèves.    - curiā abstinere: s'abstenir de venir à la curie.    - publico abstinuit, Suet. Claud. 36: il s'abstint de paraître en public.    - praenomine Imperatoris abstinuit, Suet. Claud, 12: il refusa le prénom d'Imperator.    - cibo omni aut potu abstinere: s'abstenir de toute nourriture et de toute boisson (observer une diète absolue).    - nec meo nomine abstinent, Cic. Rep. 1, 6: ils ne s'abstiennent pas de parler de moi, de me critiquer.    - cf. Cic. Off. 3, 72 ; Sall. J. 64, 5 ; Liv. 2, 56, 7 ; 21, 5, 9, etc.    - abstinere a mulieribus, Caes. BG. 7, 47, 5: épargner les femmes.    - cf. Cic. de Or. 3, 171; Liv. 3, 36, 7 ; 5, 21, 13.    - ne ab obsidibus quidem ira belli abstinuit, Liv. 2, 16: (*la colère de la guerre ne se tint pas même éloignée des otages*), la colère des vainqueurs n'épargna même pas les otages.    - abstinere ne a legatis quidem violandis, Liv. 39, 25, 10: ne s'abstenir même pas d'outrager les ambassadeurs. --- cf. 5, 21, 13, etc.    - abstinere a voluptatibus, Cic. Tusc. 5, 94: s'abstenir des plaisirs. --- cf. Part. 77.    - a cibo abstinere, Cels. 1, 3: s'abstenir de nourriture.    - avec gén. Hor. O. 3, 27, 69; Apul. Apol. 10.    - avec inf. Plaut. Curc. 180 ; Mil. 1309 ; Suet. Tib. 23.    - non abstinere quin: ne pas s'abtenir de.    - Plaut. Bac. 915 ; Liv. 2, 45, 10; Suet. Tib. 44; 72.    - non abstinere quominus: ne pas s'abstenir de. --- Tac. An. 13, 4; Suet. Gram. 3.    - aegre abstinent quin castra oppugnent, Liv. 2, 45, 10: ils ont peine à s'abstenir d'attaquer le camp.    - absol. abstinere: s'abstenir.    - Plaut. Aul. 344 ; Men. 166 ; Virg. En. 2, 534 ; Liv. 40, 21, 4.    - abstinere debet aeger, Cels. 2, 12, 2: le malade doit s'abstenir de manger, le malade doit jeûner.
    * * *
        A negotiis abstinere. Cels. Se garder d'entendre à ses affaires, S'abstenir.
    \
        Se ab iniuria abstinet. Cic. Il se garde de faire tort à autruy.
    \
        Se cibo abstinere. Caes. S'abstenir de manger.
    \
        Abstinet ab alieno: subaudi, se. Plau. Se garde de toucher l'autruy, Il ne touche point l'autruy.
    \
        Armis. Liu. Se deporter de la guerre.
    \
        Iurgiis. Cic. Se garder de noyses.
    \
        Carne. Plaut. Ne manger point de chair.
    \
        Cibo abstinere. Colum. Ne manger point.
    \
        Tactu abstinere. Virgil. Se garder de toucher, Ne point toucher.
    \
        Loco abstinere, vt Regione aut vrbe. Liu. Vrbe valida, muris ac situ ipso munita abstinuit. Ne toucha à la ville.
    \
        Publico abstinere. Suet. Ne se monstrer point, Estre des saincts de quaresme, Se cacher, Ne se trouver point parmi le monde.
    \
        Abstinere manum alieno. Cato. Se garder de desrobber, Ne toucher à l'autruy.
    \
        Manus in iudicio abstinere. Cic. Se garder de donner argent, et corrompre les juges.
    \
        Manum ab aliquo abstinere. Plaut. Se garder de le frapper.
    \
        Manum a se aut ab alio abstinere, interdum ad necem refertur. Cic. Vix a se manus abstinuit. A peine se garda il de se tuer, Peu s'en fallut qu'il ne se tuast, A peu qu'il ne se tuast.
    \
        Manum abstinere, sine vllo ablatiuo. Terent. Non manum abstines mastigia? Ne me laisseras tu pas aller?
    \
        Ignem ab aede abstinere. Liu. Se garder de mettre le feu au temple en bruslant la ville.
    \
        Bellum et vim ab aliquo populo abstinere. Liu. Ne luy point faire la guerre.
    \
        Abstinere quominus, pro quin. Suet. Vt ne clarissimi quidem viri abstinuerint, quominus et ipsi aliquid de ea scriberent. Ne se sont peu garder ou contenir.
    \
        Sermonem de re aliqua abstinere. Plaut. Cesser de parler.
    \
        Abstinere, pro Arcere: vt Abstinere aegrum cibo. Diomed. Garder un malade de manger.
    \
        Abstinetur, pen. prod. passiuum in tertiis personis. Colum. Totus grex vno die abstinetur potione et pabulo. On le garde de boire et de manger.
    \
        Abstinetur, Impersonale. Liu. Edicere iubet, vt ab inermi abstineatur. Qu'on ne touche point, etc.

    Dictionarium latinogallicum > abstineo

  • 8 abutor

    ăbūtor, ăbūti, ăbūsus sum    - intr. avec abl. et arch. tr. -    - Lebaigue P. 9 et P. 10.    - sens passif: abuti Varr. d. Prisc. 8, 16; V.-Max. 8, 1; abusus Plaut. As. 196. - tr. - [st1]1 [-] user jusqu'au bout, épuiser, consumer; dépenser.    - caseum abuti, Cat. Agr. 76: user complètement le fromage.    - abuti aurum, Plaut. Bac. 359: dissiper une somme d'or.    - abuti rem patriam, Plaut. Trin. 682: dévorer son patrimoine.    - abuti vim suam, Lucr. 5, 1032: dépenser sa force.    - in prologis scribundis operam abutitur, Ter.: il emploie tous ses soins à écrire des prologues.    - Plaut. Bacch. 2, 3, 126; Pers. 2, 3, 10; Trin. 3, 2, 56; Phorm. 2, 3, 66. - intr. - [st1]2 [-] se servir pleinement de, user pleinement, employer complètement, tirer parti de.    - his festivitatibus insolentius abuti, Cic. Or. 176: employer ces agréments du style avec une liberté un peu excessive.    - prooemio abuti, Cic. Att. 16, 6, 4: utiliser un préambule [de facon définitive, une fois pour toutes].    - otio abuti, Cic. Rep. 1, 14: employer entièrement ses moments de loisir.    - elephantorum acutissimis sensibus abutimur, Cic.: nous tirons un bon parti des sens délicats de l'éléphant.    - abuti libertate: user pleinement de la liberté ou abuser de la liberté.    - abuti sole, Cic. Att. 12: user librement du soleil. [st1]3 [-] user, se servir de, employer.    - de Philippo et Nabide libero mendacio abutebatur, Liv. 35: sur les intentions de Philippe et de Nabis, il mentait sans retenue.    - nisi omni tempore, quod mihi lege concessum est, abusus ero, Cic.: si je ne dépense tout le temps que la loi m'a accordé.    - abuti tecum hoc otio, Cic.: employer avec toi ce loisir (te consacrer entièrement ce loisir).    - abuti otio liberaliter, Vell. 2, 105, 1: faire un noble usage de ses loisirs.    - abuti otio ad laborem, Fronto.: employer son temps de libre à travailler.    - abuti sagacitate canum ad utilitatem nostram, Cic.: faire servir à notre usage le flair des chiens. [st1]4 [-] faire un mauvais usage, abuser, faire servir à son usage, utiliser autrement.    - abuti legibus, Cic.: abuser des lois.    - abuti muliere, Ter.: abuser d'une femme, déshonorer une femme.    - abuti militum sanguine, Caes. BC. 3: abuser de la vie de ses soldats (verser inutilement le sang de ses soldats).    - abuti eloquentiā perverse, Cic.: faire un mauvais usage de l'éloquence.    - quousque tandem abutere (= abuteris), Catilina, patientiā nostrā? Cic. Cat. 1: jusques à quand abuseras-tu de notre patience, Catilina?    - insolenter et immodice abuti Thessalos indulgentiā populi Romani, Liv. 39: les Thessaliens (dit-il) abusaient étrangement et au-delà de toute mesure de l'indulgence du peuple romain.    - abuti communi consuetudine sermonis, Cic. Fat. 24: se servir des mots de l'usage courant en les détournant de leur sens.    - sagacitate canum ad utilitatem nostram abuti, Cic. Nat. 2, 151: faire servir à notre usage le flair des chiens.    - verbo abuti, Cic.: faire un emploi détourné d’un mot. --- cf. Or. 94 ; Part. 17 ; Leg. 1, 45.    - abuti communi consuetudine sermonis, Cic. Fat. 24: se servir des mots de l'usage courant en les détournant de leur sens.    - avec acc. - abuti operam in scribendo, Ter.: perdre son temps à écrire ou employer tout son temps à écrire. [st1]5 [-] qqf. sens passif: être employé, être consumé, être dépensé.    - abuti ab aliquo, Varr.: être employé par qqn. --- Suet. Galb. 14.    - ubi illaec quae dedi ante? --- abusa, Plaut. As. 196: où est l'argent que je t'ai donné? --- il est dépensé.
    * * *
    ăbūtor, ăbūti, ăbūsus sum    - intr. avec abl. et arch. tr. -    - Lebaigue P. 9 et P. 10.    - sens passif: abuti Varr. d. Prisc. 8, 16; V.-Max. 8, 1; abusus Plaut. As. 196. - tr. - [st1]1 [-] user jusqu'au bout, épuiser, consumer; dépenser.    - caseum abuti, Cat. Agr. 76: user complètement le fromage.    - abuti aurum, Plaut. Bac. 359: dissiper une somme d'or.    - abuti rem patriam, Plaut. Trin. 682: dévorer son patrimoine.    - abuti vim suam, Lucr. 5, 1032: dépenser sa force.    - in prologis scribundis operam abutitur, Ter.: il emploie tous ses soins à écrire des prologues.    - Plaut. Bacch. 2, 3, 126; Pers. 2, 3, 10; Trin. 3, 2, 56; Phorm. 2, 3, 66. - intr. - [st1]2 [-] se servir pleinement de, user pleinement, employer complètement, tirer parti de.    - his festivitatibus insolentius abuti, Cic. Or. 176: employer ces agréments du style avec une liberté un peu excessive.    - prooemio abuti, Cic. Att. 16, 6, 4: utiliser un préambule [de facon définitive, une fois pour toutes].    - otio abuti, Cic. Rep. 1, 14: employer entièrement ses moments de loisir.    - elephantorum acutissimis sensibus abutimur, Cic.: nous tirons un bon parti des sens délicats de l'éléphant.    - abuti libertate: user pleinement de la liberté ou abuser de la liberté.    - abuti sole, Cic. Att. 12: user librement du soleil. [st1]3 [-] user, se servir de, employer.    - de Philippo et Nabide libero mendacio abutebatur, Liv. 35: sur les intentions de Philippe et de Nabis, il mentait sans retenue.    - nisi omni tempore, quod mihi lege concessum est, abusus ero, Cic.: si je ne dépense tout le temps que la loi m'a accordé.    - abuti tecum hoc otio, Cic.: employer avec toi ce loisir (te consacrer entièrement ce loisir).    - abuti otio liberaliter, Vell. 2, 105, 1: faire un noble usage de ses loisirs.    - abuti otio ad laborem, Fronto.: employer son temps de libre à travailler.    - abuti sagacitate canum ad utilitatem nostram, Cic.: faire servir à notre usage le flair des chiens. [st1]4 [-] faire un mauvais usage, abuser, faire servir à son usage, utiliser autrement.    - abuti legibus, Cic.: abuser des lois.    - abuti muliere, Ter.: abuser d'une femme, déshonorer une femme.    - abuti militum sanguine, Caes. BC. 3: abuser de la vie de ses soldats (verser inutilement le sang de ses soldats).    - abuti eloquentiā perverse, Cic.: faire un mauvais usage de l'éloquence.    - quousque tandem abutere (= abuteris), Catilina, patientiā nostrā? Cic. Cat. 1: jusques à quand abuseras-tu de notre patience, Catilina?    - insolenter et immodice abuti Thessalos indulgentiā populi Romani, Liv. 39: les Thessaliens (dit-il) abusaient étrangement et au-delà de toute mesure de l'indulgence du peuple romain.    - abuti communi consuetudine sermonis, Cic. Fat. 24: se servir des mots de l'usage courant en les détournant de leur sens.    - sagacitate canum ad utilitatem nostram abuti, Cic. Nat. 2, 151: faire servir à notre usage le flair des chiens.    - verbo abuti, Cic.: faire un emploi détourné d’un mot. --- cf. Or. 94 ; Part. 17 ; Leg. 1, 45.    - abuti communi consuetudine sermonis, Cic. Fat. 24: se servir des mots de l'usage courant en les détournant de leur sens.    - avec acc. - abuti operam in scribendo, Ter.: perdre son temps à écrire ou employer tout son temps à écrire. [st1]5 [-] qqf. sens passif: être employé, être consumé, être dépensé.    - abuti ab aliquo, Varr.: être employé par qqn. --- Suet. Galb. 14.    - ubi illaec quae dedi ante? --- abusa, Plaut. As. 196: où est l'argent que je t'ai donné? --- il est dépensé.
    * * *
        Abutor, pen. prod. abuteris, abusus sum, abuti. Abuser, User mal de quelque chose, Faire degast, Mal gouverner, Degaster.
    \
        Diuitiis abuti. Suet. Les despendre prodigalement.
    \
        Auribus alicuius abuti. Plin. iunior. Luy rompre les oreilles de parolles, Ne point craindre à l'importuner de parolles, pource qu'il se rend facile à escouter.
    \
        Ignoratione alicuius abuti. Cic. Faire son prouffit de l'ignorance de quelqu'un.
    \
        Legibus ad quaestum abuti. Ci. Faire estat de gaigner argent soubz ombre et couleur de garder l'authorité des loix et ordonnances.
    \
        Abuti nomine alieno ad suos quaestus. Ci. Faire son prouffit soubz le nom d'autruy, en abusant du nom d'autruy, Emprunter malitieusement le nom d'autruy pour faire son prouffit.
    \
        Abuti otio et literis. Cic. Employer mal son temps et son estude.
    \
        Sermone aliquo abuti pro mandatis. Cic. S'aider de quelque parolle qu'on a entr'ouy, comme si on luy eust donné charge expresse de rapporter la dicte parolle.
    \
        Abuti. Cato. Consumer.
    \
        Abutendum se permittere. Sue. Laisser faire de soy ce qu'on veult.

    Dictionarium latinogallicum > abutor

  • 9 acerbo

    ăcerbo, āre, ātum [acerbus] - tr. - rendre amer, gâter, aggraver.    - cum se pavidum contra mea jurgia fingit artificis scelus et formidine crimen acerbat, Virg. En. 11, 407: quand il prétend qu'il a peur de mes emportements, c'est une ruse de comédien et il envenime l'accusation par son effroi.    - ingratum munus acerbare, Stat.: augmenter une charge déjà pénible.    - gaudia acerbare, Stat. Th. 12, 75: gâter (troubler) la joie.
    * * *
    ăcerbo, āre, ātum [acerbus] - tr. - rendre amer, gâter, aggraver.    - cum se pavidum contra mea jurgia fingit artificis scelus et formidine crimen acerbat, Virg. En. 11, 407: quand il prétend qu'il a peur de mes emportements, c'est une ruse de comédien et il envenime l'accusation par son effroi.    - ingratum munus acerbare, Stat.: augmenter une charge déjà pénible.    - gaudia acerbare, Stat. Th. 12, 75: gâter (troubler) la joie.
    * * *
        Acerbo, acerbas, acerbare: vt Acerbare crimen. Virgil. Aggraver le cas, Le faire plus grand qu'il n'est, L'aigrir.

    Dictionarium latinogallicum > acerbo

  • 10 aes

    aes, aeris, n. [st1]1 [-] airain, cuivre, bronze.    - panes aeris, Plin.: lingots d'airain.    - aes temperare, Plin.: tremper l'airain.    - ducere ex aere, Plin.: couler en bronze.    - aes Cyprium: cuivre (rouge).    - aere solum tractare, Lucr.: travailler la terre avec l'airain. [st1]2 [-] ouvrage en cuivre ou en bronze.    - paterae et aera, Hor.: des patères et des coupes.    - pontum confindere aere, Tib.: fendre la mer avec la proue d'airain.    - abdere aera cibis, Ov.: cacher l'hameçon sous l'appât.    - aere caput fulgens, Virg.: tête resplendissante sous le casque.    - aera micantia, Virg.: cuirasses brillantes.    - aes rectum, Ov.: trompette droite.    - aes flexum, Ov.: trompette recourbée.    - aes thermarum, Mart.: la cloche des bains publics.    - aera legum, Tac.: tables des lois. [st1]3 [-] as, monnaie, argent.    - aes grave, Liv.: grosse monnaie.    - aes alienum: dette, argent emprunté.    - in aere alieno esse: avoir des dettes.    - in aere alieno nullo esse: n'avoir aucune dette.    - aere alieno opprimi (obrui): être accablé de dettes.    - in aere meo est, Cic. Fam, 15, 14, 1: il est tout à moi.    - in aes alienum incidere: s'endetter.    - argentum aere solutum est, Sall.: on paya un as pour un sesterce, les dettes furent réduites au quart.    - gravis aere, Virg.: chargé d'argent.    - meret aera, Hor.: il gagne de l'argent.    - aere alieno aliquem levare, Cic.: acquitter les dettes de qqn.    - aeris (= assium) triciens: trois millions d'as.    - magister alicujus aeris, Gell. 18, 5: un maître de quelque valeur.    - aere suo censeri, Sen.: valoir par soi-même. [st1]4 [-] solde militaire, salaire, profit.    - aere dirutus est, Cic.: il a été privé de sa paie.    - istius aera vetera, Cic.: ses anciens états de service.    - studium quod ad aes exit, Sen.: étude qui a le gain pour but.    - aes manuarium, Gell.: gain du jeu, argent gagné au jeu.    - sonat aes thermarum, Mart. 14: la clochette des bains sonne. - voir hors site aes thermarum.
    * * *
    aes, aeris, n. [st1]1 [-] airain, cuivre, bronze.    - panes aeris, Plin.: lingots d'airain.    - aes temperare, Plin.: tremper l'airain.    - ducere ex aere, Plin.: couler en bronze.    - aes Cyprium: cuivre (rouge).    - aere solum tractare, Lucr.: travailler la terre avec l'airain. [st1]2 [-] ouvrage en cuivre ou en bronze.    - paterae et aera, Hor.: des patères et des coupes.    - pontum confindere aere, Tib.: fendre la mer avec la proue d'airain.    - abdere aera cibis, Ov.: cacher l'hameçon sous l'appât.    - aere caput fulgens, Virg.: tête resplendissante sous le casque.    - aera micantia, Virg.: cuirasses brillantes.    - aes rectum, Ov.: trompette droite.    - aes flexum, Ov.: trompette recourbée.    - aes thermarum, Mart.: la cloche des bains publics.    - aera legum, Tac.: tables des lois. [st1]3 [-] as, monnaie, argent.    - aes grave, Liv.: grosse monnaie.    - aes alienum: dette, argent emprunté.    - in aere alieno esse: avoir des dettes.    - in aere alieno nullo esse: n'avoir aucune dette.    - aere alieno opprimi (obrui): être accablé de dettes.    - in aere meo est, Cic. Fam, 15, 14, 1: il est tout à moi.    - in aes alienum incidere: s'endetter.    - argentum aere solutum est, Sall.: on paya un as pour un sesterce, les dettes furent réduites au quart.    - gravis aere, Virg.: chargé d'argent.    - meret aera, Hor.: il gagne de l'argent.    - aere alieno aliquem levare, Cic.: acquitter les dettes de qqn.    - aeris (= assium) triciens: trois millions d'as.    - magister alicujus aeris, Gell. 18, 5: un maître de quelque valeur.    - aere suo censeri, Sen.: valoir par soi-même. [st1]4 [-] solde militaire, salaire, profit.    - aere dirutus est, Cic.: il a été privé de sa paie.    - istius aera vetera, Cic.: ses anciens états de service.    - studium quod ad aes exit, Sen.: étude qui a le gain pour but.    - aes manuarium, Gell.: gain du jeu, argent gagné au jeu.    - sonat aes thermarum, Mart. 14: la clochette des bains sonne. - voir hors site aes thermarum.
    * * *
        AEs, aeris, neu. gen. Genus est metalli. Plin. Arain, ou cuyvre.
    \
        AEs coronarium. Du leton.
    \
        AEs regulare, siue ductile. Arain.
    \
        AEs caldarium. Cuyvre.
    \
        AEra pro Operibus ex aere factis. Virg. Ouvrages faicts de cuyvre, ou d'arain.
    \
        AEs, pecunia ex aere facta. Plaut. Ter. Pli. Monnoye de billon.
    \
        AEre dirutus miles. Cic. Gendarme cassé aux gages.
    \
        AEs alienum. Ci. Les debtes que nous debvons, ou qu'on nous doibt.
    \
        AEs meum alienum. Cic. Ce que je doy.
    \
        AEs alienum tuum. Cic. Tes debtes, Ce que tu doibs.
    \
        AEs alienum cogere. Plaut. S'endebter.
    \
        Conflare aes alienum. Sallust. S'endebter.
    \
        Nouum aes alienum contrahere. Cic. S'endebter de nouveau.
    \
        Crescit tibi aes alienum. Cic. Tes debtes s'augmentent.
    \
        AEs alienum dissoluere. Cic. S'acquicter, Payer ses debtes.
    \
        Donare aes alienum. Brut. Ciceroni. Remettre les debtes, Quicter.
    \
        In aere alieno nullo esse. Cic. Ne debvoir rien.
    \
        Exire aere alieno. Cic. Sortir de ses debtes, S'acquicter, Les payer.
    \
        Facere aes alienum. Liu. S'endebter.
    \
        Habere aes alienum. Cic. Estre endebté.
    \
        Laborare ex aere alieno. Caesar. Estre fort endebté, Devoir beaucoup, et ne povoir payer.
    \
        Liberare se maximo aere alieno. Cic. S'acquicter et delivrer de grandes debtes.
    \
        Luere aes alienum. Curt. Payer les debtes.
    \
        AEre alieno obstringere omnes amicos. Brut ad Ciceronem. Faire que nos amis empruntent pour nous faire plaisir.
    \
        AEs alienum alicuius suscipere. Cic. Prendre sur soy les debtes d'un autre, Soy charger d'acquicter autruy de ses debtes.
    \
        AEs circunforaneum. Cic. Argent prins à interest, ou perte de finance.
    \
        AEs graue. Liu. Arain en masse.
    \
        AEs signatum, Arain monnoyé et marqué.
    \
        In aere meo est. Cice. Il est de mes amis, Il est des miens, Il est à moy à vendre et à despendre.
    \
        AEre meo me lacessis. Plaut. Tu me fais de tel pain soupe.
    \
        AEs militare. Asconius. Argent de quoy on paye les gensdarmes.
    \
        Acuta aera. Horat. Qui tintent cler.
    \
        AEs conflare. Plin. Fondre à force de souffler.
    \
        Ex aere aliquem ducere. Virg. Le faire de fonte, Faire d'arain la statue de quelcun.
    \
        Tacent aera. Stat. Cessent de sonner.

    Dictionarium latinogallicum > aes

  • 11 ago

    ăgo, ĕre, ēgi, actum, tr.    - voir l'article ago de Gaffiot.    - axim = egerim, Pac. ap. Non. 505, 22; axit = egerit, Paul. Diac. 3, 3; agier = agi,” Cic. Off. 3, 15; agentūm = agentium, Vulc. Gall. Av. Cass. 4, 6).    - cf. gr. ἄγω. [st1]1 [-] chasser devant soi, faire marcher, conduire, pousser, amener (en parlant des êtres animés ou personnifiés).    - jus agendi, Caj.: le droit de passage (avec un troupeau).    - agere captivum prae se, Curt. 7, 6: faire marcher un captif devant soi.    - agere agmen, Virg.: conduire une troupe.    - agere currum: conduire un char.    - agere capellas, Virg.: mener les chèvres au pâturage.    - se agere, Virg. (agi, Liv.): se transporter, aller.    - unde agis (s.-ent. te)? Plaut.: d'où viens-tu?    - quo agis te? Plaut. Am.: où vas-tu?    - ad castra Samnitium perrexit, quo multitudo omnis consternata agebatur, Liv. 10, 29: il marcha vers le camp des Samnites où se dirigeait, épouvantée, toute la foule des soldats.    - agere carmine quercus, Virg.: entraîner les chênes par ses chants.    - fluvius vi agens undas, Curt.: fleuve qui roule ses eaux avec impétuosité.    - praecipites Germani in amnem aguntur, Tac. H. 5: les Germains sont poussés et précipités dans le fleuve. [st1]2 [-] emmener comme capture.    - praedam (praedas) agere, Sall.: se retirer avec du butin (hommes et bétail).    - agere et ferre: emmener et emporter = piller.    - res sociorum ferri agique vidit, Liv.: il vit livrer au pillage les biens des alliés.    - agunt feruntque cuncta, Tac. (fig.): ils mènent tout à leur gré. [st1]3 [-] poursuivre, chasser, mettre en fuite.    - apros agere, Virg. G. 3, 412: poursuivre des sangliers [à la chasse].    - acerba fata Romanos agunt, Hor. Epo. 7,17: des destins cruels poursuivent les Romains.    - agentia verba Lycamben, Hor. Ep. 1, 19, 25: les mots qui harcèlent Lycambe.    - agere hostem ad naves, Just.: poursuivre l'ennemi jusqu'aux vaisseaux.    - agere aliquem de fundo, Cic.: chasser qqn de sa propriété.    - agere in fugam: mettre en fuite.    - lapidibus aliquem agere: chasser qqn à coups de pierres. [st1]4 [-] conduire, gouverner, entraîner, pousser à, contraindre; émouvoir, agiter, inquiéter, solliciter, attirer.    - Tros Tyriusque mihi nullo discrimine agetur, Virg. En. 1: Troyens ou Tyriens, ils seront traités par moi sans distinction.    - se agere = se gerere: se comporter, se conduire.    - tantā mobilitate sese Numidae agunt, Sall. J. 56: tant la conduite des Numides est mobile.    - aliquem transvorsum agere, Sall. J. 6, 3: pousser qqn hors du droit chemin.    - aliquem praecipitem agere, Cic.: entraîner qqn à sa perte.    - agere in furorem, Quint.: rendre furieux.    - agere in bellum, Tac.: pousser à la guerre.    - agere ad omne scelus, Tac.: pousser à tous les crimes.    - me profari agit, Sil.: il me pousse à parler.    - agere in mortem: pousser à se donner la mort.    - deus ultor agebat, Ov. M. 14: un dieu vengeur l'agitait.    - diris agam vos, Hor. Epod. 5: je vous poursuivrai de mes imprécations.    - ubi studio agitur aut irā, Curt.: dès que (la foule) est emportée par l'enthousiasme ou la colère.    - seu te discus agit, Hor.: ou si le disque t'attire. [st1]5 [-] mouvoir (une chose), donner une impulsion, donner une direction, faire avancer, pousser.    - fracturae centum libras agentes, Plin.: des fragments de roche [remuant la balance] = pesant cent livres.    - agere navem, Hor.: diriger un vaisseau.    - in litus naves agere, Liv. 22, 19: tirer les bateaux sur le rivage.    - agere vineas, Caes.: faire avancer les mantelets.    - cuniculum agere ad aerarium? Cic. Off. 3: conduire (faire) une galerie jusqu'au Trésor public.    - agere limitem (au fig.): reculer les limites, gagner du terrain. [st1]6 [-] pousser au-dedans, faire pénétrer, enfoncer.    - agere telum costis, Sil.: enfoncer un trait dans la poitrine.    - agere fulmen, V.-Fl.: lancer la foudre.    - pluma in cutem radices egerat imas, Ov. M. 2: le plumage avait enfoncé dans la peau de profondes racines.    - agere rimas: se fendre, se lézarder, se gercer. [st1]7 [-] pousser au-dehors, faire sortir de soi.    - agere frondem, Plin.: pousser des feuilles.    - scintillas agere, Lucr. 2, 675: lancer des étincelles.    - agere spumas, Cic.: écumer.    - agere contagia, Virg.: répandre la contagion.    - animam agere, Cic.: rendre l’âme, expirer.    - sudor agitur, Sil.: la sueur s'échappe des pores. [st1]8 [-] passer le temps, être, vivre, séjourner, habiter.    - agere (vitam): passer sa vie, vivre.    - decimum annum agere: être dans sa dixième année, être âgé de neuf ans.    - agere pacem: vivre en paix, être en paix.    - alter agebatur mensis, Ov.: le second mois s'écoulait.    - securum agere aevum, Hor.: mener une vie tranquille.    - agere hiberna, Liv.: être en quartier d'hiver.    - annum ago octogesimum, Cic.: je suis dans ma quatre-vingtième année.    - Marius apud primos agebat, Sall.: Marius était à l'avant-garde.    - in spe agere, Tac.: espérer.    - in omni Africa, quae procul a mari agebat, Sall. J. 89: dans toute l'Afrique, qui était éloignée de la mer.    - agere dies festos, Cic. Verr. 2.4.48: célébrer des jours de fête. [st1]9 [-] faire, agir, être actif, travailler, être efficace.    - agere rem negligenter, Ter.: mener une affaire avec négligence.    - quid agis? = que fais-tu? ou comment vas-tu?    - hoc age, Plaut.: fais attention.    - quid agam? = que dois-je faire? que faire?    - aliud agere: penser à autre chose, être indifférent, être distrait.    - nihil agere: ne rien faire, n’aboutir à rien.    - nihil agis, dolor! quamvis sis molestus, numquam te esse confitebor malum, Cic. Tusc. 2, 25, 61: tu perds ton temps, ô douleur! Si importune que tu sois, jamais je ne reconnaîtrai que tu es un mal.    - electum agere: faire son choix, choisir.    - virtus aliquid agit, Sen.: la vertu est active.    - id agimus ut + subj.: nous travaillons à ceci que, notre but (notre objectif) est de.    - nihil agetur, Dig.: il n'y aura rien de fait, l'acte sera nul.    - gratias agere: remercier.    - laudes agere: glorifier.    - forum agere: rendre la justice.    - e re sua agere: agir selon son propre intérêt.    - rem agere cum aliquo: régler une affaire avec qqn. [st1]10 [-] agir de telle ou telle façon, traiter qqn bien ou mal.    - agere bene aliquo: se comporter bien à l’égard de qqn.    - male agere, Cic.: se conduire mal.    - praeclare agere cum aliquo: bien agir à l'égard de qqn.    - non pessime cum iis agitur, Cic. (impers.): ils ne sont pas à plaindre.    - bene agi potuisse cum rebus humanis, si... Suet.:... que le monde aurait pu être heureux si...    - agere pro victoribus: se comporter en vainqueurs.    - sic par est agere cum civibus, Cic. Off. 2, 83: voilà comment il convient d’agir à l’égard de ses concitoyens.    - au pass. impers. secum male actum putat, Cic. Verr. 3, 119: il pense qu’on s’est mal comporté à son égard.    - cum illo quis neget actum esse praeclare? Cic. Lael. 11: qui pourrait dire que la destinée n’a pas été belle pour lui?    - optime actum cum eo videlur esse, qui... Cic. Fam. 5, 18, 1: il semble avoir un sort heureux celui qui...    - agite ut voltis, Cic. de Or. 2,367: agissez à votre guise.    - perge ut agis, Cic. Fam. 10, 12, 5: continue d’agir comme tu fais.    - bene agis, cum... jussisti, Liv. 8, 33, 10: tu as raison d’avoir ordonné.    - agere lege: agir conformément à la loi (c.-à-d. frapper de la hache).    - lictor, in eum primum lege age, Liv. 26, 6, 3: licteur, commence par lui l’application de la loi.    - cf. Liv. 26, 15, 9 ; Sen. Contr. 10, 3, 6. [st1]11 [-] administrer, gouverner, gérer, remplir une charge, s'occuper de, procéder à.    - agere bellum, Caes.: conduire la guerre, avoir la conduite de la guerre.    - agere regnum: régner.    - agere triumphum, Cic. Fam. 3, 10: triompher.    - agere mensuram, Plin. 15, 3, 4, § 14: mesurer.    - agere stationem, Liv. 35, 29: monter la garde.    - libera arbitria agere, Liv. 24, 45: [faire des décisions libres] = décider arbitrairement.    - agere consulatum, Quint. 12, 1, 16: être consul, exercer la fonction de consul, exercer le consulat.    - vigilias agere, Cic. Verr. 4.43.93: faire sentinelle.    - censum agere, Liv. 3.22: faire le recensement.    - agere senatum, Suet. Caes. 88: assembler le sénat.    - fiscum agere, Suet.: lever l'impôt. [st1]12 [-] rouler dans son esprit, songer à.    - nescio quid mens mea agat, Ov. H. 12, 212: je ne sais ce qui se passe dans mon esprit.    - agere cogitationem parricidalem, Quint.: nourrir la pensée d'un parricide.    - agere de intranda Britannia, Tac. Agr. 13: méditer une descente en Bretagne. [st1]13 [-] parler en public, prononcer un discours, haranguer, plaider; discuter, conférer, traiter; qqf. rendre un arrêt.    - in agendo plus quam in scribendo operam ponere, Cic.: s'occuper plus de parler que d'écrire.    - quum proxime res agentur, Plin.-jn.: la prochaine fois qu'on plaidera, à la première audience.    - agere (causam): plaider.    - Agricola juste agebat, Tac.: Agricola prononçait avec équité.    - agere coepit se + inf. Nep: il proposa de...    - agebatur de condicionibus, Liv.: on discutait sur les conditions.    - agere de aliqua re: traiter une affaire.    - agitur ea res in senatu: on traite de cette question au sénat.    - agere cum populo: s’adresser au peuple, porter une question devant le peuple.    - agere cum senatu: porter une question devant le sénat.    - nihil ago tecum, Plaut.: je n'ai rien à démêler avec toi.    - sic agere cum meis soleo, Plin.-jn.: voici ce que je dis aux gens de ma maison.    - hic de quo agebam, Ter.: celui dont je parlais.    - bella, quae agimus, Liv. 10: les guerres que nous racontons.    - quae tecum, Catilina, sic agit: et la voici qui s’adresse directement à toi, Catilina (à propos de la patrie).    - agere cum aliquo ut... Cic.: discuter avec qqn pour que, prier qqn de...    - formule de contrat inter bonos bene agier oportet, Cic. Off. 3: il faut que les choses se passent bien entre honnêtes gens. [st1]14 [-] intenter une accusation, accuser.    - si quid de se agi vellent, Nep.: s'ils voulaient lui faire un procès.    - agere aliquem reum, Liv.: poursuivre qqn en justice.    - agere aliquem adulterii, Quint.: accuser qqn d'adultère. [st1]15 [-] représenter, exprimer, débiter (comme acteur ou comme orateur), remplir le rôle de, se conduire, agir comme; simuler, se donner les airs de, faire le...    - agere fabulam: jouer une pièce.    - agere primas partes: jouer le premier rôle.    - agere bonum virum: jouer le rôle d’honnête homme.    - agit Chaeram, Cic.: il joue le rôle de Chéréas.    - agere cum venustate, Cic.: avoir un débit agréable.    - agere partes misericordiae, Cic.: se conduire en homme compatissant.    - laetum convivam agit, Hor.: il agit en joyeux convive.    - agere unum hominem, Sen.: être toujours le même (ne jouer qu'un personnage).    - egi illos omnes adulescentes, Cic. Fam. 2, 9: j'ai contrefait (mimé) toute cette fameuse jeunesse. [st1]16 [-] au passif: être en question, être en jeu.    - non pecunia agitur, Ter.: ce n'est pas d'argent qu'il s'agit.    - agitur populi Romani gloria: il s’agit de la gloire du peuple romain (la gloire du peuple romain est en jeu).    - is de quo agitur: la personne en question.    - magna hereditas agitur: il est question d'un important héritage.    - mea res agitur: mon intérêt est en question, mon intérêt est en jeu.    - id agitur quis occiderit: la question est de savoir qui a tué.    - id de quo agitur: l'affaire en question.    - aguntur bona multorum, Cic.: il y va de la fortune de beaucoup de gens.    - voir actum; actus
    * * *
    ăgo, ĕre, ēgi, actum, tr.    - voir l'article ago de Gaffiot.    - axim = egerim, Pac. ap. Non. 505, 22; axit = egerit, Paul. Diac. 3, 3; agier = agi,” Cic. Off. 3, 15; agentūm = agentium, Vulc. Gall. Av. Cass. 4, 6).    - cf. gr. ἄγω. [st1]1 [-] chasser devant soi, faire marcher, conduire, pousser, amener (en parlant des êtres animés ou personnifiés).    - jus agendi, Caj.: le droit de passage (avec un troupeau).    - agere captivum prae se, Curt. 7, 6: faire marcher un captif devant soi.    - agere agmen, Virg.: conduire une troupe.    - agere currum: conduire un char.    - agere capellas, Virg.: mener les chèvres au pâturage.    - se agere, Virg. (agi, Liv.): se transporter, aller.    - unde agis (s.-ent. te)? Plaut.: d'où viens-tu?    - quo agis te? Plaut. Am.: où vas-tu?    - ad castra Samnitium perrexit, quo multitudo omnis consternata agebatur, Liv. 10, 29: il marcha vers le camp des Samnites où se dirigeait, épouvantée, toute la foule des soldats.    - agere carmine quercus, Virg.: entraîner les chênes par ses chants.    - fluvius vi agens undas, Curt.: fleuve qui roule ses eaux avec impétuosité.    - praecipites Germani in amnem aguntur, Tac. H. 5: les Germains sont poussés et précipités dans le fleuve. [st1]2 [-] emmener comme capture.    - praedam (praedas) agere, Sall.: se retirer avec du butin (hommes et bétail).    - agere et ferre: emmener et emporter = piller.    - res sociorum ferri agique vidit, Liv.: il vit livrer au pillage les biens des alliés.    - agunt feruntque cuncta, Tac. (fig.): ils mènent tout à leur gré. [st1]3 [-] poursuivre, chasser, mettre en fuite.    - apros agere, Virg. G. 3, 412: poursuivre des sangliers [à la chasse].    - acerba fata Romanos agunt, Hor. Epo. 7,17: des destins cruels poursuivent les Romains.    - agentia verba Lycamben, Hor. Ep. 1, 19, 25: les mots qui harcèlent Lycambe.    - agere hostem ad naves, Just.: poursuivre l'ennemi jusqu'aux vaisseaux.    - agere aliquem de fundo, Cic.: chasser qqn de sa propriété.    - agere in fugam: mettre en fuite.    - lapidibus aliquem agere: chasser qqn à coups de pierres. [st1]4 [-] conduire, gouverner, entraîner, pousser à, contraindre; émouvoir, agiter, inquiéter, solliciter, attirer.    - Tros Tyriusque mihi nullo discrimine agetur, Virg. En. 1: Troyens ou Tyriens, ils seront traités par moi sans distinction.    - se agere = se gerere: se comporter, se conduire.    - tantā mobilitate sese Numidae agunt, Sall. J. 56: tant la conduite des Numides est mobile.    - aliquem transvorsum agere, Sall. J. 6, 3: pousser qqn hors du droit chemin.    - aliquem praecipitem agere, Cic.: entraîner qqn à sa perte.    - agere in furorem, Quint.: rendre furieux.    - agere in bellum, Tac.: pousser à la guerre.    - agere ad omne scelus, Tac.: pousser à tous les crimes.    - me profari agit, Sil.: il me pousse à parler.    - agere in mortem: pousser à se donner la mort.    - deus ultor agebat, Ov. M. 14: un dieu vengeur l'agitait.    - diris agam vos, Hor. Epod. 5: je vous poursuivrai de mes imprécations.    - ubi studio agitur aut irā, Curt.: dès que (la foule) est emportée par l'enthousiasme ou la colère.    - seu te discus agit, Hor.: ou si le disque t'attire. [st1]5 [-] mouvoir (une chose), donner une impulsion, donner une direction, faire avancer, pousser.    - fracturae centum libras agentes, Plin.: des fragments de roche [remuant la balance] = pesant cent livres.    - agere navem, Hor.: diriger un vaisseau.    - in litus naves agere, Liv. 22, 19: tirer les bateaux sur le rivage.    - agere vineas, Caes.: faire avancer les mantelets.    - cuniculum agere ad aerarium? Cic. Off. 3: conduire (faire) une galerie jusqu'au Trésor public.    - agere limitem (au fig.): reculer les limites, gagner du terrain. [st1]6 [-] pousser au-dedans, faire pénétrer, enfoncer.    - agere telum costis, Sil.: enfoncer un trait dans la poitrine.    - agere fulmen, V.-Fl.: lancer la foudre.    - pluma in cutem radices egerat imas, Ov. M. 2: le plumage avait enfoncé dans la peau de profondes racines.    - agere rimas: se fendre, se lézarder, se gercer. [st1]7 [-] pousser au-dehors, faire sortir de soi.    - agere frondem, Plin.: pousser des feuilles.    - scintillas agere, Lucr. 2, 675: lancer des étincelles.    - agere spumas, Cic.: écumer.    - agere contagia, Virg.: répandre la contagion.    - animam agere, Cic.: rendre l’âme, expirer.    - sudor agitur, Sil.: la sueur s'échappe des pores. [st1]8 [-] passer le temps, être, vivre, séjourner, habiter.    - agere (vitam): passer sa vie, vivre.    - decimum annum agere: être dans sa dixième année, être âgé de neuf ans.    - agere pacem: vivre en paix, être en paix.    - alter agebatur mensis, Ov.: le second mois s'écoulait.    - securum agere aevum, Hor.: mener une vie tranquille.    - agere hiberna, Liv.: être en quartier d'hiver.    - annum ago octogesimum, Cic.: je suis dans ma quatre-vingtième année.    - Marius apud primos agebat, Sall.: Marius était à l'avant-garde.    - in spe agere, Tac.: espérer.    - in omni Africa, quae procul a mari agebat, Sall. J. 89: dans toute l'Afrique, qui était éloignée de la mer.    - agere dies festos, Cic. Verr. 2.4.48: célébrer des jours de fête. [st1]9 [-] faire, agir, être actif, travailler, être efficace.    - agere rem negligenter, Ter.: mener une affaire avec négligence.    - quid agis? = que fais-tu? ou comment vas-tu?    - hoc age, Plaut.: fais attention.    - quid agam? = que dois-je faire? que faire?    - aliud agere: penser à autre chose, être indifférent, être distrait.    - nihil agere: ne rien faire, n’aboutir à rien.    - nihil agis, dolor! quamvis sis molestus, numquam te esse confitebor malum, Cic. Tusc. 2, 25, 61: tu perds ton temps, ô douleur! Si importune que tu sois, jamais je ne reconnaîtrai que tu es un mal.    - electum agere: faire son choix, choisir.    - virtus aliquid agit, Sen.: la vertu est active.    - id agimus ut + subj.: nous travaillons à ceci que, notre but (notre objectif) est de.    - nihil agetur, Dig.: il n'y aura rien de fait, l'acte sera nul.    - gratias agere: remercier.    - laudes agere: glorifier.    - forum agere: rendre la justice.    - e re sua agere: agir selon son propre intérêt.    - rem agere cum aliquo: régler une affaire avec qqn. [st1]10 [-] agir de telle ou telle façon, traiter qqn bien ou mal.    - agere bene aliquo: se comporter bien à l’égard de qqn.    - male agere, Cic.: se conduire mal.    - praeclare agere cum aliquo: bien agir à l'égard de qqn.    - non pessime cum iis agitur, Cic. (impers.): ils ne sont pas à plaindre.    - bene agi potuisse cum rebus humanis, si... Suet.:... que le monde aurait pu être heureux si...    - agere pro victoribus: se comporter en vainqueurs.    - sic par est agere cum civibus, Cic. Off. 2, 83: voilà comment il convient d’agir à l’égard de ses concitoyens.    - au pass. impers. secum male actum putat, Cic. Verr. 3, 119: il pense qu’on s’est mal comporté à son égard.    - cum illo quis neget actum esse praeclare? Cic. Lael. 11: qui pourrait dire que la destinée n’a pas été belle pour lui?    - optime actum cum eo videlur esse, qui... Cic. Fam. 5, 18, 1: il semble avoir un sort heureux celui qui...    - agite ut voltis, Cic. de Or. 2,367: agissez à votre guise.    - perge ut agis, Cic. Fam. 10, 12, 5: continue d’agir comme tu fais.    - bene agis, cum... jussisti, Liv. 8, 33, 10: tu as raison d’avoir ordonné.    - agere lege: agir conformément à la loi (c.-à-d. frapper de la hache).    - lictor, in eum primum lege age, Liv. 26, 6, 3: licteur, commence par lui l’application de la loi.    - cf. Liv. 26, 15, 9 ; Sen. Contr. 10, 3, 6. [st1]11 [-] administrer, gouverner, gérer, remplir une charge, s'occuper de, procéder à.    - agere bellum, Caes.: conduire la guerre, avoir la conduite de la guerre.    - agere regnum: régner.    - agere triumphum, Cic. Fam. 3, 10: triompher.    - agere mensuram, Plin. 15, 3, 4, § 14: mesurer.    - agere stationem, Liv. 35, 29: monter la garde.    - libera arbitria agere, Liv. 24, 45: [faire des décisions libres] = décider arbitrairement.    - agere consulatum, Quint. 12, 1, 16: être consul, exercer la fonction de consul, exercer le consulat.    - vigilias agere, Cic. Verr. 4.43.93: faire sentinelle.    - censum agere, Liv. 3.22: faire le recensement.    - agere senatum, Suet. Caes. 88: assembler le sénat.    - fiscum agere, Suet.: lever l'impôt. [st1]12 [-] rouler dans son esprit, songer à.    - nescio quid mens mea agat, Ov. H. 12, 212: je ne sais ce qui se passe dans mon esprit.    - agere cogitationem parricidalem, Quint.: nourrir la pensée d'un parricide.    - agere de intranda Britannia, Tac. Agr. 13: méditer une descente en Bretagne. [st1]13 [-] parler en public, prononcer un discours, haranguer, plaider; discuter, conférer, traiter; qqf. rendre un arrêt.    - in agendo plus quam in scribendo operam ponere, Cic.: s'occuper plus de parler que d'écrire.    - quum proxime res agentur, Plin.-jn.: la prochaine fois qu'on plaidera, à la première audience.    - agere (causam): plaider.    - Agricola juste agebat, Tac.: Agricola prononçait avec équité.    - agere coepit se + inf. Nep: il proposa de...    - agebatur de condicionibus, Liv.: on discutait sur les conditions.    - agere de aliqua re: traiter une affaire.    - agitur ea res in senatu: on traite de cette question au sénat.    - agere cum populo: s’adresser au peuple, porter une question devant le peuple.    - agere cum senatu: porter une question devant le sénat.    - nihil ago tecum, Plaut.: je n'ai rien à démêler avec toi.    - sic agere cum meis soleo, Plin.-jn.: voici ce que je dis aux gens de ma maison.    - hic de quo agebam, Ter.: celui dont je parlais.    - bella, quae agimus, Liv. 10: les guerres que nous racontons.    - quae tecum, Catilina, sic agit: et la voici qui s’adresse directement à toi, Catilina (à propos de la patrie).    - agere cum aliquo ut... Cic.: discuter avec qqn pour que, prier qqn de...    - formule de contrat inter bonos bene agier oportet, Cic. Off. 3: il faut que les choses se passent bien entre honnêtes gens. [st1]14 [-] intenter une accusation, accuser.    - si quid de se agi vellent, Nep.: s'ils voulaient lui faire un procès.    - agere aliquem reum, Liv.: poursuivre qqn en justice.    - agere aliquem adulterii, Quint.: accuser qqn d'adultère. [st1]15 [-] représenter, exprimer, débiter (comme acteur ou comme orateur), remplir le rôle de, se conduire, agir comme; simuler, se donner les airs de, faire le...    - agere fabulam: jouer une pièce.    - agere primas partes: jouer le premier rôle.    - agere bonum virum: jouer le rôle d’honnête homme.    - agit Chaeram, Cic.: il joue le rôle de Chéréas.    - agere cum venustate, Cic.: avoir un débit agréable.    - agere partes misericordiae, Cic.: se conduire en homme compatissant.    - laetum convivam agit, Hor.: il agit en joyeux convive.    - agere unum hominem, Sen.: être toujours le même (ne jouer qu'un personnage).    - egi illos omnes adulescentes, Cic. Fam. 2, 9: j'ai contrefait (mimé) toute cette fameuse jeunesse. [st1]16 [-] au passif: être en question, être en jeu.    - non pecunia agitur, Ter.: ce n'est pas d'argent qu'il s'agit.    - agitur populi Romani gloria: il s’agit de la gloire du peuple romain (la gloire du peuple romain est en jeu).    - is de quo agitur: la personne en question.    - magna hereditas agitur: il est question d'un important héritage.    - mea res agitur: mon intérêt est en question, mon intérêt est en jeu.    - id agitur quis occiderit: la question est de savoir qui a tué.    - id de quo agitur: l'affaire en question.    - aguntur bona multorum, Cic.: il y va de la fortune de beaucoup de gens.    - voir actum; actus
    * * *
        Ago, Agis, priore corr. egi, actum, agere. Besongner, Faire quelque chose.
    \
        Hoc age. Terent. Sois du tout attentif à cela, Laisse toutes choses pour entendre à cela, Pren y garde.
    \
        Id agunt, vt viri boni esse videantur. Cic. Ils taschent et mettent peine à estre estimez gents de bien.
    \
        Cum seruo Habiti furti egit. Cic. Il a accusé de larcin le serf d'Habitus.
    \
        Agere iniuriarum cum aliquo. Sub. crimine. Cic. Intenter action en cas d'injures alencontre de quelcun, Agir contre quelcun, etc.
    \
        Agere vineas et turres. Caesar. Poulser devant soy, Approcher, ou mettre pres.
    \
        Hoccine agis, an non? Terent. Entens tu à ce que je te dis, ou non?
    \
        Membris agit atra venena. Virgil. Chasse dehors.
    \
        Agere caudam. Colum. Remuer la queue.
    \
        Est ne ipsus de quo agebam? Terent. N'est ce pas celuy de qui je parloye?
    \
        Agere. Virgil. Gouverner.
    \
        Agere. Virgil. Vexer, Inquieter, Tormenter.
    \
        Agere. Virg. Poursuyvre aucun, Presser, Chasser de pres.
    \
        Agere. Tacit. Vivre.
    \
        Agere inter homines desiit. Tacit. Il est mort.
    \
        Vt ferri agique res suas viderunt. Liuius. Quand ils veirent qu'on ravissoit et qu'on emmenoit tout leur bien.
    \
        Agere aliquem ad aliquid. Plin. Induire, Inciter.
    \
        Agere ad populum. Cic. Traicter et adviser avec le peuple de quelque affaire publique.
    \
        Agere omnia ad praescriptum. Caesar. Faire tout par, ou selon l'ordonnance d'autruy.
    \
        AEtatem agere Athenis. Cicero. Vivre en Athenes, Passer ses jours, Finer ses jours, User sa vie en Athenes.
    \
        Hic fere aetatem egit in literis. Cicero. Il a estudié presque toute sa vie, Consumé sa vie à l'estude.
    \
        AEuum cum diis in caelo. Cic. Vivre eternellement.
    \
        AEuum per crimina. Ouid. Vivre en toutes meschancetez.
    \
        Aliquem. Cic. Contrefaire aucun.
    \
        Aliud agere. Cic. Ne point penser ou entendre à ce qu'on dict, Penser ailleurs, Faire des chasteauls en Espaigne.
    \
        Aliud nunc agit. Cic. Il ne s'en soulcie pas à ceste heure. Bud.
    \
        Ambages. Plaut. User d'ambages, Parler ambiguement.
    \
        Ambigue. Corn. Tacit. Tourner autour du pot, Aller en ambageoye.
    \
        Amicum. Plin. Se monstrer vray ami, Faire office d'ami, Faire en bon ami.
    \
        Animam. Ci. Se mourir, Estre à l'article de la mort, Tirer à la fin, Rendre l'esprit.
    \
        Animum. Horat. Tourner, Induire.
    \
        Animo magno et forti rem aliquam agere. Cic. Faire quelque chose hardiement et sans crainte.
    \
        Annum secundum agere, etc. Varro. Estre au deuxiesme an de son aage.
    \
        Anni nonaginta aguntur a Virgilii vatis obitu. Plin. Il y a quatre vingts dix ans que Virgile est mort.
    \
        Apologum. Plaut. Conter une fable.
    \
        Apud aliquos. Cic. Faire une harangue à aucuns.
    \
        Arbitrium alicuius rei. Liu. Faire le maistre de quelque chose, En disposer et ordonner à son plaisir.
    \
        Astute. Matius. Cic. User de finesse, ou astuce, Faire ou dire quelque chose par faintise.
    \
        Agere bellum: vt, Bella agenda non puero. Ouid. Faire la guerre.
    \
        Bene mecum agitur. Cicero. Je suis bien, Mon cas va bien, Mon cas se porte bien, Je me tiens bien pour content, Je suis bien heureux, etc.
    \
        Bene cum rebus humanis ageretur. Sueton. Ce seroit un grand bien pour les hommes.
    \
        Bene egissent Athenienses cum Milciade, etc. Valer. Max. Les Atheniens se feussent bien portez envers luy, Ils luy eussent faict grand plaisir, Ils eussent beaucoup faict pour luy, si, etc.
    \
        Blanditiis agitur nihil. Ouid. On ne gaigne rien à flatter.
    \
        Agere canticum. Liu. Danser.
    \
        Captiuos sub curribus. Mart. Mener les prisonniers en triomphe.
    \
        Causam, vel causas. Plin. Advocasser, Plaider une cause.
    \
        Censuram. Senec. Estre rigoreux.
    \
        Censura agitur. Ouid. Agere circum. Virg. Faire tournoyer.
    \
        Ciuem mirificum. Caelius Cic. Se monstrer bon et vray citoyen.
    \
        Coliculum. Columel. Jecter, ou produire une petite tige.
    \
        Communiter aliquid. Cic. Traicter de quelque chose ensemble.
    \
        Consilia. Liu. Tenir conseil, Consulter ensemble.
    \
        Consulem. Plin. iunior. Faire office de Consul.
    \
        Contagia late. Ouid. Jecter bien loing et espardre sa contagion et infection.
    \
        Contentione magna. Liu. Tascher fort et prendre grand peine à faire quelque chose.
    \
        Conuentus. Caesar. Terent. Tenir les estats d'un pais, Tenir les grands jours ou l'eschiquier.
    \
        Agere cum alio re aliqua: vt, Plebeio sermone agere cum aliquo. Ci. User de language commun et vulgaire en parlant à luy.
    \
        Agere cum aliquo. Caes. Traicter de quelque chose avec aucun, Luy tenir propos de quelque chose.
    \
        Egit nobiscum, vt, si nobis videretur, adiremus ad eorum senatum. Ci. Il nous teint propos d'aller si bon nous sembloit, etc.
    \
        Agere cum aliquo. Cice. Soliciter un homme à faire quelque chose, et l'en requerir.
    \
        Quid cum illis agas, qui neque ius, etc. Terent. Que ferois tu avec ces gents là qui, etc.
    \
        Nihil ago tecum. Plau. Je n'ay que faire ne que soulder avec toy.
    \
        Accurate agere cum aliquo, vt. Ci. Le solliciter fort et soigneusement que, etc.
    \
        Familiariter agere cum aliquo. Cic. Dire, ou Parler familierement et priveement à aucun.
    \
        Gladiis. Cic. User de glaives envers aucuns.
    \
        Hortatione. Cic. User d'exhortation.
    \
        Iracunde. Cic. En se courrouceant.
    \
        Leniter. Cic. Doulcement, Gratieusement.
    \
        Praeceptis. Cic. User de commandements, Commander à aucun.
    \
        Precibus. Cic. User de prieres, Prier aucun.
    \
        Prisce. Cic. Le traicter à la mode ou maniere ancienne, à l'antique.
    \
        Remisse. Cic. Non asprement.
    \
        Seuere. Cic. User de severité envers aucun.
    \
        Simpliciter. Cic. Simplement et rondement.
    \
        Tabellis obsignatis. Cic. Le convaincre par ses lettres mesmes.
    \
        Vehementer. Cic. Asprement.
    \
        Vrbane. Cic. Civilement.
    \
        Agere cum Patribus. Cic. Traicter de quelque chose avec les senateurs.
    \
        Agere cum populo. Cic. Quand un magistrat assembloit le peuple, et traictoit avec euls de quelque affaire publique.
    \
        Agere cuniculos ad aerarium. Cic. Faire une mine, Miner.
    \
        Curam. Liu. Se soulcier de quelque chose.
    \
        Euphrates cursum ad occasum solis agit. Pli. Flue, coule, fait son cours vers Occident.
    \
        Custodiam vrbis. Liu. Garder la ville, Faire le guet sur la ville.
    \
        De caeteris rebus quicquid erit actum, scribam ad te. Cic. Tout ce qui aura esté faict et traicté des autres choses.
    \
        Agere de pace. Liu. Traicter de la paix.
    \
        Agere de re aliqua ad fidem. Liu. Parler de quelque chose en sorte qu'on soit creu.
    \
        De cosilio publico aliquid agere. Cic. Faire quelque chose par conseil et advis commun.
    \
        Agere aliquid de loco superiore. Cic. Estant hault assis en siege judicial, Tenant le siege.
    \
        Agitur de capite, aut fama. Ci. Il est question de la vie, La vie y pend.
    \
        Delectum. Plin. Faire eslite, Discerner.
    \
        Agi desiderio alicuius rei. Liu. Avoir grand desir de quelque chose, La desirer et regretter fort.
    \
        Diem vitae extremum agere. Cic. Estre à son dernier jour, Se mourir.
    \
        Diem festum. Cic. Faire feste, Celebrer, ou solennizer la feste.
    \
        Diem vnum bene agere ex philosophiae praeceptis. Cice. Vivre un jour selon, etc.
    \
        Diris agere aliquem. Horat. Mauldire quelcun, et prier ou souhaiter que mal luy advienne.
    \
        Agentur a nobis omnia diligenter. Cic. Nous ferons toute diligence de cela.
    \
        Agere equum in viam. Liu. Picquer son cheval, et s'en aller.
    \
        Error agit aliquem. Ouid. Erreur le meine.
    \
        Agere ex aequo. Tacit. Avoir pareille authorité et preeminence.
    \
        Res agitur ex animo. Author ad Heren. A bon escient, et sans faintise.
    \
        Ex diuerso agere. Quintil. Advocasser pour partie adverse.
    \
        Ex fide bona agere. Cic. Intenter une action de bonne foy, Y aller à la bonne foy.
    \
        Agere ex insidiis. Cic. Aller, ou proceder par trahison.
    \
        Ex sponso siue ex sponsu agere. Quod recentiores dixerunt, Agere ex stipulatu. Cic. Convenir sa partie pour raison d'une stipulation.
    \
        Ex syngrapha cum aliquo agere. Cicer. Faire poursuyte d'une debte ou promesse dont il appert par cedule du defendeur.
    \
        Exemplis. Plin. Amener, ou alleguer exemples.
    \
        Experimenta. Plin. Experimenter.
    \
        Agere fabulam, comoediam, tragoediam. Cic. Jouer une farce.
    \
        Fama agit aliquem. Horat. Le bruit le fait estre congneu du monde.
    \
        Folia agere dicitur arbor. Col. Jecter, ou produire ses fueilles.
    \
        Fortuna nostra agitur per aduersas procellas. Ouid. Est agitee.
    \
        Agere forum. Cic. Exercer judicature, Tenir les plaids.
    \
        Frigora agunt venti. Virg. Les vents ameinent la froidure.
    \
        Agere frondem dicitur arbor. Plin. Jecter et produire ses branches et fueilles.
    \
        Agere fugam. Liu. S'enfuir.
    \
        Fundamenta. Cicero. Mettre et jecter ou faire les fondements, Fonder.
    \
        Genialiter agere festum. Ouid. Faire grand chere à la feste.
    \
        Gemmas agere dicitur vitis, aut arbor. Columel. Bourgeonner.
    \
        Agere gestum in scena. Cic. Faire les gestes et mines.
    \
        Grauiter agere aliquid. Horat. Diligemment et habillement.
    \
        Gradus agere praecipites. Valer. Flac. Cheminer fort vistement.
    \
        Gradus agere tacitos. Idem. Marcher, ou cheminer sans dire mot.
    \
        Agere grates, poeticum magis, quam oratorium. Plau. Ci. Liu. Remercier, Rendre graces.
    \
        Gratias. Cic. Remercier, Regracier.
    \
        Gratias alicui apud alium. Cicero, Mirificas apud me tibi gratias egit, prorsus incredibiles. Il t'a grandement remercié, ou regracie en parlant à moy.
    \
        In aliqua re gratias agere. Cic. Remercier de quelque chose.
    \
        In singulas res agere gratias. Cic. A chascun poinct.
    \
        Dicimus Agere maximas gratias, meritas, incredibiles, singulares, singularibus verbis, et amplissimis. Ex Terentio et Cicerone. Remercier grandement, Regracier haultement.
    \
        Age hoc. Plaut. Entens ici.
    \
        Hoc age. Terent. Bien doncques, fay le.
    \
        Hoc age. Passe oultre. Bud. ex Gellio.
    \
        Hoc agite amabo. Terent. Entendez ici je vous prie.
    \
        Agere hyemem sub tectis. Liu. Passer son yver à couvert.
    \
        Agere ictum. Liu. Donner un coup, Poulser le coup.
    \
        Id agere, vt hoc fiat. Cic. Mettre peine que cela se face.
    \
        Non id agebam. Plin. Je n'y pensoye pas. B.
    \
        Imperium agere. Plin. Conuicto male acti imperii rei militaris. Convaincu d'avoir mal gouverné et administré l'office de capitaine et chef de guerre.
    \
        Agere in, pro esse. Virg. Plin. Dies in terra agit, noctes in aqua. De jour il est en terre, de nuict en l'eaue.
    \
        Agere animum in admirationem. Pli. Faire esmerveiller, Ravir en admiration.
    \
        In arma. Liu. Inciter à faire la guerre.
    \
        Agere in crucem. Cic. Crucifier.
    \
        In exilium. Plin. Bannir, Envoyer en exil.
    \
        In fraudem. Virg. Mettre en danger.
    \
        In fugam. Liu. Chasser, Faire fuir, Donner la chasse, Mettre en fuite.
    \
        Redit agricolis labor actus in orbem. Virgil. Les laboureurs sont touts les ans à recommencer leur labeur.
    \
        In bona spe. Tacit. Avoir bonne esperance, Estre en bonne esperance.
    \
        Incuriosius. Tacit. Ne penser point à soy, N'estre point sur ses gardes.
    \
        Inquisitio agitur. Plin. On fait enqueste.
    \
        Iter agere. Ouid. Aller.
    \
        Iudicium agitur. Plin. Quand le juge congnoist d'une matiere.
    \
        Iure summo agere. Cic. Traicter un homme en toute rigueur, Luy faire au pis qu'on peult.
    \
        Agere laudes et grates diis. Liu. Louer et remercier Dieu.
    \
        Legationem apud aliquem. Asconius. Estre ambassadeur envers aucun.
    \
        Agere dicuntur legati suppliciter. Liu. Quand les ambassadeurs font leur harangue en suppliant.
    \
        Lege agere. Cic. Poursuyvre selon la loy.
    \
        Leniter. Cic. Doulcement.
    \
        Lente agere. Liu. Laschement.
    \
        Luxuriam agere. Horat. Reprendre et blasmer prodigalité.
    \
        Agere mandata. Cic. Faire ce qu'on nous a commande, Mettre en execution ce, etc.
    \
        Agit mecum fortuna secundis rebus. Lucan. Fortune me favorise, me dit, me rit.
    \
        Agitur mensis septimus, aut annus. Terent. C'est ici, ou Voici la septieme annee.
    \
        Mensuram alicuius rei agere. Plin. Reduire à mesure.
    \
        Foras agendus est metus mortis. Lucret. Il fault chasser dehors la crainte de mourir, Il ne fault point craindre la mort.
    \
        Agere pingui Minerua. Cic. Parler grossement et lourdement.
    \
        Morem. Sallust. Avoir et entretenir une coustume.
    \
        Modice agere quippiam. Cic. Tempereement, Modereement.
    \
        Multum agit sexus, aetas, conditio. Quintil. Y sert de beaucoup, y fait beaucoup.
    \
        Non multum egerit. Curius ad Ciceronem. Il ne profictera pas beaucoup.
    \
        Agere ne. Liu. Omnia, ne id fieret, agentibus. Cerchants touts les moyents que cela ne se feist.
    \
        Agere negotium suum. Cic. Se mesler de ses affaires.
    \
        Nihil agere. Cic. Ne faire chose qui vaille, Perdre sa peine, Perdre temps.
    \
        Neque nostrae disputationes quicquam aliud agunt, nisi vt, etc. Nos disputations ne tendent à autre chose, sinon que, etc.
    \
        Noctem inter gaudia agere. Virg. Passer la nuict en joyeusetez.
    \
        Nugas agere. Plaut. Baver.
    \
        Orationem. Cic. Prononcer une oraison, ou faire une harangue.
    \
        Oscitanter. Cic. Negligemment.
    \
        Otia. Virgil. Estre oiseulx.
    \
        Pacem. Sallust. faire la paix. Estre en repos. apud Sillium.
    \
        Partes aliquas, siue aliquem. Cic. Jouer le personnage d'aucun, ou son roulet.
    \
        Primas partes. Terent. Estre le principal personnage d'une farce.
    \
        Partes alicuius vicissim. Terent. Faire l'office de quelcun, ainsi qu'il a faict le nostre, Faire pour aucun comme il a faict pour nous.
    \
        Primas partes in re aliqua. Cic. Estre le principal et plus excellent que les autres.
    \
        Agi dicuntur pecora. Virg. Quand on les meine.
    \
        Agere animalia potum. Varro. Mener ou chasser les bestes à l'abbrevoir, Les mener boire.
    \
        Agere prae se armenta. Liu. Toucher devant soy et mener.
    \
        Agere aliquid per alium. Cic. Faire par un autre.
    \
        Agi per saxa latratibus canum. Ouid. Estre chassé parmi les pierres et rochiers.
    \
        Agere plebem. Liu. Mener le peuple à sa fantasie, ou Troubler et mutiner.
    \
        Poenas alicuius sceleris ab aliquo agere. Liu. Punir aucun pour quelque cas.
    \
        Poenitentiam agere. Plin. iunior. Se repentir, Avoir regret d'avoir faict quelque chose.
    \
        Prae se agere aliquem. Statius. Chasser devant soy.
    \
        Praecipitem ex alto. Caesar. Jecter du hault en bas.
    \
        Praecipitem de fundo. Cic. Jecter violentement hors de sa terre.
    \
        Praecipitem, per metaphoram. Cic. Ruiner.
    \
        Praecipitem eum agunt poenae ciuium. Ci. Les meurtres qu'il a commis luy tormentent l'esprit et la conscience tellement qu'il en est comme furieux et troublé de l'entendement.
    \
        Praedam. Liu. Emmener la proye ou le butin.
    \
        Quercus agere carmine. Virg. Esmouvoir.
    \
        Quid ages? Terent. Non interrogantis, sed metuentis hoc dictum est. Que penses tu faire? Qu'est ce que tu feras?
    \
        Vide quid agas. Ter. Que veuls tu faire? Regarde que tu feras.
    \
        Agamus quod agitur. Cic. Parlons de la matiere subjecte.
    \
        Agere radices deorsum. Colu. Jecter ses racines avant en terre.
    \
        Radices agit vera gloria, per metaphoram. Cic. Prend racines, Est de longue duree.
    \
        Agere remissius cum subjectis. Colum. Ne traicter point rudement ses subjects.
    \
        Alias res agere. Terent. Penser à autre chose, N'entendre point à ce qu'on dict, Penser ailleurs.
    \
        Res alicuius agere. Cic. Faire les affaires d'aucun.
    \
        Retro aliquid agere. Plin. Compter à reculons, ou à rebours.
    \
        Agere reum. Plin. Accuser, mettre sus un crime à quelcun, et le poursuyvre judiciairement.
    \
        Agere rimas. Cic. Se fendre, Se crevasser.
    \
        Scintillas agere. Lucret. Jecter des estincelles, Estinceler.
    \
        Agere se. Cheminer. vt, Quo hinc te agis? Ter. Où vas tu d'ici?
    \
        Agere se pro equite Rom. Suet. Se dire et maintenir estre, etc.
    \
        Agit se pro nobili. Il se dit noble. B.
    \
        Agere secretum. Sueton. Estre tout seul.
    \
        Agere aliquid secum. Cic. Faire quelque chose tout seul.
    \
        Agitur Senarus. Sueton. Le senat est assemblé.
    \
        Agere honoratam senectutem. Li. Passer sa vieillesse honorablement.
    \
        Silentium. Ouid. Se taire, Ne sonner mot.
    \
        Spumas. Cic. Jecter escumes, ou Escumer par la bouche.
    \
        Stationem. Tacit. Faire le guet en la guerre, ou autour de la personne du prince.
    \
        Triumphum. Cic. Triompher.
    \
        Triumphum ex aliquo populo agere. Liu. Triompher apres avoir eu victoire de quelque peuple.
    \
        Ventis agi. Ouid. Estre mené ou poulsé des vents.
    \
        Ver agit orbis. Virg. Il est le prin temps.
    \
        Agere versum. Cic. Prononcer un vers avec le geste requis.
    \
        Vi agere. Liu. User de force, Aller par force.
    \
        Vigilias noctu ad aedes sacras. Cic. Faire le guet de nuict.
    \
        Agere vitam ruri. Liu. Vivre és champs.
    \
        Lachrymis agendum est. Sen. Il fault user de larmes, Il fault plourer.
    \
        Agitur gloria pop. Romani. Cic. Il est question de la gloire et honneur des Romains.
    \
        Agitur magnum ipsius periculum. Plancus Ciceroni. Il est en grand danger.
    \
        Aguntur res Attici. Cic. Il est question des affaires d'Atticus.

    Dictionarium latinogallicum > ago

  • 12 alienatus

    ălĭēnātus, a, um part. passé de alieno.
    * * *
    ălĭēnātus, a, um part. passé de alieno.
    * * *
    I.
        Alienatus, pen. prod. Participium. Plaut. Aliené, Estrangé.
    \
        Alienatus ad libidinem animus. Liu. Distraict et destourné de vertu à meschanceté.
    \
        Alienatus mihi est vsus aedium. Plautus. L'usage de la maison m'a esté osté, On m'a osté l'usage, etc.
    \
        Alienatus mente. Plin. Hors du sens, Forcené.
    II.
        Alienatus, Nomen ex participio: vt Alienata mens. Liu. Esprit troublé.

    Dictionarium latinogallicum > alienatus

  • 13 alienus

    [zapst]¶1 d'autrui: suos agros colebant, non alienos appetebant, Cic. Amer. 50: ils cultivaient leurs propres champs, loin de convoiter ceux d'autrui; (stella) luce lucebat aliena, Cic. Rep. 6, 16: (cette étoile) brillait d'une lumière empruntée; cito exarescit lacrima, præsertim in alienis malis, Cic. Part. 57: les larmes se sèchent vite, surtout quand il s'agit du malheur d'autrui; suo alienoque Marte pugnare, Liv. 3, 62, 9: combattre avec leurs méthodes propres et avec celles des autres II æs alienum, dette, v. æs II alienum, i, n., le bien d'autrui, ce qui appartient aux autres; ex alieno largiri, Cic. Fam. 3, 8, 8: faire des largesses avec le bien d'autrui; exstruere ædificium in alieno, Cic. Mil. 74: construire sur la propriété d'autrui; quicquam nec alieni curare nec sui, Cic. Div. 2, 104: ne s'occuper en rien ni des affaires des autres ni des leurs. [zapst]¶2 étranger: quem hominem? familiarem? immo alienissimum, Cic. Com. 49: quel homme est-ce? un ami intime? non, au contraire, un étranger au premier chef; per Staienum, hominem ab utroque alienissimum, Cic. Clu. 87: par l'intermédiaire de Staiénus, qui est complètement étranger à l'un et à l'autre; alienus alicui, Cic. Fam. 8, 12, 2; Liv. 1, 20, 3: étranger à qqn II [pris substt] æquabiliter in alienos, in suos inruebat, Cic. Mil. 76: il fonçait indistinctement sur les étrangers et sur les siens; alienissimos defendimus, Cic. de Or. 2, 192: nous défendons les personnes qui nous sont le plus étrangères [des gens tout à fait inconnus]. [zapst]¶3 étranger [de patrie]: aliena religio, Verr. 4, 114: culte qui vient de l'étranger; aliena instituta imitari, Sall. C. 51, 37: copier les institutions étrangères II [pris substt] non advenam nescio quem nec alienum, sed civem Romanum, Cic. Verr. 5, 156: [il dépose que tu as fait frapper de la hache] non pas je ne sais quel étranger domicilié (métèque) ou étranger de passage, mais un citoyen romain. [zapst]¶4 [rhét.] verbum alienum: terme qui n'est pas le mot propre; in propriis usitatisque verbis... ; in alienis... Cic. Or. 80: parmi les mots propres et usuels... ; parmi ceux qui ne le sont pas... ; (res) quam alieno verbo posuimus, Cic. de Or. 3, 155: (l'idée) que nous avons exprimée avec un mot qui n'est pas le sien.
    * * *
    [zapst]¶1 d'autrui: suos agros colebant, non alienos appetebant, Cic. Amer. 50: ils cultivaient leurs propres champs, loin de convoiter ceux d'autrui; (stella) luce lucebat aliena, Cic. Rep. 6, 16: (cette étoile) brillait d'une lumière empruntée; cito exarescit lacrima, præsertim in alienis malis, Cic. Part. 57: les larmes se sèchent vite, surtout quand il s'agit du malheur d'autrui; suo alienoque Marte pugnare, Liv. 3, 62, 9: combattre avec leurs méthodes propres et avec celles des autres II æs alienum, dette, v. æs II alienum, i, n., le bien d'autrui, ce qui appartient aux autres; ex alieno largiri, Cic. Fam. 3, 8, 8: faire des largesses avec le bien d'autrui; exstruere ædificium in alieno, Cic. Mil. 74: construire sur la propriété d'autrui; quicquam nec alieni curare nec sui, Cic. Div. 2, 104: ne s'occuper en rien ni des affaires des autres ni des leurs. [zapst]¶2 étranger: quem hominem? familiarem? immo alienissimum, Cic. Com. 49: quel homme est-ce? un ami intime? non, au contraire, un étranger au premier chef; per Staienum, hominem ab utroque alienissimum, Cic. Clu. 87: par l'intermédiaire de Staiénus, qui est complètement étranger à l'un et à l'autre; alienus alicui, Cic. Fam. 8, 12, 2; Liv. 1, 20, 3: étranger à qqn II [pris substt] æquabiliter in alienos, in suos inruebat, Cic. Mil. 76: il fonçait indistinctement sur les étrangers et sur les siens; alienissimos defendimus, Cic. de Or. 2, 192: nous défendons les personnes qui nous sont le plus étrangères [des gens tout à fait inconnus]. [zapst]¶3 étranger [de patrie]: aliena religio, Verr. 4, 114: culte qui vient de l'étranger; aliena instituta imitari, Sall. C. 51, 37: copier les institutions étrangères II [pris substt] non advenam nescio quem nec alienum, sed civem Romanum, Cic. Verr. 5, 156: [il dépose que tu as fait frapper de la hache] non pas je ne sais quel étranger domicilié (métèque) ou étranger de passage, mais un citoyen romain. [zapst]¶4 [rhét.] verbum alienum: terme qui n'est pas le mot propre; in propriis usitatisque verbis... ; in alienis... Cic. Or. 80: parmi les mots propres et usuels... ; parmi ceux qui ne le sont pas... ; (res) quam alieno verbo posuimus, Cic. de Or. 3, 155: (l'idée) que nous avons exprimée avec un mot qui n'est pas le sien.
    * * *
        Alienus, pen. longa, Deriuatum ab Alius. Qui est à autruy.
    \
        Alienus homo. Plaut. Un estrangier.
    \
        Alieno more viuere. Terent. A la mode, ou à la guise d'autruy.
    \
        Aliena oratio. Plaut. La parolle d'un autre.
    \
        Alienus orbis. Plin. Estrange pais, qui est fort loingtain.
    \
        Alienae res. Cic. Choses d'autruy.
    \
        Alienum, Absolute, pro re aliena. Sallust. Cic. L'autruy.
    \
        Aliena loqui. Ouid. Resver, et parler sans propos, comme font ceuls qui sont fort malades, ou qui sont troublez de l'entendement.
    \
        Alienus, pro Alienigena. Plin. Estrangier, Qui n'est point de nostre pais.
    \
        Alienus, pro Alienato. Terent. Aliené, Estrangé.
    \
        Alienum, pro Absurdo. Caesar, Non alienum esse videtur. Il semble n'estre point mal convenable, ne hors de propos.
    \
        Alienus, Corruptus. Scribonius Largus, Si os putre vetustate vitii factum est, educit quantum eius alienum est. Autant qu'il y en a d'alteré et corrompu ou gasté.
    \
        Equitare, podagricisquoque alienum est. Corn. Cels. Le chevaucher leurs est contraire, et mal sain.
    \
        Alienus cibus stomacho. Corn. Celsus. Contraire et nuisant à l'estomach.
    \
        Alienum, cum genitiuo. Cic. Alienum dignitatis. Contraire à la dignité, et mal convenable.
    \
        Non aliena consilii domus. Sallust. Maison propre pour consulter de quelque chose.
    \
        Alienus, com datiuo. Quintil. Nihil arti oratoriae alienum. Il n'y a rien qui ne luy convienne bien.
    \
        Illi causae maxime est alienum. Cic. Fort contraire et nuisant, Nullement à propos, Impertinent du tout.
    \
        Alienus, cum ablatiuo. Alienum amicitia nostra. Cic. Contraire à nostre amitié.
    \
        Alienum dignitate. Cic. Qui n'affiert pas, ou ne convient pas à la dignité de l'homme.
    \
        Alienum ingenio suo. Plaut. Contre sa nature.
    \
        Alienum institutis meis. Cic. Chose repugnante à ma facon et maniere de vivre.
    \
        Non erit alienum hoc meis rationibus. Cic. Mes affaires ne s'en porteront point pis, Cela ne me nuira point.
    \
        Non alienus sanguine regibus. Liu. Qui est de sang Royal.
    \
        Alienus locus, pro Incommodo. Caesar. Mal propre.
    \
        Alienus animus alicui. Tacit. Quand on n'ayme point quelcun.
    \
        Alieno animo esse ab aliquo. Cic. Estre courroucé contre quelcun.
    \
        Non alienum animum ab eo habemus. Cic. Nous ne le hayons point, Nous ne l'avons pas hors de nostre affection.
    \
        Alienum tempus. Liu. Temps mal propre, ou mal convenable, Temps impertinent, mal sortable.
    \
        Alienus a literis. Cicero. Qui est sans congnoissance des lettres et sciences.
    \
        Non alienus a literis. Cicero. Qui n'est point sans congnoissance des, etc.
    \
        Alienum a sapiente. Cic. Chose mal convenante à un sage.
    \
        Alienus ab aetate nostra labor. Cic. Mal convenant à nostre aage, Impertinent à nostre aage.
    \
        Alienum ab amore nostro. Qu. Cic. Contraire à nostre amour.
    \
        Epicurus in physicis totus est alienus. Ci. N'y entend rien.
    \
        Alieniore aetate post faceret tamem. Terent. En autre temps beaucoup plus mal propre.
    \
        Alienior haeres. Cic. Qui n'appartient en rien de parenté.
    \
        Alienior est a me. Cic. Il est fort courroucé contre moy.
    \
        Alienissimi homines a Clodio. Cic. Qui n'estoyent en rien ses parents ne alliez.
    \
        Alienissimum Reip. tempus. Cic. Tresmauvais et tresdangereux pour le faict public.
    \
        Alienissimus rusticae vitae. Columel. Mal propre à la vie rustique, et ne luy duit point, Tresimpertinent, Tresmal convenable à la, etc.

    Dictionarium latinogallicum > alienus

  • 14 altus

    [st1]1 [-] altus, a, um: part. passé de alo; nourri, élevé, développé. [st1]2 [-] altŭs, ūs, m.: action de nourrir. [st1]3 [-] altus, a, um: - [abcl][b]a - haut, élevé. - [abcl]b - profond. - [abcl]c - noble, grand, magnanime, sublime, hautain. - [abcl]d - en parl. du temps: éloigné, reculé. - [abcl]e - vieux, ancien, antique (qui mérite le respect)[/b]    - altus Caesar: le grand César.    - altum vulnus: blessure profonde.    - altus + acc. (acc. de mesure): haut de, profond de    - altus pedes quattuor: haut de quatre pieds ou profond de quatre pieds.    - alta mente: au fond du cœur ou à l'âme noble.    - ex alto rem repetere (petere): reprendre une chose de loin.    - quid causas petis ex alto? Virg. En. 8.395: pourquoi cherches-tu des raisons si loin?    - dormire altum (adv.): dormir profondément.    - altā voce: d'une voix forte.    - voir altum.
    * * *
    [st1]1 [-] altus, a, um: part. passé de alo; nourri, élevé, développé. [st1]2 [-] altŭs, ūs, m.: action de nourrir. [st1]3 [-] altus, a, um: - [abcl][b]a - haut, élevé. - [abcl]b - profond. - [abcl]c - noble, grand, magnanime, sublime, hautain. - [abcl]d - en parl. du temps: éloigné, reculé. - [abcl]e - vieux, ancien, antique (qui mérite le respect)[/b]    - altus Caesar: le grand César.    - altum vulnus: blessure profonde.    - altus + acc. (acc. de mesure): haut de, profond de    - altus pedes quattuor: haut de quatre pieds ou profond de quatre pieds.    - alta mente: au fond du cœur ou à l'âme noble.    - ex alto rem repetere (petere): reprendre une chose de loin.    - quid causas petis ex alto? Virg. En. 8.395: pourquoi cherches-tu des raisons si loin?    - dormire altum (adv.): dormir profondément.    - altā voce: d'une voix forte.    - voir altum.
    * * *
    I.
        Altus, Participium ab Alor, aleris. Cic. Qui est nourri, Alimenté.
    II.
        Altus, altior, altissimus, Adiectiuum. Hault.
    \
        Altus pedes quinque. Cato. Qui ha cinq pieds de hault.
    \
        Via alta atque ardua. Cic. Chemin roide, et où il convient aller en montant.
    \
        Editus in altum. Cic. Eslevé en hault.
    \
        Altus. Virg. Excellent.
    \
        Altus vultus. Horat. Reiecit alto dona nocentium Vultu. D'une contenance haulte et magnanime.
    \
        Altus homo. Virg. Grand, ou excellent.
    \
        Altissimus aestus. Plin. Tresgrande chaleur.
    \
        Alta mente praeditus homo. Cic. De grande sagesse.
    \
        Altus. Virgil. Noble.
    \
        Altus, Profundus. Caes. Altissimo flumine. Fort profond.
    \
        Altior cupido. Corn. Tacit. Profond, ou grand desir et affection.
    \
        Altus Euphrates. Virg. Profond, Creux.
    \
        Fundamenta alta theatri. Virg. Creux, Qui sont prins bien bas.
    \
        Gemitus altus. Virg. Qui vient du profond de l'estomach.
    \
        Otium altum. Plin. Grand loisir.
    \
        Quies alta. Virg. Grand repos.
    \
        Somnus altus. Horat. Un somme profond.
    \
        Altus, Secret. Virg. Alta silentia.
    \
        Altiores literae. Seneca. Plus grand scavoir et erudition.
    \
        Altum, Absolute. Le ciel. Vir. Maia genitum demisit ab alto.
    \
        Altum, Absolute. Virg. Pleine mer, Loing de la terre, ou La mer.
    \
        Altum tenere. Virg. Estre en la haulte mer.
    \
        In altum abstrahere aliquem. Cic. Emmener bien avant en la mer.
    \
        In altum vela dare. Virg. Faire voile pour aller en pleine mer.

    Dictionarium latinogallicum > altus

  • 15 ambiguus

    ambĭgŭus, a, um [st2]1 [-] qui a deux faces, qui a deux directions; variable, douteux, incertain, flottant, indécis. [st2]2 [-] à double sens, ambigu, équivoque. [st2]3 [-] douteux, peu sûr, perfide.    - ambiguo vultu puer, Hor.: jeune garçon dont la beauté fait douter de son sexe.    - ambiguus proeliis, Tac.: tantôt vainqueur, tantôt vaincu.    - ambiguus spei ac metus, Tac.: partagé entre la crainte et l'espoir.    - ambiguum nomen, Cic.: terme ambigu.    - ambiguae res, Tac.: disgrâces, calamités.    - ambiguus favor, Liv.: neutralité.    - ambiguus Proteus, Ov.: Protée, qui prends toutes les formes.    - Civilis consilii ambiguus, cunctos qui aderant in verba Vespasiani adigit, Tac. H. 4, 21: Civilis, ne sachant quelle décision prendre, oblige tous ceux qui étaient là à prêter serment à Vespasien.    - ambiguae maris viae, Ov.: les routes périlleuses de la mer.    - esse in ambiguo, Tac.: être en danger.
    * * *
    ambĭgŭus, a, um [st2]1 [-] qui a deux faces, qui a deux directions; variable, douteux, incertain, flottant, indécis. [st2]2 [-] à double sens, ambigu, équivoque. [st2]3 [-] douteux, peu sûr, perfide.    - ambiguo vultu puer, Hor.: jeune garçon dont la beauté fait douter de son sexe.    - ambiguus proeliis, Tac.: tantôt vainqueur, tantôt vaincu.    - ambiguus spei ac metus, Tac.: partagé entre la crainte et l'espoir.    - ambiguum nomen, Cic.: terme ambigu.    - ambiguae res, Tac.: disgrâces, calamités.    - ambiguus favor, Liv.: neutralité.    - ambiguus Proteus, Ov.: Protée, qui prends toutes les formes.    - Civilis consilii ambiguus, cunctos qui aderant in verba Vespasiani adigit, Tac. H. 4, 21: Civilis, ne sachant quelle décision prendre, oblige tous ceux qui étaient là à prêter serment à Vespasien.    - ambiguae maris viae, Ov.: les routes périlleuses de la mer.    - esse in ambiguo, Tac.: être en danger.
    * * *
        Ambiguus, Adiectiuum. Terent. Ambigu, Une chose qui se peult prendre en deux ou plusieurs manieres, Une chose doubteuse.
    \
        Consilii ambiguus. Tacit. Qui ne scavoit qui debvoit faire.
    \
        Ambiguus pudoris ac metus. Tacit. Incertain et suspens entre honte et crainte.
    \
        Futuri ambiguus. Tacit. Estans en doubte de ce qui estoit à venir.
    \
        Ambiguus impetrandi. Cor. Tacit. Incertain, ou qui ne scavoit s'il debvoit commander.
    \
        Ambiguae aquae. Ouid. Qui ont diverse nature.
    \
        Fauor ambiguus. Liu. Doubteux.
    \
        Fidei ambiguae vir. Liu. Un homme à deux visages, Qui ne tient point ses promesses, Variable.
    \
        Ambigua fides. Liu. Muable, Inconstante, Variable.
    \
        Infans ambiguus. Senec. Un homme moitie homme, moitie beste.
    \
        Ingenium ambiguum. Plin. Esprit variable.
    \
        Iter ambiguum. Pers. Incertain.
    \
        Nomen ambiguum. Cic. Qu'on peult prendre en plusieurs significations.
    \
        Scriptum ambiguum. Cic. Qu'on peult prendre en divers sens.
    \
        Vates ambiguus. Sil. Ital. Qui predict les choses obscurement.
    \
        Verba ambigua distinximus. Cic. Equivocques.
    \
        Verba ambigua perplexa voce iacis. Sene. Parolles ambigues.

    Dictionarium latinogallicum > ambiguus

  • 16 amicus

    [st1]1 [-] ămīcus, a, um: - [abcl][b]a - ami (qui aime ou qui est aimé), allié, bienveillant. - [abcl]b - favorable, propice, sympathique, agréable. - [abcl]c - cher à, aimé de.[/b]    - amicus rei publicae: dévoué à la république.    - tribuni sunt nobis amici, Cic. Q. Fr. 1, 2: les tribuns me sont favorables.    - amicae civitates: cités alliées, cités confédérées.    - amicum agmen, Ov.: assemblée d'amis.    - amicum numen, Virg.: divinité propice.    - amica manus, Ov.: main secourable.    - nec dis amicum est + prop. inf. Hor. C. 2: il ne plaît pas aux dieux que...    - amicum (= amicorum) ingenio fretus, Ter.: comptant sur le talent de ses amis.    - arch. ămēcus. [st1]2 [-] ămīcus, i m.: - [abcl][b]a - ami politique, allié. - [abcl]b - ami, confident, favori, courtisan. - [abcl]c - protecteur.[/b]
    * * *
    [st1]1 [-] ămīcus, a, um: - [abcl][b]a - ami (qui aime ou qui est aimé), allié, bienveillant. - [abcl]b - favorable, propice, sympathique, agréable. - [abcl]c - cher à, aimé de.[/b]    - amicus rei publicae: dévoué à la république.    - tribuni sunt nobis amici, Cic. Q. Fr. 1, 2: les tribuns me sont favorables.    - amicae civitates: cités alliées, cités confédérées.    - amicum agmen, Ov.: assemblée d'amis.    - amicum numen, Virg.: divinité propice.    - amica manus, Ov.: main secourable.    - nec dis amicum est + prop. inf. Hor. C. 2: il ne plaît pas aux dieux que...    - amicum (= amicorum) ingenio fretus, Ter.: comptant sur le talent de ses amis.    - arch. ămēcus. [st1]2 [-] ămīcus, i m.: - [abcl][b]a - ami politique, allié. - [abcl]b - ami, confident, favori, courtisan. - [abcl]c - protecteur.[/b]
    * * *
    I.
        Amicus, substantiuum, pe. prod. ab Amando dictus est. Ami.
    \
        Certus amicus. Plaut. Feal, Ferme et constant.
    \
        Discolor amicus infido scurrae. Horat. Un ami qui ne resemble point à un plaisanteur et flatteur, ou temporiseur.
    \
        Amicus ex animo. Cic. Du bon du cueur.
    \
        Sterilis. Iuuenal. Duquel on ne peult esperer aucun bien faict.
    \
        Tenuis. Ouid. Povre.
    \
        Amicum veterem agnoscere. Virg. Recognoistre.
    \
        Amittere amicum. Plaut. Perdre.
    \
        Anquirere amicos. Cic. Cercher diligemment.
    \
        Amicos auersos componere. Horat. Mettre d'accord les amis estants en discord, Les appoincter et accorder.
    \
        Facere amicum promerendo. Senec. Faire, ou Gaigner un ami.
    \
        Facere nos amicos alicui. Cic. Faire que nous aimions aucun.
    \
        Instituere sibi amicum. Cic. Faire, ou acquerir un ami.
    \
        Parare amicos. Cic. Acquerir des amis.
    \
        Retinere amicos. Cic. Garder, et entretenir en amour.
    \
        Rodere amicum absentem. Horat. Mesdire et detracter.
    II.
        Amicae ciuitates. Caesar. Alliees par amitié.
    \
        Amicus pratis humor, amica frugibus aestas. Virg. Amie, Qui luy fait fort grand bien, Utile, Propice.
    \
        Amicum diis. Horat. Plaisant et aggreable à Dieu.
    \
        Amicum agmen. Ouid. Assemblee d'amis.
    \
        Amico animo dare. Horat. De bon cueur.
    \
        Aures amicae. Horat. Favorables.
    \
        Dictis fatur amicis. Virgil. Par parolles amiables.
    \
        Numen male amicum. Virgil. Mal favorable, Mal ami.
    \
        Quies amica. Claud. Plaisant repos et aggreable.
    \
        Tempus amicum agit sol. Horat. Quand il se couche: car alors il ameine le temps de repos aggreable aux laboureurs.
    \
        Tempus fraudibus amicum. Stat. Propice, Propre à tromperies.
    \
        Vento amico nauem ferri. Ouid. Propice.
    \
        Vultu amico promittere spem. Ouid. Visage amiable.
    \
        Amicior vndis fraxinus. Stat. Le fresne aime fort les eaues.

    Dictionarium latinogallicum > amicus

  • 17 animus

    ănĭmus, i, m.    - [gr]gr. ἄνεμος. [st1]1 [-] principe de la vie intellectuelle et morale: esprit, âme.    - humanus animus decerptus ex mente divina, Cic. Tusc. 5: l'âme humaine, détachée de la divine intelligence.    - difficile est animum perducere ad contemptionem animae, Sen. Ep. 1: il est difficile d'amener l'âme au mépris de la vie.    - bestiarum animi sunt rationis expertes, Cic.: l'âme des bêtes est privée de raison.    - ut omnis animi cruciatus et corporis etiam egestas ac mendicitas consequatur, Cic. Cat. 4: afin que tous les tourments de l'âme et du corps soient aggravés par l'indigence et la misère. [st1]2 [-] siège de l'intelligence: intelligence, raison, jugement, réflexion, mémoire; conscience.    - meo quidem animo (meo animo), Cic. Plaut.: d’après moi, selon moi, à mon avis.    - habere aliquid cum animo: méditer qqch.    - habere aliquid in animo (cum animo): avoir qqch dans la pensée, songer à qqch.    - in animo habere aliquem: songer à qqn.    - cogito cum meo animo, Plaut. Ter.: je réfléchis à part moi.    - praeceptum illud omnium in animis esse debet, Nep.: cette maxime doit être gravée dans tous les esprits.    - excidere ex animo, Cic.: sortir de l'esprit, s'échapper de la mémoire.    - effluere ex animo, Cic.: sortir de l'esprit, s'échapper de la mémoire.    - omnia fert aetas, animum quoque, Virg.: l'âge emporte tout, la mémoire aussi.    - mihi scripta illa dicta sunt in animo Chrysidis, Ter.: ces paroles de Chrysis sont gravées dans mon coeur.    - vae miserae mihi! animo male'st: aquam velim! Plaut. Am.: c'en est fait de moi! je défaille: je voudrais de l'eau!    - omnes quos flagitium, egestas, conscius animus exagitabat, ii Catilinae proximi familiaresque erant, Sall. C.: tous ceux que tourmentaient le déshonneur, la misère, le remords, voilà quels étaient les intimes et les familiers de Catilina. [st1]3 [-] siège de la volonté: désir, intention, dessein, vue; fantaisie, caprice.    - habere in animo + inf.: avoir l'intention de.    - in animo est mihi + inf.: j’ai l’intention de.    - est animus alicui... + inf.: qqn a l'intention de.    - fuerat animus conjuratis corpus in Tiberim trahere, Suet.: les conjurés avaient eu l'intention de traîner son corps dans le Tibre.    - sacra Jovi Stygio... perficere est animus,Virg. En. 4: le sacrifice à Jupiter Stygien..., j'ai l'intention de l'achever.    - hic cum jam animo meditaretur proficisci in Persas, Nep.: pendant qu'il méditait de partir pour la Perse.    - hoc animo ut... Cic. Caes.: avec l'intention de...    - animi: gén. partitif - teneo quid animi vostri super hac re siet, Plaut. Am.: oui, je connais votre désir à cet égard. [st1]4 [-] siège du sentiment: coeur, âme, passion, disposition, inclination.    - ex animi mei sententiā, Inscr. Cic.: en mon âme et conscience.    - animum vincere, Cic.: vaincre ses passions.    - animi causā, Cic. Caes.: par goût, par plaisir.    - ex animo: du fond du cœur, sincèrement.    - ex animo dicere, Ter.: dire du fond du coeur.    - alieno animo esse in aliquem: avoir des sentiments hostiles à l’égard de qqn.    - bono animo esse in aliquem: avoir des sentiments dévoués à l’égard de qqn. dans les expressions suivantes animi est un génitif de relation: ** relativement à son esprit**; les poètes et les prosateurs postclassiques emploient souvent ce génitif de relation avec toutes sortes d'adjectifs    - pendere animi, Ter. Cic.: être hésitant dans son coeur.    - angere se animi, Plaut.: être en proie à l'angoisse, se tourmenter.    - nec me animi fallit, Lucr.: il ne m'échappe pas.    - animi se excruciare, Plaut.: être en proie à l'angoisse, se tourmenter.    - incertus animi, Ter. Sall.: indécis dans son coeur, incertain, irrésolu.    - dubius animi, Virg.: indécis dans son coeur, incertain, irrésolu.    - satin tu es sanus mentis aut animi? Plaut.: es-tu sain d'esprit et de raison? [st1]5 [-] mouvement violent de l'âme: courage, hardiesse, élan, colère; fierté, arrogance.    - alicui animum adferre (addere, facere): donner du courage à qqn.    - firmiore animo: avec plus de résolution.    - animum alicujus frangere (debilitare): briser le moral de qqn.    - animo deficere: perdre courage.    - animo demisso esse: être découragé.    - bono animo esto: aie bon courage.    - confirmare militum animos: raffermir le moral des soldats.    - animi, ōrum, m.: souvent la fierté ou l'audace; le courage, le coeur, un bon moral.    - insolentiam noratis hominis, noratis animos ejus ac spiritus tribunicios, Cic. Clu. 109: vous connaissiez l'insolence du personnage, vous connaissiez son audace et ses prétentions tribuniciennes. [st1]6 [-] dispositions naturelles: caractère, moeurs, humeur; nature (d'un animal ou d'une plante).    - illius animos, qui multos perdidit unus, sumite serpentis, Ov. M. 3: prenez les moeurs de ce serpent qui, à lui seul, causa la perte de beaucoup d'adversaires.    - silvestris animus, Virg.: nature sauvage (des arbres).
    * * *
    ănĭmus, i, m.    - [gr]gr. ἄνεμος. [st1]1 [-] principe de la vie intellectuelle et morale: esprit, âme.    - humanus animus decerptus ex mente divina, Cic. Tusc. 5: l'âme humaine, détachée de la divine intelligence.    - difficile est animum perducere ad contemptionem animae, Sen. Ep. 1: il est difficile d'amener l'âme au mépris de la vie.    - bestiarum animi sunt rationis expertes, Cic.: l'âme des bêtes est privée de raison.    - ut omnis animi cruciatus et corporis etiam egestas ac mendicitas consequatur, Cic. Cat. 4: afin que tous les tourments de l'âme et du corps soient aggravés par l'indigence et la misère. [st1]2 [-] siège de l'intelligence: intelligence, raison, jugement, réflexion, mémoire; conscience.    - meo quidem animo (meo animo), Cic. Plaut.: d’après moi, selon moi, à mon avis.    - habere aliquid cum animo: méditer qqch.    - habere aliquid in animo (cum animo): avoir qqch dans la pensée, songer à qqch.    - in animo habere aliquem: songer à qqn.    - cogito cum meo animo, Plaut. Ter.: je réfléchis à part moi.    - praeceptum illud omnium in animis esse debet, Nep.: cette maxime doit être gravée dans tous les esprits.    - excidere ex animo, Cic.: sortir de l'esprit, s'échapper de la mémoire.    - effluere ex animo, Cic.: sortir de l'esprit, s'échapper de la mémoire.    - omnia fert aetas, animum quoque, Virg.: l'âge emporte tout, la mémoire aussi.    - mihi scripta illa dicta sunt in animo Chrysidis, Ter.: ces paroles de Chrysis sont gravées dans mon coeur.    - vae miserae mihi! animo male'st: aquam velim! Plaut. Am.: c'en est fait de moi! je défaille: je voudrais de l'eau!    - omnes quos flagitium, egestas, conscius animus exagitabat, ii Catilinae proximi familiaresque erant, Sall. C.: tous ceux que tourmentaient le déshonneur, la misère, le remords, voilà quels étaient les intimes et les familiers de Catilina. [st1]3 [-] siège de la volonté: désir, intention, dessein, vue; fantaisie, caprice.    - habere in animo + inf.: avoir l'intention de.    - in animo est mihi + inf.: j’ai l’intention de.    - est animus alicui... + inf.: qqn a l'intention de.    - fuerat animus conjuratis corpus in Tiberim trahere, Suet.: les conjurés avaient eu l'intention de traîner son corps dans le Tibre.    - sacra Jovi Stygio... perficere est animus,Virg. En. 4: le sacrifice à Jupiter Stygien..., j'ai l'intention de l'achever.    - hic cum jam animo meditaretur proficisci in Persas, Nep.: pendant qu'il méditait de partir pour la Perse.    - hoc animo ut... Cic. Caes.: avec l'intention de...    - animi: gén. partitif - teneo quid animi vostri super hac re siet, Plaut. Am.: oui, je connais votre désir à cet égard. [st1]4 [-] siège du sentiment: coeur, âme, passion, disposition, inclination.    - ex animi mei sententiā, Inscr. Cic.: en mon âme et conscience.    - animum vincere, Cic.: vaincre ses passions.    - animi causā, Cic. Caes.: par goût, par plaisir.    - ex animo: du fond du cœur, sincèrement.    - ex animo dicere, Ter.: dire du fond du coeur.    - alieno animo esse in aliquem: avoir des sentiments hostiles à l’égard de qqn.    - bono animo esse in aliquem: avoir des sentiments dévoués à l’égard de qqn. dans les expressions suivantes animi est un génitif de relation: ** relativement à son esprit**; les poètes et les prosateurs postclassiques emploient souvent ce génitif de relation avec toutes sortes d'adjectifs    - pendere animi, Ter. Cic.: être hésitant dans son coeur.    - angere se animi, Plaut.: être en proie à l'angoisse, se tourmenter.    - nec me animi fallit, Lucr.: il ne m'échappe pas.    - animi se excruciare, Plaut.: être en proie à l'angoisse, se tourmenter.    - incertus animi, Ter. Sall.: indécis dans son coeur, incertain, irrésolu.    - dubius animi, Virg.: indécis dans son coeur, incertain, irrésolu.    - satin tu es sanus mentis aut animi? Plaut.: es-tu sain d'esprit et de raison? [st1]5 [-] mouvement violent de l'âme: courage, hardiesse, élan, colère; fierté, arrogance.    - alicui animum adferre (addere, facere): donner du courage à qqn.    - firmiore animo: avec plus de résolution.    - animum alicujus frangere (debilitare): briser le moral de qqn.    - animo deficere: perdre courage.    - animo demisso esse: être découragé.    - bono animo esto: aie bon courage.    - confirmare militum animos: raffermir le moral des soldats.    - animi, ōrum, m.: souvent la fierté ou l'audace; le courage, le coeur, un bon moral.    - insolentiam noratis hominis, noratis animos ejus ac spiritus tribunicios, Cic. Clu. 109: vous connaissiez l'insolence du personnage, vous connaissiez son audace et ses prétentions tribuniciennes. [st1]6 [-] dispositions naturelles: caractère, moeurs, humeur; nature (d'un animal ou d'une plante).    - illius animos, qui multos perdidit unus, sumite serpentis, Ov. M. 3: prenez les moeurs de ce serpent qui, à lui seul, causa la perte de beaucoup d'adversaires.    - silvestris animus, Virg.: nature sauvage (des arbres).
    * * *
        Animus, animi, pen. corr. Sallust. Le coeur et courage.
    \
        Animus, pro Anima fere a Cicerone dicitur. L'ame.
    \
        Animi, pro Cogitationibus. Plaut. Quot illic homo animos habet? Qu'il ha de pensees?
    \
        Noui ego amantium animos. Ter. Les affections et fantasies.
    \
        Animus, Voluntas. Terent. Animus te erga idem ac fuit. Volunté, ou affection, soit en bien, soit en mal, Talent.
    \
        Deliquium animi, lepide dicunt recentiores Medici pro defectu illo, quem nonnulli Syncopen vocant. Est autem metaphora sumpta a deliquio Solis. Defaillance de coeur, Pasmoison, Evanouissement, Syncopization.
    \
        Magnitudo animi. Cic. Magnanimité.
    \
        Sententia animi. Ouid. L'advis, ou opinion.
    \
        Specimen animi prae se ferebat. Liu. Il sembloit bien estre homme de coeur.
    \
        Animus accliuis falsis. Horat. Enclin à choses faulses.
    \
        Aduersis animis accipere. Tacit. Mal en gré.
    \
        AEquo animo concedere. Lucret. Voluntiers, Sans regret.
    \
        AEquo animo ferre. Ouid. Porter patiemment, Prendre en gré et en patience, Ne s'en esmouvoir point.
    \
        Altiore animo esse. Cic. Avoir le coeur hault et entreprenant.
    \
        Animi altissimi. Cic. Haultains.
    \
        Anceps. Luca. Angustus. Cic. De petite entreprinse.
    \
        Attonitus. Virg. Estonné, Esperdu.
    \
        Bono animo esse. Cic. Avoir bon courage.
    \
        Bono sis animo. Liu. N'ayes point de paour.
    \
        Commotior. Cic. Esmeu.
    \
        Fortis. Plaut. Ferme et constant.
    \
        Generosior. Quintil. Noble.
    \
        Hoc animosum. Cic. Je suis de telle affection et courage.
    \
        Idem animus omnibus. Virg. Ils sont tous d'un vouloir.
    \
        Ieiunus. Cic. Petit courage, et de petite entreprinse.
    \
        Impotens. Terent. Coeur felon et orgueilleux et insupportable.
    \
        Infractus. Cic. Entier, Invariable, Ferme.
    \
        Ingens. Horat. Grand courage.
    \
        Iniquo animo pati. Terent. Estre marri de quelque chose, Se mescontenter, Endurer mal patiemment.
    \
        Homo maximi animi. Cic. De fort grand coeur et courage, Courageux, Magnanime.
    \
        Mares animos in bella exacuit. Horat. Viriles et vertueux.
    \
        Meo quidem animo nihilominus eloquentiae studendum. Cic. A tout le moins selon mon jugement et fantasie, ou opinion.
    \
        Minacem animum in aliquo frangere. Iustin. Passer sa colere et son maltalent.
    \
        Mobili animo esse. Metellus ad Ciceronem. Inconstant.
    \
        Mutuis animis amare. Catul. S'entraimer.
    \
        Omissus animus. Terent. Te vidi animo esse omisso. Negligent, Nonchalant.
    \
        Otiosus animus. Terent. Sans soulci.
    \
        Paruus. Horat. Petit courage, Point hardi.
    \
        Animo haec praesenti dicas. Ter. Hardiment et sans t'estonner.
    \
        Resides animi. Virg. Paresseux.
    \
        Rudis animus. Quintil. Esprit neuf, et qui ne scait encore rien.
    \
        Rudes atque agrestes animi. Quintil. Rustiques, Rustaux.
    \
        Tortor animus quatit occultum flagellum. Iuuen. Quand la conscience remord.
    \
        Toto animo dedere se alicui. Cic. De tout son coeur.
    \
        AEger animi. Tacit. Triste et ennuyé.
    \
        Captus animi. Tacit. Insensé.
    \
        Diuersus animi. Tacit. Qui ha diverses fantasies et voluntez.
    \
        Fidens animi. Virg. Asseuré.
    \
        Immodicus animi. Tacit. De trop grand coeur.
    \
        Ingens animi foemina. Tacit. Courageuse.
    \
        Integer animi. Horat. Sage.
    \
        Aberrat animus a sententia. Cic. Mon esprit ne peult prendre advis ne resolution de cest affaire, Ne peult asseoir jugement.
    \
        Abhorrere animo ab aliqua re. Cic. Hair quelque chose et s'en reculer, et l'avoir comme en horreur.
    \
        Abhorret auris atque animus a nobis. Cic. Ils ne veulent et ne daignent nous escouter ne favoriser, Leurs oreilles et leur coeur nous ont en desdaing.
    \
        Abiicere anumum. Quint. Perdre coeur et courage, Se descourager.
    \
        Accessit animus nobis. Cic. Le courage nous est creu.
    \
        Animus accinctus in magnos vsus. Stat. Prest.
    \
        Accipere animis dicta alicuius. Virgil. Entendre.
    \
        Animum literis accommodare. Sueton. Appliquer.
    \
        Animos addere alicui. Ci. Luy accroistre le courage, Encourager.
    \
        Animus adest ei. Plaut. Il est bien deliberé.
    \
        Adesse animo, vel animis. Cic. Estre fort attentif à escouter, ou faire quelque chose.
    \
        Adhibete animos. Ouid. Entendez.
    \
        Animum adiicere ad virginem. Terent. Mettre son affection et son coeur à une vierge.
    \
        Animum adiicere alicui rei. Liu. Penser à icelle, Y appliquer son esprit.
    \
        Adiicere animos. Ouid. Enhardir, Animer, Encourager.
    \
        Adiungere animum ad aliquod studium. Terent. S'appliquer, Y mettre son esprit.
    \
        Non admisi tum in animum. Je n'y pensay point à l'heure. Bud.
    \
        Adrepere animis. Tacit. Venir en grace, et se faire aimer par moyens secrets.
    \
        Quaeso animum aduertite. Ter. Prenez garde, Escoutez, Entendez.
    \
        Aduocare animum ad seipsum. Cic. Retirer l'esprit à penser à soy.
    \
        Affectus animo. Cic. Qui ha quelques passions en son esprit, comme joye, ou tristesse.
    \
        Affigere aliquid animo suo. Quint. Le mettre en memoire, et bien retenir.
    \
        Agere animum. Horat. Mener l'affection.
    \
        Agitare aliquid animo. Cic. Penser et repenser quelque chose en soymesme.
    \
        Alienare animum a moerore. Curtius. Alleger, Delivrer.
    \
        Animum amouere. Plaut. Distraire et oster de quelque chose.
    \
        Apparare animum. Author ad Heren. Preparer.
    \
        Appellere animum ad scribendum. Terent. Appliquer.
    \
        Arrectus animus. Liu. Prest et deliberé, Attentif.
    \
        Attendere animam et animos. Ter. Cic. Escouter attentivement.
    \
        Auertere animum ab aliquo. Cic. Divertir, Destourner.
    \
        Auferre animum ad contemplationem. Plin. Transporter.
    \
        Cadunt animi. Ouid. Le courage fault.
    \
        Cadere animis. Cic. Perdre le courage.
    \
        Capere animos aliquorum. Ci. Les contenter et fournir ou satisfaire à leurs desirs.
    \
        Cernit animus. Cic. L'esprit prevoit.
    \
        Animo, vel in animo cogitare secum. Terent. Penser en son coeur ou en soymesme.
    \
        Componere animos. Cic. Moderer.
    \
        Comprimere animos. Cic. Reprimer, ou Retirer et refrener ses affections.
    \
        Animo vel animis concidere. Caesar. Perdre le courage, Se descourager.
    \
        Conferre animum alio. Terent. Mettre son coeur ailleurs, Aimer une autre.
    \
        Confirmare animum trepidum. Iuuenal. Asseurer.
    \
        Consistere animo tranquillo. Cic. Estre en repos d'esprit.
    \
        Consternare animos, et animo consternari. Liu. Espovanter.
    \
        Considerate cum vestris animis. Cic. Considerez en vousmesmes.
    \
        Contrahere animum. Cic. Diminuer le courage.
    \
        Contudi animum, et fortasse vici. Cic. hoc est, Pugnaui cum animo meo repugnante. J'ay matté mon coeur.
    \
        Conuertere animum. Liu. Tourner.
    \
        Conuertere se aliquo animo et cogitatione. Cic. Penser à quelque chose.
    \
        Credere animum suum alicui. Terent. Luy dire tout son secret, tout ce qu'il ha sur le coeur.
    \
        Animi creuerunt. Cic. Le courage leur est creu.
    \
        Animos debilitare. Cic. Affoiblir et diminuer.
    \
        Animus amori deditus. Terent. Addonné du tout, etc.
    \
        Deducere curas animo. Horat. Oster le soulci hors de l'esprit.
    \
        Defecerat eam animus. Plaut. Le coeur luy estoit failli, Elle s'estoit pasmee, et esvanouye, Elle estoit transie.
    \
        Deficere animis. Curt. Perdre le courage.
    \
        Defectus animo. Plin. A qui le coeur est failli, et esvanouy, Pasmé, Transi.
    \
        Defigere et intendere animum in aliquam rem. Cic. Ficher son affection.
    \
        Animus illis defuit. Cic. Ils ont eu faulte de courage.
    \
        Demittere animum. Tacit. Abbaisser, ou appetisser et amoindrir son courage, Se descourager.
    \
        Deponere curas animo. Virg. Oster tout soulci.
    \
        Deriuare a curis animum. Lucret. Divertir.
    \
        Detegere animos. Lucan. Descouvrir son intention.
    \
        Diffundere animos Ouid. Resjouir.
    \
        Dimittere animos. Curtius. Perdre le coeur et la hardiesse.
    \
        Dant animos vina. Ouid. Le vin enhardit.
    \
        Dare maiorem animum alicui. Cic. Encourager, Donner courage.
    \
        Ducere animo. Virg. Sic ducebam animo. Je le pensoye ainsi.
    \
        Ducere animos solent AEsopi fabulae, praecipue rusticorum. Quintil. Delecter et persuader.
    \
        Efferre animos. Cic. S'enorgueillir.
    \
        Eiicere animum de aliquo. Terent. En oster son affection et amour, Laisser à l'aimer.
    \
        Animum erigere. Cic. Resveiller et revigorer.
    \
        Eo animo in me est. Cic. Il me porte tel vouloir.
    \
        Animo male est. Plaut. Le coeur me fait mal.
    \
        Perficere est animus. Virg. J'ay volunté de parfaire et achever.
    \
        Animus est reditus. Ouid. J'ay envie de retourner.
    \
        Animus in naui est meus. Plaut. J'ay le coeur à cela, Je y pense.
    \
        Iandudum est animus in patinis. Terent. J'ay le coeur, ou Je pense à la cuisine.
    \
        Exacuere animos in bella. Horat. Inciter.
    \
        Excolere animum. Quintil. Aorner, ou Exerciter.
    \
        Expedire metu animum. Horat. Descharger, Desveloper.
    \
        Explere animum. Virg. Assouvir son coeur, Contenter son affection et desir. \ Explorare animos. Ouid. Esprouver.
    \
        Facere animum iudicis mitem. Quintil. Addoulcir.
    \
        Facere animos. Li. Donner coeur et courage, Encourager, Enhardir.
    \
        Fateri animum. Ouid. Donner à cognoistre sa volunté.
    \
        Fauere linguis et animis. Ouid. Escouter, et ne dire mot, ne point faire de bruit. \ Firmare animum. Virg. Asseurer.
    \
        Flectere animum. Virg. Tourner le courage, Flechir.
    \
        Frangere animum. Ouid. Descourager.
    \
        Fractiorem esse animo. Cic. Avoir perdu le courage, Estre descouragé.
    \
        Animo morem gerere. Terent. Molestus certe ei fuero, atque animo morem gessero. Je seray assouvi, J'auray contenté et dechargé mon coeur.
    \
        Nec vnus in te ego hos animos gessi. Liu. Je ne suis pas seul qui ay eu le coeur d'entreprendre ce faict à l'encontre de toy.
    \
        Habere bonum animum. Plaut. Liu. Avoir bon courage et bonne esperance.
    \
        Habere statutum cum animo et deliberatum. Cic. Avoir determiné et deliberé en soymesme.
    \
        Hilarare animum. Catul. Resjouir, Se resjouir.
    \
        Imminere animis in rem aliquam. Liu. Pretendre à quelque chose.
    \
        Imperare animo nequeo quin, etc. Liu. Je ne me puis garder que, etc. Je ne puis vaincre mon courage que, etc.
    \
        Incendere animum amore famae. Virg. Inciter et esmouvoir le courage, Allumer, Enflamber.
    \
        Inclinare animum ad rem aliquam. Liu. Encliner.
    \
        Inclinatior ad pacem animus. Liu. Plus enclin.
    \
        Indipisci animo. Gellius. Apprendre par coeur.
    \
        Inducere animum. Terent. Si istuc animum induxti esse vtile. Si tu as ceste fantasie que ceci soit utile.
    \
        Tu animum inducas, si etc. Cic. Mets en ton esprit et fantasie, Revests toy de ceste opinion, etc.
    \
        Inducere aliquem in animum. Terent. Avoir opinion de luy.
    \
        Indulgere animis. Ouid. Se donner du bon temps, Faire tout ce qui nous vient en fantasie et à plaisir.
    \
        Instituere animum ad cogitandum. Terent. Dresser son esprit, et se mettre à penser. Vide INSTITVO.
    \
        Labant animi. Liu. Defaillent.
    \
        Animo laborare. Caes. Employer son esprit à faire quelque chose.
    \
        Lactare animos. Terent. Attraire par belles parolles, Paistre quelcun de parolles ou promesses.
    \
        Laxare animum a laboribus. Liu. Donner relasche à son esprit, Reposer son esprit.
    \
        Leuare animum mutationibus. Quintil. Alleger, Recreer.
    \
        Linqui animo. Curt. Quand le coeur fault, et qu'on s'evanouist, Quand on se pasme, Quand on ha une foiblesse et defaillance de coeur, Syncopizer.
    \
        Linquentem reuocauit animum. Curt. Le coeur luy reveint, Il reveint de pasmoison.
    \
        Mandare animis. Cic. Penser et considerer.
    \
        Mutare animum. Terent. Changer de volunté, ou d'opinion.
    \
        Obfirmare animum. Plin. iunior. Soy obstiner.
    \
        Obsequi animo. Terent. Faire tout son plaisir, tout ce que le coeur demande.
    \
        Occupare animum in re aliqua. Terent. Soy occuper en quelque chose, Empescher son esprit à quelque chose.
    \
        Animus tibi pendet. Terent. Tu es en doubte.
    \
        Pendere animi. Cic. Estre en grand doubte. Vide PENDEO.
    \
        Perfundere animum religione. Liu. Le mettre en scrupule de conscience.
    \
        Praegrauat animum corpus hesternis vitiis onustum. Horat. Le corps chargé d'yvrongneries appesantit l'esprit, le rend pesant.
    \
        Recipere animum. Terent. Reprendre son haleine.
    \
        Recolligere animum alteri. Cic. Remettre en grace, en paix envers un autre, Appaiser quelcun qui est marri contre un autre.
    \
        Refringit animum pudor. Quint. Rompt le courage.
    \
        Releuare animum. Terent. Faire revenir le courage.
    \
        Animus hanc modo hic reliquerat. Plaut. Elle avoit perdu le courage, Le coeur luy estoit failli.
    \
        Retardare animos alicuius. Cic. Destourner et retirer aucun de son entreprinse.
    \
        Reuocate animos. Virgil. Reprenez courage.
    \
        Sedet animo fixum immotumque. Virgil. Cela est deliberé et arresté.
    \
        Solicitare animum. Cels. Mettre en soulci, Soulcier.
    \
        Soluere arctum animum. Horat. Relascher l'esprit qui estoit en soulci.
    \
        Non subibunt animos iuuenum maiora intellectu. Quint. N'entreront point dedens leurs espris.
    \
        Sumere animum. Ouid. Prendre courage.
    \
        Suspendere animos. Ouid. Mettre en doubte.
    \
        Animus sustentat corpus. Curtius. Porte et soustient.
    \
        Tollere animos dictis. Vir. Accroistre, ou Monstrer sa magnanimité et grandeur de coeur par parolles.
    \
        Torpere animo. Horat. Estre comme ravi et transi.
    \
        Versare animo aliquid. Tacit. Y penser et repenser.
    \
        Volutare animo euentus. Virgil. Penser et repenser.
    \
        Vti animo suo. Curt. Faire à sa fantasie.
    \
        Amicus ex animo. Cic. Du bon du coeur et sans faintise, Ami cordial.
    \
        Ex animo vereque diligi. Cic. Estre aimé cordialement.
    \
        Ex animo bene velle alicui. Ter. Du bon du coeur, sans fainte.
    \
        Dicere ex animo. Terent. A bon escient, Sans fiction.
    \
        Ex animo suo colligere aliquid. Ouid. Prendre à son coeur l'autruy.
    \
        In animo habere. Cic. Avoir vouloir et fantasie.
    \
        Vt mihi est in animo facere. Cic. Comme j'ay en volunté ou fantasie de faire, Comme j'ay deliberé.
    \
        Sine animo miles. Cic. Gendarme couart.
    \
        Animi causa. Cic. Pour plaisir, ou esbat et recreation, Pour soulas et deduict, Pour s'esbatre, Pour s'esbanoyer, Pour se deduire et solatier.
    \
        Anime mi, Vox blandientis. Plaut. Mon petit coeur.

    Dictionarium latinogallicum > animus

  • 18 appello

    I.
        Appello, appellas, appellare, Compositum ex Ad et Pello pellis, mutata coniugatione. Cic. Nommer.
    \
        Nomen appellare. Cic. Donner un nom.
    \
        Appellare nutu et significatione. Cic. Nommer par signes.
    \
        Non appellantur haec in lege. Cic. La loy se taist de ceci, N'en fait point de mention.
    \
        Vnum te sapientem appellant. Cic. Appellent, Dient.
    \
        Si appellasses, respondisset nomine. Plaut. Si tu l'eusses appelé, ou huché.
    \
        Appellare nomine, vel nominatim. Cic. Appeler ou hucher quelcun par son nom.
    \
        De liberis quisquis est, procuratoris nomine appelletur. Cic. Soit comprins et entendu en ce mot procurator.
    \
        Appellare aliquem. Cic. Parler à quelcun.
    \
        Appellare aliquem de re aliqua. Plaut. Parler à quelcun de quelque affaire, Le presser de quelque chose.
    \
        Appellare blande. Plaut. Parler doulcement à quelcun.
    \
        Honorificentissime aliquem appellare. Cic. En tout honneur.
    \
        Verbo grauiore appellare aliquem. Cic. Injurier quelcun.
    \
        Asperius aliquem appellare. Cic. Dire mal d'autruy, Blasonner.
    \
        Superbius aliquem appellare. Cic. Parler à luy fierement.
    \
        Appellare literis quempiam. Cic. Parler à quelcun par lettres.
    \
        Appellare. Cic. Nommer aucun par son nom en quelque cas, Dire comment il ha nom.
    \
        Appellare aliquem de aliqua causa. Cic. L'appeler en jugement.
    \
        Appellare aliquem in litibus aestimandis. Cic. Appeler en jugement, et l'ouir sur la taxation, etc.
    \
        Serua sua natam, seruamque appellans esse. Liu. Disant.
    \
        Appellare. Cic. Sommer le debteur, Luy demander une debte.
    \
        Appellari magna pecunia. Quintil. Estre sommé et poursuyvi pour une grande debte.
    \
        Appellare. Sallust. Appeler à son aide, Invoquer et reclamer.
    \
        Vultu aliquem appellare. Cic. Par sa seule contenance demander et requerir secours à aucun.
    \
        Vsurpare et appellare Deum. Cic. L'invoquer.
    \
        Appellare Deum. Cic. Appeler Dieu à tesmoing.
    \
        Appellare solum. Plin. Labourer la terre.
    \
        Appellare aliquem victorem. Virg. Prononcer.
    \
        Appellare regem. Cic. Luy donner ou confermer le tiltre de Roy, Eriger en Roy.
    \
        Appellare virginem de stupro. Quint. La requerir de vilenie.
    \
        Appellare literas. Cic. Proferer, Prononcer, Appeler, Nommer par leurs noms.
    \
        Appellare. Cic. Appeler d'un juge à un autre.
    \
        Praetor appellatur. Cic. On appelle par devant, etc.
    II.
        Appello, appellis, appuli, pen. cor. appulsum, appellere. Est verbum actiui generis: et proprie dicimus, Nauis appulsa est, non autem appulit: sed, Homo aut ventus nauem appulit. Aborder, Mener à port.
    \
        Quum ad litrus idem appulisset. Quintil. Quand il fut arrivé au port.
    \
        Nec tuas vnquam rationes ad eos scopulos appulisses, ad quos Sexti Titii afflictam nauem, et in quibus C. Deciani naufragium fortunarum videres. Ci. Tu n'eusses jamais heurté tes affaires à l'encontre de tels rochers.
    \
        Appellere ad aliquem. Cic. Arriver, ou s'approcher d'aucun.
    \
        Turres ad opera Caesaris appellebat. Caesar. Approchoit et mettoit contre.
    \
        Appellere ad aquam animalia. Varro. Mener à l'abbrevoir, Mener les bestes boire.
    \
        Appellere animum ad aliquid. Terent. Mettre, ou appliquer, ou addonner son esprit à quelque chose.

    Dictionarium latinogallicum > appello

  • 19 arguo

    argŭo, ĕre, argŭi, argūtum - tr. -    - 3e pers. plur. prés. arch. arguont, Plaut. Bacch. 308; part. argutus, Plaut. Amp. 883; Merc. 629; part. fut. arguiturus, Sall. H. fr. 2, 71; arguturus est sans ex., quoique donné par Prisc. 10, 12.    - cf. gr. ἀργής, ῆτος, éclatant de blancheur --- ἀργός, brillant, luisant. [st1]1 [-] mettre en lumière, éclaircir, rendre manifeste, montrer, faire voir, démontrer, prouver, affirmer; soutenir avec force, déclarer.    - tute argue quae dicis, Apul.: démontre ce que tu dis.    - si arguitur non licere, Cic.: s'il est démontré que c'est illicite.    - degeneres animos timor arguit, Virg. En. 4: la crainte dénote un coeur bas.    - arguere + prop. inf.: montrer que, démontrer que.    - speculatores, non legatos, venisse arguebat, Liv. 30, 23: il affirmait que c'étaient des espions et non des ambassadeurs qui étaient venus. [st1]2 [-] convaincre d'erreur, convaincre de défectuosité, dénoncer, réfuter.    - laudibus arguitur vini vinosus Homerus, Hor. Ep. 1: en faisant l'éloge du vin, Homère trahit son penchant pour l'alcool.    - primusque animalia mensis arguit imponi, Ov. M. 15: il fut le premier à dénoncer la consommation de la chair d'animaux à table.    - Plinium arguit ratio temporum, Suet.: le calcul des temps réfute l'opinion de Pline.    - titulus spoliis inscriptus illos me que arguit, consulem ea Cossum cepisse, Liv. 4, 20, 6: l'inscription que portent les dépouilles prouve contre eux et contre moi que Cossus était consul quand il les conquit.    - cf. Tac. An. 1, 12.    - mihi tradendi arguendique rumoris causa fuit ut... Tac. An. 4, 11: j'ai tenu à rapporter ce bruit et à en dénoncer la fausseté pour que...    - (leges dedit) quas ne usus quidem, qui unus est legum corrector, experiendo argueret, Liv. 45, 32, 7: (il donna des lois) telles, que l'usage même, qui est par excellence le réformateur des lois, malgré l'épreuve ne les fit pas voir en défaut. [st1]3 [-] dévoiler la culpabilité (de qqn), inculper, accuser, dénoncer.    - arguere aliquem criminis (crimine, de crimine): accuser qqn d'un crime.    - occupandae rei publicae argui, Tac.: être convaincu de vouloir usurper l'empire.    - qui arguuntur, Liv.: les inculpés.    - qui arguunt, Liv.: les accusateurs.    - te hoc crimine non arguo, Cic. Verr.: ce n'est pas de ce chef que je te poursuis.    - occidisse patrem Roscius arguitur, Cic. Rosc. Am.: Roscius est accusé d’avoir tué son père. [st1]4 [-] reprendre, blâmer, reprocher.    - ea culpa, quam arguo, Liv. 1: la faute que je reprends.    - peccata coram omnibus argue, Vulg. 1 Tim. 5, 20: les coupables, reprends-les devant tout le monde.    - etiam ignobilitatis arguere ausus est, Suet. Cal. 23: il osa même lui reprocher la bassesse de ses origines.
    * * *
    argŭo, ĕre, argŭi, argūtum - tr. -    - 3e pers. plur. prés. arch. arguont, Plaut. Bacch. 308; part. argutus, Plaut. Amp. 883; Merc. 629; part. fut. arguiturus, Sall. H. fr. 2, 71; arguturus est sans ex., quoique donné par Prisc. 10, 12.    - cf. gr. ἀργής, ῆτος, éclatant de blancheur --- ἀργός, brillant, luisant. [st1]1 [-] mettre en lumière, éclaircir, rendre manifeste, montrer, faire voir, démontrer, prouver, affirmer; soutenir avec force, déclarer.    - tute argue quae dicis, Apul.: démontre ce que tu dis.    - si arguitur non licere, Cic.: s'il est démontré que c'est illicite.    - degeneres animos timor arguit, Virg. En. 4: la crainte dénote un coeur bas.    - arguere + prop. inf.: montrer que, démontrer que.    - speculatores, non legatos, venisse arguebat, Liv. 30, 23: il affirmait que c'étaient des espions et non des ambassadeurs qui étaient venus. [st1]2 [-] convaincre d'erreur, convaincre de défectuosité, dénoncer, réfuter.    - laudibus arguitur vini vinosus Homerus, Hor. Ep. 1: en faisant l'éloge du vin, Homère trahit son penchant pour l'alcool.    - primusque animalia mensis arguit imponi, Ov. M. 15: il fut le premier à dénoncer la consommation de la chair d'animaux à table.    - Plinium arguit ratio temporum, Suet.: le calcul des temps réfute l'opinion de Pline.    - titulus spoliis inscriptus illos me que arguit, consulem ea Cossum cepisse, Liv. 4, 20, 6: l'inscription que portent les dépouilles prouve contre eux et contre moi que Cossus était consul quand il les conquit.    - cf. Tac. An. 1, 12.    - mihi tradendi arguendique rumoris causa fuit ut... Tac. An. 4, 11: j'ai tenu à rapporter ce bruit et à en dénoncer la fausseté pour que...    - (leges dedit) quas ne usus quidem, qui unus est legum corrector, experiendo argueret, Liv. 45, 32, 7: (il donna des lois) telles, que l'usage même, qui est par excellence le réformateur des lois, malgré l'épreuve ne les fit pas voir en défaut. [st1]3 [-] dévoiler la culpabilité (de qqn), inculper, accuser, dénoncer.    - arguere aliquem criminis (crimine, de crimine): accuser qqn d'un crime.    - occupandae rei publicae argui, Tac.: être convaincu de vouloir usurper l'empire.    - qui arguuntur, Liv.: les inculpés.    - qui arguunt, Liv.: les accusateurs.    - te hoc crimine non arguo, Cic. Verr.: ce n'est pas de ce chef que je te poursuis.    - occidisse patrem Roscius arguitur, Cic. Rosc. Am.: Roscius est accusé d’avoir tué son père. [st1]4 [-] reprendre, blâmer, reprocher.    - ea culpa, quam arguo, Liv. 1: la faute que je reprends.    - peccata coram omnibus argue, Vulg. 1 Tim. 5, 20: les coupables, reprends-les devant tout le monde.    - etiam ignobilitatis arguere ausus est, Suet. Cal. 23: il osa même lui reprocher la bassesse de ses origines.
    * * *
        Arguo, arguis, argui, argutum, pen. prod. arguere. Virgil. Degeneres animos timor arguit. Monstrer, Faire apparoir une chose.
    \
        Non ex audito arguere. Plaut. Ne prouver pas par l'avoir ouy dire.
    \
        Vultu genus arguitur. Ouid. Est cogneu.
    \
        Langor arguit amantem. Horat. Manifeste.
    \
        Arguitur virtus malis. Ouid. Vertu se monstre és adversitez.
    \
        Arguere. Plaut. Cic. Reprendre, Accuser, Convaincre.
    \
        Id quod tu arguis. Cic. Ce que tu luy mets sus.
    \
        Verbo arguere de re aliqua, cui opponitur Negare. Cic. Apporter preuves de parolles.
    \
        Arguere reum. Vlpian. Convaincre aucun de quelque faulte.
    \
        Arguitur patrem occidisse. Cic. On luy met sus qu'il a tué son pere.
    \
        Quod author iniuriae illius fuisse argueretur. Cic. On luy mettoit sus.
    \
        Arguor immerito. Ouid. Je suis accusé injustement.

    Dictionarium latinogallicum > arguo

  • 20 assentior

    assentior, (adsentior), sentiri, sensus sum, (qqf. assentio ou adsentio, sentire, sensi, sensum) [st2]1 [-] donner son assentiment, approuver. [st2]2 [-] flatter, complaire.    - assentior tibi: je suis de ton avis.    - cetera assentior tibi, Cic.: pour le reste, je suis de ton avis.    - vultu alicui assentiri: approuver qqn du regard.    - alicui rei assentiri: approuver qqch.    - alicui assensum est: on fut de l'avis de qqn.    - Bibulo adsensum est, Cic. Fam. 1, 2: on a suivi l'opinion de Bibulus.    - tibi assentio ut... Cic.: je suis d'avis comme toi de...
    * * *
    assentior, (adsentior), sentiri, sensus sum, (qqf. assentio ou adsentio, sentire, sensi, sensum) [st2]1 [-] donner son assentiment, approuver. [st2]2 [-] flatter, complaire.    - assentior tibi: je suis de ton avis.    - cetera assentior tibi, Cic.: pour le reste, je suis de ton avis.    - vultu alicui assentiri: approuver qqn du regard.    - alicui rei assentiri: approuver qqch.    - alicui assensum est: on fut de l'avis de qqn.    - Bibulo adsensum est, Cic. Fam. 1, 2: on a suivi l'opinion de Bibulus.    - tibi assentio ut... Cic.: je suis d'avis comme toi de...
    * * *
        Cui assensi sunt ad vnum. Ci. Il ne s'en fallu pas un que tous n'ayent esté de son opinion.
    \
        Illud assentior Theophrasto. Cic. Quand à ce je m'accorde à Theophraste, et suis de son opinion.
    \
        Mihi est assensus Senatus de obtinendis prouinciis. Cic. Le Senat a esté de mon advis et opinion touchant le faict des provinces qui estoit en deliberation.
    \
        Assensum est Bibulo. Cic. On fut de l'advis et opinion de Bibulus.

    Dictionarium latinogallicum > assentior


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

Мы используем куки для наилучшего представления нашего сайта. Продолжая использовать данный сайт, вы соглашаетесь с этим.