Перевод: с французского на все языки

Shā

  • 1 à

    prép. msf. À (les deux Savoie, avec quelques exceptions dans certains cas). - E.: Au, Chez, De, Le (ad.).
    A1) à: à r dv. dce. (Albanais.001, Saxel.002).
    Sav. D'vé à r Ésse < je vais à Aix> (001).
    Sav. É son tô t à aronmwé / à r on mwé < ils sont tous ensemble> (001).
    Sav. D'é mâ r on dai < j'ai mal à un doigt> (001) = zh'é mâ à r on dai (002). - E.: Ensemble.
    A2) à (indiquant le lieu où l'on est et où l'on va):
    Sav. Rèstâ à Chon < habiter à Sion> (001). Réstâ à Sassé < demeurer à Saxel> (002). Déchêdre à Rmèlyi < descendre à Rumilly> (001).
    A3) à (indiquant le moment, l'heure).
    Fra. Partir à midi: modâ à à mizhò / mizheu (001 / 002).
    A4) à mis pour de (indiquant l'appartenance) ; dè (Montagny-Bozel).
    Fra. La fille de Pierre: la felye à Pyêr < la fille à Pierre> (002), la flyè à Pyêê (001).
    Fra. La queue de la bourrique: la kava u bouriko (Cordon).
    A5) à, pour, (indiquant la destination).
    Sav. La machina à lavâ < la machine à laver (le linge)> (001).
    Fra. Ça me gêne pour respirer: é me jéne à soflâ (Table).
    A6) à signifiant avec: (002).
    Sav. Neûri à fan < nourrir avec du foin>. krevi à tyole < couvrir avec des tuiles> (002).
    A7) à signifiant après.
    Fra. Goutte à goutte: gota à gota (001), gota pe gota (Chambéry.025).
    Fra. Jour après jour: zhò apré zhò (001), zhor pe zhor (025).
    Fra. Un à un: yon pe yon (001,025), à shâ yon (001).
    A8) Le à est traduit par en (devant les noms propres de localités, de montagnes, et dce.): an dc. et an-n dv. (002, Bellevaux.136b, Cordon, Larringes, Lugrin, Morzine, St-Paul-Cha., PRE.), in dc., in-n dv. (136a, Annecy.003, Arvillard, Habère-Poche, Notre-Dame-Be., Reyvroz, TER.), i-n (Peisey, Tignes).
    Sav. An Sassé < à Saxel>.
    Sav. Ann Éwêron < aux Voirons>.
    Sav. I m'è vnu an l'idé à ke... / de... <il m'est venu à l'esprit à que... / de...> (002). - E.: Au, De.
    A9) Le à traduit par vers (devant certains noms propres de localité, et parfois s'agglutine à lui): vêr (Lanslevillard). - E.: Aulps, Motz.
    A10) Le à est traduit par de dans certains cas.
    Fra. La femme aux cerises: la fèna dé grêfyon (001).
    Fra. Un à chaque main: yon de shâke man (002).
    A11) quand c'est imprécis: pè < par> (001,218).
    Fra. Il habite à Thonon (on ne sait pas exactement où): é réste pè Tonon (001).
    B1) Le à peut être sous-entendu ou absorbé par le mot précédent dce. par euphonie. Il tombe devant un nom propre de lieu, s'il se trouve e2v..
    Sav. D'vé In-nsi ; d'vé Arbi ; d'vé Arbin <je vais à Annecy ; je vais à Alby ; je vais à Albens> (001,003, Thônes.004).
    B2) Mais le à situé e2v. reste pour ne pas juxtaposer deux é: (001,003,004).
    Sav. D'vé à (r) Ésse < je vais à Aix-les-Bains> (001,003,004).
    B3) le à reste également s'il est suivi d'un nom propre de lieu commençant par une consonne: (001).
    Sav. D'vé à Rmèlyi, à Sêssé <je vais à Rumilly, à Seyssel> (001).
    B4) Le à est absorbé dce. par le â du mot précédent (mâ, alâ...), s'il est suivi d'un nom commun: (001, Leschaux.006).
    Sav. D'é mâ à lé rin /// lô pî <j'ai mal à au dos /// aux pieds> (001). P'alâ la mèssa < pour aller à la messe> (006). É l'a trovâ rdire < il lui a trouvé à redire> (001). Alâ lé komichon <aller aux commissions = faire ses courses> (001). D'yu vrai la fin du mai < j'y irai à la fin du mois> (001). D'é mâ à li dè < j'ai mal aux dents> (Trévignin). - E.: Mal.
    B5) dans les mots composés le à disparaît souvent:
    Fra. la fête-Dieu: la féta-Dyu / la fét' à Dyû (001, COD.).
    Fra. Le moulin à légumes (pour faire la purée, pour écraser la soupe): l'molin-légumo (001).
    Fra. La pompe à incendie: la ponp-insandi (001).
    C1) Le à se traduit par apré < après> quand il indique une action qui dure ou qui va durer: (001).
    Sav. É s'è ptâ apré fmâ < il s'est mis à fumer> (001). - E.: Occupé.
    D1) expr., à eux deux: antre lou / être lô à dou < entre les deux> (002 / 001).
    D2) à nous tous, à vous tous, à eux tous: antre / être à tô < entre tous> (002 / 001).
    D3) à nous deux: antre / être à no dou < entre nous deux> (002 / 001).

    Dictionnaire Français-Savoyard > à

  • 2 ahurir

    vt. aplati < aplatir> (Thônes).
    A1) ça l'a (laissé) ahuri: on-n arè dè la lnà à son plyin <on aurait dit ahurir la lune à son plein // la pleine lune> (Albanais).
    A2) être ahuri: fâre de jû ma on sha ke kâke de krwize < faire des yeux comme un qui fait des coquilles (de noix)> (Arvillard). - E.: Déféquer.

    Dictionnaire Français-Savoyard > ahurir

  • 3 antennaire

    nf., herbe blanche, pied de chat, (plante): pata antennaire d'shat (Montricher) / d'sha (Chamonix) / de shè (Clefs).

    Dictionnaire Français-Savoyard > antennaire

  • 4 blet

    adj., mou, trop fait, (ep. des fruits, des légumes) ; humide, moite ; mouillé, trempé, (ep. de qq.) ; détrempé (ep. d'un terrain): BLyÈ, -TA, -E (Albertville, Annecy, Morzine, Samoëns.010b, Table, Thônes.004, Villards-Thônes | 010a, Albanais.001, Balme-Si., Gruffy, Vaulx, COD.), blè, -sha, -e (Saxel).
    Fra. Je suis trempée de sueur: d'sé blèta shôda (004), d'sé blyèta d'shô (001).
    A1) mou, trop fait, (ep. des fruits): trô fé, -ta, -e (001).
    B1) v., rendre blet blet /// moite, moitir: fére blyèti vt., rêdre blyè (001).

    Dictionnaire Français-Savoyard > blet

  • 5 brin

    nm. brin (Albanais.001, Arvillard), brincheu (Thônes). - E.: Duvet, Motte, Paille.
    A1) fétu, brin // bûche brin (de paille, de foin, d'herbe, de légume...): bushe (de palye /// de fan /// d'érba) nf. (Saxel), brin d'érba nm., bushlyè nf., bushlyon nm. (001) ; bru < grain de poussière> (001.BEA.), R. => Branche ; fétu nm. (Aix). - E.: Fou.
    A2) brin, miette, petit bout, petite quantité, brindille, parcelle: pèlè < petit poil> nm., brin, bokon < morceau>, bè < bout> (001).
    Fra. Pas le moindre brin d'herbe: pâ on pèlè d'érba (001).
    B1) ladv., brin par brin, peu à peu: à shâ brin (001).

    Dictionnaire Français-Savoyard > brin

  • 6 cataire

    nf., chataire, herbe-aux-chats, (plante): érba d' cataire sha / shè (Annecy, St- Germain-Ta. / Thônes), êrba d'sha (Trévignin), érba d'shat (Montricher, St-Jean- Mau.).

    Dictionnaire Français-Savoyard > cataire

  • 7 chanoine

    nm. sha-nwéno (Albanais 001b PPA, Annecy, Chambéry 025), shanwêno (001a COD, Leschaux), sha-nwin-no (Thônes), sta-nywêno (Albertville), sta-nwéno (Beaufort), tsa-nwéno (Moûtiers), sa-nwéno (025).

    Dictionnaire Français-Savoyard > chanoine

  • 8 chaque

    adj. indéf. SHÂK(E) (Aillon-Vieux, Albanais 001, Annecy, Arvillard 228, Billième 173, Chambéry, Compôte-Bauges, Saxel 002, Table, Thônes), shâk(e) dv.(dc.) (St-Martin-Porte), stâke (Albertville, Beaufort, Conflans, Giettaz, Megève), tsâke (Lanslevillard), tsâkyè, tsâtyè (Montagny-Bozel), tseuke (Peisey). - E.: Fois, Par, Peu.
    Fra. Chaque année: shâke z an (173), to lôz an (001).
    A1) chaque jour, tous les jours: to lou zheu (228), to lô zhò (001).
    A2) chaque nuit, toutes les nuits: tot' lé né (001).
    A3) à chaque pas, à tous les pas: à to lô pa (001) ; à shâ pa (001).
    B1) expr. (indiquant la distribution): à shâ yon <un à un, un par un>, à shâ dou <deux à deux, deux par deux> ; à shâ pû <peu à peu, petit à petit> ; à shâ brin <brin par brin, brin après brin> ; è shâ sou <sou à sou, sou par sou, sou après sou>... (001)

    Dictionnaire Français-Savoyard > chaque

  • 9 char

    nm., chariot, charret (fl.), charrette (à deux trains), voiture de charge non suspendue à 4 roues ; (à Cordon, ce mot désigne uniquement la partie arrière que l'on fixe au train avant): sharé nm. (Billième, Thoiry), SHARÈ (Aix.017, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228, Balme-Si., Chambéry.025, Doucy-Bauges, Leschaux.006, St-Germain-Ta.007, Thônes.004, Villards-Thônes.028), shareu (St- Pierre-Alb.), shérè (Cordon.083, Gets, Morzine, Saxel.002), starè (Albertville.021, Megève.201, Notre-Dame-Be.214, St-Nicolas-Cha.) || tsaryô (Lanslevillard) ; wêtura < voiture> nf. (001,007) ; char nm. (083,214), SHÂr (001,228 | 017,025).
    A) les différents véhicules à roues: Car, Carriole, Guimbarde, Tilbury, Voiture.
    A1) char à quatre roues, muni de deux ridelles (pour transporter le foin, la paille, les gerbes de blé, des fagots de bois...): sharè à étyèle < charret à échelles> nm., voiture à échelles nf. (001), char à échelles nm. (002, Genève). - E.: Carriole.
    A2) char à quatre roues, muni de quatre grandes planches d'environ 4 m. de long (deux planches pour le plancher et deux pour les bords) et de deux petites planches (une à l'avant et l'autre à l'arrière) pour transporter les betteraves, les raves, le fumier, le gravier, les cuveaux, les sacs de blé, les caisses de pommes...: sharè à plyanshe < charret à planches> nm., voiture à planches nf. (001).
    A3) char à quatre roues, muni de son large plateau légèrement incurvé, pour transporter des caisses, des sacs ou des feuilles de tabac fraîchement cueillies: sharè à bri < voiture à berceau> nm. (001).
    A4) char à quatre roues, muni de hèches: shérè à kvè nm. (002).
    A5) char à deux roues: shâ(r) nm. (001b.PPA.,003b,228 | 025), châ(r) (003a | 001a.COD.,004,006).
    A6) char à banc (pour aller au marché ou se promener, pour le transport des personnes et des marchandises ; traîné par un cheval): sharaban {shar à ban} (001), charaban (083), staraban (214) ; shâ (003), châr (004), shérè nm. (002) ; wâtura < voiture> nf. (002) ; ékwâli nm. (003,004) ; barô (228).
    A7) char funèbre => Corbillard.
    A8) charrette, chariot ; petite charrette de montagne: sharèta nf. (001), starèta (021), shartà (004) ; barô nm. (004,006,028, Conflans.087) ; barôta nf. (087, Verrens-Arvey.109). - E.: Brouette.
    A9) charrette basse: barò nm. (003) ; karyôla (003,087).
    A10) éfourceau, chariot à un seul train avec deux roues hautes, un essieu et un char limon /// timon, pour transporter les troncs d'arbres surtout: bâr nm. (003) ; trinbâla / trinkbâla nf. (003).
    A11) barrot (fl.), tombereau avec une benne (caisse) basculante fixée sur le seul train avant pour transporter le sable, la terre, les betteraves, des sacs en petites quantités: baro nm. (001b, Saxel), barô (001a,021, Aillon-J., Table) ; tonb(e)rô (002,003,004,083, Chavanod.233 | 214, Bellevaux, Giettaz, St-Nicolas-Cha.), tonbèrô (Montagny-Bozel), tonbyô (Côte-Aime) ; tapa-ku (Morzine), E. Fiacre. - E.: Crochet, Goupille. A11a) porte arrière du tombereau: k(e)vè nm. (083), E. Hèche. A11b) charge // contenu char d'un barrot: barotâ nf. (001,021).
    A12) petit tombereau: galéra nf. (003,004), E. Rabot, Râteau ; bérota nf., bérota d'lé rai (utilisé pour remonter la terre dans les champs) (083), bèroza (pour mener le fumier, remonter la terre dans les champs) (Chamonix.044).
    A13) char à boeufs (muni d'un timon): shar à char bou / bu nm. (228 / 001).
    A14) charrette ; (à Arvillard), carriole, chariot: barô nm. (004,006,228, Conflans).
    A15) petite char remorque // carriole // chariot char découverte, à deux roues qu'on accroche derrière un vélo ou qu'on pousse à la main ; petite charrette à main (à bras) formée d'une caisse en bois montée sur deux roues ; caddie, chariot des grandsmagasins: baro / barô < barrot> nm. (001b / 001a, Aix, Alby-Chéran, Bauges).
    A16) petit char (ayant la même forme que le sharè, pour ramasser les légumes): sharotè nm. (001).
    A17) traîneau avec deux roues à l'arrière: => Luge.
    A18) traîneau avec deux roues à l'avant: => Luge.
    A19) charrette servant à remonter la terre des tranchées: bérota d'lé rai nf. (083).
    A20) char avec une sorte de berceau pour soutenir le chargement: starè à polan nm. (201).
    A21) contenu d'un petit tombereau: bèrozâ nf. (044).
    A22) véhicule long à deux roues pour transporter les balles de foin au nombre de 4 ou 5: fourragère nf. (St-Martin-Belleville).
    B) les parties du char: Aideau, Anneau, Cheville, Coussinet, Échelette, Frein, Moyeu, Presse, Ridelle, Trésaille, Treuil.
    B1) longe // flèche, (barre de bois qui relie les deux trains d'un chariot qui comporte quatre roues): lanzhe nf. (002,004), lonzhe (001,003,006,233), lonze (087,109) ; souliva nf. (021).
    B2) train (de char, de chariot) (dans l'Albanais, le char comporte deux trains ; un train comprend les deux roues, l'essieu, le coussinet et différents organes): bâr nm. (003,004,021), bêr (006, Alex.019, Annemasse), bê (001,233, Charvonnex.175) ; kmanfrà nf. (002), kmanchura (083). B2a) avant-train, train-avant, (qui porte la cheville ouvrière et le plumet): bêrdevan nm. (006), bê de dvan (001,233). B2b) arrière-train, train-arrière: bê d'dari (001,233).
    B3) plumet, pièce de bois mobile placée sur l'épaulement de l'essieu du train-avant du char (elle est maintenue par la cheville ouvrière): pleumè nm. (083), PLyOMÈ (003,004,233 | 001,175), flomè (006), floton (002, SAX.208a17). - E.: Luge. B3a) corne (COD.322a-12) en bois (ou en fer) encastrée à chacune des extrémités d'un plyomè (floton) d'un char et qui sert à retenir le montant inférieur des ridelles: orlyon nm. (001), R. Oreille. B3b) corne de ranche => Aideau.
    B4) cheville ouvrière (grosse cheville) en fer qui traverse et réunit le floton // plyomè, l'épaulement du train-avant et la tête de la char flèche // longe char de l'arrièretrain: trétsa nf. (002), trêdsê (Thorens-Glières) ; shèvlyè beuzhnîre < cheville mobile> nf. (001b,003, Moye), shèvlyè d'keû (001a.CHA.) ; keû d'fé < coeur de fer> nm. (Seynod.103, MAG.).
    B5) partie du train-avant (en forme de pince) dans laquelle on fixe le timon et qui permet au timon de se mouvoir vers le haut ou vers le bas ; partie du train-arrière (en forme de pince) qui relie la longe à l'épaulement du train-arrière: braslè nm. (103,175, MAG.), R. Bracelet ; blofe nfpl. (St-Jorioz), R.=> Pince.
    B6) épaulement d'un train: komèsrà nf. (175), kmèta (001, Moye).
    B7) train avant du char comprenant l'essieu et les brancards: kmanchura nf. (083).
    B8) train avant de char sur lequel on adapte deux longues barres de bois sur lesquelles on attache des fagots (de bois ou de foin,...): polan tran-nar nm. (083). - E.: Luge.
    B9) caisse légère qui s'adapte au train avant: éssèlé nm. (083).
    B10) planche non fixée, posée entre les ridelles d'un char et reposant sur les plyomè: éponda nf. (001, Albens).
    B11) ensembles des éléments d'un charret à échelle: kâtire nf. (001). Ça comprend: léz dwèz étyèle < les deux ridelles>, l'étyèltà < l'échelette>, lô dou zharbi < les deux trésailles>, lé katre ronshe // lô katr alêron < les quatre aideaux>, l'plyomè < le plumet>, l'tornè < le treuil>, la tira < la presse> (001).
    B12) siège mobile d'un chariot à l'usage des voiturier: loche nf. (003,004,006,019).

    Dictionnaire Français-Savoyard > char

  • 10 chat

    nm. (animal): SHA (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228a, Balme-Si., Bourget-Huile, Chamonix, Chapelle-St-Mau., Chautagne, Cordon.083, Gets, Hauteville-Sa., Leschaux.006, Morzine, Quintal, Samoëns.010, Saxel.002, Sevrier, Thorens-Glières), shè (228b, Clefs, Thônes.004), shèto (Macôt-Plagne.189), stà (Faverges, Ugines), stê (Beaufort.065, Villard-Doron.088b), stè (Albertville.021, Conflans, Marthod.078), shat (Montricher, St-Jean-Mau., St-Martin-Porte), tsat (Aussois, Bessans, Bourget-Modane, Bramans, Termignon), tsè (088a, Montagny- Bozel.026c), tsé (026b.COD), tsèto (026a.SHB.), fat (Lanslebourg), hhat (Foncouverte, Jarrier, Villarembert), R. l. cattu ; minro nm. (065), miro (006.enf., Chambéry.025b), myâro (228) || myara nf. (025a), R.4 onom. Miaou ; enf., minè < jeune garçon> nm. (001), R.7 vlat. DEO.
    Sav.micinus < mica => Miette. - E.: Cri, Diable, Linge, Table.
    A1) (gros) chat mâle, matou ; (Annecy) compère ; (Samoëns) lourdaud: miro nm. (004,006,021,025), méron (Belley), myâro (228), R.4 ; MATOU (001,003,004, 010,083...).
    A2) vieux et méchant matou: guiran nm. (021).
    A3) petit chat, chaton, minon: mino nm. (004), mnon (001c,003,004, Gruffy, Trévignin) ; enf., minon (001b,002,004,021), minè (001a), R.7 ; miro (6), R.4. - E.: Bourre.
    A4) chatte: SHATA nf. (001,002,003,004,083), shèta (189), stéta (021,078), tsèta (Moûtiers) ; mira (021) ; mina fa. (001), R.7 ; myârota / myareta (228, GST.248a- 1), R.4. - E.: Rut.
    A5) minette, petite chatte ; fig., jeune fille: MINÈTA (001), minéta (003), R.7.
    A6) chaton, minon, (folle fleur // fleur mâle chat du saule, du noisetier, du noyer, du châtaignier... ; petit paquet de bourre, de poussières amalgamées qui roulent sous les lits): MiNON nm. (001b, Gruffy, Trévignin | 001a,002,004), R.7 ; shaton (001), shà < chat> (Cordon) ; stéta < chatte> nf. (Albertville.021), mira (021) - E.: Tour.
    B) v., se lécher la patte et se la passer sur la tête (ep. du chat): gatoulyé vi. (021).
    C) v., les cris du chat: Miauler, Ronronner.
    C1) crier (ep. du matou en rut): shnatâ vi. (Épagny).
    D1) intj., cri pour appeler un chat: minè minè (001), R.7.
    D2) cri pour appeler une chatte: mîna mîna (001), R.7.
    D3) cri pour chasser un chat: kss kss (001).
    (LA DENT DU) oron. fs. la Dê du Sha (Albanais, Billième).

    Dictionnaire Français-Savoyard > chat

  • 11 chaz

    (LA), oron. / nv., La Cha: La Shâ (Arvillard).

    Dictionnaire Français-Savoyard > chaz

  • 12 chouette

    nf. (en général), effraie, orfraie (si confondue avec l'effraie): sharkò nm. (Annecy.003), tsarkô (Montagny-Bozel.026), R.1 ; nôta nf. (Chambéry.025, COD.) ; chwèta / chwita nf. (Cordon.083), swèta (Albanais.001, Leschaux.006), souweuta (Saxel.002), shèvtà (Thônes.004), sheveta (002,025, Arvillard.228, GEC.66), k(o)vèta (026), stevrèla (Notre-Dame-B.214), R.2a ; stèvan nm. (Albertville.021, Conflans.087, Verrens-Arvey.109), chè-volâr (087), R.5 ; lucheran nm. (109) ; lupya nf. (001.FON.), R.2b. - E.: Plaindre (Se), Pomme, Ululer.
    A1) chouette effraie: lamanta nf. (002), lémanta (Genève).
    A2) hibou: farou nm. (001, Aix, Moye) ; sha-farou (228) ; chè-volâr (087), R.5 ; itoula nf. (St-Jean-Mau.), R. => Appeler (hucher).
    A3) hibou et petit-duc de Buffon: stèvan nm. (021,087,109), shèvan (003,004,006), tsâvin (026b.COD.), tsâvê (026a.SHB.), chè-volâr (087), shavanyou (Samoëns.010), R.5.
    A4) hibou et grand-duc de Buffon (strix bubo T): farou (001,228) ; grou sarvan, gran shavan (COD.), R.5.
    A5) petit-duc de Buffon (strix scops T): kloute () ; fyou () ; lopa (), R.2b.
    A6) chat-huant, chouette hulotte, de Buffon (strix aluco) ; hibou (parfois) ; chameau, sorcière, (mot injurieux appliqué à une femme): SHAVAN nm. (001,003,083, Aix), charvan (Magland), souwan (002), shavanyou (010), stèvan (087,109), fèvan (Charvonnex), chawan, chavin (Tarentaise), R.5 ; lucheran (109).
    A7) hulotte: shevréla nf. (083), R.2a.
    B1) v., boubouler, bubuler, crier (ep. du hibou) ; ululer / hululer, crier (ep. de la chouette, du hibou, du chat-huant...) ; (COD.) tutuber (ep. de la chouette): youlâ vi. (021), ulâ (003,021), relâ (214) ; kreyâ (006), kèryâ (001) ; myâlyî < miauler> (001.FON.). - E.: Hurler.
    B2) crier (ep. de la chouette): bwélâ vi. (083).
    B3) crier (ep. du chat-huant): bwélâ vi. (025).
    C1) (cri de la chouette): ti ui, ti ui (026), kuik, kuik (001).
    --R.1-------------------------------------------------------------------------------------------------
    - sharkò => Tronc, D. => Brouillard, Ébouriffé / -er, Échevelé / -er, Enchevêtré / -ement, Femme.
    --R.2-------------------------------------------------------------------------------------------------
    - lupya / lopa « dont les yeux brillent comme ceux d'une louve dans la nuit < Loup.
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Dictionnaire Français-Savoyard > chouette

  • 13 colle

    nf. kola (Montagny-Bozel), KOÛLA (Albanais.001, Annecy.003, Balme-Si., Saxel.002). - E.: Mensonge, Union.
    A1) chas, colle faite d'un mélange de farine et d'huile servant à donner de l'apprêt à la toile, pour gommer la toile en la fabriquant ; colle d'amidon tiré du grain par expression: shâ nm. (002,003, St-Jorioz.076), stâ (Albertville.021).
    A2) personne qui nous ennuie et dont on n'arrive pas se débarrasser, sécotine: koula nf., kranpon < crampon> (001).
    B1) v. n enduire une toile de chas (colle): sashâ vt. (076), stâssâ (021).
    B2) laver la toile pour enlever le chas: déstâssâ vt. (021), déssashâ (076).

    Dictionnaire Français-Savoyard > colle

  • 14 découvrir

    vt. ; connaître: dékeuvri gv.3 (Arvillard.228), DÉKOVRI (Albanais.001, Annecy.003, Thônes.004), dékreuvi (Albertville, Saxel.002), dékrovi (001), C. => Couvrir (001), ind. prés. dékruve <(tu, il) découvre(s)> (Doucy- Bauges). - E.: Découvert.
    A1) découvrir le pot aux roses, découvrir le secret d'une affaire, donner l'éveil, dévoiler un secret: dékreuvi la mêrda u sha < découvrir la merde du chat> (002).
    A2) découvrir, trouver, inventer: TROVÂ vt. (001,003,004).
    A3) découvrir // ôter le couvercle d' découvrir (un récipient): dékwéklyâ vt. (001, Combe- Si.18).
    A4) se découvrir: s'dékovri vp., s'dékrovi (001).
    A5) se découvrir, ôter son couvre-chef, poser son casque: s'dékovri vp., s'dékrovi (001) ; fa., s'dékwéklyâ (018).
    A6) se découvrir au lit quand on a trop chaud => Air.
    A7) mettre au jour, trouver: betâ u zheu vt. (228).

    Dictionnaire Français-Savoyard > découvrir

  • 15 deux

    adnc.: - m. (dv.): deû (Doucy-Bauges.114), deûye (St-Pancrace.243), do(z) (Arvillard.228), dô (Houches.235), DOU(Z) (Aillon-Vieux.273, Aix.017, Albanais.001, Albertville.021, Alex.019, Annecy.003, Aussois.287, Bellevaux, Billième.173, Chambéry.025, Cordon.083, Demi-Quartier.104, Faverges, Flumet, Giettaz.215, Hauteville-Savoie, Lanslevillard.286b, Leschaux.006, Marthod, Megève.201, Montendry.219, Morzine.081, Notre-Dame-Bellecombe.214, Praz- Arly.216, Reyvroz.218, St-Jean-Arvey.224, St-Michel-Maurienne.072, St-Nicolas- Chapelle.125, St-Pierre-Albigny, Sallanches.049, Samoëns.010, Saxel.002, Table.290, Thônes.004, Tignes, Vieugy.099, Villards-Thônes.028), dou(j) (Lanslebourg), dòy dv./dc. (St-Martin-Porte.203), du(z) (Bellecombe-Bauges.153, Compôte-Bauges.271b, Montagny-Bozel.026b), dui (Peisey), dyow dc. (Beaufort.065), dyeû dc. (Villard-Doron), dyeû(j) (286a), dzow dc. (Conflans.087), dui dc. (Peisey), dwé(z) (026a, Macôt-Plagne), dweu(z) (271a). - f.: DAVE dc., DAVeZ dv. (uniquement devant un nom ou un adj.) (004,006,019,026c,028b,065,083,087,099, 104,114,153b, 201,214b,216,218, Gets, Loisin | 028a,214a, 235), davè(z) (026b), dawe(z) (002,010,218), dawè(z) (081), dève(z) (125,215), djeûé (203), djwé (287), dovez (243), dwé(z) (001b,017b,153a,228a,271,273,290), DWÈ(Z) (001a.PPA.,003,006,017a,021. VAU.,025,026a,173,219,224,228b, Reignier), dywè(z) (Combe-Sillingy), dyeû(z) (072), dyeû(j) (Lanslevillard).
    A1) expr., quelques, adj. ; quelques-uns, quelques-unes, pr. ; plusieurs, adj./pr. ; (ne se dit que des choses ou personnes peu nombreuses qui se comptent): DUTRAI(Z) < deux-trois> pr./adj. inv. (001b.PPA.,002,003,004,006, Balme-Sillingy), deutrai (215), dàotrai (019), dotrai (228), doutrai(z) (001a.FON.), dòy trêy (203), dô trai (026, SHB.160), dawôtrai (081) || m. doutrai (025,215) || f. dwé-trai (025,026,228), dève-trai (215), R. // indi dô-tî-n.
    Fra. Il était avec quelques amis: al tai awé dutraiz ami (001) ; trai-katro < trois-quatre> (001,235).
    A2) deux ou trois: dou u (bin) trai m. (001), dou bin trai m. (002) ; dou trai m. (001,215,273) || f. dwè trai (001), dève trai f. (215).
    A3) deux par deux // deux à la fois: à shâ dou ladv. m. (001,002), à shâ dwè f. (001), à shâ dawe f. (002) ; do pe do (228), dou pe dou (125), dou pè dou (001).
    A4) tous (les) deux: to dou (028), tô dou (001,002), to lô dou (001).
    A5) ces deux-là: rlo dou tyè m. (001), lou dou chè (218).

    Dictionnaire Français-Savoyard > deux

  • 16 diable

    nm., démon, Satan ; fig., type, homme, hère, bougre: djâblo (Aillon-V.273), DYÂBLyO nm. (Aix.017, Albanais.001b, Annecy.003, Arvillard.228, Chambéry.025, Chamonix, Cohennoz, Flumet.198, Giettaz.215, Reyvroz, St-Pierre- Alb., Saxel.002, Seynod.103, Thônes.004, Villards-Thônes.028, COD. | 001a.PPA.), dzâblo (Cordon) ; dyablà < démons> nmpl. (002) ; dyaknou nm. (St-Jean-Sixt). - E.: Diantre, Juron, Tempêter.
    A) quelques noms du diable:
    A1) le Malin, l'esprit malin: L'MALIN (001).
    A2) démon ; (à Lanslevillard), détestable: DÉMON nm. (001,017,215,228), démô (Lanslevillard) ; trumô < dragon> (228).
    A3) Satan ; (en plus à Morzine), qq. de très méchant: SÂTAN npr. m. (001,228, Morzine).
    A4) Lucifer: Lussifêê (001), Lussifêr (198).
    A5) Belzébuth: Bèlzébu (001,198).
    A6) Gribouille: Gribolyo (001.AMA.).
    B1) pauvre diable diable // bougre // hère // homme, miséreux, personne sans fortune ni considération, personne dont on se moque et qui ne peut pas se défendre: pouro dyâblyo nm. (001), pour dyâblo (002), pouro bogro (001).
    B2) grand diable diable // gaillard: gran dyâblo (215).
    B3) chariot à deux roues basses pour transporter les sacs et les caisses: DYÂBLyO (003,103 | 001). - E.: Échelette.
    B4) la femme du diable: la méshinfa < la malchance> (003).
    B5) an., fig., diable, coquin, sacré, bougre, bigre ; intj. masc., diable, bigre: DYÂBLyO (002,003,004,028 | 001) // shankro < chancre> (001, Chable) // bigro (001,003,004,028), -A, -E.
    Fra. Un diable d'enfant // un enfant insupportable: on bigro d'infan nm. (004).
    B6) un diable d'homme, un homme énergique et résolu, capable de grands efforts physique: on diable dyâblo / shankro diable d'omo (002,004 / 001,003,004). - E.: Diablesse.
    C1) ladv., à la diable // un peu n'importe comment // comme on peut et comme ça vient, à la va-vite: à la dyâblya (001, FON.).
    D1) v., être possédé du démon, être démoniaque, avoir une mauvaise nature, être porté au mal: avai l'malin < avoir le malin> (004), avai l'dyâblyo dyê l'koo < avoir le diable dans le corps> (001), avai lou dyablà < avoir les diablats> (002).
    D2) ne pas s'aimer du tout, ne pas pouvoir se voir, se regarder, (même en peinture), (ep. de deux personnes): étre à Dyû è à Dyâ < être à Dieu et à Diable> (001), étre à shin è à sha < être à chien et à chat> (001).
    E1) expr., que le diable t'emporte !: t'édovê tè pâ ! (002), R. Douve. - E.: Prendre.
    E2) tirer le diable par la queue, être dans la misère: trî l'dyâblyo p'la kwà (001), trèyé l'djâblo p'la kwà (273).
    F1) intj., au diable: U DYÂBLyO (003,004 | 001).

    Dictionnaire Français-Savoyard > diable

  • 17 dissimuler

    vt. => Cacher.
    A1) dissimuler une faute, une démarche ; prétexter, donner un prétexte. krevi la mêrda u sha < couvrir la merde du chat> (Saxel, SAX.114b23).

    Dictionnaire Français-Savoyard > dissimuler

  • 18 éconduire

    vt. (vertement), congédier // se débarrasser de éconduire (qq) sans ménagement, rabrouer // repousser // rebuter // rejeter avec dureté éconduire (qq.), chasser: anvoyî éconduire se gratâ la baga // penâ // pétre léz uye <envoyer éconduire se gratter la bague // peigner // gaver les oies> (Saxel.002), arkan-nâ <insulter, invectiver>, mandâ éconduire promnâ // pétre // kakâ // pètâ <envoyer éconduire promener // paître // chier // péter> (Albanais.001), mandâ se gratâ (Aix), mandâ éconduire u saré // vyà <envoyer éconduire au sérac // loin> (Arvillard).
    A1) expr. (pour éconduire, envoyer promener un quémandeur, pour signifier son refus de qc. à qq. de familier, on lui dit souvent): t'pû tozho éconduire kore (apré) // alâ t'gratâ <tu peux toujours éconduire courir (après) // aller te gratter, (si ça te fais envie)> (001) ; vâ t'fére éconduire lanlére // fotre < va te faire foutre> (001, FON. // PPA) ; regârda si le nâ te lôste < regarde si le nez te bouge> (Albertville.021), rguéta vi sè l'nâ t'beuzhe (001) ; vâ te pulyé < va t'épouiller> (021), vâ t'fére kwaire on-n wa < va te faire cuire un oeuf> (001), konta dsu è bai d'éga frésha < compte dessus et bois de l'eau fraîche (en attendant)> (001).
    A2) (pour écarter, envoyer promener un gamin trop curieux): vâ vi ddyoo sè d'yu sé < va voir dehors si j'y suis> (001), vâ tètâ ta mâre < va téter ta mère> (001), vâ t'fére vi alyò < va te faire voir ailleurs> (001), fo mè l'kan d'ityè < fous-moi le camp d'ici> (001).
    A3) (de qq. qu'on veut éconduire éconduire // congédier, dont on ne veut pas éconduire se soucier // s'occuper, de qc. qu'on dédaigne, qu'on laisse tomber, qu'on abandonne): avai bal tan < avoir bel temps> (002), avai bin l'tin < avoir bien le temps> (001).
    A4) (pour éconduire un gamin qui s'ennuie, qui ne sait pas quoi faire): vâ mènâ kakâ lô shin < va mener crotter les chiens> (001), vâ râklyâ d'beûro p'lô shà < va racler du beurre pour les chats> (001).
    A5) éconduire // chasser éconduire qq. en l'injuriant: gandèyî vt. (Annecy), R. => Boue ; arkan-nâ (001), R. => Craie.

    Dictionnaire Français-Savoyard > éconduire

  • 19 enroué

    adj.: êroupyo, -a, -e av., R. => Rhume ; pp. Enrouer.
    A1) être enroué // avoir un chat dans la gorge: étre êroupyâ, avai enroué avalâ // bdyà enroué la kwà du shà <avoir enroué avalé // mangé enroué la queue du chat> (001).
    A2) parler d'une voix enrouée: plyè povai k(w)élâ vi. (001).

    Dictionnaire Français-Savoyard > enroué

  • 20 étrangloir

    nm. ÉTRANGLYA-SHÀ < étrangle-chat> (Albanais). - E.: Noeud. ÊTRE v. ; être fait ; appartenir (à): ére (Lanslevillard 286), ÉTRE (Aillon-Vieux 273, Aix 017, Albanais 001, Alex 019, Annecy 003, Arbusigny 162, Arvillard 228, Balme-Sillingy 020, Bellecombe-Bauges 153, Bellevaux 136, Billième 173, Bogève 217, Chambéry 025, Chapelle-St-Maurice 009, Cohennoz 213, Compôte-Bauges 271, Cordon 083, Doucy-Bauges 114, Giettaz 215, Hauteville-Savoie 236, Leschaux 006, Magland, Megève 201, Montendry 219, Morzine 081, Notre-Dame-Bellecombe 214, Reyvroz 218, St-Alban-Hurtières 261, St-Nicolas-Chapelle 125, St-Pierre- Albigny 060, Sallanches 049, Saxel 002, Sciez 133, Sevrier 023, Thoiry 225, Table 290, Thônes 004, Thonon 036, Vaulx 082, Villards-Thônes 028, Viviers-Lac 226), éshrè (Montagny-Bozel 026b, Montricher), êshre (Bessans), ésre (Ste-Foy 016), éhhre (Lanslevillard 286), érhhe (026a), iri (Peisey 187), yêre (Aussois 287), C.1 (à Tignes) tccv. être. - E.: Ça, Faire.
    A1) être toujours (+ ppr.): réstâ redèvan <rester redevant = redevoir, être // rester étrangloir redevable> (002).
    A2) être là à (+ inf.): étre tyè à (+ inf.).
    Fra. Il est là à crier comme qq. de perdu: al è tyè à bélâ // é béle tyè étrangloir m'on pardu (001)
    A3) être allé: avai étâ < avoir été> (001).
    A4) être étrangloir trompé // berné // attrapé // surpris: étre avu < être eu> (001). - E.: Avoir.
    B1) expr., n'est-ce pas (vrai): pâ vré < pas vrai> (001) ? - E.: Est-ce-que.
    Fra. Tu viens, n'est-ce pas: t'vin, pâ (001) ?
    B2) n'est-ce pas encore assez folâtrer: n'y è tou ponkeu preû feulatâ (St-Jean- Arvey 224) ?
    B3) est-ce / c'est-il étrangloir...: é tou... (001, 228) ?
    B4) il est arrivé... (vimp. nt.): iy at arevâ... (St-Martin-Porte 203).
    B5) c'est moi: si dzeu (026), R. / it. sono io ; y è mai (001).
    B6) c'est toi qui as...: t'é tweu k't'â... (026) ; y è tai k' t'â... (001).
    B7) c'est, c'était => Ça.
    --C.1-------------------------------------------------------------------------------------------------
    - Ind. prés.: (je) SÉ (001, 003, 004, 028, 081b, 136, 218, Chable 232), sè (081a, 083), seû (286), si (017, 025, 026, 060, 153, 187, 215, 228, 235, 236, 271, 273, 290, Albertville 021, Déserts, Houches 235, Jarrier, Leschaux 006, Macôt-Plagne 189), su (287). - (tu) É (001, 002, 003, 004, 017, 026, 028, 081, 136, 173, 203, 218, 219, 224, 228, 271, 286, 287, Côte-Aime 188, St-Martin-Porte 203). - (il) È dc./fgm. (001b, 002, 003, 004, 006, 017, 020, 021, 025, 026, 036, 049, 081 JCH, 083, 114b, 133, 136b, 153c, 162, 173b, 188, 189, 214d, 215bB, 217, 218, 224, 225, 226, 228, 232, 236, 290d, Aillon-Jeune 234, Alex 019, Chamonix 044, Combe- Sillingy 018, Conflans, Demi-Quartier, Grand-Bornand 113, Macôt-Plagne 189, Magland 145, Marthod 078, Mésigny, Praz-Arly 216, St-Jean-Arvey 224, St-Paul- Chablais 079, Ste-Reine 272, Samoëns 010, Taninges), é (060, 136a, 153b, 189 dce., 215aA, 235, 261, 271b, Tignes), i (187) || èt dv. (001a, 114a, 153a, 173a, 214b, 271a, 290b), é(t) dc. (dv.) (125, 203, 214a, 286, 290a). Voir notes plus bas. - (nous) san (010, 213), séne (189), SIN (001, 004, 017, 025, 026, 044, 083, 203, 215, 216, 218, 224, 235, 290), sinh(-nô) (après de), inh (après d') (286), son (173). - (vous) éte (001b, 003, 004, 017, 021, 060, 081 JCH, 113, 228, Juvigny 008, Megève), ête (028), ITE (001a PPA), sé (286). - (ils) san(t) dc. (dv. pno.) (002, 004, 008, 010, 028, 044, 078, 081b, 083, 113, 125, 136, 201, 214b, 215, 216, 218, 228b, 235, 290b), SON(T) dc. (dv. pno.) (001, 003, 005, 017, 020, 023, 026, 060, 114, 153, 173, 187, 189, 203, 217, 219, 225, 228a, 234, 261, 271, 272, 290a, Attignat-Oncin 253, Moûtiers, St-Jean-Maurienne), sin (214a), sou-nh (286). - N. dce. issè s'é to byi-n passâ < ça s'est tout bien passé> (189). - Ind. imp.: (je) éteu (028), étin (253), étou (004, 025, 153, 173, 224, 271), étseu (201), étyaw (019), étyou (021b, 215), intâvo (216), itchou (114), itou (001b), itseu (083), tou (001a, 003) || érô (286), érou (021a, 026), irai (081), irô (235). - (tu) itâ (001), étâ (290), étyâ (021, 078, 228), ètyâ (002), itsâ (083) || érâ (021, 026), ir (136), irâ (218), irai (081). - (il) (é)tai (001, 004a, 006, 017, 019, 021c, 025, 060, 079, 114, 125, 145, 153b, 198, 201, 214, 215b, 217, 219, 224b, 226, 228, 236, 273, Gets 227, Larringes, Lugrin), ètai (002, 004b, 010, 028), été (083, 224a, 271b), tai (060, 173), étê apc., tê apv. (234, 271a), étin (253), étyâ (078), étyai (261, 290b, Bourget-Huile 289), étyé (225), étyéve (290a), ézhê (203), intâve (216), itsai, sai, itsé (083), tai apv. (153a, 173, 215a) || ére (Aussois), érè (026), érê (021b), ère (136c), ire (081b, 136b), ireu (136a), irai (81a JCH, 218), irè (235b), (y)ivè (187b, Tignes 141), (y)ivèt dv. (187a), yére (287), (z-)yéreu (235a), (y)éve (021a VAU | 188), ai dc. après ty < qu'> / yai e2c. / ait dv. après y <c'> (189). - E.: Ça, Liaison. - (nous) éran (026), é-on (Jarrier 262), éron (021b), étyan (214, 215), étyévon (219), étyin (224), étyon (021a), itô (001 BEA FON), itsan (083), yon (189) || neuz ton < nous étions> (173). - (vous) itâ (001), étyâ (021b), ètyâ (002), érâ (021a), irâ (218), itsâ (083), étsâve (201). - (ils) é-on (262), éran (026), èran (136b), éro (286), éron (021c), étan (228), étavon (Drumettaz), étô (153b), éton (017, 224, 226, 271, 273), étsan (201), étyan (125, 214, 215, 227, 261, 290), ètyan (002), étyévon (025, 219), étyon (021b, 060, 289), èzhon (203), iran (136a), iran (081, 218), itsan (083), on dc. / ône dv./dc. (189), sayon (021a VAU), tchon (114), tô apv. (001, 153a), ton (018, 082, 173, 234, 273), tyan (215), yan (187), yévon / yévan (188), yivan (187). - E.: Ça, Liaison. - Ind. ps.: (tu) fote (001 BEA) ; (il) feu (002), fi (224), fo (001 BEA), fu (017, 025). - Ind. fut.: (je) SaRAI (001b dce. | 001a, 017, 021, 026, 228) ; (tu) SaRÉ (001b dce. | 001a, 017, 021, 060, 215, 228) ; (il) SaRÀ (001b dce., 083b | 001a, 003, 004, 009, 010, 017, 021, 083a, 125, 133, 173, 201, 213, 215, 218, 228, 271, Clermont, Cruseilles), sèrà (289, 290), é pé (286) ; (nous) SARIN (001, 017, 026, 218) ; (vous) SaRÎ (001b dce. | 001a, 028, Sallanches), saré (017, 021), sé pé (286) ; (ils) SaRON (001b dce. | 001a, 017, 025, 026, 219, 224, 271), saran (214, 228), sarê (173), sarin (044), sèron (290), sou-n pé (286). - Pc.: (je) é étâ (001, 003, 004, 215), é aitâ (021), sé zu (010) ; â étâ (001, 215), é zu (010). - Pqp.: (je) avou étâ (001), a(v)you aitâ (021). - Futa.: (je) arai étrangloir étâ (001) / aitâ (021). - Cond. prés.: (je) SARI (001, 003a, 004, 017, 021, 026, 136, 218), sarou (003b, 082) ; (tu) sarâ (001, 003, 017, 021, 026) ; (il) sahi (189), sar (201), sare (021, 026, 078, 228, Sallanches), sarè (001, 004, 017, Verrens-Arvey), sareu (025, 114, 173), sart dv. (187), sèrai (290) ; (nous) sarô (001), saryon (021) ; (vous) sar(y)â (001, 017 | 021) ; (ils) saran (026, 201), sar(e)ran (228), sarô (001), saryan (214), sar(y)on (017, 271 | 021). - Cond. passé 1ère forme: (je) ari étrangloir étâ / aitâ (001 / 021) ; (tu) arâ étrangloir étâ / aitâ (001 / 021) ; (il) arè étâ (001) ; (nous) arô étâ (001) ; (vous) arâ étâ (001) ; (ils) arô étâ (001). - Cond. passé 2e forme: (je) issou étâ (001), (tu) issâ étâ, (il) isse étâ, (vous) issâ étâ, (ils) issô étâ (001). - Subj. prés.: (que je) sayo, sayézo, sèyézo (001d PPA), sasso (001c BEA), sosso (001b AMA COD), sôsso (001a COD), sayou (232), chucho (228) ; (que tu) saye, sayéze, sèyéze, sasse (001), chuche (228) ; (qu'il) saye (001c, 017, 021, 025b, 273), sayéze, sèyéze, sasse, sosse, sôsse (001b), chôsse (025a), susse (026), chuche (228), sai (001a, 125, 215, 218), séche (081), sèye (201), sêysse (Aussois 287) ; (que nous) sayin (001, 021) ; (que vous) saye, sayéze, sèyéze, sasse, sayî (001), sayé (021) ; (qu'ils) sayon (001c, 017, 021, 114), sayézon, sèyézon (001b), sasson (001a BEA), sôssan (002), sousson (226), sussan (026), chuchan (228).
    Fra. Que ce soit: k'susse (026). - Subj. imp.: ke d'sissou, ke t'sissâ, k'é sisse, k'no sissô, k'o sissâ, k'é sissô (001 PPA TAV) || (qu'il) fôsse (002b), fusse (001b,002a, Combe-Sillingy 018), fosse (001a BEA).
    Fra. Fût-il sur les brouillards du Rhône: fus(se)-t-é su lô broulyâ du Rouno (001 BEA, 018). - Subj. passé: k'd' étrangloir ayo / èyézo étrangloir étâ (001). - Subj. pqp.: k'd'issou étâ (001). - Ip.: sai (001,021) ; sayin (001,017,021) ; sayî (001) / sayé (017,021) / sèhi (004). - Ppr.: étêê (001,021), étin (025), itsan (083). - Pp.: ÉTÂ (001,003,004,006,009,017,025, 125,114,153,214,215,228,235,271, 273,290, Onex) / itâ (028), -Â, -É || m., tâ apv. (173,253), â (203), aitâ (021), antâ (036), érâ, érhhâ (026b), éshâ (026a,189), (i)hhâ (187), intâ (083,201,216,217), issâ (016,141), itâ (002,081,136,218, Ste-Reine) ; zu apv. (Sallanches).
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------
    - N.1: ind. prés. 3e p. sing.: on met è d2c. après al / âl / aal / ul... <il> et l < elle>, t ou èt dv., omis dcsl. (001,003,020,026,060,114,125,153,173,215,217,228, Quintal) ; èt dv. (010,026,145,136,217,224,228), ét (125,201,290) ; è est omis après n' (négation) dcsl (004) ; è peut être omis d2c. après al (083). - E.: Ça.
    Sav. Al è rsho < il est riche>. L'è rshè < elle est riche>. Al gran < il est grand>. L'granta < elle est grande>. Al pardu < il est perdu>. L'pardwà < elle est perdue>. Al (è)t avuglyo < il est aveugle> (001).
    Sav. Al pouro < il est pauvre> (001,002).
    Sav. Al t awidlo < il est aveugle> (002).
    Sav. Al t alâ... <il est allé...> (001,083).
    Sav. É n'pâ issè < il n'est pas ici> (004).
    Sav. Al t ichè <il est ici = il arrive // il vient> (001,003).
    Sav. On-n modâ < nous sommes partis> (001,215). - après y, on met è dc. et èt dv.. - E.: Ce.
    Sav. Y è to bon < c'est tout bon>. Y èt azhornâ < c'est ajourné> (001).
    Sav. Y è lan < c'est long> (002,083).
    Sav. Y é lui < c'est lui> (Moûtiers).
    Sav. Y è sèran < c'est triste> (010). - après é <ceci / cela / c'>, on met t dv., on l'omet dc..
    Sav. É t on-na bétye < c'est une bête>. É vyò < c'est vieux> (001). - après une voyelle atone ou après une consonne, on met è dc. et t ou èt dv., et la voyelle atone tombe dans la prononciation.
    Sav. Mon pâre è rsho < mon père est riche>. On s' étrangloir t // èt étrangloir argalâ < on s'est régalé>. Son frâre étrangloir t // èt étrangloir arvâ < son frère est arrivé> (001). - après une voyelle tonique, on met z è (001,002) dc. et t ou z èt (001) dv. (ce n'est pas une règle absolue, c'est avant tout une question d'euphonie et de clarté).
    Sav. L'kuré z è moo < le curé est mort>. L'êkrwâ étrangloir t / z èt étrangloir arvâ < le curé est arrivé> (001). - fgm. ou dans une phrase interrogative, le verbe devient tonique, on peut alors l'écrire è: yeu k'al è < où est-il> ? (001) - le verbe peut disparaître apc. et dcsl.: on étrangloir s' / s'è étrangloir byê-n amozâ < on s'est bien amusé> (001). - N.2: ind. prés. d's'on-n omo kwé (001.BEA.) = d'sé on-n omo kwé <je suis un homme étrangloir cuit // perdu>(001.PPA.). - N.3: ind. imp. d'étou (JO3.61, Crempigny) = d'itou < j'étais> ; k'étyon (LIL.) = k'tô < qui étaient>. - ind. imp. 3e p. sing. le é de étai disparaît après une voyelle ou une consonne, mais il reparaît après un y: y étai < c'était> (001,036,215).
    Sav. Al tai modâ < il était parti> (001).
    Sav. Âl tai za tyè < il était déjà là> (215).
    Sav. Mon pâre tai modâ < mon père était parti>. Y étai pâ l'momê < ce n'était pas le moment> (001).
    Sav. On-n tai kopin < nous étions copains> (001,215).
    Sav. Y étai du < c'était dur> (001,215).
    Fra. Qui était né: k'tai né (001,153) - N.4: Le pr. sujet nt. disparaît dce. au subj.: yeu k'saye < n'importe où> (001), fô k'saye dinse < il faut qu'il en soit ainsi> (025), k'sêysse < que ce soit> (287). - N.5: ellipse du sujet (COD.149b-7) ou du verbe (PPA.) ?
    Fra. C'est vrai: é vré (001,003), y è vré (001,002,003). Finalement c'est bien une ellipse du verbe et non du sujet. Voir les exemples suivants.
    Fra. Il est mort: al moo (001,003).
    Fra. C'est une chose: é t on-na chuza (001,003). - N.6: c'est moi (qui...): y è mai (kè...) (001), si dzeu (kè...) (026), su zheu (ke...) (203). - E.: Ça. - N.7: c'est toi (qui...): y è tai (kè...) (001), t'é teu (ke...) (203). - N.8: Est-ce moi ?: y è tou mai (001), si-dzè dzè (026). - N.9): N'est-il pas vrai que...: (y è) tou pâ vré kè (001), n'étai pâ vré ke (079).
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------
    ÊTRE nm. étre (Albanais.001, Arvillard, BEA.).

    Dictionnaire Français-Savoyard > étrangloir

См. также в других словарях:

  • Sha´ab — Sha´ab, Al …   Enciclopedia Universal

  • Sha-1 — Une itération de SHA 1 avec deux rotations vers la gauche et une fonction non linéaire qui dépend du numéro d itération, deux autres variables interviennent à chaque tour SHA 1 (Secure Hash Algorithm) est une fonction de hachage cryptographique… …   Wikipédia en Français

  • Sha Na Na — is a well known rock and roll revival act. Announcing themselves as from the streets of New York , and outfitted in gold lame, leather jackets and Elvis Presley hairdos, Sha Na Na perfected a song and dance repertoire of classic fifties rock n… …   Wikipedia

  • Sha-0 — Le SHA 0 est l ancêtre du SHA 1. Le SHA 0 a été rapidement mis de côté par le NIST pour des raisons de sécurité insuffisante. Le SHA 0 était légitimement soupçonné de contenir des failles qui permettraient d aboutir rapidement à des collisions… …   Wikipédia en Français

  • Sha — steht als Abkürzung für: Flughafen Shanghai Hongqiao in China als IATA Code Kfz Kennzeichen des Landkreises Schwäbisch Hall in Baden Württemberg Secure Hash Algorithm den Sternwinkel (sidereal hour angle), siehe Rektaszension suprahyoidale… …   Deutsch Wikipedia

  • Sha. — sha. Portrait sha. (eigentlich Andreas Rodler, * 11. Januar 1972 in Hartberg) ist ein österreichischer Künstler und Wahrnehmungsforscher. Er wurde durch multimediale Kunstprojekte wie das Haus der Musik in Wien und durch das Kunst Liege Objekt… …   Deutsch Wikipedia

  • SHa — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • ShA — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Sha — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Shā — SHA Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Sha-Na-Na — (auch: Sha Na Na) ist eine Rock n Roll Band aus New York, die auf bisweilen kömidiantische Art Cover Versionen von Musikstücken aus den 1950ern interpretierte. Insgesamt veröffentlichte Sha Na Na über 25 Musikalben und verkaufte weltweit über 20… …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

Мы используем куки для наилучшего представления нашего сайта. Продолжая использовать данный сайт, вы соглашаетесь с этим.